Commentaires en ligne 


12 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


50 internautes sur 53 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Roi est nu
Nous sommes en France, aussi revient-il en effet à un écrivain, à l'écriture aussi peu "traditionnelle" que possible parce qu'elle est classique au grand sens du terme, aussi peu convenue que possible parce qu'elle fraie les chemins de la véritable modernité - celle de la culture authentique contre tout le culturel de pacotille...
Publié le 12 novembre 2011 par Mallorie B.

versus
18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Qu'en termes élégants ces vérités son dites!
Le fond est tel que félicité par les commentaires précédents. Mais l'heureuse surprise vient surtout du fait que l'un de nos plus grands écrivains vivants traite d'un sujet tabou. Le style est d'un Français parfait, rare dans la production littéraire actuelle sortie des départements marketing de l'Edition. Cela dit,...
Publié le 19 novembre 2011 par Quentin


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

50 internautes sur 53 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Roi est nu, 12 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Nous sommes en France, aussi revient-il en effet à un écrivain, à l'écriture aussi peu "traditionnelle" que possible parce qu'elle est classique au grand sens du terme, aussi peu convenue que possible parce qu'elle fraie les chemins de la véritable modernité - celle de la culture authentique contre tout le culturel de pacotille qui s'impose partout - , de dire que le « Roi est nu », et par où il l'est.

Le Grand Remplacement est un concept aux implications multiples, révolutionnaire à plus d'un titre : il ne se limite pas à la question cruciale du changement de population que subit à grande vitesse notre pays ainsi que tous les pays européens, il replace ce phénomène (sans précédent à cette échelle et à cette allure) dans un cadre bien plus vaste. Le propre de notre époque, en quête permanente d'une "croissance" indéfinie, à base d'une consommation effrénée, c'est bien de vouloir tout remplacer, de vouloir du toujours "nouveau" factice pour remplacer les éléments immédiatement surannés du décor de la vie spectaculaire, de vouloir sans cesse du "nouveau-venu", en l'occurrence des populations et des peuples entiers, avec armes et bagages civilisationnels, pour nous remplacer. Cette passion mortifère est précisément affiliée sinon à une pulsion de mort, au moins à une volonté de disparaître, et de ne plus assumer la charge de l'existence avec les responsabilités qu'elle entraîne, au premier rang desquelles la fidélité à une histoire, le soin des morts, l'accomplissement d'un destin, la conquête du sens, le regard sur le monde, la participation singulière à sa légende.

Faut-il qu'on ait enseigné l'oubli, la haine de soi, la moraline et l'idéologie qui domine sans partage, notamment par l'entremise du complexe médiatico-culturel (ou clérico-médiatique, comme on voudra) et dès le plus jeune âge à l'école, dans des conditions de plus en plus restrictives intellectuellement, pour arriver à pareille anesthésie et dépression vitale, à pareille entreprise de liquidation de peuples et de civilisations pour le plus grand profit des marchands de camelote ! Faut-il avoir tout mélangé et confondu à force de sophismes, de propagande, et de ressentiment pour confondre "ouverture à l'Autre" et déconstruction létale de soi, société politique et communautarisme généralisé (sous prétexte de "multiculturalisme"), relativisme et inculture crasse (en se fondant toutefois précisément sur la détestation et la culpabilisation unilatérale de sa propre culture, à proportion de l'ignorance à son sujet)!

Cet ouvrage de Renaud Camus, qui forme une sorte de triptyque avec "La Grande déculturation" et le récent "Décivilisation", est donc une entreprise salutaire de description précise du monde comme il va réellement, et des catastrophes qui se profilent à un horizon de plus en plus proche si le mensonge, l'aveuglement et l'hypocrisie continuent de voiler efficacement "ce qui survient".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


58 internautes sur 63 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une lucidité aiguë et courageuse, 16 novembre 2011
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Au nom du capitalisme sauvage le plus cynique et d'une idéologie prétendument progressiste poussée à ses extrêmes, ceux qui nous gouvernent ainsi que leurs valets des médias et de la publicité ont imposé au peuple français ce que Camus appelle d'une formule brechtienne « le Grand Remplacement », c'est-à-dire le remplacement d'un peuple (les Français) par les autres (tous, ceux du Tiers-Monde essentiellement) sur son propre territoire, historiquement et culturellement défini (la France donc, ce territoire sur lequel sont morts 15 milliards de personnes depuis le début de l'histoire d'après Chaunu). Saluons le courage de Camus de s'élever contre l'idéologie régnante et de s'y tenir avec le talent et la lucidité que nous lui connaissons. Il fait ici une synthèse claire, lumineuse et admirablement construite de la situation dramatique actuelle, avec des exemples et des arguments indiscutables qui illustrent l'immense mensonge qu'un peuple est obligé d'ingurgiter, préparé en cela dès l'école (qui ne lui enseigne plus l'histoire pour mieux le décérébrer) et forcé d'utiliser une langue qui en ne voulant plus rien dire est paradoxalement révélatrice.

Ce livre, parce qu'il froisse plus d'un petit maître prêchant le dogme établi, est difficile à obtenir. En ce qui me concerne, je ne l'ai trouvé que sur Amazon. Je suis allé dans plusieurs grandes librairies parisiennes qui ne le distribuent évidemment pas : comme me l'a dit un vendeur boulevard Saint-Michel (chez « JG le bleu »), « on n'est pas obligé de tout vendre », litote délicieuse, et tellement dans l'air du temps, établissant clairement que certaines censures sont meilleures que d'autres.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


53 internautes sur 59 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Courageux, lucide, indispensable., 12 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Le Grand Remplacement est un livre admirable à plus d'un titre : par son courage, sa lucidité, son écriture. Il restera comme une trace pour les historiens à venir : une trace prouvant que tous n'étaient pas aveugles, obsédés par les ombres de la caverne manipulées habilement par les chantres d'un monde merveilleux qui se révèlera le pire des enfers s'il se réalise ne serait-ce qu'au quart de ce qu'il souhaite. Une trace qui s'obstine à ne pas oublier nos racines, à les faire parler encore pour appréhender avec précision ce qui est en train de se passer réellement. Les trois discours ici regroupés se répondent mutuellement et brossent un tableau terrible. Il est indispensable à la prise de conscience urgente de nos concitoyens, à tous les niveaux de la société, afin d'éviter, si c'est encore possible, l'accomplissement irréversible du Désastre. Ce faisant on paraît tenir un discours alarmiste, décliniste, etc. En vérité, c'est la secousse nécessaire au réveil, même tardif, avant que le Réel ne se manifeste dans toute son implacabilité. Car, s'il échappe même à ceux qui s'efforcent de le capter, et bien entendu à ceux qui le fuient, le Réel tôt ou tard se manifeste, et il se venge. Son propre dans ce cas est de faire mal, très mal. Ce livre décrit noir sur blanc le cœur de ce que trame cette vengeance. Indispensable, il attend qu'un débat sincère, objectif, non biaisé ni idéologique s'ouvre à partir de ce qu'il montre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Qu'en termes élégants ces vérités son dites!, 19 novembre 2011
Par 
Quentin "Exigeant" (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Le fond est tel que félicité par les commentaires précédents. Mais l'heureuse surprise vient surtout du fait que l'un de nos plus grands écrivains vivants traite d'un sujet tabou. Le style est d'un Français parfait, rare dans la production littéraire actuelle sortie des départements marketing de l'Edition. Cela dit, pourquoi tant de circonlocutions et de précautions de violette pour dénoncer l'intégration de la France dans la plus grande opération de traite d'être humains depuis la traite triangulaire, au service de la croissance du chiffre d'affaires des multinationales de la consommation qui font ainsi financer par le contribuable (70 milliards par an) une clientèle en progression géométrique et les baisses de salaire induites par cette immigration? Allons Monsieur Camus, encore un petit effort pour être républicain aurait dit Sade. En tout cas une bonne sonnette d'alarme pour les gens qui ne croient que ce qui est dit sur un ton fort modéré. A compléter par Le Camp des Saints de Jean Raspail.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un écrit politique majeur, 15 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Ayant assisté aux « Assises sur l'islamisation de nos pays », je fus très impressionné par l'allocution de Renaud Camus dont je souhaitais retrouver le texte.
C'est donc aujourd'hui avec plaisir que je (re)découvre trois discours de haute tenue, qui forment une somme et un écrit politique majeur par l'un des très rares écrivains de notre temps, si ce mot veut bien encore dire quelque chose, écrivain ostracisé comme il se doit, et en l'occurrence sans doute le plus ostracisé de tous.
Sans concession, sans excès cela dit, avec une écriture dont la limpidité, la haute exigence, la fluidité ne sont pas les témoins d'un labeur, mais d'une attention à la langue, qui dit tout, et d'un rapport à cette dernière, qui relève de l'essentiel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Renaud Camus, le génie de l'intelligence française, 18 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Ce livre est la réunion de conférence que Renaud Camus avait tenu dans le cadre de son appareil politique "le parti de l'in-nocence". Comme son nom l'indique, il s'agit du grand remplacement mais de quoi ? Simplement de notre population française, européenne, de culture gréco-latine et de religion chrétienne par une autre. L'histoire nous a démontré que des civilisations, pourtant brillante et puissante, avaient disparues. Il y a eu l'Egypte des pharaons, les Perces, l'empire Romain, etc...alors qu'est ce qui nous protège d'une telle disparition ? La France est en train de sortir du chemin de l'histoire pour la simple raison qu'elle est en train de laisser s'installer les conditions de sa propre disparition. En effet, je fais le lien, ici, avec le livre clairvoyant de Alessandro Barbero avec sonBarbares : Immigrés, réfugiés et déportés dans l'Empire romain. Ce livre est important mais il doit être lu en complément avec d'autres auteurs pour comprendre l'ampleur du phénomène notamment Une révolution sous nos yeux, Michèle Tribalat Les yeux grands fermés (L'immigration en France)de Malika Sorel-Sutter Immigration, Intégration : Le langage de vérité. Mais pas seulement...puisque des thèses comme celle de Bat Ye'or avec son L'Europe et le spectre du califat peut apporter des éléments de réflexions indéniables. Avec son livre, Renaud Camus apporte une pierre supplémentaire des grands intellectuels qui osent défendre l'idée de nations, plus encore pour leur civilisation en danger. Ce phénomène se trouve dans des implications multiples mais également orchestré par un capitalisme sauvage qui marche sur la tête... a quand le réveil des peuples européens avant qu'il ne soit trop tard ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent., 15 décembre 2011
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Tout est expliqué et clairement défini. Nos responsables politiques sous couvert de problème de natalité et autres paiement des retraites ont vendu notre pays et pour certains l'Europe à l'immigration de masse incontrôlée. Il seront responsables des guerres civiles et ethniques qui vont en découler.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le Grand Pessimisme, 20 mai 2012
Par 
Emerek - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Face à l'optimisme béat qui accueille bien souvent le thème de l'immigration - et les immigrés par là même -, ponctuant le discours de formules, comme autant de mantras, du type « l'immigration c'est une chance pour la France » ou « les banlieues sont l'avenir de la France », Renaud Camus choisit le pôle diamétralement opposé. Il ne se contente pas de dire que l'immigration perd de son utilité dans une situation économique défavorable ou qu'il y aurait de plus en plus de difficultés d'intégration pour les vagues d'immigrés les plus récentes ; non, il va infiniment plus loin : il parle, lui, de Grand Remplacement, autrement dit d'un changement complet de population qui proviendrait principalement de l'immigration maghrébine et subsaharienne, principalement de religion musulmane. Plus précisément, ce Grand Remplacement viendrait de l'importance des flux d'immigrés, de leur dynamisme démographique et de la volonté de promouvoir des valeurs culturelles et religieuses très différentes de celles du pays d'accueil.
Propos excessif de l'auteur ? Peut-être, mais il me semble que par la finesse de son analyse, Renaud Camus invite le lecteur à réfléchir à ce que pourrait être un scénario catastrophe de l'immigration. Il se démarque aussi de réponses que d'aucuns seraient tentés de proposer. Ainsi, pour des raisons écologiques, il est contre un renforcement de la natalité des Français de souche : « ce qui nuit le plus à l'homme et à la planète, de très loin, c'est la prolifération de l'homme. La terre n'en peut plus de lui » (p. 66-67). Il n'est pas favorable non plus au FN de Jean-Marie Le Pen comme force d'opposition (encore qu'il soutient désormais sa fille...) et ne croit pas au christianisme, « religion demi-morte » (p. 71). Pour lui, l'issue est la préservation tenace de notre civilisation. « Face aux cohortes serrées du Grand Remplacement, nous devons affirmer toujours plus fermement notre volonté de garder notre culture, notre langue bien sûr, notre art de vivre et notre façon d'être, notre religion ou ce qu'il en reste, nos paysages ou ce qu'il en demeure, nos lois, nos moeurs, nos habitudes, nos plats, nos libertés » (p. 73). Camus prend à contre-pied l'exhortation actuelle à changer de civilisation : « je suis le candidat de ceux qui trouvent que la civilisation française est une des plus hautes et des plus précieuses qu'ait connues l'humanité et qui ne voit aucune raison d'en changer, surtout pour d'autres qui, à en juger par leurs premières manifestations, ne seraient ni plus douces, ni plus éclairées, ni plus élevées spirituellement » (p. 112).
Dernière remarque : je comprends que l'auteur souhaite structurer sa lutte au travers d'un nouveau parti politique, c'est même conséquent. Je ne suis pas sûr, en revanche, qu'en l'appelant le parti de l'In-nocence, il puisse s'attirer beaucoup de soutiens. Mais bon, je comprends que le marketing politique ne soit pas sa préoccupation première...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Courageux, 28 novembre 2011
Par 
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
J'ignorais totalement l'existence de la candidature, depuis déjà plusieurs mois, de Renaud Camus à l'élection présidentielle de 2012, à travers son "Parti de l'In-nocence". Il est vrai que l'on parle généralement très peu des "petites candidatures" dans les médias...

Cet ouvrage reprend plusieurs interventions (conférence, discours, allocution, entretien pour un hebdomadaire) de Renaud Camus, au sujet de son concept de "Grand remplacement", dont il explique ici largement les fondements, et des raisons de sa candidature.

Il s'agit d'un auteur dont j'avais beaucoup apprécié l'ouvrage La grande déculturation, mais aussi La dictature de la petite bourgeoisie.
Ici, même s'il s'agit d'une démarche courageuse (et on peut lui reconnaître l'audace de se présenter comme candidat à une élection pour défendre ses idées, ce que beaucoup reprochent à d'autres de ne pas faire), je ne suis pas toujours d'accord avec toutes les idées développées. Cependant, je leur reconnais une certaine validité et pertinence, dont le mérite essentiel est de poser un sujet de réflexion incontournable autour duquel il serait bon qu'il y ait un véritable débat. En ce sens, sa démarche est parfaitement fondée.
Et j'adhère surtout pleinement à l'idée de combattre l'idéologisation de ces questions depuis trop longtemps.
Idéologie du multiculturalisme, débats interdits, excès en tous genres, "absence" de pensée libre : autant de motifs de préoccupation qui rendent cet ouvrage légitime.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Très intéressant et objectif., 8 avril 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Grand Remplacement (Broché)
Cette étude objective nous révèle les réalités et les conséquences gravissimes d'un phénomène que la pensée unique ne permet pas d'aborder. On découvre en lisant ce livre des faits avérés extrêmement inquiétants dont les médias ne traitent jamais, et qui nécessitent une prise en compte et des mesures urgentes, tant en France qu'au plan Européen. .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xb2156774)

Ce produit

Le Grand Remplacement
Le Grand Remplacement de Renaud Camus (Broché - 2 novembre 2011)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 89,00
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit