undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles65
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-4 sur 4 commentaires(2 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 18 juillet 2009
Le commissaire Adamsberg est en froid avec son collaborateur Danglard alors qu'un stage de coopération avec la police canadienne est prévu au Québec. Ademsberg est alerté par un meurtre perpetré en Alsace car le mode opératoire lui rappelle étrangement celui d'un de ses anciens enemis traqué mais jamais capturé et mort depuis 15 ans. Un clochard retrouvé saoul près du lieu du crime semble le coupable tout désigné mais ne convainc pas Ademsberg. Le commissaire se rend au Québec en compagnie de son équipe et rencontre les spécialistes québecois: la description de la coopération est intéressante et drôle dans certains passages sur la forme mais pas du tout sur le fond qui est ennuyeux. La jeune fille rencontée par le commissaire est retrouvé assassinée au bord du fleuve et Ademsberg se retrouve lui même cette fois accusé... S'en suit des aventures rocambolesques, le commissaire tentant de prouver son innocence tout en rentrant dans l'illégalité. Certaines parties sont excellentes (comme la fuite épique du commissaire et de Retancourt du Canada) mais l'intrigue est globalement moyenne et la fin tardant à venir semble baclée (mamie hackeuse de 80 ans championne de l'info peu crédible) ce qui déssert ce roman et laisse un arrière goût négatif: le moins bon Vargas que j'ai lu alors que cet auteur géniale dans d'autres romans m'avait habitué à beaucoup mieux.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2004
Oui, ce roman policier est bien écrit. Oui, on a du mal à s'en décrocher au fur et à mesure que l'on avance dans sa lecture.
Cependant, Fred Vargas nous avait habitué à mieux dans ses intrigues.
Celle-ci est un peu tordue, et surtout, les ficelles utilisées sont trop grosses : une mémée reine du hacking et robin des bois des temps modernes, sorties on ne sais pas trop d'où; ou encore, un changement d'identité facile fait lors du débarquement en 1944...
Le seul point vraiment interessant, c'est la manière avec laquelle est abordée le personnage d'Adamsberg, qui est poussé comme jamais dans ses retranchements, réagissant de manière totalement nouvelle.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2008
Le premier roman de Fred Vargas que je lisais. C'est effectivement très bien écrit mais l'intrigue m'a paru invraisemblable, Un hacker de 80 ans, les dialogue en Québécois fatiguant à force, bref je n'ai pas aimé. Je me laisserait peut être tenter par un autre roman de cet auteur dont l'écriture, il est vrai, est agréable.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2004
Fed Vargas c'est la tarte à la crème des rayons polar mais je n'arrive pas à comprendre d'où vient son succès : un style plutôt classique et parfois lourd (elle abuse entre des comparaisons et des pronoms relatifs); des intrigues tarabiscotées et en même temps téléphonées, des personages simplistes et totalement prévisibles... En bref pour moi aucune des qualités nécessaires à un bon polar. Afin d'en être bien sur j'ai lu celui la (c'est le 3ième opus que je me tapais) qui m'a conforté dans ce que je pensais. Et puis l'intervention de la fée internet, par l'intermédiaire d'une mamie de 70 ans, totalement incrédible au demeurant, pour faire avancer l'intrigue dans les 100 dernières pages, ficelle de plus en plus utilisée dans les polars, sorte de Deus ex machina moderne, ne fait que montrer un manque d'imagination des auteurs et une difficultés a bâtir des intrigues construites, crédibles et subtiles.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles