undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,1 sur 5 étoiles14
3,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 octobre 2012
Bien tentant de retrouver une dernière fois notre gentleman cambrioleur national!
Hélas, nous ne retrouvons pas l'écriture du Maurice Leblanc des aventures précédentes... A lire tout de même; par nostalgie.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2014
Je ne suis pas ravie de ce dernier Arsène Lupin, le style n'est plus du tout celui des livres précédents qui me plaisait tant. La petite fille de Maurice Leblanc aurait du laisser ce manuscrit au fond du placard... S'il ne l'avait pas publié c'est qu'il avait peut-être ses raisons! On a l'impression que le livre est un brouillon à compléter, une histoire pas simplifiée. Pas du tout du Arsène Lupin dont on a l'habitude.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 septembre 2012
Trop moralisateur pour un Lupin, trop "vive l'éducation"les enfants "éduqués" deviennent des braves sans peur et sans reproche. La veine du gentleman cambrioleur en prend un coup . le côté enlevé et où se moque de l'autorité a disparu.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2013
J'en suis, alors il me fallait le lire et le posséder même si ce n'est plus le grand Lupin, celui de l'arrestation, de la barre y va, de 813 ou de l'île aux trente cercueils. Mais on l'a tellement aimé que celui la aussi nous plait, par certains passages, quelques attitudes, tournures de phrases, et puis l'esprit, la noblesse du grand Lupin. A recommander aux inconditionnels et aux gardiens du temple.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après un pré-Perec ("Le Condottière"), un post-Leblanc ('Le dernier amour d'Arsène Lupin"). On exploite les fonds de tiroir. Ce posthume tardif (manuscrit de 1936, non finalisé par Maurice Leblanc) ne séduira que les lupiniens maniaques d'exhaustivité (dont je fais partie). Mais les autres pourront s'abstenir. Intrigue incohérente, situations improbables, invraisemblances répétées consterneraient le lecteur s'il perdait de vue que Maurice Leblanc a eu le bon sens de ne pas publier ce document maladroit, exhumé par sa petite-fille.

On a observé de longue date que le "grand" Arsène Lupin et le meilleur Maurice Leblanc sont des personnages de la Belle Époque; et que la guerre de 14-18 a sonné le glas de l'un comme de l'autre. Le fringant gentleman-cambrioleur frôle la cinquantaine en 1922, date de son "dernier amour"; et le prestigieux auteur du "Bouchon de cristal" et de "L'Aiguille creuse" avait sensiblement perdu la main dans les années 30.
11 commentaire20 sur 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Encore un manuscrit retrouvé dans un grenier que les héritiers publient. Et comme souvent en pareil cas, la déception est au rendez-vous : un ouvrage non publié l’a été pour de bonnes raisons : soit il ne plaisait pas à son auteur, soit il n’était pas achevé.
On retrouve ici les thèmes classiques d’Arsène Lupin, les rebondissements, les machinations, la jeune femme ravissante et menacée par des forces obscures, Lupin et sa bande, ses pouvoirs extraordinaires...
Mais tout s’enchaine trop vite, on a l’impression d’avoir à faire à une caricature des aventures d’Arsène Lupin, encore plus invraisemblable et incohérente, ou à un squelette de roman sur lequel l’écrivain n’aurait pas eu le temps de venir mettre la chaire pour lui donner de l’épaisseur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Inconditionnel d'Arsène Lupin, j'ai dévoré durant mon adolescence tous les livres de Maurice Leblanc dont je guettais impatiemment la (re)publication en format poche.
Pourquoi avoir publié ce texte maladroit, inachevé incomplet et ennuyeux ?
Je me suis forcé à le lire par politesse et respect envers un auteur qui m'avait offert des moments inoubliables de rêve, de réflexion, d'évasion.
Les héritiers de Maurice Leblanc auraient pu, par respect pour leur aïeul, s'abstenir de faire éditer un texte si peu achevé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2012
Il est vrai que ce n'est pas le meilleur .De plus la grande surprise pour moi a été de découvrir que j'avais deux fois les chapitres 7 et 8 ,et qu'il manquait le début du chapitre 11,ainsi que les chapitres 9 et 10.Décevant
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2015
Pour un amoureux d'Arsène Lupin depuis mon plus jeune âge, cette histoire est une façon sympathique de "clôre".

A Acheter Absolument si vous aimez Arsène
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2012
Bien sur on a été averti que le livre n'avait pas pu être "corrigé" par son auteur mais à ce niveau d'écriture on a à peine une ébauche mal faite. La qualité de l'écriture est totalement absente. Mais le pire est l'absence totale d'un fil conducteur crédible... Je n'ai rien retrouvé d'Arsène Lupin, ni son audace, ni son génie, ni son intelligence.

Une très grande déception pour un immense fan d'AL
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles