undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

74
3,5 sur 5 étoiles
L'Hypnotiseur
Format: BrochéModifier
Prix:9,80 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 mars 2014
Contrairement à ce qui est écrit en 4ème de couverture, l'écriture n'est pas "au cordeau" et le polar n'est pas d'une "remarquable intelligence"...mais plutôt bancal: la première enquête (disparition de Joseph Ek) est quasiment abandonnée en cours de route pour laisser place à la deuxième (l'enlèvement de Benjamin). On ne saura pas le dénouement de la première, ce qui laisse tout de même un peu sur sa faim.
Et que dire de ce flash-back interminable (plus de 100 pages!) en plein milieu de roman. Le héros est censé se rappeler ces évènements près de 10 ans après, après les avoirs quasiment oubliés, et là, magie, tout lui revient dans les moindres détails, l'heure qu'il était, la tenue d'untel, le parcours entre ici et là... tout simplement irréaliste.
Passons sur la fin ou, comme malheureusement trop souvent, le héros se transforme en homme d'action couillu et salvateur... c'est énervant mais semble faire partie des règles du genre (ou du moins de beaucoup d'oeuvres du genre).
Franchement décevant, je ne conseille pas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
27 sur 30 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 octobre 2010
Enfin un thriller au rythme soutenu, qui distille la bonne dose d'angoisse et de suspense ! Comme le titre l'indique, l'intrigue est centrée sur le psychiatre Erik, ses difficultés avec sa femme et leur fils, son travail - passionnant ! - sur l'hypnose. Les pistes se multiplient, divergent, mais tout reste limpide et on est happé du début à la fin dans cette course contre la montre... Mention spéciale aux 200 dernières pages, absolument captivantes !
La comparaison avec Stieg Larsson ou Camilla Läckberg n'a pas lieu d'être, à mon avis. S'ils sont tous Suédois et écrivent des polars édités par Actes Sud Noirs, les points communs s'arrêtent là. Je leur trouve à tous beaucoup de talent dans des styles et registres différents.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 juin 2013
Erik Maria Bark est un psychiatre spécialisé dans le soin des traumatismes, dans un hôpital de Stockholm. Autrefois spécialiste de l'hypnose pour aider ses patients, il dût stopper cette activité suite à un incident, et jura publiquement de ne plus jamais la pratiquer. Pourtant, en pleine nuit, il est réveillé par l'inspecteur Joona Linna. Une famille a été massacrée dans une banlieue de Stockholm, et seul le fils de 14 ans a été retrouvé vivants, lacéré de coups de couteaux. Sa sœur aînée est portée disparue et le policier est persuadé qu'elle est la prochaine sur la liste. Pour la retrouver, il n'y a a qu'un seul moyen : sonder le subconscient de l'adolescent. Erik finit par rompre sa promesse à contrecœur, mais est loin d'imaginer ce qu'il va découvrir, ni les conséquences qu'aura cet acte sur sa vie.
Le livre démarre sur les chapeaux de roue et nous présente rapidement les deux protagonistes. Joona Linna est un jeune inspecteur pleine de certitudes et sûr de ses intuitions. Mais le véritable héros du roman est Erik Maria Bark, un personnage plein de failles : accro aux médicaments, un couple qui bat de l'aile et un fils adolescent atteint d'une forme grave d'hémophilie. Si bien qu'on se demande ce qui le fait avancer dans la vie. On comprend alors rapidement que pour élucider le mystère qui l'entoure, il devra se replonger dans son passé, au moment où sa vie a basculé.
Les chapitres sont très courts et le rythme soutenu. L'intrigue est haletante et nous oblige à toujours entamer un nouveau chapitre pour connaître le fin mot de l'histoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 décembre 2014
Plus je découvre des écrivains nordiques et plus je suis sous le charme : Camilla Läckberg (vraiment très bien), Stieg Larsson et sa saga Millenium (quel dommage qu'il soit parti si tôt !) et maintenant Lars Kepler. J'avais déjà essayé de lire les livres écrits à quatre mains (Nicci French) mais j'ai décroché après deux livres, un peu déçue. Mais ici, je suis scotchée du début à la fin. J'ai également lu "Le Pacte" qui, contrairement à certains commentaires, ne m'a pas déçue du tout. Quelle trame !! Quelle façon de distiller le suspens à petite doses et de tenir le lecteur en haleine jusqu'au bout. C'est pratiquement impossible de décrocher lorsque l'on a commencé la lecture du livre. Je continuerai donc bien volontiers de suivre ces deux écrivains et vais également m'atteler à découvrir d'autres auteurs nordiques car j'aime beaucoup ce style de bouquin qui, pour moi, se situe entre le polar anglais (qui donne du temps au lecteur pour suivre l'enquête mais peut parfois paraître un peu lent) et le thriller français (plus rapide et plus enlevé comme style d'écriture en général, en tout cas pour les auteurs que j'ai lus jusqu'à présent). Je veux bien quelques conseils éclairés de lecteurs qui connaissent mieux les auteurs nordiques que moi.
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Que dire sur ce livre, je ne sais pas vraiment il ne faudrait pas que j'en dise de trop donc je ne vais pas rentrer dans les détails de l'histoire.
Dès le début du livre j'avoue avoir accroché sur l'intrigue, on se pose pas mal de quetions auquels on a envie de repondre très vite, donc on tourne très vite les pages!
Beaucoup de suspence, des moments très sanglant ou même très dérangeant car horrible... Mais dans l'ensemble tout se tient même si j'aurais aimé à certain moment et notamment à la fin qu'il y est un peu plus d'explication sur certains faits.
Je trouve que la double enquête n'est là que pour nous embrouiller, car finalement on passe très vite sur le sort de la famille Ek pour passer à l'enquête sur la disparition de Benjamin. Ca manque un peu de profondeur.
La plume des auteurs (livre écrit à 4 mains) et sympa mais spécialement je me suis abstenue de lire tous les noms de rue, de ville et même les noms de familles des personnages. Déjà qu'avec les prénoms on a du mal à savoir si ce sont des hommes ou des femmes qui parlent ou que l'on observent! La lecture serait beaucoup moins plaisante (si on peut dire) et beaucoup plus lourde à mon goût.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 décembre 2012
On ne le lâche pas avant la fin ! Je l'ai lu en moins de deux jours, je ne pouvais m'arrêter !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Encore un polar suédois de la collection Actes Noirs ? Ça suffit ! Assez !
Bon, ou alors juste un dernier hein.
Et puis celui-là il a quelque chose de mystérieux : derrière le pseudonyme de Lars Kepler se cache un couple, Alexandra Coelho Ahndoril et Alexander Ahndorilra.
L'hypnotiseur est leur premier roman écrit à quatre mains, leur premier polar mettant en scène l'inspecteur Joona Linna, un finlandais en poste à Stockholm. Un flic qui dit avoir toujours raison.

[...] — Je finirai bien par savoir ce qui s’est passé, dit Joona.
— Parfait, dit Jens, l’air satisfait. Parce que la seule chose qu’on m’ait dite quand j’ai repris le poste d’Anita Niedel, c’est que si Joona Linna dit qu’il va découvrir la vérité, eh bien c’est exactement ce qu’il fera.

Ça démarre en plain hiver, tambour battant avec l'assassinat sauvage et frénétique d'une famille entière, père, mère et enfants poignardés à coups redoublés.
Seul miraculé, le fils ado qui a survécu.
Et une soeur aînée qui n'était pas là au moment du drame.
Le jeune garçon, gravement blessé, profondément traumatisé, est quasiment dans le coma.
C'est le seul témoin, la seule clé pour se lancer à la poursuite de l'assassin qui est sans aucun doute aux trousses de la jeune fille en fuite. On va donc faire appel à un psychiatre pour hypnotiser le garçon et tenter de revivre avec lui les criconstances exactes du drame et de d'obtenir le signalement du meurtrier.
Mais les bribes de vérité que la séance d'hypnose laissera deviner seront pour le moins inattendues ...
Et bientôt, incroyable, ce sera le fils de l'hypnotiseur lui-même qui sera mystérieusement enlevé !
Après une mise en place un peu heurtée et qui manque de fluidité (il faut disposer les pièces du puzzle), le livre se recentre de manière plutôt originale pour un polar, sur la famille déchirée de l'hypnotiseur : un couple qui battait déjà de l'aile, le fils kidnappé, le psy qui se shoote aux médocs du matin au soir et du soir au matin, ...
Ce couple écartelé va mener une double enquête : la mère est épaulée par son retraité de père (un ancien flic évidemment), le toubib bénéficie de l'aide bienveillante de l'inspecteur finlandais. Le bouquin trouve alors son rythme et à peine arrivé à mi-parcours, on a déjà droit à une scène paroxysmique qui pourrait être le final.
Mais ce n'est encore que le début ! On va avoir droit à une accumulation, un festival, une débauche de twists, rebondissements, fausses pistes et revirements. Toutes ces péripéties sont franchement rocambolesques et souvent capilotractées. Le polar ne semble plus écrit à quatre mains mais à six, huit ou douze !
L'accumulation finit par lasser et même si l'on apprendra quelques bribes sur ces disciplines psy qui ne sont pas une science exacte (pour ceux qui en doutaient), on a bien du mal à s'attacher à ces personnages et à leur histoire, d'autant que l'écriture est bien fade et sans âme (la difficulté d'écrire à quatre mains peut-être ?).
On regrette aussi de ne pas avoir fait plus ample connaissance avec Joona Linna, le flic finlandais égaré en Suède, l'inspecteur qui a toujours raison.

[...] — L’homme ment, poursuit Joona. Il connaît Lydia. Il m’a dit qu’il n’avait jamais entendu parler d’elle, mais il mentait.
— Comment sais-tu qu’il mentait ?
— Ses yeux, ses yeux quand je lui ai posé la question. Je sais que j’ai raison.
— Je te crois, tu as toujours raison. Pas vrai ?
— Oui.

Finalement, la désormais trop célèbre collection Actes Noirs au liseré rouge confirme une fois de plus que quantité et qualité font rarement bon ménage et que, dans l'avalanche de polars tgv et bouquins de plage qu'elle nous dépile, il faut fouiller très patiemment pour dénicher quelques rares opus dignes d'intérêt. Et pas toujours scandinaves d'ailleurs !
On connait bien la qualité du polar nordique, elle est incontestable et on est des fans de la première heure, mais elle est publiée ailleurs que chez Actes Noirs.
Ce polar-ci n'est qu'un divertissement de plus, facile et sans profondeur, avec peut-être même moins d'intérêt que la série de Camilla Läckberg.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 janvier 2015
Ayant cherché des successeurs au Millénium que j'ai adoré, j'ai voulu découvrir de nouveaux auteurs de polars nordique; pour ma part, c'est une déception, je n'ai pas aimé le style, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et l'histoire me semble trop tirée par les cheveux; de plus, c'est long avec de nombreuses descriptions qui n'apportent rien.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Erik Maria Bark est un psychiatre reconnu qui, il y a quelques années de cela, était considéré comme le spécialiste de l'hypnose thérapeutique. Après le massacre sanglant d'une famille, l'inspecteur Joona Linna se tourne vers lui pour lui demander de l'aide : il voudrait qu'Erik hypnotise le seul survivant du carnage afin de récolter quelques indices... Mais le psychiatre s'est promis, dix ans plus tôt, que jamais plus ils ne pratiquerait l'hypnose.
Le schéma du roman est fort original et j'ai trouvé le style plutôt correct : pas de lourdeurs ou de longueurs. J'ai aimé les descriptions des paysages nordiques et je trouve qu'au global l'atmosphère est bien rendue.
En revanche, j'ai relevé plusieurs incohérences ou micro événements qui arrivent comme des cheveux sur la soupe (je ne peux pas en parler pour ne pas dévoiler quoi que ce soit de l'intrigue). Je présume que c'est un coup de l'éditeur qui a préféré les coupes au détriment de l'homogénéité du récit.
Quoi qu'il en soit, je vous avouerai que je n'ai pas pu lâcher L'Hypnotiseur de tout le week-end et que je le recommanderai volontiers.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 mai 2015
Un livre qui aurait pu être génial mais qui au final ne restera pas une bonne lecture. La première intrigue aurait pu être hyper intéressante, si seulement sa narration n'avait pas été baclée et abandonée en plein milieu du livre! La deuxième intrigue parrait avoir été rajoutée au hasard en plein milieu du livre. Vraiment déçue, je m'attendais à quelque chose de captivant pour au final se retrouver avec des intrigues bidons, des personnages mal exploités, que l'on ne connait pas vraiment. Et que dire de l'enquêteur pricipal, censé être le personnage conducteur de l'enquête? On ne le découvre que par bribes, il n'ajoute rien à la lecture et n'y joue même pas un rôle dominant, ni dans le livre, ni dans l'enqûête. Au final on le connait pas et nous n'avons même pas d'éléments nous donnant envie de lire les suites de la série...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Incurables
Incurables de Lars Kepler (Broché - 7 janvier 2015)
EUR 9,80

Le Pacte
Le Pacte de Lars Kepler (Broché - 8 janvier 2014)
EUR 9,80

La sirène
La sirène de Camilla Läckberg (Broché - 6 mai 2015)
EUR 9,70