undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 mars 2008
Le livre de Dominique Jongbloed est un effectivement un bon condensé des derniers travaux et dernières découvertes faites au sujet des civilisations antédiluviennes. Cela dit, il semble ne pas mentionné la catastrophe (ou les catastrophes rapprochées ?) d'il y a environs 12.000 ans dont on retrouve encore trace aujourd'hui, en particulier dans l'hémisphère nord de la planète. Idem pour les lignes d'or de Sylvain Tristan, Il s'agît de coordonnées géographiques dite Mégalithique. Certainement un héritage du savoir de la civilisation mondiale précédente (la civilisation Atlante à défaut de pouvoir donner un nom pour chaque civilisations ayant coexisté en même temps) et élément primordiale pour pouvoir se repérer sur une carte du monde. Ce ne sont pourtant pas que de simples détails ! Il y a d'autre exemple comme ça.

Sinon, au départ j'avais la drôle impression de lire quelqu'un qui en savait beaucoup mais qui faisait abstraction de la moitié de son savoir. Ce n'est que très rapidement après que j'ai découvert que beaucoup de ce qui est contenu dans ce livre n'est en partie constitué que de copier/coller d'articles trouvé ici et là sur internet. Pourquoi pas, mais bon. La cerise se trouve vers la fin du bouquin où dans une phrase il est demandé de se référer à une image figurant "ci dessus". Naturellement l'auteur avait oublié d'effacer la mention d'une illustration trouvé sur sa page web ! Bref, j'avais l'impression de lire à chaque fois des lignes déjà lues ailleurs...

C'est sûr, l'auteur est un passionné du sujet. Il a dû certainement voyagé dans pas mal endroits du globe mais ne semble pas nous faire partager ses travaux effectué, si travaux effectués il y a eu. Et de toutes façons, les personnes intéressées, voir passionnées par le sujet ont certainement déjà prient connaissances des quelques pages internet traitant encore une fois du sujet. Aucuns intérêt de ce tourner vers un bouquin qui n'est fait dans sa globalité de copier/coller internet. Surtout qu'il manque des infos.
Je trouve donc que la mention sur le bandeau rouge de la couverture du livre qui est "Première mise à jour et extension planétaire du livre d'Ignatius Donnelly" est un peu prétentieuse...
33 commentaires|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2012
Ce livre est à la fois décevant, des passages sont repris du web, les critiques dans ce livre et la paranoïa de l'auteur est flagrante, le problème ne vient pas des conservateurs ou néo-archéologues mais de la qualité du bouquin, car de là à dire livre ce serait un honneur, en le lisant de A à Z on a envie de dire qu'une fois de plus cela va gâcher le travail de vrais passionnés, archéologues, historiens ou amateurs de tout les jours, qui eux cherchent à faire vivre leur passion et à la partager avec des gens intéressé et honnête et non pour se faire un capital fond pour la retraite.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2013
Un peu trop utopique, pas assez de précisions et comme toujours dans ce genre de livre, pas assez de photos.
l'auteur avance beaucoup d'hypothèses, annonce une grande expédition, mais ona parfoirs l'impression qu'il nous prend pour de grandas naïfs...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2009
L'auteur, un archéologue, garde un esprit critique. Rappelant que les archéologues "classiques" ne connaissent pas tout et refusant leur attitude conservatrice, il analyse les raisons pouvant accréditer les néo-archéologues et indique les moyens de les vérifier in situ.
Passionnant. Complète bien un bouquin plus ancien mais dont l'auteur est un puits de connaissance: "les grands bouleversements terrestres" de Vélikovsky.
A lire.
22 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2011
L'ouvrage présenté ici pose plusieurs problèmes. D'une lecture aisée et plaisante, l'auteur amasse sans distinction les rumeurs et hypothèses souvent divagantes, courant sur les mondes disparus. Voulant s'inscrire dans la filiation de Donnelly, D.Jongbloed traite un corpus allant de la fin du XIXème siècle jusqu'à la fin des années 70 en y ajoutant ce qui pullule sur le net dans sur les sites d'obédience ésotérique. La matière est donc connue, déjà bien mâchée, l'accumulation indistincte devant faire office de preuve.

Il n'y a pas réellement matière à débat. P.Vidal-Naquet, J.P.Adam par exemple ont depuis longtemps rappelé les tenants et aboutissants des histoires fantastiques et merveilleuses concernant Atlantide, Mu et autres soi-disant énigmes archéologiques. Une exploration dans la littérature scientifique et universitaire donne rapidement les clés pour comprendre comment se forge un mythe, comment il se transmet et comment il fascine. Cette fascination pouvant aller jusqu'à la fabrication de faux (et connus comme tels) comme c'est le cas pour Glozel ou Mu.

En soit, la lecture d'essais comme celui-ci ne pose bien entendu pas de problème. La rêverie est même délicieuse. Plus ennuyeux est, en revanche, la position intellectuelle qu'elle présuppose et qui se trouve relayée dans des blogs ou parfois dans les médias officiels.

Non, il n'existe pas un complot des scientifiques officiels visant à cacher, détourner du public, une vérité dérangeante. Si les « thèses », des auteurs portés sur les mystères tels que ceux décrits ici, ne sont pas suivies ou sont parfois regardées avec mépris, c'est qu'elles ont depuis longtemps été vérifiées comme fausses, confuses ou carrément stupides.

Ainsi les pyramides : il en existe en effet de par le monde. Cela induit-il une « civilisation commune et antérieure qui aurait enseigné ce modèle » comme on le lit régulièrement ? Non. La pyramide est la forme la plus simple et directe à construire (un tas, disait mon prof de construction), et même si les proportions de certaines laissent admiratif, les usages des versions égyptiennes et mayas par exemple, sont complètement différents. Les confondre relève d'une erreur bien basique.

Plus grave est le message insidieux laissant croire que les civilisations anciennes ne sont pas capables de se constituer elles-mêmes, parfois en autonomie et qu'elles auraient eu besoin de «grands anciens» venus d'Atlantide, de l'espace ou d'ailleurs pour s'épanouir. Cette théorie crypto-colonialiste enlève à chacun des peuples la faculté d'écrire son histoire. Cela fait bien évidement écho avec la situation de l'Afrique (qui ne serait « pas assez entrée dans l'histoire ») et que dénonce un auteur comme JP Chrétien. Une histoire mondiale sous le contrôle d'un peuple supérieur, cela donne la chair de poule, se serait-elle déroulée aux temps anciens.

Alors effectivement, les archéologues ne connaissent pas tout. Mais l'épistémologie montre que ce qui différencie l'approche scientifique de l'approche ésotérique de l'ouvrage, c'est la capacité de construire une méthodologie, des hypothèses, de travailler au croisement des connaissances et d'être capable d'admettre les impasses et de partager les découvertes.

Amis lecteurs, avant de croire que les archéologues vous mentent, vérifiez que ceux que vous lisez ne se figent pas dans l'auto référencement et que certaines rumeurs sont bien traitées comme telles. Lorsqu'il y a mystère, l'explication la moins rationnelle n'est pas toujours la meilleure. En revanche, recalant les supputations délirantes de certains auteurs, la découverte des faits procure bien souvent, pour nos lointains ancêtres, admiration et émerveillement.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2014
Intéressant. Bien écrit et raconté.
On apprend plein de choses sur les civilisations.
Je le recommande à tous pour votre culture générale.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2013
Excellent bilan.
Ouvrage un peu froissé au dos. sans dommage pour la lecture
Livre interessant.A conseiller à tous les curieux. H.M.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)