undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles
8
3,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:23,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 décembre 2013
C'est un grand bonheur de découvrir un auteur de la "trempe" de Jane Austen quand on pensait "avoir lu tous les livres" et se trouver désemparée de lire à nouveau un texte d'une grande sensibilité et surtout d'une parfaite maîtrise littéraire !
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 19 décembre 2014
"Il est difficile d'obtenir un jardin sinistre, mais le vieux Mr Wither y était parvenu.
Même s'il ne travaillait pas lui-même à celui de sa maison des environs de Chesterbourne, en Essex, son manque d'intérêt pour la terre et sa répugnance à dépenser de l'argent n'étaient pas sans influencer le jardinier. Le résultat était une pelouse souffreteuse et une rocaille plâtreuse où presque rien n'attirait le regard, tandis que des arbustes sans caractère proliféraient car Mr Wither appréciait leur capacité à meubler l'espace à peu de frais. Il tenait également à ce que le jardin fût soigné. Regardant par la fenêtre de la salle à manger par une belle matinée d'avril, il songea que les pâquerettes étaient vraiment une engeance. Il en voyait onze au beau milieu de la pelouse. Il devrait dire à Saxon de les enlever.
Mrs Wither entra, mais il ne lui prêta aucune attention car il l'avait déjà vue."

Ainsi commence "Le bois du rossignol", écrit dans les années 30 par la poétesse et romancière Stella Gibbons qui égratigne gentiment tous les personnages de cette comédie "pétillante et poivrée", pour reprendre l'expression de l'éditeur. Qu'il soit de vieille noblesse, fraîchement parvenu ou issu du peuple, chacun d'eux est intimement ridicule et très peu héroïque. Viola, jeune veuve contrainte de se réfugier dans la sinistre maison de ses beaux-parents, est frivole et écervelée. Victor, le beau et riche célibataire qu'elle convoite sans trop y croire, est décrit par sa cousine comme "un néant bronzé". Hetty, orpheline recueillie par sa tante fortunée, rejette violemment son milieu et n'aspire qu'à mener une vie de misère romantique au milieu de ses chers livres. Mr Wither n'a qu'une préoccupation au monde: la santé de son argent, qui conditionne son humeur du matin jusqu'au soir. Madge, sa fille aînée, préfère les chiens aux humains. Tina, sa cadette, nourrit une attirance coupable envers le chauffeur de douze ans plus jeune qu'elle. Saxon, le chauffeur en question, est doté d'un physique séduisant, dur à la tâche mais calculateur et assoiffé de réussite sociale. Rien de bien glorieux, mais rien d'abominable non plus, et l'on rit sous cape des mésaventures de tout ce petit monde. Une lecture agréable.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
ce n'est pas parce que c'est dans la campagne anglaise qu'il faut le comparer a du Jane Austen, mais c'est un livre agréable a lire, les personnages sont attachants, un peu dans l'esprit de la série downtown abbaye.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2015
J'ai lu avec un réel plaisir cette histoire, sans grande surprise ni dans l'intrigue ni dans les termes abordés, mais qui se lit avec plaisir.
Le roman nous plonge dans le quotidien monotone des familles bourgeoises entre les deux guerres où il est difficile trouver sa place entant que femme.
J'ai été frappée par l'héroïne du roman Viola, elle manque totalement de profondeur et de charisme. On l'on comprend pas comment elle arrive à séduire le beau et richissime Victor Sring. D'autres personnages gravitant autour de Viola, sont plus intéressants, notamment une de ses belles-soeurs, mettant un peu de piment à l'intrigue.
Ce roman est à conseiller à tous les fans de Jane Austen et autres auteurs dans cette même veine.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2014
j'ai du mal à bien rentrer dans l'histoire, un peu trop lente à mon avis, cela détermine un certain climat
et des gens un peu "tristes" dans l'ensemble
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2014
Rythme un peu lent. Difficile de plonger dans l'histoire, les personnages nf sont pas creusésmais une bonne peinture d'une certaine societe anglaise
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2015
Peinture de mœurs a la Jane Austin mais plus récente , les années 30 , un choc entre deux degrés d'évolution , une étude de mœurs finalement .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2014
Le roman est un sous produit des grands romans anglais, assez mièvre et convenu, un roman rose un peu plus élaboré, sans plus. Pas pour les amateurs de Littérature anglaise de J. Austen à V.Woolf.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,00 €
24,00 €
23,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)