Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre vérité., 6 septembre 2008
Par 
Gerard Mauvillain (L'Oudon (14), France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bûcher des innocents (Broché)
J'ai été heureux de relire "Le bûcher des innocents", l'enquête d'une journaliste choquée par l'attitude, le travail d'un de ses confrères qui fut aussi le mien, au Parisien puis à RTL.
En dehors de cette critique, Laurence Lacour fait dans ce livre le récit de sa propre enquête de jeune journaliste, menée au milieu de plumes réputées.
Ce travail de quatre années, sur place, apporte au lecteur des informations précieuses pour la compréhension d'un dossier pour le moins embrouillé. Un récit, des faits rien que des faits, et en fin de compte un mystère et pas de certitude là où la Justice n'a elle même pas su trouver de coupable.
Elle a pris ensuite le temps de l'écriture, précise, offrant ainsi plus qu'un travail de journaliste dans la course au scoop quotidien comme ce fut le cas dans cette affaire. Le Bucher des innocents est un très gros pavé qui a plu et continuera de plaire à ses lecteurs dans la nouvelle édition de 2006, augmentée de documents importants.

Laurence Lacour va vite refaire parler d'elle en cette rentrée de 2008 avec le premier tome d'un ouvrage sur l'une des affaires qui a secoué la France et bien d'autres pays à travers le monde dans les années 80 à aujourd'hui, celle du sang contaminé par le virus du Sida.
Là encore, elle offre uniquement des faits en traitant tous les aspects de ce drame médical.

En le lisant, avant sa sortie, j'ai découvert des aspects mal connus, voire inconnus, d'une affaire qui nait bien avant que l'on connaisse le Sida.
Comme pour le Bûcher des innocents, Laurence Lacour à pris le temps d'une longue enquête étayée de documents, des années de recherches sur plusieurs continents, dans les bibliothèques et auprès de spécialistes.

Dans les prochains jours ce sera la découverte d'un drame que même les intéressés n'ont sans doute jamais imaginé.

Gérard Mauvillain
le 6 septembre 2008
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Rien à redire..., 6 septembre 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bûcher des innocents (Broché)
Excellent bouquin pour tous ceux qui se sont intéressés à l'affaire dite du "Petit Grégory", mais aussi pour ceux qui s'intéressent à l'exercice difficile du métier de journaliste...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bouleversant !, 23 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bûcher des innocents (Broché)
Ce travail monumental de Laurence Lacour est bouleversant. D'une force incroyable, d'une grande qualité littéraire et adossé à une documentation sans faille, le livre de Laurence Lacour nous permet de comprendre cette affaire complexe. Un livre d'une grande humanité que l'on ne peut pas lâcher.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 très complet, 6 février 2013
Par 
marcel bigron - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bûcher des innocents (Broché)
Voici sans doute le livre le plus complet et le plus objectif sur l'affaire Villemin. Ce gros pavé décortique toutes les étapes judiciaires de ce qui aura été un fiasco terrible non seulement pour la justice mais pour la morale publique puisque une grande partie de l'opinion a longtemps cru à la culpabilité de Christine Villemin, manipulée par le pseudo journaliste Bézzina et sa femme qui n'ont eu de cesse de matraquer sous plusieurs pseudonymes et dans plusieurs quotidiens, en déformant systématiquement l'information. Cette affaire aurait sans doute été réglée plus facilement si un juge compétent avait dès le départ pris les rênes à l'image du juge Simon qui a par la suite repris le dossier.Et que dire des avocats de Bernard Laroche qui ont donné une orientation politique à l'affaire (quel rapport ?), ou profité des erreurs du juge pour orienter les suspicions sur CV, alors que dès le départ BL aurait du être le suspect numéro 1.La presse a tenu dans cette affaire un rôle dont elle ne peut être fière et très peu de journalistes ont fait leur méa-culpa. Vendre du papier à tout prix voilà le leitmotiv quitte à détruire un couple car qui parmi tous ces rats c'est mis à la place des Villemin qui après avoir perdu un enfant s'est vu trainer dans la boue.Laurence Lacour qui aura été l'une des seules à tenir bon contre vents et marées reste marquée par cette affaire hors norme et décrit donc avec bonheur tous ses ressentis dans ce livre passionnant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ouvrage remarquable, 15 décembre 2012
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bûcher des innocents (Broché)
Écrit avec une plume d'une très grande sensibilité.
Le talent et l'objectivité sont réunis, aussi, à chaque page, pour écrire cette tragique histoire dite "Affaire Villemin".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un livre humain et très (trop) fouillé, 25 janvier 2010
Par 
P. Sugier (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bûcher des innocents (Broché)
Comme on peut le comprendre la journaliste prend plutôt le parti de la victime, de l'enfant et donc se rapproche, entre autre par l'émotion, de ses parents.

Laurence Lacour multiplie les pistes d'investigation journalistique dans ce livre, comme par exemple le nombre exponentiel de médias qui se font l'écho d'un seul et même couple de journalistes partiaux (piste que certains verrons par exemple comme une guéguerre des radios Europe 1 contre RTL)...

Des pistes qui sont parfois un peu troublantes et qui seraient à mon avis plutôt le reflet de ses propres lectures d'ouvrages un rien ésotériques... comme la piste de l'affaire de "sorcellerie" (d'où le bûcher du titre) non pas qu'il fut question de sorcière dans cette affaire, mais Laurence Lacour a cherché des explications à certaines confidences du juge Lambert...il se serait senti sous l'emprise d'un certain pouvoir émanant de Madame Christine Villemin et aurait cherché à s'en libérer en déclenchant l'acharnement médiatique qu'elle a eu à subir...
Soyons plus réaliste : Laurence Lacour a déjà, je ne sais comment, identifié 3 franc-maçons dans cette affaire, trio qui est en partie cause de la durée et de l'embrouillage de l'enquête sur l'enlèvement et la mort de Grégory Villemin.
Pourquoi n'y aurait-il donc pas eu un ou deux franc-maçon(s) supplémentaires dans cette histoire ? ...au hasard par exemple...un magistrat qui a commis un livre où il est question de taille...(?) et son supérieur (le Procureur de la République ?) qui ne le sanctionne pas malgré, entre autres, ses GRAVES erreurs de procédures, en partie cause d'une SECONDE VICTIME, et sa flagrante VIOLATION DU SECRET DE L'INSTRUCTION.
En fait en cumulant les lectures "éclairées" et en recoupant, on a plutôt l'impression que c'était J.-M. B. qui dirigeait "l'enquête" et non le juge...(!)
Quoi qu'il en soit on se demande ce que fiche la franc-maçonnerie dans la Justice Française, surtout si c'est pour lui faire obstruction et la conduire à pareil fiasco !
Laurence Lacour s'est, je pense, sans doute fourvoyée dans cette piste-là (la piste de la "sorcellerie"), de la même manière sans doute que dans la piste qu'elle a suivi pour le commissaire Jacques Corazzi, dont elle donne dans son livre (page 434 de l'édition 2006 du "Bûcher des innocents") un extrait de rapport de synthèse (pages 6 et 19 du rapport), où il serait écrit que le premier suspect (B. L.) a été libéré juste après sa première garde à vue «car les gendarmes n'ont pas réussi à inventer des éléments de preuve à son encontre».
GAGEONS QUE CETTE FORMULE «inventer des éléments de preuve» PROVIENDRAIT EN FAIT TEXTUELLEMENT D'UN ANTIQUE MANUEL DE POLICE, où le verbe «INVENTER» est utilisé comme dans l'expression «inventer un trésor» (découvrir un trésor, qui donc existait avant sa découverte, mais dont personne ne connaissait ni ne soupçonnait l'existence). SI une telle formule existe réellement dans un vieux manuel de police qui a encore cours (et toujours utilisé), il est POSSIBLE que la formule ait pu être interprétée dans un sens tout à fait erroné par un certain nombre de policiers qui auraient un vocabulaire limité (ce sens de "inventer" n'est plus guère usité il me semble...) et ceci est très grave ! (car ici le sens erroné serait "fabriquer de toute pièce des éléments de preuve" ce qui, il me semble, est illégal puisque ça s'appelle des FAUX !...)
A ce propos, petite question stupide: un enquêteur "assermenté" qui fabriquerait de toute pièce des éléments de preuve commet-il un crime ou un simple délit? ...à moins que ce ne soit complètement normal...(?)
tel est le genre de questions que peuvent faire naître certains passages du "Bûcher des Innocents"...

Et sinon...COMMENT découvrir d'authentiques éléments de preuve inconnus et insoupçonnés ? En réfléchissant, en CHERCHANT et en ENQUETANT encore et encore et ENCORE bien sûr... et pas en prenant les gens pour des cons ni en se croyant au dessus des lois !
à bon entendeur

Le seize octobre
Au coeur de l'affaire Villemin : Mémoires d'un rat
Les deux affaires Grégory
Les Deux Affaires Grégory
L'affaire Grégory : La justice a-t-elle dit son dernier mot?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Laurence Lacour au Salon du livre d'investigation le 2 décembre à Paris, 18 novembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bûcher des innocents (Broché)
Venez rencontrer Laurence Lacour le 2 décembre de 11h à 17h au 1er Salon du livre d'investigation, organisé au Palais de la Bourse, à Paris, à l'initiative de l'Association des anciens élèves du Centre de formation des journalistes (CFJ).

Dans le cadre de cette manifestation sera décerné le premier Prix du livre d'investigation, par un jury constitué de journalistes d'investigation, d'étudiants du CFJ et de représentants de l'Association des anciens élèves du CFJ, sous la présidence du journaliste américain, ancien correspondant du Washington Post, Jonathan Randal.

L'entrée est gratuite.

Plus d'infos :

Site du salon du livre d'investigation : [...]
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xae2629b4)

Ce produit

Le Bûcher des innocents
Le Bûcher des innocents de Laurence Lacour (Broché - 14 septembre 2006)
EUR 23,28
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit