undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles10
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:25,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

La trilogie du vide se situe dans le futur du cycle de pandore ... Cet aspect est très bien rendu ... On perçoit clairement ce décalage temporel ... On peut même se sentir mal à l'aise ... face à l'aspect déshumanisé de ceux qui ont choisis de se " dé-corporaliser ".
Au final c'est un univers très convainquant et très réussis .
Les amateurs du style de P F HAMILTON auront de quoi être ravis comme d'hab ...
Environ un tiers du roman se déroule dans le vide ... Là il s'agit d'un univers de fantasy ... Les lois de la physique y sont différentes .. et tout fonctionne sur des bases magico-tecnologiques .
Comme à l'habitude les avis seront partagés .
Personnellement si il y a toujours un ou plusieurs aspects qui me bloquent chez P F HAMILTON ... je suis toujours amené à ne pas y prêter attention au final à cause de son style , de sa capacité à créer des univers et des personnages très convaincants .IL possède un vrai talent de conteur ..
Mon préféré de cet auteur : Dragon Déchu
1010 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce roman inaugure, après celui de Pandore, un nouveau cycle, celui de la Trilogie du Vide. On reste en partie en terrain connu, d'abord sur le fond, puisque l'univers est le même que celui de Pandore (mais des siècles plus tard, avec d'énormes évolutions sociales et technologiques), et puis sur la forme (comme dans quasiment tout roman de Peter Hamilton, il y a de multiples personnages et sous-intrigues, une jeune femme ambitieuse et se servant de son charme pour progresser dans la vie, ...). Est-il possible de lire ce cycle sans avoir lu celui de Pandore ? A mon avis, oui (après tout toute la partie se déroulant dans le Vide met en jeu des protagonistes et un décor qui n'a pas d'équivalent dans Pandore, et cela représente la moitié du livre), mais vous allez rater tout un tas de références à des personnages / événements déjà supposés être connus du lecteur, et pour tout dire, ça va probablement vite être pénible. Donc personnellement, je conseille la lecture du cycle de Pandore avant.

Il y a donc des éléments (d'univers ou de style / intrigue) déjà connus, MAIS il y a aussi en partie des choses plus surprenantes chez Hamilton : les aventures d'Edeard, qui se déroulent dans un "univers de poche", le Vide, situé au centre de la galaxie, ont un parfum de Fantasy et un style inhabituel chez cet auteur (moins "clinique", plus "lyrique"). Les personnages possèdent, dans le Vide, des pouvoirs mentaux (télékinésie). Ce mélange psi + médiéval avec un style très fantasy est assez polarisant, surtout si on le met en balance avec les chapitres qui se déroulent dans le Commonwealth, où le contexte est de très, très haute technologie, avec un style totalement SF : chez certains, ce mélange des genres passe, chez d'autres, il va être rédhibitoire (d'autant plus qu'il tranche avec tout ce qu'Hamilton à fait avant et avec une partie de ce qu'il a fait après).

Au final, j'ai apprécié la volonté de renouvellement d'Hamilton, sa prise de risque aussi, et c'est avec impatience et plaisir que j'ai attendu puis lu les tomes suivants.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2009
Du vrai Hamilton, très dense il impose au lecteur un effort pour faire la synthèse des différents éléments.
Mais tout s'emboite à la perfection, et la référence aux personnages de l'étoile de Pandore que l'on retrouve quasi immortels à quelques siècles de distance aide à la compréhension.On se prend à l'univers possible évoqué et j'attends la suite avec impatience.
11 commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2014
Premier tome d'une nouvelle histoire de près de 2500 pages du pape du space-opera moderne.

Le centre de la galaxie n'est pas un trou noir mais une barrière artificielle protégeant un secret vieux de plusieurs milliards d'années.
Le rêve vivant, une nouvelle religion de plus de 5 milliards d'adeptes développée après qu'un prophète ait reçu des rêves émanant d'un monde humain à l'intérieur du Vide décide d'y faire un pèlerinage. Mais les Raiels, race extraterrestre très ancienne et étudiant le Vide sans succès depuis plusieurs millions d'années estime que cela créera son expansion amenant la fin de la galaxie.
L'humanité qui a fortement évolué est divisée : L'ANA : Intelligence postphysique du système d'Activité Neurale Avancée, la branche haute (ajout de biononiques ultra performants rendant inutile le clonage et le rajeunissement), les Avancés à l'ADN modifié, les mondes extérieurs... Tous s'affrontent à divers degrés politiques et s'interrogent sur ce pèlerinage...
Pendant ce temps, Edeard sur une planète du Vide, vit sa vie dans un monde original mêlant manipulations génétiques et technologie primitive...

L'action se passe 1500 ans après L'Étoile de Pandore. Si l'histoire n'en est pas la continuité, les fréquents rappels et certaines interventions de personnages comme Paula Mayo en rendent la lecture indispensable pour une bonne compréhension de l'univers dans lequel nous sommes à nouveau plongés.
L'auteur comme à son habitude (si l'on a lu également son cycle de l'aube de la nuit) nous emmène partout dans son monde, nous offrant des tranches de vies qui semblent sans rapport les unes avec les autres avant de les faire se rejoindre (mais pas dans ce tome), le fil rouge étant ce projet de pèlerinage dans le vide.
Nous avons d'une part un univers cyberpunk ultra technologique et de l'autre un type fantasy (l'histoire d'Edeard) et le mariage est réussi.
L'action est au rendez-vous, un style résolument moderne qui nous embarque, des personnages hauts en couleurs, des histoires passionnantes. Bref, une réussite.
Bien évidemment, ce n'est qu'un premier tome, donc on est loin d'avoir toutes les réponses, un tome de présentation, mais quelle présentation....

La suite dans Vide temporel.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Qu'il est devenu difficile de trouver de la bonne science-fiction actuellement ! Il faut dire que les librairies spécialisées dans ce domaine sont submergées de fantastique mais la SF voit son nombre de publications diminuer d'année en année et les space-opera on doit pouvoir les compter sur les doigts d'une main. Ouf, Peter Hamilton fait avec Alastair Raynolds partie des rares auteurs qui continuent à nous offrir des sagas denses et complexes.
Inutile d'entamer cette trilogie sans avoir lu le cycle de l'étoile de Pandore (L'Étoile de Pandore, tome 1 : Pandore abusée), puisque ce cycle se situe dans le même monde quelques 1500 années plus tard. De plus, une bonne partie des protagonistes du premier cycle se trouvent impliqués dans ce nouveau cycle soit par leurs descendants soit directement puisque la mort a été définitivement vaincue.
Comme d'habitude dans les œuvres de cet auteur, on suit plusieurs histoires en parallèle toutes intéressantes avec des personnages savoureux ; clin d'œil de l'auteur (je le pense) au domaine de la fantasy, puisque l'on suit les aventures du jeune Edeard dans un monde pas très éloigné du médiéval-fantastique et cet écart technologique et sociétal est assez savoureux avec le monde du Commonwealth.
Je n'ai mis qu'une note de 4 car Peter Hamilton a les défauts de ses qualités, c'est-à-dire qu'il faut de nombreuses pages pour planter son monde et son histoire et à la fin de ce premier tome peu de choses se sont déroulées. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir hâte de lire le second tome.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Grand fan de Hamilton, j'ai découvert la Void Trilogy lors de sa sortie en anglais. L'attente des trois tomes a été trèèèèès longue !
L'histoire reprend l'univers de l'étoile de Pandore et Judas Unchained, ainsi que les personnages les plus charismatiques de cette dernière série, Paula Myo, Justine, Kazimir, Gore, Nigel etc.
On entre tout de suite dans le livre, contrairement à d'autres Hamilton qui expliquent longuement le monde dans lequel se déroule l'intrigue: Ici, l'univers est déjà posé, on l'a rencontré lors de l'étoile de Pandore, et le personnage principal, Aaron, a quelque chose d'étrange et d'attirant. Il faut tout de même appréhender le monde du Vide, le monde d'Edreard, et le lien entre ce monde-ci et celui que nous connaissons n'est pas fait immédiatement.
Les "rêves" sont formidables, et, si à la fin du premier tome, on est repu et curieux de la suite, à la fin du second vous serez transportés, on est dans un schéma totalement inattendu, inexpliqué, et on se dit "Wah ! La claque !" - et, comme je l'ai lu à sa sortie, j'ai eu vraiment du mal à attendre un an de plus que le tome 3 finisse par paraître - munissez-vous en dès l'achat du tome 2, vous ne pourrez même pas attendre un seul jour avant de l'ouvrir et de dévorer la suite.
Cerise sur le gâteau, la relation entre Aramintha et Mr Bovey, qui laisse trèèèès rêveur... croyez-moi sur parole... :)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2010
Après la mémorable, grandiose, fabuleuse série de "l'Alchimiste du neutronium", les 4 premiers tomes de "L'étoile de Pandore" m'avaient un peu laissé sur ma faim, persuadé que j'étais que la série finissait là!
La suite: "la trilogie du vide" fait rebondir cette saga vers de nouveaux horizons tout à fait passionnants!
C'est donc du grand art que nous avons là, d'où la question initiale que j'adresse ici à l'éditeur: vous allez nous faire poireauter longtemps avant le prochain tome??
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2012
Peter F. Hamilton prend de la maturité avec cette trilogie. Ayant lu ses romans en anglais, j'ai voulu les faire découvrir à mon fils de 15 ans qui les a dévorés avec enthousiasme. C'est toujours un plaisir de pouvoir partager le plaisir de lire un livre entre générations. Le seul point noir est comme toujours le prix de l'édition française: chaque tome coûte quasiment le prix de la trilogie complète dans l'édition originale...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2012
je me demande si l'auteur n'a pas voulu écrire un fantazy et que son histoire etait trop mince pour en faire un livre . Il a donc fait une suite. Je n'ai pas encore terminé le tome 3. je ne connais pas la fin. un mélange de fantasy et de SF...je préfère un space opéra pur et dur comme l'étoile de pandore.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2011
Pour les fans de P F Hamilton et de la SF. dans la suite de la aaga Pandore ,etc : un régal
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus