undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles70
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:28,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 novembre 2012
J'aime les livres d'Histoire et celui-ci m'a régalé. Il est assez long (+ de 800 pages pour l'édition imprimée) mais passionnant de bout en bout. Il couvre toute l'histoire du Congo, des origines à nos jours. On comprend le changement, aussi énorme que rapide, apporté par l'arrivée de Stanley au Congo. On suit l'évolution de l'époque coloniale d'abord comme propriété du roi Léopold II, épisode peu glorieux (je suis Belge...), et ensuite comme propriété de l'état Belge. On assiste à l'indépendance plus ou moins improvisée, la prise de pouvoir par Mobutu et la longue période de Mobutisme qui a suivi. Ensuite David Van Reybrouck parvient à expliquer les inexplicables conflits des époques Kabila, père et fils. Et le livre se termine avec l'implantation des Chinois au Congo et l'étonnante description de la communauté congolaise à Guangzhou. Il faudrait aussi parler de la musique - la rumba congolaise - de la religion, de la bière, des richesses économiques du Congo, le caoutchouc, l'uranium, les diamants et j'en passe - les habitants du Congo n'ont-ils pas été damnés par la richesse du sol de leur pays ? Mais un des grands plus du livre, ce qui le rend si attachant, c'est la multitude d'interviews qui nous font vivre l'Histoire de l’intérieur. David Van Reybrouck a rencontré des personnes soit ayant joué un rôle dans l'histoire du Congo, soit ayant subi cette histoire, certains centenaires racontant l'époque coloniale ! David Van Reybrouck a beaucoup d'empathie, il aime le Congo et les Congolais et nous fait aimer ce pays et ses habitants.
0Commentaire|42 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2012
Mon Dieu ce que l'on en avait entendu parler !
En résumé, tout le bien qu'on en dit me semble vrai: le livre est vivant, riche, complet, agréablement écrit, se dévore plus que ne se lit.
Je ne saurais juger de la pertinence historique mais l'abondance des références et la volumineuse bibliographie critique (les derniers chapitres) m'incitent à la confiance.
Les points de vue sont variés, l'histoire rendue dans sa complexité. Je serai heureux de lire des réactions de ceux ou celles qui ont vécu certains de ces événements....
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Véritable saga montée comme un scénario de film, intercalant des témoignages vivants aux sources communes. Découpage de l’action digne d’un thriller avec ses épisodes laissés en suspens puis repris à temps pour nous révéler la version cachée par la mythologie officielle. Une histoire du Congo. Une véritable sale histoire d’un peuple assemblé comme un lego pour satisfaire une vaniteuse petite grenouille qui voulut péter plus haut que son... Un docteur Frankenstein dépassé par sa créature et qui finit par refiler le bébé empoisonné à son peuple. Rien de plus qu’un épiphénomène dans la grande foire d’empoigne du colonialisme blanc et européen qui fut comme en témoigne la suite de l’aventure guère plus prédateur que la clique de couleur locale qui assurant la relève s’est empressée de se gaver largement sur le corps d’Etats en décomposition.
L’auteur nous offre un trip de très haute qualité dans ce monde désespérant des illusions perdues ou des réveils confiés aux calendes chinoises, avec en plus cette qualité rare pour un conteur d’être un témoin éveillé en sympathie avec son sujet, de ne rouler pour aucun système, et de n’être redevable à aucun club.

Aussi si l’implication de l’auteur dans la vie congolaise, l’intervention des témoins populaires ou VIP, contribuent à la richesse du récit de l’époque contemporaine, ils font en revanche de l’ombre à la période antérieure qu’aucun acteur ayant vécu ou connaissant quelqu’un qui a connu… D’ailleurs cette période est moins fouillée et pour une cause, toujours la même surtout pour l’époque précoloniale, l’absence de traces écrites. Mais l’auteur se pose ici en historien et non en ethnologue ou anthropologue. Il existe d’autres auteurs pour cela en particulier Georges Balandier. (Pour l’histoire du Kongo (futur Angola, Congo (s) et Cabinda) on peut lire Le royaume de Kongo du XVIe au XVIIIe siècle Et pour mieux connaître l’impact très puissant de la pensée magique dans l’Afrique moderne du même auteur lire : Afrique ambiguë)

Il reste que pour cet ouvrage on est en présence d’une œuvre originale, d’une richesse absolue, un travail passionnant de passionné qui finalement rend justice à un peuple qui lui aussi a trop souffert, mais lui, en silence et dans l’indifférence. Entre les lignes on notera encore et toujours que dans cette colonisation la prétendue lutte des blancs contre noirs fut aussi un leurre destiné à laisser les classes dominantes s’empiffrer royalement tout en laissant quelques miettes (racistes) à des affamés blancs pour qu’ils leur servent de larbins. Mais aujourd’hui, soixante années après l’indépendance l’Afrique ne peut se dédouaner aussi facilement sur la colonisation, et là aussi l’auteur rétablit l’équilibre faisant parler ses témoins. Blanc ou noir même combat, le maître contre le larbin, la couleur en différence c’est juste pour les larbins. En tous cas rien de tel que cet auteur blanc au cœur noir pour aborder la question sans manipulation et avec affection.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2013
instructif pour un homme ne aucongo et ayant vecu de 1939 a 1967 au katanga . enormement d observations corroborent mes experiences vecues.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2013
C'est un livre époustouflant. L'auteur ne s'est pas contenté de "raconter" l'histoire du Congo puis de la RDC, du Zaïre et à nouveau de la RDC. Il a voulu s'impliquer, prendre position mais de manière nuancée. Son fil conducteur c'est essayer de toucher la vraie réalité de la situation du peuple congolais. Que pense-t-il ? Qu'espère-t-il ? Que souhaite-t-il ? De quoi il souffre et que fait-il pour échapper à cette souffrance ? Musique, Religion, expatriation ?

Les questions que je me suis posées. Qu'est ce qu'on aurait du faire ? Et qu'est ce qu'il est encore possible de faire?

J'ai une longue carrière africaine derrière moi. J'ai commencé à travaillé en RDC en 1969 qui est devenu Zaïre très vite, la Zaïrianisation, l'authenticité, l'abacos (A bas le costume). En 1974, j'ai décidé de ne plus travailler au Zaïre, car c'était devenu inutile. Mais j'y suis revenu en 2008 aux mêmes endroits où j'avais travaillé près de 40 ans auparavant (Kikwit, Matadi, Boma,..). La misère y était encore plus présente et un vieux au bord du Kasaï m'a demandé quand donc les Belges reviendront-ils ?

J'ai connu d'autres pays, le Cameroun, la RCA du temps de l'Empereur, du temps de Kolimba et du temps de Patasse, le Gabon, le Mali, le Burkina Faso du temps qu'il s'appelait la Haute Volta et actuellement, le Togo, le Bénin, le Niger, Madagascar, les Comores,la Mauritanie et même Haïti, le Rwanda du temps d'Habyarimana et après le Génocide en 1997-1998 et encore tout récemment en 2009, le Burundi du temps de Buyoya, du temps de la "guerre" entre 1995 et 1998, et maintenant j'y travaille encore

Partout les pays s'enfoncent dans la misère, la population souffre de plus en plus. Une poignée de nanti s'accapare des richesses laissant les 90% de la population dans la misère, dans la débrouille. Les Bailleurs de fonds le savent mais font semblant de ne rien voir. Bonne gouvernance, protection de l'environnement, égalité des genres, scolarité des enfants, lutte contre le VIH, démocratie, élection libre, multipartisme que de bonnes intentions mais beaucoup d'hypocrisie.

J'ai aussi beaucoup travaillé au Maroc. Ce pays reste un exemple à suivre.

Merci à David VAN REYBROUCK de m'avoir fait réfléchir au vrai problème qui se pose à notre monde. Un continent presqu'entier s'enfonce dans la misère, que faut-il faire ?
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 juillet 2013
Vous vous intéressez à l'Afrique?
Vous aimez l'Histoire?
Vous êtes sensible au style?
Vous avez aimé Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad?
Vous préférez qu'on vous raconte plutôt qu'on vous explique?
Ce livre est pour vous et vous ne regretterez pas d'y consacrer un certain nombre d'heures.
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2012
Un livre passionnant qui après un voyage au Congo répond à certaines questions restées sans réponses ....!!! Une pléthore de témoignages bouleversants,de descriptions précises, d'émotions fortes, l'Histoire vraie ! Un livre que l'on referme avec difficulté, mais pas définitivement.....
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2012
l'auteur a prit le parti de nous conter l'histoire du Congo en partant de la préhistoire jusqu'à nos jours, le fait d'utiliser ses entretiens et reportages avec les personnes ayant vraiment vécu les évennements m'a beaucoup interressé et me semble vraisemblable.Cela ouvre les yeux concernant la valeur des hommes ,leurs origines (ne venons nous pas tous du même berceau), de leur exploitation, du racisme idiot , de la curiosité envers l'autre et de la nécéssité de comprendre les courrants de pensée des autres et de respecter tout ca. Ce livre est pour tous mais encore plus édifiant et touchant pour moi en tant que lectrice belge et jeune ado au moment de l'indépendance du Congo et donc mal informee et apeurée par ce que j'entendais à ce sujet.
A recommander absolument.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce n’est pas 'une histoire' mais une véritable saga montée comme un scénario de film, intercalant des témoignages vivants aux sources communes. Un découpage de l’action digne d’un thriller avec ses personnages laissés en suspens puis repris au bon moment pour nous révéler la face ignorée ou cachée par la mythologie officielle. Une histoire du Congo, une véritable sale histoire d’un peuple construit comme un lego pour satisfaire une vaniteuse petite grenouille qui voulut faire joujou dans la cour des grands. Un docteur Frankenstein qui dépassé par sa créature finit par refiler le bébé empoisonné à son peuple. Un épiphénomène dans la grande foire d’empoigne du colonialisme blanc et européen qui fut comme en témoigne la suite de l’aventure guère moins prédateur que la clique de couleur locale qui assurant la relève s’est empressée de se gaver largement sur le corps d’Etats en décomposition.
L’auteur nous offre un trip de très haute qualité dans ce monde désespérant des illusions perdues ou des réveils remis aux calendes chinoises, avec en plus cette qualité rare pour un conteur d’être un témoin éveillé en sympathie avec son sujet, de ne rouler pour aucun système, et de n’être redevable à aucune clique.

Aussi si l’implication de l’auteur dans la vie congolaise, l’intervention des témoins populaires ou VIP contribue à la richesse du récit de l’époque coloniale et postcoloniale, ils font de l’ombre à la période précoloniale appuyée par aucun acteur ayant vécu ou connaissant quelqu’un qui a connu… D’ailleurs cette période est moins fouillée et même comporte quelques laissés pour compte, comme par exemple le silence presque total sur la personnalité de Kimpa Vita qui fut une des premières expressions d’une résistance à l’envahisseur portugais avec l’aide de ce qui deviendra une constance dans les mouvements d’émancipation, le messianisme. Mais l’auteur se pose ici en historien et non en ethnologue ou anthropologue. Il existe d’autres auteurs pour cette période et en particulier Georges Balandier. Pour l’histoire du Kongo (futur Angola, Congo (s) et Cabinda) on peut lire Le royaume de Kongo du XVIe au XVIIIe siècle Et pour mieux connaître l’impact très puissant de la pensée magique dans l’Afrique moderne du même auteur lire : Afrique ambiguë

Il reste que pour cet ouvrage on est en présence d’une œuvre totalement à part, d’une richesse absolue, un travail passionnant de passionné qui finalement rend justice à un peuple qui lui aussi a trop souffert, mais lui, en silence et dans l’indifférence. Entre les lignes on notera encore et toujours que la colonisation ne fut pas une affaire de blancs contre noirs, mais bien là encore un leurre destiné à laisser les classes dominantes s’empiffrer royalement tout en laissant quelques miettes à des affamés blancs pour qu’ils leur servent de larbins. Mais aujourd’hui, soixante années après l’indépendance l’Afrique ne peut se dédouaner aussi facilement sur la colonisation, et là aussi l’auteur rétablit l’équilibre faisant parler ses témoins. Blanc ou noir même combat, le maître contre le larbin, la couleur en différence c’est juste pour les larbins. En tous cas rien de tel que cet auteur blanc au cœur noir pour aborder la question sans manipulation et avec affection.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2013
Livre extrèmement bien documenté mais qui se laisse lire très facilement. L'auteur relie, du point de vue du Congo, des évènements qu'on connait ou dont on a entendu parler pour le remettre dans le contexte spécifique de l'histoire qu'il raconte. Des témoignages de première main et des rencontres avec des "petites mains" de l'histoire du Congo permettent au lecteur de rentrer dans le tourbillon de l'histoire de ce pays sans que cela soit ennuyeux ni rébarbatif. L'écriture est particulièrement fluide et emmène directement le lecteur au coeur de la vie de ce pays. Une vraie réussite.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,50 €
9,70 €
6,70 €