undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles56
4,4 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:23,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 mai 2013
Note : ce livre a déjà été publié en français en 2008 par les éditions Ariane (Canada) : Le Rapport Campbell : La plus vaste étude internationale à ce jour sur la nutrition

Voici donc le même livre, la même traduction, mais par une maison d'édition française.
En bonus, une préface par un médecin français.
Pour le reste, c'est le même livre, à l'exception de quelques détails linguistiques, comme par exemple "restaurant-minute" remplacé par "fast food"...

Ma critique est la même que pour la version canadienne :

Cet ouvrage s'appelle "The China Study" en VO. S'il était possible de mettre 10 étoiles, j'en mettrais 12.

T. Colin Campbell, de la prestigieuse Université Cornell, est l'instigateur de cette étude épidémiologique, la plus importante jamais réalisée au sujet de la nutrition. Il est l'un des plus grands experts au monde sur les questions de nutrition. Il ne s'agit pas d'un "spécialiste" à la petite semaine, mais d'un éminent scientifique ayant travaillé pour le gouvernement US et pour l'industrie agro-alimentaire durant la majeure partie de sa vie.

Selon le Dr Dean Ornish, lui-même une sommité mondiale, "Ce livre est l'un des plus importants écrits sur la nutrition. Le fait de le lire vous sauvera peut-être la vie."

Il va sans dire que la plupart de nos idées reçues sur la nourriture que nous ingérons (que nous appelons "bouffe" peut-être à raison) y sont mises à mal. Une progression subtile est mise en place par Campbell, en crescendo : des découvertes en laboratoire (protéines...) aux études sur le terrain (mode d'alimentation et maladies de civilisation), pour terminer dans les couloirs de l'industrie agro-alimentaire et du gouvernement, qui marchent main dans la main...

Ce qu'il en reste : le soulagement qu'enfin, après 150 ans d'industrialisation, de viande, de lait et d'excès tous genre, les faits se fassent connaître.
0Commentaire|88 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 20 février 2014
Cette enquête sérieuse, documentée et menée sur le long terme est époustouflante ! Si je n'étais pas déjà végétalienne, je le deviendrai pour sauver ma santé.

L'enquête Campbell relate une enquête (en Chine sur une période de 20 ans) ainsi que les conclusions de nombreuses recherches (la bibliographie fait 50 pages écrites en tout petit) qui aboutissent au résultat que pour éviter ou même inverser le cours de nombreuses maladies "de civilisation" (maladies cardio-vasculaires, cancers, obésité, diabète, maladies auto-immunes, etc...) un simple régime alimentaire végétalien (aucun produit animal : viande, poisson, lait, œufs) fait d'aliments complets (riz complet, pain complet, pâtes complètes etc...) est nécessaire et suffisant !

Dans les chapitres suivants Colin Campbell explique pourquoi ces données n'arrivent jamais au grand public : lobby des marchands de lait, viande, œufs, laboratoires pharmaceutiques, les sommes en jeu sont pharamineuses, sans parler des médecins et chirurgiens (double et triples pontages, prothèses en tous genres, etc...) qui seraient dépossédés de leur gagne pain et de leur pouvoir...

Il a déterré aussi d'autres études très anciennes qui parlaient de ce rapport entre protéines animales et maladie.

Ca recoupe d'autres lectures que j'ai faites depuis que je suis végé (surtout pour vérifier qu'il n'y avait pas de risque pour la santé à être végé) sauf que là ça semble très étayé scientifiquement : en fait c'est du bon sens, on revient à l'origine où l'homme mangeait essentiellement des végétaux non transformés, même si son organisme lui permet de manger un peu de viande ou poisson pour survivre quand il n'y a pas de végétaux disponibles. J'ai lu pas mal d'autres bouquins qui expliquent que la denture (pas de crocs pour tuer les proies) et le système digestif (intestins longs qui engendrent putréfaction des chairs animales, les animaux carnivores ont des intestins très courts) de l'homme le disposent à manger des végétaux plutôt que des animaux.

J'ai découvert ça très récemment, je précise que ça n'est pas du tout pour ça que je suis végétalienne, c'est par souci éthique (cause animale) en premier lieu et aussi par souci écologique et peu m'importe que les autres soient omnivores, végés ou carnivores, du moment que je mange ce que je veux.

Seul bémol, la distinction n'est pas faite clairement entre bonnes et mauvaises graisses. En prenant cette enquête à la lettre, on peut penser que les bonnes graisses (huiles végétales biologiques de première pression à froid, notamment celles qui contiennent des oméga 3) ne sont pas nécessaires à la santé. A mon sens ce biais vient du fait que les recommandations s'adressent aux Américains pour qui l'apport de graisse vient essentiellement de produits animaux.

A lire que l'on soit végé ou pas et à offrir (ou prêter) à des amis qui luttent contre une maladie de civilisation (maladie de la prospérité), si on les aime vraiment, en espérant qu'ils le liront...
66 commentaires|50 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2013
Je ne poste jamais de commentaire, jamais. Pourtant là, je ne peux pas m'empêcher de crier haut et fort : LISEZ CE LIVRE !!

Après ne serait-ce que la lecture d'un dixième du livre, vous ne pourrez plus jamais ignorer, dénigrer ou renier les propos de grand homme.

Il ne s'agit pas de militantisme pour la cause animale, le végétalisme strict, l'écologie, l'agriculture biologique, ou l'une des diverses idéologies qui poussent à devenir végétalien. Il s'agit d'un livre d'un homme qui explique pourquoi, 600 pages de preuves à l'appui, que dans l'idéal, il vaudrait mieux manger un maximum de végétaux pour sa santé. De là, son discours vous mettra une claque si forte que vous deviendrez végétalien de vous-même, et vous aurez enfin l'esprit libre. Libre de savoir si oui ou non, votre alimentation est correcte, si oui ou non, vous minimisez enfin vos risques de développer une maladie auto-dégénérative.

Tout mon entourage se pose des questions depuis que j'ai lancé ce pavé dans la marre. Rares sont les inconscients qui ne le prennent pas en compte.
0Commentaire|48 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre a changé ma vie...
j'ai toujours rigolé des végétariens, jusqu'au moment ou j'ai compris que c'est Danone et Charral qui rigolent le plus, en nous faisant comprendre que les proteine animalier sont si essentiel pour notre santé... pendant que nous sommes de plus en plus nombreux d'avoir du cancer.
Un regime végétal est bien pour nous et pour notre planète.
0Commentaire|77 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2013
J'ai un grand passé de carnivore. En m'intéressant à l'écologie, j'ai un peu diminué les quantités que je mange mais j'avais toujours en tête que manger un peu de viande de temps en temps était bon pour la santé (on en mange juste trop mais de la viande ou des oeufs 4 ou 5 fois par semaine n'est pas un souci). De plus, j'ai toujours était un gros buveur de lait (entier et cru de préférence) et de fromage et yaourts, croyant cela très bon pour la santé.
Ce livre remets en cause toutes ces idées.
Peut-être un charlatan de plus ? Mais j'ai rarement vu un livre avec autant de références publiées dans des revues scientifiques...
Bref, je ne l'aurais jamais cru, mais je commence à tourner végétalien...
11 commentaire|51 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il y a deux mille cinq cent ans déjà, Hippocrate déclarait : « Que l'aliment soit ton seul médicament », postulant par là qu'une bonne santé restait irrévocablement liée à une bonne alimentation. De nos jours, Colin Campbell, en s'appuyant sur de nombreuses études scientifiques et expériences en laboratoires, apporte la preuve définitive de ce lien de cause à effet. Il démontre que manger de la viande et boire du lait augmentent nettement les risques de cancer et de maladies cardio-vasculaires sans oublier le diabète, l'ostéoporose et autres douloureuses maladies auto-immunes.
Best-seller international, cet essai majeur se présentant comme un gros pavé relativement facile d'accès a été traduit dans plus de trente pays. Il fait l'implacable démonstration de la nocivité de la malbouffe occidentale qui n'est pas faite que de donuts, hamburgers et autres hotdogs mais aussi d'une part trop importante donnée aux protéines animales et aux laitages. Il prône une alimentation végétarienne basée sur les légumes, les fruits et les céréales complètes, seul régime permettant de réduire de façon impressionnante les risques de cancer et autres. Le lecteur s'étonnera que personne ne lui ait diffusé plus tôt pareilles informations, mais quand il découvrira la puissance et les manoeuvres des lobbies pharmaceutiques et agro-alimentaires, il comprendra pourquoi l'argent qui mène le monde n'a aucun intérêt à ce qu'une telle information se diffuse. A lire absolument si l'on veut en savoir un peu plus sur les voies de la bonne santé et surtout si l'on ne veut pas « creuser sa tombe avec ses dents ! »
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2013
Si je devais recommander un seul livre sur la nutrition, ce serait celui là.
Complet et abordable, il traite intégralement la question de la santé par l'alimentation.
Les produits à éviter et ceux à privilégier et sous quelle forme.

L'auteur vente les petits plats cuisinés par sa femme, dommage qu'il n'ait pas partagé quelques recettes !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2014
Si vous hésitez à acheter ce livre, je ne peux que vous conseiller vivement de l'acheter sans tarder !! Je n'ai jamais aimé mangé de la viande, par rapport à la souffrance animale qui m'est insupportable (et pourtant, j'adore la bonne viande), mais ce livre a changé ma vie. J'ai pris conscience de plein de choses, et surtout du lobby des vendeurs de viande et de laitage. J'en suis sortie complétement bouleversée. Il faut que les consciences changent, pour notre santé, pour les animaux et pour l'avenir de notre belle planète.
J'en ai parlé autour de moi, et même si je vois bien que certaines personnes me voient comme une illuminée hippie, je sais au fond de moi que je suis sur la bonne voie, grâce, entre autres, à ce livre.
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2015
J'ai acheté ce livre quelques années après être devenue végétarienne car on me l'avait conseillé que et je suis toujours en quête d'arguments solides pour étayer mon choix face à des interlocuteurs parfois un peu bornés. L'enquête est très bien écrite et dispose de nombreuses sources, mais comme pour tout, il n'est pas difficile de faire parler les chiffres en tordant un peu la réalité. Je me suis renseignée sur ces chiffres après avoir lu le livre et il s'avère que plusieurs études citées ont obtenu des résultats trop peu concluants pour être considérées comme significatives, par exemple.

D'autre part, la manie de l'auteur de se mettre en avant lors de certains paragraphes me fait beaucoup penser aux livres sur les régimes ou le "bien-être" creux et énervants. Je le garde malgré tout dans ma bibliothèque car tout n'est pas à jeter, mais attention à prendre soin de vous renseigner sur les propos avancés ici une fois que vous aurez fini votre lecture.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2014
un très bon livre, certes un peu technique mais je pense que c'est une référence dans le domaine de la nutrition. A conseiller absolument aux futurs végétariens (ou végétaliens).
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,60 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)