undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles52
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Plus qu'un roman policier, Peter May nous fait découvrir la vie rude et parfois frustre dans ces iles sauvages. Il y retrouve le gout de son enfance et comme souvent, mêle passé et présent pour construire son intrigue. Les personnages ne sont jamais simples,comme le pasteur, par exemple ou le héro qui n'en finit pas de porter le lourd fardeau de son fils mort et de ses échecs sentimentaux, et toujours travaillés par des passions trop humaines.
Au bout du compte ce n'est pas la résolution de l'intrigue qui compte mais cette unité de lieu qui fait se rencontrer tous les personnages du groupe de rock celtique au braconnier misanthrope.
A lire, donc, comme un document ethnographique par un auteur qui excelle à rendre les atmosphères.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2015
Dans le dernier ouvrage qui clôt cette trilogie, Peter May effectue de nouveau des flash-backs, cette fois non plus dans l'enfance de son personnage, Fin, comme dans le premier ouvrage, mais dans les amours adolescentes, les amitiés au sein d'un groupe de rock régional appelé à connaître le succès. C'est de cette tourbe et des nombreuses péripéties de l'amitié qui le lie à Whisler, le géant ami qui lui sauva deux fois la vie, que surgira la vérité.
Plus inégal et moins spectaculaire que les précédents ouvrages (excepté la fin), c'est cependant le portrait très réussi d'une génération pour qui la musique fut le seul échappatoire à la religion protestante diablement coercitive sur ces îles sauvages!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2014
J'ai lu les trois romans de Peter May à la suite ; c'est captivant, c'est ce que j'adore quand je lis. Je n'arrive pas à poser le bouquin, c'est une vraie magie et j'en suis infiniment reconnaissante à l'auteur.
D'autres livres sont moins prenants mais vous procurent un plaisir plus lent et profond.
Cependant, ces 3 romans de Peter May sont ce que j'ai lu de mieux en matière de polars depuis Millénium et c'est même littérairement supérieur : psychologie pertinente des principaux personnages, dialogues épurés, symbiose entre le décor, les personnages et les histoires qui s'entremêlent ; très très réussi à tous points de vue, je vous recommande chaudement ces bouquins.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Suite à un glissement de tourbe, un loch se vide et l'on y retrouve au fond un avion disparu il y a quinze ans et son pilote, visiblement assassiné (chez moi quand il y a un glissement de tourbe, c'est surtout un glaçon que l'on retrouve au fond du verre).

Le pilote s'avère être Roddy, ancien ami de notre hébridéen héros Fin McLeod. Le mobile du meurtre semble évident: Roddy jouait du synthé dans le groupe de rock celtique Amran avec un Yamaha DX 9 !

Il y a évidemment des redites d'avec les deux premiers tomes de la trilogie, mais j'ai quand même bien aimé ce polar écossais. Les personnages sont très attachants surtout si l'on a pas vraiment fait le deuil de sa jeunesse ( comme ici avec la belle et ténébreuse Mairead, les chanteuses canons c'était quand même un problème dans la vie d'un groupe ).

Une partie de l'action se situe à proximité de la distillerie Abhainn Dearg ( Red River ), unique productrice de whisky sur l'île de Lewis.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2015
Après avoir dévoré le premier (L'Ile aux chasseurs d'oiseaux), j'ai commandé la suite fébrilement! Je ne connaissais pas cet auteur, mais cette trilogie est une merveille. Ambiance île battue par les vents, isolement et personnages à l'image de leur île. Il faut aimer ces ambiances et ces paysages pour ne pas être oppressé par ce côté insulaire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2015
J'ai adoré cette ambiance écossaise ... un peu grise, un peu humide, un peu fermé !
La vie des îliens, leurs secrets, on sait mais on ne dit pas, mis en scène par Peter May, c'est juste un régal.
L'intrigue policière est presque parfaite.
Cette trilogie m'a été recommandée par une vendeuse dans une librairie et je l'en remercie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2013
J'ai moins aimé que les deux premiers livres de la trilogie. Le retour dans le passé est trop envahissant. J'avais néanmoins envie de connaître le dénouement et j'aime être plongée dans l'atmosphère des îles écossaises que l'auteur sait si bien rendre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2013
Ce 3ème livre est comme les 2 premiers aussi bien écrit tant du point de vue atmosphère que intrigue
Je n'ai qu'un regret c'est que ce soit fini, je serai bien repartie dans Les Hébrides !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2013
le livre est bien arrivé en temps voulu et en très bon état , le contenu est dans la lignée des bouquins de Peter MAY sur la description de la vie des habitants des Hébrides, exotisme assuré !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2016
dernier opus excellent, description remarquable des paysages et l'impression d y être..j attends une suite hypothétique avec impatience..quelqu'un a t'il lu d'autres romans de cet auteur?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus