undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles15
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,18 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 juin 2012
Remarquable ouvrage, extrêmement bien référencé, mêlant des statistiques irréfutables et des exemples édifiants, encore faut-il que les thuriféraires du modèle libéral acceptent de lire ces 200 pages de vérités qui dérangent. Je fait partie du 10eme percentile supérieur pour mes revenus, et je n'ai depuis 25 ans jamais rechigné a payer mes impôts, mes charges sociales et autres prélèvement obligatoires, je ne veux pas que le modèle USA soit appliqué en France, que ceux qui en rêvent y aillent avec leurs revenus, leurs enfants et leurs convictions.
Je suis reconnaissant de cette république solidaire qui m'a permis de faire mes études sans porter la charge d'un emprunt monstrueux comme dans ce pays de fous. Puisse notre modèle ne pas céder aux coups de boutoir de la finance internationale et de ce "marché" de dupes qui ne favorisent encore et toujours que les plus riches et ne permet aux plus pauvres qu'une condition d'esclave, quand ils ont encore le courage de se faire exploiter.

Merci Monsieur Desmurget.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2008
L'originalité et la grande force de ce livre, c'est de présenter des témoignages directs, souvent hallucinants et poignants, puis de s'appuyer sur de nombreuses études sociologiques et statistiques (plus de 350 documents cités !) pour démontrer que ces témoignages, loin d'être des cas exceptionnels, illustrent parfaitement la vie des américains les moins aisés. Qu'il s'agisse de travail, de justice, d'éducation ou de santé, et même d'impôts, si on ne fait pas partie des 10 % les plus riches, il est clair qu'il vaut mieux être français qu'américain.

Les études citées sont souvent intéressantes et éclairantes, à l'exemple des 2 suivantes, qui illustrent bien l'approche scientifique et la richesse documentaire du bouquin :
- Vers 1965, des chercheurs ont sélectionné 123 enfants noirs de 3-4 ans issus de milieux défavorisés. Parmi eux, 58, choisis au hasard, ont reçu pendant 24 mois (seulement !) une éducation préscolaire de haute qualité, avant de rejoindre dans les écoles de quartier les 65 autres enfants qui n'avait reçu aucun soutien particulier afin de servir de groupe témoin. Les enfants ont été suivis ensuite pendant plus de 30 ans. Les effets de ces petits 24 mois sont hallucinants : 24 % de chômage au lieu de 38 %, 65 % de bacheliers contre 45 %, 14 % d'arrêtés pour faits de drogue contre 34 % etc.... Chaque $ investi dans les 24 mois d'éducation préscolaire en a rapporté 17 ! Peut-être devrions-nous nous inspirer de cette étude en France.
- Je pensais naïvement que la plus grande liberté d'entreprendre aux USA permettait de gravir plus facilement l'échelle sociale aux USA qu'en Europe. J'avais tort. J'ai appris que les chercheurs en sociologie évaluent la mobilité sociale à l'aide d'un « coefficient de corrélation intergénérationnel » qui vaut 0.60 aux USA, 0.30 en Allemagne, 0.20 en Finlande (la France n'est pas citée), et que ce coefficient veut dire que si votre père est dans les 5 % les plus pauvres, vous avez plus de 50 % de chance d'être dans les 20 % plus pauvres aux USA contre seulement 30 % en Finlande, et 2 % de chance d'être dans les 20 % plus riches aux USA, contre 12 % en Finlande.

Rigueur et passion font rarement bon ménage, mais ce livre est l'exception qui confirme la règle. Côté rigueur, l'auteur est un chercheur (Inserm) qui comme beaucoup de scientifiques a du partir aux Etats-Unis, durant 8 ans. Côté témoignage, ledit chercheur ne semble pas du genre autiste devant son PC ou sa paillasse, mais plutôt du genre à inviter la femme de ménage de l'hôtel à boire un café, parce qu'il a été intrigué de l'avoir vue quelques jours plus tôt feuilleter un de ses bouquins (on ne sait pas si elle est jolie). Côté passion, l'auteur a visiblement été très énervé d'entendre quelques écrivains et hommes politiques célèbres chanter à l'unisson les mérites d'un modèle américain dont il avait tant vu les ravages. Il n'en fallait pas moins pour aboutir à ce livre passionnant, décapant, et très convainquant.
0Commentaire|40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2011
Un rêve américain qui ne fait pas - ou ne fait plus - rêver! L'ouvrage appartient à la veine polémique, certes, mais l'auteur sait ce dont il parle et etaye chaque argument avancé. La description du système libéral "made in USA" donne froid dans le dos. Lorsqu'on songe à tous les thuriféraires du libéralisme total pour lesquels l'Etat est trop présent dans la vieille Europe... L'auteur insiste particulièrement sur l'importance de l'impôt en tant qu'agent régulateur et grâce auquel le citoyen européen peut être protégé et soutenu dans des domaines aussi variés que l'éducation, la santé ou la justice. Non, après la lecture de ce texte, l'Amérique ne peut plus faire rêver, en tout cas pas le pays tel qu'il est actuellement ne profitant qu'à une infime minorité d'individus!!! A lire de toute urgence...
11 commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2008
Un ouvrage superbement écrit qui devrait nous amener à réfléchir en profondeur sur les vertus supposées du libéralisme et du fameux « modèle américain ». L''auteur marie avec talent les témoignages vécus et les données chiffrées les plus indiscutables (Bureau of Census, Bureau of Labor, etc). Il faut voir Michel Desmurget étriller, sans méchanceté mais avec une rigueur quasi chirurgicale, Nicolas Baverez et Bernard Henry Lévy. Bien sûr de nombreux auteurs ont déjà dénoncé telle ou telle dérive du modèle américain. L''originalité de ce travail réside dans sa précision et son esprit de synthèse. L''auteur creuse au-delà des affirmations convenues. Il aborde par ailleurs la société américaine de façon globale en traitant notamment du travail, de la pauvreté, de l''éducation, de la santé et de la justice.
On peut bien sûr disqualifier ce texte, a priori, en le nommant anti-américain ou en expliquant que tout est faux. Ce serait faire à l''auteur un bien mauvais procès. Michel Desmurget est un scientifique et cela se sent dans sa démarche. Par exemple, quand il dit que l''Amérique est le pays où les pauvres ont le moins de chance de s''enrichir, il se base sur les données de l''OCDE et sur les travaux d''économistes reconnus (dont ceux de la Réserve Fédérale de Chicago). De même, quand il dénonce le système de santé il s''appuie sur des dizaines de témoignages, des comptes rendus judiciaires, des données officielles du Bureau of Census, des études réalisés pour le compte de compagnies d''assurance, des recherches académiques publiées dans les meilleurs journaux (ex: Lancet) et des enquêtes journalistiques de fond. On pourrait multiplier les exemples. J'avoue que si je devais attaquer l'ouvrage sur le fond je serais bien ennuyée. Je crois que j''opterais pour un anathème sans retour. Je crierais à l''anti-américain de base et à la forfaiture intellectuelle' La ficelle est grosse, mais ne doutons pas qu''elle sera largement utilisée.
Pour conclure, un bouquin passionnant, bien écrit et richement documenté. A lire absolument.
0Commentaire|28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2013
Excellent livre de Michel Desmurget, qui mêle ici un travail sociologique de grande échelle très bien documenté (avec toutes les références permettant d'apprécier la véracité du propos et permettant d'aller plus loin sur un sujet donné si nécessaire) avec une expérience de terrain (où certaines entrevues donnent du corps aux chiffres abstraits des statistiques)... Au final, un livre indispensable pour quiconque veut en savoir un peu plus sur les états-unis et sur la "pensée" libérale... Beaucoup de lieux communs sur les états-unis sont ici évalués, et le livre permet de faire sur les grands sujets de sociétés importants (travail, éducation, santé, pauvreté et répartition des richesses, etc..) un véritable état des lieux du "modèle" américain...
Très très bon livre !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 22 décembre 2013
Derrière tous les chiffres consternants énumérés par l'auteur pour dénoncer les ravages du libéralisme américain, il y a des êtres humains qui petit à petit s'enfoncent dans l'extrême pauvreté.
Une image marquante est celle des dents: les très pauvres qui n'ont aucun moyen de se payer des soins dentaires, bien qu'ils cumulent parfois plusieurs emplois, n'ont simplement plus de dents... comme au Moyen âge!!
Pour citer l'auteur, dans ce pays, "les plus riches prospèrent au-delà de toute raison. Les pauvres s'effondrent dans l'extrême dénuement. Les classes moyennes dérivent doucement mais inéluctablement vers leur déclin".
Ou encore un pays qui contient "Le plus grand pourcentage de pauvres, le plus large taux de mortalité infantile, le système d'aide sociale le plus indigent et la plus faible espérance de vie".
Bref, un pays où il vaut mieux être blanc, riche et bien portant, que pauvre noir et malade.

Un livre à lire, plus particulièrement par ceux qui érigent sans arrêt ce modèle économique en exemple.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2013
Passionné par la conférence Lobotomie et TV de l'auteur, c'est par ailleurs le deuxième ouvrage que j'achète.

Un livre où l'on comprend comment les idées fausses peuvent être tenaces.
Les références sont précises, et poussent la réflexion.
Le ton est clair, humain et fluide. Ce livre se dévore et aide à comprendre certains mécanismes internationaux, grâce au travail de réflexion et de recherche et d'étude des statistiques que fait l'auteur.

Un ouvrage à lire car les domaines abordés sont variées: santé, entreprise, éducation...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2013
... avec beaucoup de références historiques pour expliquer le pourquoi du comment. Je préfère largement vivre dans notre vieille Europe. Un livre où l'on apprend qu'aux Etats-Unis, on vous laisse mourrir d'une banale infection si vous n'avez pas d'assurance ou et même que votre assurance peut vous laisser mourir si vous n'êtes pas rentable...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2014
Sans aucune propagande anti-américaine ridicule et caricaturale, Desmurget démonte un à un les mythes du nouveau monde, de manière construite et imparable.
Il s'appuie comme d'habitude sur de très nombreuses études, les références sont fournies et permettent d'explorer "plus loin", pour les perfectionnistes.
Cet ouvrage est une référence, tant d'un point de vue méthode (rigueur, argumentation) que du point de vue des idées. Il est à assener vigoureusement sur le crâne de tout néo-libéral adepte du "quand on veut on peut"...
Les vérités démontrées sont inquiétantes, et excusent le ton parfois "impliqué" de l'auteur : la lecture n'en est que plus vivifiante !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2012
Excellent livre qui montre la réalité du monde US, la violence incroyable qui l'habite et le structure. La mode de s'inspirer des modéles US estr une catastrophe sur le moyen et long terme. On peut y trouver beaucoup d'explication sur les origines de la crise actuelle.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus