undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

17
4,5 sur 5 étoiles
Conan le Cimmérien
Format: BrochéModifier
Prix:25,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

9 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 octobre 2010
Un bien longue attente pour retrouver l'essence profonde d'un héros intemporel. Un travail remarquable d'archéo-édition et une nouvelle traduction magnifique.
Un livre précieux pour un moment de littérature rare. Et bien, amateur de fantasy de longue date, je n'avais encore jamais oser me plonger dans les aventures du Cimmérien, effrayé par le traitement que l'œuvre de Howard avait pu subir. Cela valait assurément toutes les patiences. Alors, plongez dans ce monde sombre, violent et passionnant. Si une partie de vous y restera quelque part, nombre d'images vous resteront gravées dans la mémoire. A lire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 juillet 2012
Cette nouvelle traduction de l'oeuvre de Robert E. Howard nous fait pleinement profiter de la richesse de son style, de son sens de la description, et de la violence - terrible pour l'époque, si l'on songe qu'ils furent écrits dans les années 30 - de ses récits. La décision de Patrice Louinet de publier les aventures de Conan sous leur forme originelle et dans l'ordre de leur écriture peut à priori déconcerter ceux qui sont habitués aux anciennes publications remaniées, car elles ne suivent ainsi pas une trame temporelle logique, le cimmérien étant dès la première page roi d'Aquilonie, et se retrouvant dans la seconde nouvelle simple barbare sur un champ de bataille, mais cela ne vient en rien gâcher le plaisir de la lecture. Quelques fautes se trouvent encore au détour des pages, coquilles classiques et hélas inhérentes aux éditions modernes,un mot oublié par endroit, un autre écrit pour un autre ailleurs, et en une seule occasion un mot répété deux fois dans la même phrase, mais sur l'ensemble des trois volumes, ces fautes restent très rares, chose remarquable de nos jours.
On regrettera en revanche la qualité très médiocre de la reliure, les pages pouvant se détacher dès la première lecture. Quant aux illustrateurs, sur l'ensemble des trois volumes, aucun d'entre eux, malgré leur grand talent (je suis un très grand fan de Mark Schultz) ne parvient à capturer la sauvagerie de Conan comme le firent par le passé Frazetta et John Buscema. Un format plus petit, sans illustration, mais plus résistant aurait eu ma préférance, mais je ne regrette en aucun cas d'avoir acheté cette nouvelle collection de l'oeuvre de Howard qui comporte trois volumes voués à Conan et trois autres renfermant les aventures de personnages moins connus d'Howard, tels que Solomon Kane.
A acheter et à lire pour tout fan d'Heroic Fantasy, ou pour commencer à en devenir un.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 avril 2010
Figure souvent caricaturée, Conan le Cimmérien est ici remis à l'honneur par la traduction attentive et sans failles de Patrice Louinet, universitaire français et spécialiste mondial de Robert E. Howard, ayant notamment dirigé l'édition des récentes éditions intégrales américaines.

Les dessins sont de toute beauté et le texte vous fait entrer dans un Âge sombre et torturé, dans des prémices fantasmées de l'Humanité. Le talent de conteur de Howard lui permet de créer des personnages saisissants et des histoires pleines de bruit et de fureur, avec une force d'évocation toute poétique, qui n'a rien à envier aux romantiques français du XIXème siècle.

A se procurer de toute urgence !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Voici enfin trois volumes, qui présentent les aventures de Conan éditées telles que les a écrites R.E. HOWARD aux environs de 1930 et, non pas "revisitées" et placées dans un ordre chronologique, comme c'est le cas depuis les éditions des années 70-80.

En effet, R.E. HOWARD a écrit ses histoires comme des récits indépendants, piochés au hasard dans la vie de son héros, comme le ferait un conteur dans une taverne.
Dans le premier récit, Conan, homme mûr, est Roi et se rappelle qu'à une époque, il a été voleur, puis pirate, puis "kozak" etc... Dans le second récit il est un jeune barbare, dans le troisième, il est un pirate...
Cette édition reprend également le texte d'HOWARD tel qu'il a été retrouvé dans ses originaux ; un style dynamique, percutant, imagé, inimitable, qui colle à l'ambiance de ce monde, dans lequel la civilisation n'est qu'une étape avant l'effondrement, avant que le "barbare" ne triomphe.

Les éditeurs ont repris les originaux d'Howard lorsque c'était possible, et les ont recoupés avec les premières éditions et les corrections de l'auteur lui-même, lorsqu'ils étaient incomplets.

Le changement par rapport aux éditions précédentes est essentiellement dans le ton d'Howard : son mépris pour la civilisation et ses faiblesses est l'un des points qui revient régulièrement, via les remarques des personnages ou leurs descriptions. Conan ne vainc pas parce qu'il est le plus fort ou le meilleur à l'épée, mais parce que son instinct de survivant est supérieur à celui de ses adversaires civilisés, affaiblis par leur décadence. Pour Howard, l'état naturel de l'homme est la « barbarie », la civilisation n'est qu'un stade éphémère inévitablement destiné à s'effondrer.

Les trois premières nouvelles ne cassent pas des briques (il faut bien commencer), la première étant une adaptation d'une nouvelle de KULL jamais vendue, mais dès le troisième texte, "The Queen of the Black Coast" avec la pirate Bêlit, cela devient du Howard comme on l'aime !

Les illustrations qui supportent le récit sont superbes, avec une préférence (goût personnel) pour celles de Gary Gianny, dans le tome 2.
Les textes sont complétés par l'histoire du monde Hyborian qu'avait établie Howard, ainsi que des versions de travail de certains textes.
Difficile de faire mieux !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 mai 2015
En osant braver les conventions littéraires en vigueur à l’époque (fin des années 1920) et en optant pour le mélange des genres, ce jeune auteur qui n’a pas 30 ans précipite à son insu le genre fantastique dans une dimension moderne que l’on nommera plus tard Heroic Fantasy.

Avec le personnage de Conan le Cimmérien, il atteint une sorte de paroxysme où se trouvent mêlés à la fois le résultat de ses travaux antérieurs (récits historiques ou pseudo-historiques à tendance épique, sorcellerie, surnaturel, créatures antédiluviennes voire fantastiques) et ses obsessions ou intérêts personnels (pessimisme, histoire, culture celtique, western, barbarie et civilisation, etc...).

En faisant fi de tout manichéisme et en noircissant ses pages de violence outrancière, de batailles épiques, de grossièretés et parfois d’allusions sexuelles explicites, REH fait preuve d’une incroyable modernité dans un style fulgurant et souvent percutant. Tout cela ne l’empêchant pas d’avoir parfois des réflexions qui dépassent le simple cadre des histoires qu’il raconte ou de se permettre des passages poétiques.

Si tous les récits qui mettent en scène le Cimmérien ne sont pas des chefs-d’œuvre, loin de là, vous trouverez cependant parmi eux de véritables joyaux complètement hors-normes par rapport à la production en vigueur à l’époque, mais également bien loin des paquets de récits conventionnels (voire insipides) qui inondent et encombrent à l’heure actuelle les étals de nos libraires depuis que la fantasy est devenue une mode.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 août 2012
"Conan le Cimmerien", "L'Heure du Dragon" et le troisième et meilleur volume "Les Clous Rouge" sont encore et ont toujours étés considérés, à juste titre, comme les trois plus grands chefs-d'oeuvre épique et barbare de toute l'histoire de la littérature fantastique, ou autrement dit, les meilleurs récits pour adulte jamais écrit. Je me sentais donc naturellement dans la nécessité absolue de vous conseiller ces trois oeuvres capitales de l'héroïc-fantasy par Le fondateur et meilleur auteur du genre : Robert E. Howard. Croyez-le bien et rassurez-vous, le style absolument intemporel et la puissance d'évocation invincible et titanesque de l'écriture d'Howard reste, encore aujourduit, un cas unique.
De l'imaginaire ténébreux et sans tabou comme on n'oserait plus en publié de nos jours, qui interpele la nature de l'homme, l'histoire, la mythologie, la religion, en traitant, avec intéligence et sans une once de manichéisme, de la barbarie contre la civilisation ( pouvant facilement ce lire en sous-texte comme une étude sur l'embiguité même de la noirceur d'âme et la violence inhérente à l'Homme, sont instinct primitive, sa part d'animalité, de bestialité, de démence et de chaos refoulé ). Des histoires violentes dans un monde violent, du pur fantasme, de l'action, du sang, du sexe, les pages de Conan en sont nourri. Que demande le peuple ?

A noté que les versions originales de Conan n'on étés publiés qu'en 2007 chez Bragelonne, par le probable meilleur spécialiste mondial de Robert E. Howard : le français Patrice Louinet qui, seul, a été récupéré les manuscrits originaux de l'auteur et en n'a donc éffectué l'autentique traduction.

Qui est Conan ? Pour le grand public, il est soit un super-héros hypermusclé qui défend la veuve et l'orphelin, un barbare noble en devenir en quête éperdu de richesse et de pouvoir ou juste un dément ne passant sont temps qu'a tué et violé. Non, Conan n'est qu'un homme, un homme fort, cruel, insoumi et craint de tous, mais bel et bien un homme, faillible et imparfait. Conan ne vainc pas parce qu'il est le plus fort ou le meilleur à l'épée, mais parce que son instinct de survivant est supérieur à celui de ses adversaires civilisés, affaiblis par leur décadence. Il est un aventurier barbare qui méprise les tenants du pouvoir et les modes de vie royales, qui ne vit qu'au jours le jours, qui n'obéit qu'a lui et ne se fit qu'a sont épée.

En ce qui conserne le cinéma, soyont claire, l'oeuvre d'Howard n'a rien à voir avec le film de John Milius ( qui aurait pu s'appeler autrement ) aussi réussi soit-il. La vision de Milius est complètement différente et évidemment suffisament édulcoré pour avoir le droit d'éxister au cinéma. C'est sa vision du mythe, la sienne. Point barre.

Pour finir sur les fameux comics, je ne vous conseillerais jamais trop les monstrueuses bandes déssinés illustrés par Barry Windsor-Smith qui a, de l'avis de tous, offert des representations inégalés - dans le support BD - du mythe et sont univers dans les 24 meilleurs numéros de la mythique série The Savage Sword of Conan, qui est, important a précisé, la seul BD Conan narrant les récits de Robert E. Howard. Dément et totalement jouissif.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 novembre 2013
Excellent conan, bonne traduction enfin réactualisé, plus juste, enfin les histoires sont dans l'ordre, on est très loin et heureusement de la série en 14 volumes de mémoire sur conan sortie dans les années 80 (pochettes blanches...) J'ai redécouvert conan et howard avec grand plaisir, bon boulot !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 17 août 2014
Un collec en trois volume qui regroupe tous les Conan écrits par Howard. Je ne saurais juger et comparer les mérites respectifs des différentes traductions, je vous renvoie sur les avis de gens plus compétents que moi en la matière. Ça me semble toutefois parfait!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 décembre 2011
A la fois énorme du point de vue romanesque et tellement "vieillot" dans son approche littéraire lorsqu'on le replace dans le contexte des années 30 aux USA ! Le style légèrement ampoulé de l'auteur colle au palais comme une guimauve de carnaval et on a un peu de mal à ingurgiter les cinq cent pages du livre d'autant que ce sont des nouvelles qui sont toujours un peu redondantes à mon goût. Ceci dit, j'ai pris un certain plaisir à découvrir ce Cimmérien que je ne connaissais que par le biais du cinéma hollywoodien avec l'excellente interprétation d'Arnold ! (Sic !) Il est très authentique dans le roman, un peu surfait au cinéma dans le film de 1982. Ceci dit, il pourrait être adapté à l'écran tel qu'il apparait dans le livre, avec des techniques ultramodernes, le spectacle serait sans doute au rendez vous. Un grand bravo à l'illustrateur Mark Schultz dont les dessins sont remarquables et égaye un peu la "monotonie" des histoires. J'hésite à acheter "la suite"; Les clous rouges...A voir, mais pourquoi pas un peu plus tard.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 janvier 2010
Pour tout ceux qui s'interesse à la fantasy, il faut passer par Conan ! Déjà c'est bien écrit, les scènes d'actions sont captivantes, ce qui n'est pas toujours le cas dans ce genre de roman. On ne s'ennuie pas, ce sont des nouvelles, que l'ont peut le plus souvent lire un peu dans tous les sens. De plus Howard à crée un héros très fort et sanguin, qui ne réfléchit pas beaucoup, ce qui nous emmène dans des aventures épiques ou l'instinc surpasse la stratégie. Je préfère la version première de Conan, celle de son auteur Howard. L sprague de Camp en a fait un super héros, à la fois fort, ingénieux, cultivé, ce qui en fait un personnage classique, un héros trop parfait...
Bref à lire, et à relire, tout comme le seigneur des anneaux dans un tout autre registre de fantasy, Conan est un must du genre !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Conan - L'Heure du Dragon
Conan - L'Heure du Dragon de Robert E. Howard (Broché - 4 décembre 2008)
EUR 25,00

Conan - Les Clous rouges
Conan - Les Clous rouges de Robert E. Howard (Broché - 18 juin 2009)
EUR 25,00

Conan
Conan de Robert E. Howard (Poche - 25 août 2011)
EUR 8,00