undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles17
4,4 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'adore les polars, mais depuis quelques temps j'ai souvent été déçue, je restais sur ma faim. Soit je tombais sur une histoire banale sans réel suspens, calquée sur d'autres romans, soit c'était une débauche de scènes plus violentes les unes que les autres.
Comme dans les films, j'ai l'impression que les auteurs se sentent obligés d'aller toujours plus loin dans le gore, histoire de masquer les faiblesses de leurs histoires.
Qu'on se comprenne bien, je n'ai rien contre une scène sanglante de temps à autre, mais à condition qu'elle ait une légitimité, un réel impact sur l'ambiance ou sur la suite du scénario. Ce que je n'aime pas c'est quand on se contente de jouer avec nos peurs primales, avec notre dégoût.

Keigo Higashino est né en 1958 à Osaka. Il est l'une des grandes figures du polar japonais. J'avoue que je ne connais pas grand chose à la littérature japonaise, mais ce roman m'a donné envie d'en découvrir d'avantage.

Dans ce roman, pas de surprise, on connait l'assassin dès le début. Un femme tue son ex-mari qui la harcèle et la menace depuis des années.
Là où c'est différent c'est dans la mise en place de l'alibi et dans le camouflage des preuves. Car voilà, cette jeune femme a un voisin, professeur de mathématiques, follement épris, qui décide de l'aider en mettant sa formidable capacité logique à son service.
Seulement voilà, le policier qui enquête sur cette affaire est épaulé par un ami, professeur de physique, tout aussi doué. Et s'en suit une joute cérébrale, 2 intelligences, 2 façons de raisonner, d'un côté pour cacher un crime, de l'autre pour le démasquer.
Peu à peu le lecteur comprend l'importance de petits détails choisis par le mathématicien, tout s'emboite doucement, jusqu'à ce qu'on comprenne à quel point cet homme a un esprit brillant. Sa seule limite, le sentiments, qui grippent ce bel agencement logique.

Brillant, pas de violence inutile, une écriture ciselée, rien de trop. J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman ; le rythme de l'écriture semble calqué sur celui de l'enquête, il ralentit à mesure que l'inspecteur piétine. Mais malgré ce manque d'action, j'ai été portée par ces mots.
Une belle découverte.
11 commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 février 2013
C'est un énorme coup de coeur que ce roman qui à gagné le prix Naoki en 2005.

Yasuko vit seule avec sa fille adolescente, lorsqu'elle se fait harceler par son ex-mari.
Les coupables de l'homicide sont connus dès le début du roman. A partir de là l'enquête peut commencer.

Ce qui constitue l'extraordinaire ingéniosité de Keigo Higashino réside dans la sublime dissimulation de preuves et l'habile création d'alibi que le lecteur se délectera de deviner et de découvrir progressivement.

Une intrigue passionnante d'une construction flamboyante d'intelligence opposera dans un duel psychologique et cognitif époustouflant un mathématicien du côté des suspects et son ami d'enfance, un physicien qui, quant à lui, viendra en aide à la police.
L'enquête menée par le lecteur se fera donc à un autre niveau que la police car les coupables lui sont connus, mais il lui manque une partie de ce qui s'est produit juste après le meurtre... Sublime.
Je souligne également un travail très soigné au développement des personnages principaux, originaux sans être caricaturaux et d'une profondeur psychologique agréable.
Toutefois l'auteur à choisi de faire un roman basé sur des faits, du concret et faisant la part belle à la réflexion mettant ainsi un peu de côté les ambiances, les atmosphères et les rapports humains qui, soit dit en passant, sont très différents des conventions occidentales et donne une touche toute particulière à l'oeuvre.

Je cite encore cet aphorisme tiré du livre qui pourrait résumer une bonne partie des enjeux du duel scientifique et criminologique: « Est-il plus difficile de chercher la solution d'un problème que de vérifier sa solution ? »
22 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 19 août 2013
En effet, l'assassin est connu dès le début du roman : une femme divorcée, vivant seule avec sa fille, tue son ex-mari qui la harcèle sans relâche depuis des années. Son voisin, un professeur de mathématiques nommé Ishigami et qui l'aime en secret, lui vient en aide pour la construction raisonnée d'un alibi et le détournement de preuves. L'enquête de police est menée par l'inspecteur Kusanagi, conseillé par son ami physicien Yukawa qui utilise son intuition et sa logique de déduction pour déjouer le labyrinthe des fausses pistes.

La progression de l'enquête se suit avec un plaisir intellectuel certain qui provient à la fois des déductions permettant de cerner peu à peu le mode opératoire de l'assassin d'une part mais aussi le dévoilement progressif des parades raisonnées et de la construction logique mises en place pour rendre un autre scénario plausible. L'auteur résume ce face-à-face d'une phrase, qui revient sous plusieurs formulations : « cela permettait de penser qu'il est plus simple de vérifier la solution de quelqu'un d'autre que de trouver soi-même une nouvelle route. En réalité, ce n'était pas le cas ».

Mais quand la psychologie des personnages et leurs sentiments s'en mêlent, la fin peut réserver d'inattendus rebondissements.... Du début à la fin, un brillant et original roman policier du japonais Keigo Higashino, auteur très connu dans son pays, que je découvre pour ma part avec ce livre.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2013
Un univers à découvrir avec ce "polar" japonais bien loin des ambiances habituelles, anglo-saxonnes ou nordiques. On se prend assez vite au jeu des protagonistes même si parfois on se perd un peu dans le cheminement tortueux de leur pensée et de leurs actes.
L'action se situe uniquement au plan intellectuel et c'est un assez brillant exercice.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2016
Pour protéger sa fille Misato, Yasuko étrangle son ex-mari violent qui les harcelait sans cesse. Désespérées après le crime, c'est avec reconnaissance et soulagement qu'elles acceptent l'aide de leur discret voisin, le professeur Ishigami. L'homme voit là une occasion inespérée d'approcher Yasuko dont il est secrètement épris sans oser se déclarer, freiné dans ses élans amoureux par sa timidité et sa conviction d'être trop laid pour une telle femme.
Quand le lendemain, on découvre un cadavre à plusieurs kilomètres de là, les policiers découvrent rapidement l'identité de la victime malgré son visage broyé et le bout de ses doigts brûlés. Il s'agit bien de l'ex-mari de Yasuko qui très vite devient le suspect principal du meurtre. Mais Ishigami, mathématicien de génie, esprit brillant, a tout prévu. Yasuko et sa fille ont un alibi, les policiers sont impuissants. Pourtant, un petit grain de sable va se glisser dans le plan si bien pensé d'Ishigami, en la personne du professeur Yukawa, un physicien ami de l'inspecteur Kusanagi chargé de l'enquête. Les deux hommes ont déjà collaboré par le passé et cette fois encore le policier fait appel aux facultés de logique et de déduction du scientifique. Mais cette fois, leur amitié pourrait être mise à mal. En effet, Yukawa a bien connu Igashimi du temps de leurs études universitaires et, s'il est d'abord très heureux de le retrouver, très vite, il déchante quand il se rend compte que son ancien camarade pourrait être impliqué dans l'affaire. Lequel de ces deux esprits brillants sortira vainqueur du bras de fer qui s'engage alors ? Yukawa pourra-t-il, en son âme et conscience, trahir le mathématicien au profit du policier s'il découvre quelque chose ?

Un polar original, tout en finesse, sans coups de feu ni courses-poursuites. Ici, tout se passe dans les hautes sphères de l'intelligence supérieure, de la réflexion, de la stratégie pure, des lois mathématiques. Il en faut du talent à Keigo HIGASHINO pour raconter le meurtre en livrant le coupable par la même occasion et réussir quand même à construire une intrigue pleine de suspense. On s'attache à ses personnages. On espère que les coupables s'en sortiront, que leur sauveur sera plus fort que l'atypique duo d'enquêteurs et la minute suivante, tout change, le doux voisin est odieux, on voudrait qu'il soit puni, mais bien sûr, cela ne dure pas...Car l'auteur entraîne son lecteur dans une partie d'échecs qui fait douter de tout à chaque pion avancé. Quand on croit trouver la solution, elle s'échappe...Quand on croit lire un sombre polar, on est immergé dans l'histoire d'un amour fou et douloureux...
Une belle découverte qui donne envie de suivre Yukawa le physicien et Kusanagi le policier dans d'autres enquêtes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2014
Très bon polar évoluant dans une ambiance assez particulière, certainement du au style japonnais de l'auteur. Mais on s'y fait assez vite. Très bon intrigue et très bon jeu intellectuel entre les 2 protagonistes principaux. C'était mon 1er livre de cet auteur et j'ai beaucoup aimé!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2013
intrigue sympa, mais j'ai moins aimé que "la maison où je suis mort autrefois", qui m'a vraiment scotché. C'est un trés bon auteur.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2016
J'aime assez bien les polars, de ce point de vue c'est un roman réussi. Mais il faut connaître et apprécier la culture nippone voire asiatique, très éloignée de la nôtre. Pour une découverte et une détente.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2014
Je ne suis pas une grande lectrice de romans japonais, mais ici...
Roman captivant, intrigue psychologique subtile : magnifique !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2013
j'ai beaucoup aimé la progression de la confrontation entre les deux principaux protagonistes, l'utilisation de la logique. Je le lirai de nouveau.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,70 €
7,10 €