undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

2,2 sur 5 étoiles6
2,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 novembre 2012
Je suis d'accord avec les commentateurs précédents : avec Lionel Priou, car il comble un vide, effectivement, mais surtout avec Thierry, car à ce prix-là, il y a 20 ans justement, c'était le gros Fayard de Hoffelé-Kaminski, et c'était vraiment autre chose : on en avait pour son blé. Ici, c'est du Classica typique : vraiment pauvre en contenu, en analyse, en arguments. Mais pas pour les pauvres : c'est cher ! Comme le sont les petites monographies sur les compositeurs publiés par la même équipe chez Actes Sud. Je ne juge pas les choix de la "Discothèque idéale" car des choix, il faut en faire, mais dix, lignes pour l'expliquer, c'est un peu court. Quand je pense, pour extrapoler un peu, que Classica a avalé Répertoire avec la puissance financière du groupe L'Express ! Quand je ressors mes vieux Répertoire, quand je compare avec les Classica d'aujourd'hui, il y a de quoi pleurer : l'appauvrissement est à tous les niveaux, sauf, sauf, groupe L'Express oblige, en pages de pub. Passons.
1010 commentaires|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2012
Quelle déception ! Certes, un si petit livre (mais très coûteux) ne peut être vraiment une discothèque idéale. Idéale pour qui, d'ailleurs ? Pour le mélomane débutant souhaitant s'initier à la musique dite classique. Peut-être. Et encore, il conviendrait d'être vigilant sur des choix certes respectables mais bien peu enthousiasmants. Quant au mélomane plus curieux, ou plus habitué, il aura tôt fait d'aller voir ailleurs, quitte à reprendre "les indispensables du disque compact" de Kaminski et Hoffelé, ô combien plus passionnant. Inutile, décidément.
22 commentaires|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'aime bien la revue classica, et j'ai été d'autant plus déçu par ce guide qui manque cruellement de conseil. Les caractères sont énormes et ça part dans tous les sens : c'est illisible et indigne d'un éditeur comme Actes Sud, surtout à ce prix-là.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pardonnez-moi de cracher dans la soupe, mais la discothèque idéale, çà n'existe pas, et ce au moins pour deux raisons qui me paraissent aller de soi:

(1) Parce qu'elle réflète nécessairement les goûts (musicaux, interprétation...) de celui qui l'a écrite, et donc est la discothèque idéale d'UNE personne, si compétente soit-elle en musicologie ou en nombre de disques auditionnés.

(2) parce qu'elle est censée par définition répondre à VOS goûts du moments, VOS envies de découverte ... que bien évidemment l'auteur ne connaît pas et que vous êtes un être humain unique et non pas un muméro dans une liste commerciale.

Que l'on soit obligé de formuler de telles évidences montre à quel point l'uniforemisation du goût, de l'intérêt au sens noble du terme, de la subjectivité et donc du respect des personnes, du rôle de l'oeuvre d'art, est passé depuis bien des lustres au rouleau compresseur de l'uniformisation, des intérêts commerciaux, consciemment (au mieux) ou inconsciemment (au pire).

Quand j'écris quelque chose au sujet d'un disque, j'aime bien être approuvé, c'est humain, n'est-ce pas? Mais j'aime aussi être contredit 'sans agressivité inutile, de préférence) parce que cela permet de s'interroger et de remettre en cause ses propres critères de jugements et les conclusions que nous en tirons au vu de la pensée d'une personne humaine AUTRE.

Par exemple, je n'aime pas l'école minimaliste américaine. Ai-je raison, ai-je tort? Question selon moi dépourvue du moindre sens. Si vous pouvez attirer mon attention sur des qualités de cette école que je n'aurais pas perçues, je vous accorderai toute mon attention et je vous en serais TRES reconnaissant. La question n'est pas si une discothèque idéale doit contenir un disque de Terry Riley ou pas (personne certainement fort respectable). Si vous parvenez à me convaincre - et je ne demande pas mieux - je pense être assez grand garçon pour prendre ma décision tout seul.

Allons jusqu'au bout. Depuis 45 ans, je me suis fait une discothèqie assez copieuse, de vinyles puis de CD. Je pense avor réfléchi à ce que j'achetais. C'est MA discothèque (au sens juridique du terme). Elle traduit plus ou moins mes goûts et 40 ans d'évolution, mais est-ce MA discothèque idéale? Certainement pas.
66 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2012
Les dictionnaires du disque sont tous périmés. Personnellement je fais plus confiance à Classica qui sort ce bouquin car au moins eux ils font des écoutes en aveugles.En plus il ya beaucoup de nouveautés et pour le répertoire ça change.Finalement il faut avoir leur bouquin en poche même pour aller à la Fnac commùe çà on perd moins de temps
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2013
Un livre parfait et très bien renseigné pour un débutant ou un initié en musique classique qui souhaite investir dans de bons enregistrements.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus