undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: BrochéModifier
Prix:29,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

A cette question que l'on se pose souvent, l'auteur répond "oui". Il compare. Le totalitarisme nazi et soviétique. Les camps allemands et soviétiques. Le sort des juifs internés en Allemagne ou en URSS pendant les années de guerre(Margolin est, lui-même, juif, citoyen de Palestine).
On comprend qu'il n'ait pas été en odeur de sainteté auprès des communistes occidentaux de l'après-guerre. Le simple fait d'accepter de comparer les totalitarismes pourrait déjà être contesté, mais quand, en plus, la comparaison ne profite pas particulièrement au régime communiste, l'auteur s'aventure résolument en terrain miné. Cela dit, il n'avait plus grand chose à craindre, ayant vécu l'horreur qu'il décrit, dans les camps du nord de lURSS. Son témoignage de cette vie, qui se situe à la frontière de la mort, à la frontière de l'humain, est d'autant plus précieux qu'il nous livre des détails très concrets sur la vie dans les camps, leur organisation pratique, sur le processus de déshumanisation des prisonniers.
Margolin maintient, dans son récit, un recul constant qui lui permet d'analyser de manière lucide les mécanismes et le fonctionnnement de ce système. Même dans les moments où il se décrit prêt à sombrer, la narration reste sobre, fouillée.
0Commentaire11 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2011
Un regard lucide et effroyable sur l'horreur des camps de concentration soviétique. Ce témoignage pertinent est aussi d'une grande valeur littéraire. Julius Margolin, juif polonais, est un intellectuel, docteur en philosophie, happé par la machine infernale stalinienne. Arrêté en 1939 en Pologne lors de l'invasion du pays par l'armée rouge, il sera incarcéré dans les prisons et les camps du goulag jusqu'en 1945.
Un complément indispensable aux "classiques" des témoignanges sur le Goulag et le système des camps soviétiques : L'Archipel du Goulag de Soljenitsyne , Récits de la Kolyma de Chalamov, Le cri de la Taïga de Aron Gabor, Vertige (le) de Guinzbourg Evguenia ...
11 commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2014
Il faut lire tout ce que Julius Margolin a ecrit, pas seulement parceque son experience est mal connue. Il a des idees claires et une memoire tres bonne. Il est tres realiste et lucide sans insister sur les atrocities du Goulag. Il fait honneur aux juifs et il demonte le mythe que les juifs ont ete favorises (ou au moins epargnes) par Staline et le regime sovietique.
Surtout, Margolin est humain et droit. Sans exageration, il est comparable a Soljenitsyne et a Viktor Frankl.
Les traductrices, Nina Berberova et Luba Jurgenson, ont eu une contribution valeureuse.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2013
Comme le livre du retour, il fait parti d'une série de document que j'ai besoin de lire. Je le découvrirai dans la foulée du Livre du retour.
0Commentaire2 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

25,00 €