Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

32 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A contre courant de la bienpensance, 28 mars 2014
Par 
crew.koos (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TESTEURS)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malaise de l'occident : Vers une révolution conservatrice ? (Broché)
Peu de chance que Paul-François Paoli courre les médias pour faire la promo de son essai sur les plateaux d'On N'est Pas Couché ou autres émissions d'autopromo braillarde et nombriliste comme il en existe tant. Si tel était néanmoins le cas, la bienpensance politico-médiatique aurait tôt fait de le réduire au silence avec force caricatures et raccourcis faciles.

Journaliste et chroniqueur pour Le Figaro, La Revue des deux mondes, Spectacle du Monde et Famille Chrétienne, l'auteur ouvre son essai sur une question: "La France est-elle au bord de la guerre civile ?". S'en suivent 300 pages d'un acte d'accusation en bonne et due forme du républicanisme français et de ses dérives. Prenant pour base le mariage homosexuel, le débat qu'il y eut (ou pas) autour, Paoli montre que la gauche a réussi à imposer un surmoi idéologique fondée sur l'idée d'une République française parlant au nom de toute l'humanité. La maladie de la France est culturel et non politique, ainsi gauche et droite se trouvent mélées, et trouve son explication dans le rejet du christianisme de la vie publique. Pour l'auteur, le catholicisme est consubstantiel à l'identité historique de la France, ce que se plaisent à faire semblant d'ignorer la plupart de nos hommes politiques au prétexte d'une République laïque qui n'en a que le nom. Les autres religions ont tout à fait le droit de citer dans le pays, mais il faut garder à l'esprit qu'elles n'ont pas participé, en tant que tradition, dans le développement de l'identité de ce pays.

Lorsqu'il met les responsables de gauche face à leurs contradictions ("Vous ne pouvez pas être libéral et culturaliste , ou si vous êtes l'un ou l' autre . Vous ne pouvez pas promouvoir la théorie du genre et le mariage gay , et en même temps affirmer le droit des minorités non - européennes à vivre selon leurs propres normes"), Paoli est tout à fait convaincant et loin de tout esprit polémique que l'on se plaira sans doute à lui prêter ici ou là.

Paul-François Paoli pense en dehors des clous médiatiques, qui pourrait l'en blâmer ? Face au déferlement de propagande toujours plus universaliste, à même de faire taire toute voix discordante, voilà une lecture instructive pour tous ceux qui ne se retrouvent plus dans la France, et son avenir, telle qu'ils lui sont présentés jour après jour.

CREW.KOOS
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


25 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Malaise et même déclin..., 7 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malaise de l'occident : Vers une révolution conservatrice ? (Broché)
Cet excellent ouvrage constitue en quelque sorte la suite d'une réflexion débutée depuis longtemps (voir notamment deux livres passionnants: "la tyrannie de la faiblesse", et "pour en finir avec l'idéologie antiraciste"), dont les principaux thèmes sont ici repris, mais dans une approche plus large, plus approfondie, plus historique aussi, et tout à fait passionnante.

Paoli ne sera sans doute pas invité sur les plateaux de notre télévision chien de garde du politiquement correct qui enserre et appauvrit la pensée en France. On peut aussi douter que Telerama, ou les Inrockuptibles, ou le Nouvel Obs, ou toute autre publication aux ordres d'un certain banquier très bien-pensant, lui accordent la moindre place, sauf peut-être pour une critique destructrice et dénigrante: nos intellocrates se doivent de protéger le champ privé de leur pauvre pensée dépassée...

Car Paoli se livre à une implacable analyse des faiblesses et des limites de l'évolution de nos sociétés occidentales. Il met en évidence les ressorts de ce malaise, mais on pourrait aussi dire de ce déclin, avec une perspicacité rare. Il regroupe ces ressorts en trois thèmes: d'abord, le malaise lié à l'histoire: on ne peut exister sans passé, alors il faut détruire ou fausser celui-ci pour l'adapter aux besoins de nos idéologues "de gauche".

Ensuite, le malaise lié à la perte des repères et des valeurs, qui mène à une anomie dangereuse et avilissante. Il s'insurge contre l'idéologie mortifère qui veut tout effacer, tout relativiser, et dont notre gouvernement de gauche s'acharne à mettre en oeuvre bien des volets: théorie du genre, PMA, GPA, projet de dépénalisation, refus des différences...

Enfin, le malaise lié à un certain "démocratisme" exacerbé, qui met en garde contre une interprétation trop excessive et brutale de principes démocratiques qui s'en trouvent dénaturés, et qui va jusqu'à mettre en cause cette "théologie des droits de l'homme" qu'il faut savoir observer comme ce qu'elle est: une nouvelle religion à tendance nihiliste, et combattre.

Au total, un chef d'oeuvre "jubilatoire" (comme dit Sevillia dans Valeurs Actuelles), de quoi donner des cauchemars à nos intellos autoproclamés gardiens de la bien-pensance, à bien de nos politiciens, surtout de gauche, et aussi aux technocrates bruxellois au service de cette mortifère idéologie!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Terribement visionnaire, 15 avril 2014
Par 
D. Cohen - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malaise de l'occident : Vers une révolution conservatrice ? (Broché)
Le livre ouvre sur la question de la possibilité de la guerre civile en France et le simple fait que cela ne nous choque nous montre le chemin parcourut par ce pays vers le bas.

Paoli nous livre une analyse brillante et terriblement lucide de l'idéologie du surmoi de gauche qui a réussi a gagné l'ensemble de la sphère politique. Il montre le détournement de la devise républicaine par les lobbies, parle de ce que l'on pourrait appelé le christian bashing. Un livre loin du politiquement correct et du prêt à penser des médias qui n'en doutons pas ne feront aucun espace pour promouvoir cette pensée qu'ils abhorrent.

Petit bémol Paoli adopte le point de vue du mariage pour tous et son axe est très catholique mais une large part de la résistance à ce prêt à penser, de cette révolution conservatrice qu'il annonce et qu'il appelle de ses voeux vient également d'une partie moins religieuse du pays comme les petits blancs de banlieue et des suburbs qui rejettent en bloc le multiculturalisme, les médias à la botte du pouvoir, la finance internationale, l'immigration. C'est la fusion avec cette partie de gauche qui a fait du Front national le premier partie ouvrier de France grâce à une gauchisation du programme économique de ce parti.

Ceci étant dit, l'analyse reste brillante, iconoclaste et souvent jubilatoire. Les journalistes et autres contremaîtres de la pensée vont excommunier l'auteur mais vous lirez Paoli avec joie et effroi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre exceptionnel, 12 mai 2014
Par 
Solard Claude (Paris area, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malaise de l'occident : Vers une révolution conservatrice ? (Broché)
C'est une excellente analyse, lucide et courageuse.
Malaise de l'Occident : C'est évident! Quel incroyable merdier! La classe dominante (la majorité des journalistes et des hommes politiques) a ouvertement tourné le dos à toutes les valeurs et en rigole (droiture, fidélité a la parole donnée, travail, décence élémentaire). Pourtant elles forment le substrat du "vivre ensemble". Tout ce qui comptait pour nous autrefois est tombé dans la boue.
Voyez les derniers scandales! Voyez la quasi impunité des criminels.
Voyez l'extraordinaire impuissance des puissants!
Voyez l'Europe. Comment qualifier ces responsables qui ont mélangé dans le même "panier" la Grèce, Malte et l'Allemagne ? Des imbéciles ou des criminels?
Le livre montre que faute d'un retour à des "valeurs" appuyées sur un Absolu notre civilisation va vers l'anarchie, le chaos, le crime banalisé, la guerre civile. A vrai dire nous y sommes presque.
La solution passe par une "révolution conservatrice" et elle s'esquisse, mais le chemin à parcourir semble bien long.
L'auteur parle de valeurs chrétiennes, mais le sel a perdu sa saveur et qui le lui rendra?

Claude Solard
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Percutant!!, 2 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malaise de l'occident : Vers une révolution conservatrice ? (Broché)
Pour en finir avec le gauchisme ambiant, c'est excellent!
Première partie qui met à mal certaines idées reçues et c'est tant mieux!
bravo
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Malaise de l'occident : Vers une révolution conservatrice ?
Malaise de l'occident : Vers une révolution conservatrice ? de Paul-François Paoli (Broché - 20 mars 2014)
EUR 22,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit