Commentaires en ligne


12 évaluations
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Terrible témoignage
C'est le récit autobiographique d'une marocaine, marquée du sceau de la souffrance et de l'humiliation. Le père de la petite fille, qui se drogue et s'imagine être l'ombre du Prophète, assassine sur le toit de leur maison la maman, enceinte de 7 mois, après lui avoir fait subir durant des années des sévices corporels et...
Publié il y a 16 mois par Mme E. Noguerol

versus
Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 un témoignage
Le témoignage d'une femme marocaine qui raconte son enfance difficile. Une enfance dénuée d'amour et d'affection depuis le meurtre de sa mère par son père devenu fou. Ouarda Saillo raconte ses souvenirs, durs, émouvants. Ce sont ses mots, à respecter.
Publié le 22 juillet 2012 par mov la lectrice


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Terrible témoignage, 27 février 2014
Par 
Mme E. Noguerol (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
C'est le récit autobiographique d'une marocaine, marquée du sceau de la souffrance et de l'humiliation. Le père de la petite fille, qui se drogue et s'imagine être l'ombre du Prophète, assassine sur le toit de leur maison la maman, enceinte de 7 mois, après lui avoir fait subir durant des années des sévices corporels et toutes sortes de menaces et d'interdits. Pour Ourda, la vie, déjà difficile, sombre dans l'horreur. Le père emprisonné, Ouarda et ses six frère et soeur sont confiés à l'oncle paternel, Hassan, homme violent et cupide, et à sa tante Zaina, perverse et cruelle, en comparaison desquels Les Thénardier de Victor Hugo passeraient pour des saints. Famine, coups violents, blessures, humiliation sont le lot quotidien de la petite fille et de sa fratrie, contraints de mendier pour survivre. Des cousines jalouses et méchantes, un cousin qui propose un arrangement sexuel immonde ou qui lui casse le coccyx. L'avenir semble compromis à tout jamais.

La ténacité et la force de Ouarda auront-elles raison de ces années d'enfance et d'adolescence, qui sont aussi un témoignage sur la société marocaine des années 70-90 où il ne fait pas bon d'être pauvre et où le destin des petites filles est chaque jour menacé et d'autant plus précaire qu'elles ne bénéficient d'aucune protection ? Le plus souvent, les témoins, les voisins, les familles sont muets et n'apportent aucune aide pour empêcher le désastre. Dans un véritable réquisitoire sur les hommes et sur une certaine frange de la société, Ouarda écrit, cà et là : "Au Maroc, personne ne tente d'intervenir en faveur des épouses maltraitées". Au Maroc, quand on est une fille, il faut toujours être sur ses gardes pour ne pas devenir une proie".

Après bien des péripéties, Ouarda échappera-t-elle à son destin de « bonne », dans une famille aisée ? Cette expérience lui permet d'attirer l'attention du lecteur sur ces malheureuses qui sont le plus souvent exploitées, violées, mises enceintes puis renvoyées. La prostitution y est également traitée. Subsistent encore le poids des coutumes, des superstitions, l'analphabétisme, la hiérarchie des classes et le pouvoir des forts sur les faibles. Au milieu de ces horreurs, de temps à autre, des anecdotes tout empreintes d'espièglerie et de bonne humeur, des descriptions de paysages sublimes, l'évocation des rites et coutumes ancestraux, le rappel des jours heureux avec la figure de la grand-mère maternelle, comme pour apaiser le lecteur, le faire voyager, et lui redonner confiance. Á la fin du livre, Ourda Saillo nous apprend qu'elle a créé un site en faveur des plus déshéritées d'entre elles.

Le style est enlevé, riche et dense, coulant comme coule le sang vif à l'intérieur des veines de la fillette qui se bat et réfléchit toujours avant d'agir. "La petite" a du cran. Et on l'aime et on l'admire. Chose remarquable, il n'y a jamais l'ombre de la haine ou de la revanche dans ses propos. Elle ne cherche qu'à comprendre sa famille et ne la juge jamais. Son tempérament unique l'apparente ainsi aux héroïnes des plus grandes histoires de la littérature, même si son livre relate simplement sa vie et celle de sa propre famille. Á lire, car ce témoignage nous emporte au-delà des stéréotypes et nous fait réfléchir sur la condition humaine, dans ce qu'elle a de plus grand et de plus vil.
Primitivement, ce récit s'appelait "Lune de larmes".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 à lire, 2 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
Ce livre est très bien écrit, l'histoire est vraiment touchante et poignante. Se lit très facilement car on se laisse vraiment entrainer dans son histoire bouleversante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire, 29 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
Histoire qui ma touche vraiment , j'étais triste pour ouarda a chaque ligne que je lisais je pensais a elle ressentais ce quel vivais .. L'histoire ma beaucoup toucher tellement que a la fin je suis parti a la recherche de l'auteur et ouff j'ai eu que des bonne nouvelles de sa vie d'aujourd'hui !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 une histoire qui n'est malheureusement pas unique, 26 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
Voici un vécu qui démontre bien jusqu'où certaines croyances et coutumes peuvent mener.
La bêtise humaine dans toute sa splendeur associé à la mechanceté.
Ces comportements moyenâgeux sont malheureusement encore d'actualité et il ne suffit pas d'aller au magreb pour le constater.
Ça fait froid dans le dos.
Je n'ai pas mis 5 étoiles car l'écriture est parfois trop romancée à mon goût.
Ceci dit j'ai beaucoup aimé
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 j'avais cinq ans, 17 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
Ouarda Sailo a vécu l'enfer durant des années mais a toujours gardé sa fierté ,histoire bouleversante à lire absolument .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 BRAVO, 27 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
Superbe ouvrage, Très prenant, Bravo d'avoir réussi à sortir sur papier toute cette douleur ! ! ! ! ! !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Passionnant, 6 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
J'ai dû limiter ma lecture tellement ce livre est envoutant!!!
Très bien écrit, il décrit l histoire de cette petite fille sans jamais rentrer dans le vice ni le morbide.
De plus, j'ai appris beaucoup de choses sur les coutumes de cette religion et m'à permis de comprendre certaines situations vécues par les fermmes de ce pays...
.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 très beau livre, 23 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
histoire difficile mais bien menée et qui nous ouvre les yeux sur l'excision
beaucoup de courage et très beau livre mais dommage que ce soit une histoire vécue car que de souffrances
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 biographie, 19 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
J'adore se livre tres poignant de cette petite fille qui n'a pas eu de chance des sont plus jeune age elle raconte tout les malheurs qu'elle a du affronter
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Histoire dramatique, 8 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'avais cinq ans (Poche)
J'étais tellement à fond sur le livre que je l'ai fini en une journée comme quoi il y a pire dans la vie
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

J'avais cinq ans
J'avais cinq ans de Ouarda Saíllo (Poche - 3 février 2010)
EUR 7,65
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit