undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 janvier 2014
Ce livre nous tient en haleine de bout en bout, il est écrit de manière claire et précise. Evidemment il s'oppose à d'autres thèses, celles du psychologue Gustave M. Gilbert (Nürnberger Tagebuch.) qui avait lui une version toute différente de son propre rôle auprès des nazis. Les historiens trancheront, peut-être. En attendant, on apprend beaucoup sur les arcanes des prisons de Mondorf-les-Bains et de Nuremberg et ça, c'est déjà une très bonne raison de lire ce livre qui parle aussi de la triste fin de ce psychiatre. Quelles riches descriptions de ces affreux personnages (Goering, Hess, etc.) !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2014
Pas du tout d'accord avec le commentaire précédent. Ce livre, que j'ai pu lire avant sa publication - en pensant qu'il n'aurait aucun intérêt - s'est révélé au contraire absolument fascinant. Le jeune psychiatre Kelley, désigné de préférence à beaucoup d'autres en raison de ses compétences pour évaluer les principaux dirigeants nazis incarcérés à Nuremberg, a testé sur eux ses théories concernant le mal absolu, les a trouvées inadaptées et s'est longuement interrogé par la suite sur ce qui séparait un Dupont (ou un Smith) d'un Goering ou d'un Kaltenbrunner. Ses conclusions, et la façon dont sa vie ultérieure en a été affectée, sont prodigieusement intéressantes d'un point de vue humain. En outre, le récit est bien mené (en dehors de cette détestable habitude américaine de commencer l'histoire par la fin), et la traduction est plus qu'honorable - ce qui n'est pas si fréquent. Lisez ce livre: ce n'est pas seulement en tant que biographe de Goering que je vous le recommande !
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2014
Ce livre est absolument stupéfiant, incroyable, intéressant et tellement effrayant. Il se lit trés facilement malgré le sujet qui est lourd et parfois dur... Il apporte des précisions sur la nature même de ces individus qui ont fait tant de mal... Il nous replonge à des époques si lointaines et finalement tellement proches... J'ai aimé cette biographie d'un psychiatre jeté dans l'arène avec "ses fous" qui finalement ne l'étaient peut être pas... C'est çà qui est alors effrayant.... La question reste en suspend : Est il possible que n'importe qui puisse réalisé de telles abominations dés le moment où il détient Le Pouvoir absolu sur ses semblables ?
Je recommande ce livre qui nous fait poser des questions sur nous, individu de la fin du XXe siècle.
Je le garderai dans ma bibliothèque.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un ouvrage qui se lit très facilement et qui retrace l'avant procès nuremberg. Beaucoup d'éléments à prendre pour tenter de comprendre cette période historique, le tout dans une écriture agréable et captivante. Un bémol toutefois: ce n'est pas à proprement parler un livre scientifique (pas de notes de bas de pages ou de références) mais plutot une sorte d'histoire romancée - même si on ne sait pas jusqu'où. Le risque est alors de brouiller le message...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2014
Je pense que les deux commentaires précédents se complètent, en donnant chacun un point de vue opposé mais juste de ce livre.

Le lecteur se plonge dans cet essai en pensant qu'il va assister à la mise à nu des ressorts intimes des dignitaires nazis (ceux du moins qui n'ont pas réussi à se soustraire à leur responsabilité pénale en se suicidant). Il est vite déçu. Les passages les plus attendus (concernant Goering, Hess, Kaltenbrunner) ne font que confirmer des choses dites et redites (Goering était un narcissique pathologique et manipulateur, Hess un dément par éclipses...). A peine comprend-on mieux dans quelles conditions ces derniers se trouvaient lorsque le procès de Nüremberg a commencé.

Contre toute attente, c'est l'histoire du psychiatre ambitieux mais peu commun que fut Kelley qui finit par capter l'attention et confère à ce livre tout son intérêt. On voit comment cette ambition le pousse dans un premier temps à transformer sa mission d'accompagnement psychologique des détenus de Nüremberg en une étude scientifique de leur psychologie, dans une vaine tentative d'identifier une sorte d'ADN nazi, et plus généralement les origines du mal. Ce projet pour le moins ambitieux se heurte à la réalité des constats qu'il fait au cours de cette mission et échoue. Cependant l'ambition de Kelley continue de le tenailler à son retour aux USA. Elle le pousse dans une fuite en avant professionnelle (qui le voit multiplier des engagements dans des domaines aussi divers que l'enseignement, la littérature spécialisée, la télé, la police judiciaire...) et finalement vers la folie et l'irréparable.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2014
On est fascine par ce recit vrai , 2 histoires en parallele , la quete de savoir et de comprendre d'un psychiatre hors norme , j'ai dévore presque d'un trait , on est captive du debut à la fin.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2015
Enquête rare et lumineuse sur les tentatives de classification/normalisation psychiatriques. On comprend les motivations de "l'acteur" principal entre les lignes, et les conclusions inattendues qu'il tire de cette singulière expérience. Très utile pour s'éloigner du manichéisme rigide que semble imposer la bien-pensence "moderne" en modelant la pensée sociale dominante et en lui donnant un visage qu'elle n'a pas. On devine les avant-postes du social engineering que semblait déjà redouter ce psychiatre en 1947. A lire donc.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2015
Le livre se lit très facilement et donne quelques point de réflexions intéressants. Cependant, je trouve que le titre du bouquin ne tient pas forcément ses promesses "à la recherche des origines du mal absolu". Il manque cruellement d'argumentation sur le sujet.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2014
Livre intéressant mais pas autant que je l'espérais.
Manque de rythme et un peu fade dans l'écriture . un peu simple dans l'écriture, pas dans l'histoire mais le récit seul.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2014
Génial d'avoir pu oser faire l'amalgame entre ces deux notions : faut-il être fou à lier pour faire des crimes ? JE ne le crois pas mais le sujet est super !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)