undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 mars 2007
Free jazz ! Pour certains, ce cri fut l'épitaphe qui signait la mort du jazz ; de l'autre côté de la barricade, il était son Grand Soir, la bande-son de mai 68. Mais le véritable héritage du manifeste d'Ornette Coleman se trouvait ailleurs : message libertaire, il fut un appel à l'autodétermination esthétique, à la libération des discours stéréotypés qui encombraient ses significations, à l'émancipation des contraintes économiques qui damnaient l'éthique et dévoyaient l'expression individuelle.

Les musiciens français ouvrent alors le monde du jazz au foisonnement de cultures des années 60 et 70. Ils se découvrent de nouvelles racines, au loin dans les musiques d'autres continents, ou tout près dans les folklores régionaux et « imaginaires ». Ils altèrent les sons dans l'alchimie du psychédélisme ou de la musique concrète, contaminent les corps dans la transe des happenings et de la modern dance, ou embrassent l'emphase utopique de la chanson, de la poésie et du cinéma militants.

Cambrioleurs ludiques et bricoleurs omnivores, ces créateurs parasites et prodigues n'ont-ils pas finalement adopté une attitude fidèle à l'esprit du « jazz » ? N'en déplaise à Jean Cocteau, la « catastrophe » ne fut jamais définitivement « apprivoisée » !

Cet ouvrage propose des pistes nouvelles pour comprendre l'histoire culturelle des « sixties » et des « seventies », offrant à travers le prisme du monde éclaté du jazz l'esquisse d'une analyse des circulations esthétiques et idéologiques qui en rythmèrent le paysage contre-culturel.
review image
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus