Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 De la belle ouvrage. Mais traiter le sujet en si peu de pages? Mission impossible!, 2 mai 2013
Par 
LD (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Musique et cinéma : Le mariage du siècle ? (Relié)
Jusqu'au mois d'août 2013 se tient à la Cité de la musique à Paris une exposition intitulée "Musique et cinéma : le mariage du siècle?", que je n'ai pas encore vue. J'ai en revanche lu in extenso le catalogue accompagnant l'exposition, sorti chez Actes Sud. Je le dis tout de suite : si la réalisation en est très réussie, je suis resté sur ma faim. Je peux résumer assez simplement mon sentiment : la conception générale de l'ouvrage et la qualité des textes ne sont pas en cause, mais ceux-ci me semblent à chaque fois bien trop courts.

On peut accepter que 250 pages sont déjà un volume assez conséquent et qu'il est nécessaire que la mise en page soit assez aérée et qu'il y ait un bon nombre d'illustrations pleine page ou sur une moitié de page. Le format de cet ouvrage étant moyen, le problème est qu'au final si chaque article a droit à une dizaine de pages environ, l'espace consacré au texte revient à la portion congrue. Cela est d'autant plus dommage qu'une bonne partie des fins connaisseurs en France de la musique au cinéma ont été convoqués pour signer les textes : Michel Chion, François Porcile, Stéphane Lerouge, Pierre Berthomieu (également auteur d'un livre sur la musique au cinéma, épuisé), Gilles Mouëllic, Thierry Jousse, Michel Sineux, etc.

Le plan de l'ouvrage est des plus simples. Passées la préface d'Alexandre Desplat et l'introduction du maître d'oeuvre N.T. Binh, il y a quatre grandes parties : 1) La musique avant le tournage 2) Au tournage : musiques filmées 3) La musique après le tournage 4) La musique après la sortie. Dans la 1ère partie, sont considérées les musiques qui inspirent la réalisation et/ou le montage parce que composées avant, ainsi que la musique dans le scénario. La 2ème partie se penche sur trois genres musicaux (classique, jazz, rock). La 3ème partie se pose la question de l'emploi des musiques préexistantes et comprend un entretien avec Michel Deville. La question de la partition composée exprès pour un film (le 'score') est là aussi traitée par genre (jazz et modernité) mais aussi par zone géographique (Etats-Unis, Europe et le cas particulier de la France). Le cas des collaborations suivies cinéaste/musicien est abordé. Des entretiens viennent nourrir le tout (Nino Rota, Lalo Schifrin, Alain Resnais, Benoit Jacquot et Bruno Coulais, ainsi qu'avec deux professionnels du son et de la musique au cinéma).

On n'a rien à redire à un tel plan, et encore moins au choix des auteurs ou des artistes sollicités. La plupart des rédacteurs font ce qu'ils peuvent pour couvrir un minimum de terrain vu l'espace qui leur est imparti - Mission impossible, aurait pu les prévenir Lalo Schifrin! Ceux pour qui le sujet est de prédilection (Mouëllic sur le jazz, Porcile ou Lerouge sur les musiciens du cinéma français, Berthomieu sur les compositeurs du cinéma américain, etc) creusent leur sillon et savent tirer quelques fils et tracer des évolutions en très peu de pages. Reste que le sentiment de frustration est grand. D'abord parce que devant le peu de place la réaction peut être de botter un peu en touche (Michel Chion, dont les réponses aux 10 questions qu'il pose sur l'emploi de la musique préexistante au cinéma trouvent vite leurs limites), ou d'aiguiser l'intérêt pour quelque chose qui ne sera jamais vraiment développé. Ainsi, le texte de Pierre Berthomieu "Splendeurs et misères du symphonisme hollywoodien", pourtant assez dense, aurait gagné à être nettement développé. Evidemment, 100 ou 200 pages ne sauraient permettre de faire le tour de n'importe lequel des sujets traités, mais de là à consacrer une dizaine de pages seulement à 70 ans de musique symphonique américaine, il y a un pas qu'il ne fallait sans doute pas franchir. Cela étant, Berthomieu décrit par exemple fort bien et en peu de mots les évolutions récentes et le son 'Remote Control' (refus grandissant du symphonique, musique traitée comme du 'sound design' avec substitution des nappes et effets sonores aux thèmes...).

Par ailleurs, si je peux parfaitement accepter le parti-pris de ne pas se disperser et de ne pas traiter toutes les aires géographiques à la même aune, et si je peux comprendre les choix qui ont été faits, je ne peux que regretter que 1) on n'ait pas consacré au moins une étude à la musique extra-européenne / américaine, à partir d'un film ou d'une poignée de films japonais ou indien(s), par exemple 2) au sujet des collaborations cinéaste/compositeur, on n'ait pas creusé un cas à l'aide d'une étude et d'entretiens croisés, si possible une collaboration fructueuse qui se poursuit encore aujourd'hui (David Cronenberg / Howard Shore ; Atom Egoyan / Mychael Danna ; Tim Burton / Danny Elfman, etc).

Frustration, donc, de ne pas avoir une véritable somme sur la question qui serait AUSSI un beau livre. Au lieu de quoi l'on a une manière d'introduction à la question, bien pensée et agencée et remarquablement illustrée - le soin porté au choix des photographies et à la qualité de reproduction, pour le N&B comme pour la couleur, n'est absolument pas en question. C'est déjà beaucoup, mais pas tout à fait suffisant en ce qui me concerne. Reste que ceux qui commencent à s'intéresser à cette question y trouveront sans aucun doute leur compte et que ceux qui espéraient plus seront tout de même ravis d'avoir un tel ouvrage splendidement illustré et avec quelques contributions remarquables (même si trop courtes) dans leur bibliothèque.

P.-S. Félicitations à la personne qui a eu l'idée de faire de la photographie de Jerry Goldsmith affublé d'un masque de La Planète des singes l'affiche de l'exposition et la couverture du livre. Quel excellent choix!

Au rayon des livres sur un genre musical au cinéma, je rappelle la sortie l'année dernière d'un autre beau livre : Rock & cinéma, de Thomas Sotinel. Par ailleurs, je signale que Gilles Mouëllic a également signé une étude sur la musique de film dans la collection Les petits cahiers des Cahiers du cinéma.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Belle introduction sur le rapport entre musique et cinéma, 4 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Musique et cinéma : Le mariage du siècle ? (Relié)
Ce livre est une belle introduction sur le rapport entre musique et cinéma.
Compte tenu de l'ampleur du sujet, le livre ne peut qu'aborder de façon synthétique les liens entre musique et cinéma.
Cependant les analyses sont claires et précises.
Le livre se distingue par la qualité de son impression et notamment des photos.
La mise en page est très agréable.
Livre agréable à lire et beau à regarder.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Parfait, 6 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Musique et cinéma : Le mariage du siècle ? (Relié)
Je ne peux vous donner mon opinion sur le livre car c'est un cadeau que je veux offrir, le colis était en parfait état rien à redire et tout était parfait, comme d'habitude, je suis une fidèle cliente.
Avec tous mes remerciements.
Cordialement.
Mme DESVIGNE Claude
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Musique et cinéma : Le mariage du siècle ?
Musique et cinéma : Le mariage du siècle ? de Collectif (Relié - 2 mars 2013)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 103,00
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit