undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles48
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:24,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Victoria Hislop est devenue en quelques livres, une auteur à la mode et j’attendais beaucoup de sa « dernière danse » mais au risque de me sentir un peu seule au milieu d’un concert de louanges ; j’avoue avoir été déçue par ce roman qui utilise de très grosses ficelles pour faire naitre l’émotion.

Il y a d’abord Sonia, femme anglaise malheureuse qui se redécouvre et s’épanouit grâce à un voyage en Andalousie. Elle y rencontrera un merveilleux conteur qui lui fera découvrir la sanglante histoire espagnole (l’arrivée au pouvoir de Franco) et plongera le lecteur dans les années noires de la Guerre Civile au travers de la destinée d’une famille de Grenade.

L’histoire est belle et bien documentée mais la mise en place du récit est laborieuse et il y a trop de longueurs pour que l’on puisse la savourer totalement. La fin du roman gagne en intensité mais le dénouement, que l’on pressent bien avant les dernières pages du roman, est cousu de fil blanc et n’a pas l’effet de surprise escompté.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ce roman nous fait vivre deux périodes très différentes, l'une actuelle dans la région londonienne, l'autre en Espagne pendant les années sombres de la guerre civile de 1936 et qui se prolongera pendant la période du régime Franquiste.

Nous retrouvons dans ce roman le style de Victoria Hislop, où elle sait très bien nous faire vivre des moments douloureux en y apportant beaucoup de sentiments.

Sonia, jeune londonienne arrive à Grenade en 2001 attirée par sa passion pour la danse. Mercedes va tout quitter pour rejoindre son gitan guitariste en 1936.
Nous découvrons le destin de ces deux femmes à des périodes différents qui vont suivre leur instinct et vaincre tous les interdits, ayant chacune les mêmes passions : la musique et la danse.
Récit très sombre et bouleversant qui se déroule à une époque tragique du régime Franquiste.
L'auteur nous fait vivre des moments merveilleux dans le monde de la danse et de la musique de l'Ame Andalouse, mais aussi la passion avec laquelle ce peuple déchiré a souffert pour défendre sa LIBERTE.
Un peuple qui a connu les trahisons au sein même des familles, où la violence côtoie l'amitié et la passion mais également la cruauté.
La fin de ce récit nous apporte un peu d'espoir, où l'on s'aperçoit que malgré toute cette horreur l'âme Andalouse a survécu. Le peuple Espagnol a retrouvé sa liberté.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Je ressors de ce roman après 2 jours et demi sans réussir à le lâcher ! Je découvre Victoria Hislop avec cette histoire, et d’emblée c’est un coup de cœur !

Pourtant, ce n’était pas gagné au début. L’histoire qui se passe de nos jours n’est là que pour nous amener à la narration d’une autre histoire se passant pendant la Seconde Guerre Mondiale, à Grenade, en partie. Et tout le long je me suis demandée où l’auteure voulait en venir. Et quand à la fin j’ai su, honnêtement je me suis sentie bien bête de ne pas y avoir pensé de moi-même ! Que tout se recoupe comme cela m’a rendue admirative et a fini de me conforter dans mon avis de coup de cœur.

Je suis une grande fan des romans de guerre, et j’ai souhaité lire ce livre sans vraiment réaliser de quoi il allait relater. Alors, en tournant les premières pages, je me suis fait une fausse idée : je m’imaginais que tout tournerait autour de Grenade et de la danse, alors j’avais du mal à entrer dans l’histoire. Mais est venu le moment du récit sur lequel tout le reste s’appuie, et là j’ai vraiment dévoré le livre. Les faits racontés m’ont passionnée, et j’ai poursuivi ma lecture avec avidité ! Et je ne peux que dire, après l’avoir refermé, que tout m’a plu. Les personnages principaux étaient vraiment attachants. J’avais l’impression d’évoluer avec eux. J’ai éprouvé beaucoup de peine. Mais de toute façon, je ressens toujours ce sentiment face aux histoires de ce thème.

Je dis bravo à Victoria Hislop. J’ai voyagé grâce à elle. Elle m’a passionnée du début à la fin, sur 452 pages. Magnifique, envoûtant, descriptions magnifiques mais aussi très réalistes, bonne exposition au passé de la guerre. Vraiment un très beau livre (avec une très belle couverture en prime).
11 commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
C'est avec beaucoup de bonheur que j'ai retrouvé Victoria Hislop, que j'avais découvert avec un autre tres beau roman, l'ile des Oubliés.
Tout commence à Grenade de nos jours....Sonia , une jeune anglaise, vient participer à un stage de flamenco avec sa meilleure amie.
En deambulant dans les rues, elle rencontre un cafetier , se noue d'amitié avec lui. Celui ci va alors lui raconter l histoire tragique des anciens proprietaires de cafe, dans les annees 30.

Une dernière danse est une merveilleuse histoire d'amour, sous fond de flamenco et de guerre civile espagnole, entre la tres jeune et talentueuse Mercedes et Javier, Guitariste de flamenco renommé et talentueux.

A travers leur passion reciproque, on decouvre un portrait magnifique de Grenade, et une guerre civile espagnole dechirante qui a fait tant de ravages, en espagne et dans la vie de famille de Mercedes.

Difficile de raconter, et de lacher ce livre tant il est envoutant.
Le style de victoria hislop est toujours tres fluide et depeint toujours des atmosphères magiques.

A lire sans hésiter, pour une belle histoire d'amour, une belle histoire de danse, et une belle decouverte de grenade.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Un roman vibrant, brillant et déchirant qui bouleverse et émeut. J'ai vraiment adoré l'écriture de Victoria Hislop et j'ai eu beaucoup de mal à reposer ce roman. Je l'ai lu très rapidement et j'en ressors chamboulée. C'est un roman à ne surtout pas manquer pour ne pas oublier...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Voici un magnifique roman qui a pour décor la guerre d'Espagne. L'auteure dans un style très fluide nous conte une histoire ,même si ici elle n'est que fiction, qui s'est produite pendant ces années terribles qui ont marquées la prise du pouvoir par Franco. On y suit avec passion les chemins divergents des membres d'une famille de Grenade qui vivait heureuse dans cette magnifique ville entre corrida et flamenco. Cet art est très présent dans cet ouvrage très bien documenté à la fois sur le flamenco et l'histoire. Les scènes de "duende"-le moment de grâces du flamenco-, aussi bien que les scènes de guerre sont décrites avec la même précision : magnifique pour les unes, atroces pour les autres.
A quelques jours des élections européennes il est intéressant de se remémorrer que l'Europe du siècle dernier a connu des heures bien terrifiantes. Et le mot de fascisme (Mussolini, Franco, Hitler..) reste d'actualité même si ses plus hargneux représentants actuels s'en défendent. Les combattants de la liberté en Espagne (car la liberté n'est jamais du côté de l'ordre moral voulu par les militaires, les classes dirigeantes et les églises mais bien par ceux qui place l'homme et sa condition vulnérable au centre de leur préoccupations ou de leurs combat), ces valeureux combattants, qui déja ont incarné une Europe de la liberté n'ont pas vaincus. Néanmoins, en toute franchise, qui pourrait dire ce que serait devenue l'Espagne si les communistes avaient vaincu....? Le pays a connu le pire avec la dictature franquiste, mais qu'aurait été une dictature communiste? On l'a su bien plus tard, ailleurs.... Une dictature reste une dictature...fascites de droite et fascistes de gauche..méfiance!
L'auteur nous intéresse vraiment avec ses personnages qui sont tous malgré eux entrainés dans cette folie que sera toujours la guerre.
A lire en écoutant Carmen Linares, Enrique morente, Ines Bacan, Chano Lobato...ou bien d'autres pour qui le flamenco s'inscrit comme la démocratie dans le mot Liberté.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Sonia, mal mariée et désoeuvrée, se rend à Grenade, avec sa meilleure amie, afin d'y prendre des cours de danse. Cela va bouleverser sa vie.

Un mystérieux et non moins attachant cafetier, en quelques mots, la transportera dans le passé douloureux de l'Espagne aux prises avec le franquisme; et pourquoi pas dans un passé qui la touche intimement ?

Après "l'Ile des oubliés" qui eut un immense succès : ce très beau roman.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Lors d'un voyage à Grenade où elle approfondit sa passion pour la danse, Sonia découvre un petit café El Barril dont le propriétaire va lui raconter l'histoire de la ville durant la guerre civile et celle de la famille Ramirez qui tenait les lieux. Elle plonge alors dans le destin tragique d'une jeune fille passionnée de flamenco et de ses frères déchirés par leurs idées.

J'ai découvert Victoria Hislop avec son premier roman sur la Grèce. J'avais été plus séduite par ce premier livre que par celui-ci dont le sujet est très intéressant, mais qui manque parfois un peu de matière. La construction de l'histoire fait que l'on passe d'un personnage à l'autre, les abandonnant parfois durant une centaine de pages. Il est donc plus difficile de s'y identifier, et leur description peine à les incarner et les rendre attachants. Malgré cela, j'ai apprécié de découvrir un sujet d'histoire que je connaissais peu, celui de la guerre d'Espagne dont l'auteur décrit avec précision les étapes et les drames.
L'autre point faible du roman est de faire une mise en abime, l'histoire contemporaine des premières pages étant un prétexte pour raconter le récit de la guerre d'Espagne. De mon point de vue, je trouve que c'est un peu artificiel, et construit de façon assez maladroite sur "L'île des oubliés". "Une dernière danse" reste cependant un livre de vacances correct, mais peine à séduire par son manque d'épaisseur. Dommage !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
C'est le troisième roman de cet auteur que je lis, et à nouveau c'est un coup de coeur!
Après un début un petit peu long, il devient impossible de lâcher le livre....
C'est à nouveau un roman de qualité, très bien écrit et très bien documenté également.
"Une dernière danse" nous dépeint l'Espagne franquiste, sous un fond de flamenco... une page historique très bien écrite .
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2015
J'avais lu "l'ile des oubliés", et j'avais adoré ... j'étais donc impatiente de lire ce nouveau livre de Victoria Hislop.

L'écriture de celui-ci est tout aussi passionnante, fluide et bien documentée. Le démarrage est un peu lent, mais dès qu'on est accroché c'est pour de bon. Je ne connaissais aucun détail de cette guerre civile espagnole, cela a donc été, en plus d'un très agréable moment de lecture, une belle leçon d'histoire d'un passé pas si lointain. Les personnages sont attachants même s'ils ne sont pas parfaits, l'héroïne est émouvante, le déroulement de l'histoire est très bien fait et la fin inattendue. Je ne suis ni fan de flamenco ni de l'Espagne, et pourtant ce roman m'a vraiment passionnée. Merci à Victoria Hislop ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,30 €