undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

8
4,5 sur 5 étoiles
Lady Doll T01: La Poupee Intime
Format: ReliéModifier
Prix:14,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 février 2011
Je ne suis pas très BD mais là je n'ai pas pu résister à la couverture tout simplement magnifique : que cela soit le coup de crayon ou les couleurs utilisés, je suis complètement tombé sous le charme !
Un style gothique/ère victorienne à travers l'histoire et les costumes portés par les différents protagonistes. Une palette de couleurs qui se décline autour du rose et du rouge sans que cela fasse mal aux yeux, je vous rassure.
L'histoire est celle de Gaja, petite fille dont une partie du visage est déformée. Elle vit aisément, entourée d'une mère aimante mais très malade, d'un père indifférent et cruel, et de ses poupées toutes faites par sa mère.
La mère de Gaja est cela qui possède la richesse dans la famille, son père n'était qu'un paysan et il a joué de ses charmes pour séduire cette femme et maintenant il l'empoisonne pour qu'elle meurt et ainsi récupérer sa fortune.
Gaja, rejetée par ses camarades d'école, se réfugie dans un monde imaginaire où elle parle avec ses poupées et vit des aventures avec elles mais malheureusement, la réalité revient trop souvent à l'assaut et la pauvre Gaja est témoin de pas mal d'horreurs.
C'est une BD dont l'histoire est triste, on ne peut s'empêcher de plaindre la pauvre Gaja qui est bien seule. La fin de ce premier tome laisse présagé un dénouement plus que funeste et s'il me tarde de connaître cette suite, je l'anticipe aussi car je suis attachée à Gaja et j'ai peur pour elle.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 mars 2011
Je n'aime pas trop les bandes dessinées mais j'ai tout de suite était attirée par Lady doll, et je ne suis pas déçue de mon achat. Les dessins sont superbes notamment les couleurs qui nous plongent dans un autre monde. J'aime beaucoup le style, la protagoniste est trés attachante, j'attends impatiemment le deuxième tome.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Ah Lady Doll! Déjà charmés par la somptueuse couverture, le titre de Vessella et Penco Sechi nous capture définitivement le coeur dès les premières pages.

Lady Doll, c’est l’histoire de Gaja, une petite fille dont le seul crime fût d’être née différente des autres. Pour l’en punir on ne tente pas de la comprendre. La demoiselle s’enferme de plus en plus dans son monde, entourée des poupées offertes par sa mère malade. Ce sont les seules amies de Gaja, elles l’aiment, la comprennent et ne la déçoivent jamais. Et plus la jeune fille se renferme sur elle-même, plus son horrible père referme ses griffes sur une fortune qui ne lui appartient pas… En deux tomes seulement, ce petit bijou émerveille le lecteur dans une ambiance victorienne sombre, oppressante et dangereuse. Servie par un graphisme atypique, doux et précieux, le scénario de Lady Doll capture, comme la jeune Gaja, les lecteurs qui ne veulent plus la quitter.

Avec un trait envoûtant, magnifique, c’est une lecture merveilleuse que nous offre les auteurs. A la fois beau et étouffant quand il le faut, le trait de Penco Sechi permet de plonger dans l’histoire triste, mélancolique, pleine de douleur et d’espoirs perdus d’une héroïne aussi attachante qu’effrayante.

La pauvre n’était déjà pas épargnée par la nature, la vie ne va pas lui faire de cadeaux non plus. Et bien que l’on aimerait un peu de joie pour elle, on se plait à suivre sa descente aux enfers progressive. Elle devient un personnage auquel on s’attache de plus en plus et pour qui l’on compatit énormément.

Lady Doll ne possède pas seulement une histoire et un graphisme sans défauts, la BD éditée par Soleil est un superbe objet que l’on a plaisir à mettre en valeur dans une bibliothèque. Ce sont des œuvres comme celles-ci, à la fois,chaleureuses et luxueuses qui font de fabuleux cadeaux.

Si vous ne devez lire qu’une BD cette année, c’est bien Lady Doll ! Aussi superbe qu’enchanteur, ce livre est un magnifique objet de collection pour tout amateur de livres.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 mars 2013
Le LIVRE possède de belles illustrations - colorées - agréables - histoire magnifique - Grand format - Couverture solide. Je possède aussi le n° 2, j'ai hâte de faire cette nouvelle collection.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 16 mai 2014
N'étant pourtant pas une grande fan de BD, là pour le coup j'ai trouvé "chaussure à mon pied" comme on dit...
Les dessins sont superbes; l'univers, l'histoire... J'ADOOORE !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 mai 2013
Dessins particuliers qui jouent sur l'atmosphère. Histoire intrigante et attendrissante. Fin imprévue, suspens jusqu'au bout ! Merci pour cette culture méconnue.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 avril 2013
Histoire très émouvante, dessins très bien faits je recommande ce livre a tous ceux qui aiment les poupées et les BD
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 janvier 2011
Cette bande dessinée vous plaira si vous aimez les unviers victorien et girly. L'esthétique est intéressante avec des tons roses et des décors 19°. le trait caricatural des personnages est un peu exagéré voire vulgaire ce qui dénote dans cette ambiance feutrée et romantique. L'histoire de cette petite fille rejetée parce que son visage est difforme et qui ne parle qu'à ses poupées pourrait être touchante mais les dialogues sont maladroits et la petite fille devient presque antipathique. Il s'agit peut-être d'un choix de l'auteur car la fin du premier tome laisse présager une suite des plus sombre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Coeur de pierre
Coeur de pierre de Séverine Gauthier (Album - 3 avril 2013)
EUR 9,95

Eco, Tome 1 : La malédiction des Shackelbott
Eco, Tome 1 : La malédiction des Shackelbott de Jérémie Almanza (Album - 28 octobre 2009)
EUR 15,50

Alisik - tome 2 - Hiver
Alisik - tome 2 - Hiver de Hubertus Rufledt (Relié - 22 mai 2014)
EUR 14,99