undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles18
4,4 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:13,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 juin 2011
L'empathie comme fondement de l'évolution souhaitable, et indispensable d'après Rifkin, des sociétés du monde: c'est lourdement argumenté et séduisant, et surtout c'est nouveau, à connaître.
Une histoire de l'humanité un peu longuette, et une palanquée de citations permettent de faire des révisions de culture générale, mais j'aurais préféré un texte plus concis pour ces chapitres.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2012
L'idée forte de ce livre : l'histoire n'est pas faite que de guerres et de violences,
l'humanité a progressé par jalons successifs vers une plus forte conscience que
l'homme est naturellement doué pour l'empathie.
Mais ce don doit être cultivé : par l'éducation, par l'expérience, par un usage
responsable des technologies modernes et des réseaux sociaux.
A l'echelle mondiale, cette conscience renouvelée devrait permettre à l'homme
moderne de promouvoir une plus grande solidarité avec "l'autre" et une plus grande
harmonie avec le "cosmos", c'est à dire l'environnement dont il doit prendre soin.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2011
Wow! Il en faut des connaissances, et surtout des recherches, pour écrire un livre aussi transdisciplinaire!
Jeremy Rifkin nous montre, avec de nombreux et variés exemples, que l'homme n'est pas seulement compétitif, mais aussi altruiste et solidaire. Il nous démontre cela par des histoires vécues, des cas d'école qui montrent non seulement que l'enfant isolé se meurt -non pas de faim car il est nourri, mais de manque d'affection- (l'homme est donc l'animal le plus social comme le plus dépendant des autres), et aussi qu'une fois adulte, ce besoin des autres et ce lien permanent nous donnent la capacité de ressentir ce que les autres ressentent, et nous rend plus souvent qu'on ne le pense solidaires et altruistes.
L'auteur va cependant beaucoup plus loin, en écoquant l'histoire de l'empathie (cette capacité à se mettre dans la peau des autres), qui aujourd'hui se développe plus que jamais, dans un monde ou on est liés aux 4 coins du monde. Cela va cela dit à l'encontre d'un autre besoin humain, l'intimité. C'est lorsque la distance entre la conscience élargie (Séisme en Haiti, Fukushima par expl) et notre besoin d'intimité est trop grande, que les peurs apparaissent, et les conflits.
Cela dit l'homme a pu faire grandir cette distance de plus en plus, et va continuer pour lui permettre de relever les féfis majeurs qui arrivent.
En effet, nous l'avons vu avec le Japon, une centrale nucléaire éclate, une semaine après le nuage radioactif est au-dessus de nos têtes, et à terme il sera répandu partout. Une centrale sur des centaines qui existent. La terre est une petite chambre close, et rester dans nos coins ne résoudra pas les problèmes communs que l'on a.

Un livre qui mérite vraiment d'être lu, et si Rifkin analyse tel un historien qui aurait des connaissances solides en psychologie, science, énergie etc., il a le mérite de ne pas se prendre pour l'humanité, juste d'en donner une version passionnante et trop peu évoquée. Un sujet sérieux, très sérieux, traité avec optimisme.

En esperant vous avoir convaincu de lire ce livre qui vaut vraiment le coup et qui fait cogiter, et en bien!

Pour la presse:
[...]
11 commentaire|39 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2014
Le pire de ce genre de livre c'est son arrogance encyclopédiste.Décidément le costume du philosophe va mal aux américains! Rifkin se lance bravement dans le passage en revue de plusieurs siècles de civilisation. Il n'était pas forcé! D'où la taille opulente du volume. D'où également ses analyses à la six-quatre-deux d'auteurs majeurs expédiés vite fait aux enfers du développement durable. On se dit que l'auteur aurait pu s'éviter quelques centaines de pages un peu creuses et dépourvues de réel intérêt. Et aller directement à sa thèse centrale, en faisant l'économie du reproche infantile adressés aux penseurs anciens façon Michel Onfray.
Lorsque Rifkin reste sociologue et économiste, voire politique, son livre est absolument passionnant. La notion d'empathie qui devrait prendre la relève du combat social voire de la lutte des classes, en regard de la destruction industrielle et économique par l'homme de son milieu, est défendue à mon sens avec sagesse et brio. Un livre un peu trop ambitieux et contourné mais qui provoque la réflexion et mieux, le débat.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2014
J’ai lu ce livre juste après avoir terminé le Cycle des Anges Gaïens, qui traite de l’empathie sur un plan spirituel, et j’ai été ravi d’y trouver une confirmation scientifique, étayée et argumentée, que l’accroissement de l’empathie constitue la seule voie durable pour l’humanité. Cela m’a fait un bien fou de constater qu’un économiste renommé pouvait y croire lui aussi et parvenir aux mêmes conclusions, alors que l’immense majorité d’entre eux ne jure que par un tout autre type de croissance !
Concernant le livre en lui-même, il faut parfois s’accrocher. Si vous êtes plutôt universitaire dans l’âme vous trouverez passionnante cette mine de recherches socio-historico-scientifique, mais si vous préférez les essais qui vont droit au but vous risquez de vous lasser bien avant la dernière partie, L’Âge de l’Empathie, qui transforme pourtant cet essai en réussite.
Le regard critique de l’auteur sur les grands penseurs qui l’ont précédé peut aussi quelquefois agacer : c’est toujours plus facile de trouver leurs failles avec le recul que d’innover en son temps. Néanmoins Rifkin innove également et il ne démolit que pour mieux construire, donc il peut se le permettre.
Au final on a hâte de voir la théorie se mettre en pratique, mais moins hâte de savoir laquelle de l’entropie ou de l’empathie gagnera la course finale. Puisque l’auteur nous démontre qu’à chaque accroissement entropique correspond une avancée proportionnelle de l’empathie, au vu de l’énorme facture entropique que nous infligeons actuellement à notre planète on peut espérer pour bientôt un bond empathique sans précédent, qui s’étendra enfin à toute la biosphère… Notre dernier espoir, sans quoi notre espèce est vouée à l’extinction.
Sinon la version électronique presque 2 fois plus chère que la version papier ? Bel exemple de déconnexion des valeurs réelles dans notre économie pré-empathique...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sous couvert d'une érudition effectivement très large, Rifkin livre un essai totalement indigent au plan de la rigueur intellectuelle. Il part d'une intuition; le "progrès" humain équivaut à toujours plus de gaspillage énergétique, mais toujours plus d'empathie, ce qui pourrait finalement sauver le monde. Ce n'est qu'une intuition, la véracité de la première partie laissant supposer que la seconde partie est également avérée.

L'ennui, c'est que les 600 pages accumulent des affirmations non démontrées (il y a une différence sérieuse entre "argumenter" et "démontrer"), mais tellement enrobées qu'on pourrait se laisser berner. Les contre-vérités fusent en fait tous azimuts, que ce soit en anthropologie (qu'est-ce qui prouve à Mr. Rifkin que Néandertal était dépourvu d'empathie?), en philosophie politique (et pourquoi la démocratie serait-elle synonyme de plus d'empathie?), ou en psychologie et en éthologie. En fait c'est tendancieux à un point odieux; tout ce qui est bon est empathique, tout ce qui est mauvais est dépourvu d'empathie. Le lien social ne peut être que bénéfique et donc lié à l'empathie. Les raisonnements circulaires abondent comme jamais. Le biais de confirmation n'est plus un biais; il devient religion! Laquelle religion est d'ailleurs vue d'une manière incroyablement simpliste et manichéenne. Les syllogismes douteux pullulent.

Entendons-nous; personne n'est contre l'empathie, bien sûr, et nous sommes bien d'accord que l'éducation joue un rôle clé. Mais l'alignement de poncifs, dégoulinants de bons sentiments et de mièvrerie, ne sauraient constituer ni un bréviaire moral crédible, ni une thèse scientifique ou sociologique, encore moins philosophique. La thèse du parcours humain comme un parcours du progrès de l'empathie laisse penser que nous allons forcément vers des jours meilleurs, toujours plus empathiques. C'est une grossière supercherie. Ce n'est pas comme cela que nous nous préparerons à affronter les risques toujours croissants que l'aventure humaine faire éclore, et pas seulement dans le domaine énergétique.

Mais l'encyclopédie de l'empathie de Rifkin lui aura sans doute rapporté beaucoup d'admiration (il sait visiblement ce qu'il faut dire et écrire pour plaire, au risque de verser dans une démagogie facile), et pas mal d'argent. Avec pour seule motivation son inépuisable empathie pour ses lecteurs, sans doute ?
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2011
Indéniablement un livre passionnant qui essaie de redonner un sens à l'évolution des civilisations à la fois par l'empathie et la thermodynamique.
Une densité remarquable dans ce livre qui vous mettra les neurones (miroirs) en ébullition !
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2011
Superbe livre!! A ne pas manquer!! Livre exceptionnel!! Très intéressant d'avoir la version originale et française pour avoir accès à la pensée initiale de l'auteur.
Je conseille d'avoir les deux.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2014
Excellent ouvrage ou l’histoire du monde est revisité de manière objective mais non moins pertinente et d'un point de vue totalement occulté dans notre société occidentale car l'empathie est réservé au .... "faible" ??!! bref ces anciens postulats (agressivité, sarcasmes, ironie et plus extreme guerres, violence verbale - physique, dominations sur autrui . . . . ) nous ont menaient ou l'on sait sans résultats très probant même si nous nos sociétés ont évoluées donc ouvrons notre esprit à d'autres horizons moins agressif, car ce comportement est peut être bien d'un point de vue et pour certains mais qu'on le veuille ou non , qu'on l'admette ou pas il y a toujours plus méchant, plus fort, plus agressif, plus dur que nous .... dur pour nos égos européo-centriste d’accepter cette réalité ! Bref à lire pour changer de point de vue.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2014
Là où Rifkin est plus connu avec la TRI, ce livre d'histoire est passionnant, exceptionnel, bien mieux que tout ce que l'on peut avoir sur le management
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus