Commentaires en ligne 


55 évaluations
5 étoiles:
 (24)
4 étoiles:
 (16)
3 étoiles:
 (10)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dix polars US à lire absolument (4)
Lorsque paraît "Le poète" en 96, Michael Connelly a déjà écrit des best-sellers, dont l'excellent "Les égoûts de Los Angeles".
"Le poète" contient les ingrédients dont rêve tout passionné de romans noirs : un gentil sympathique et attachant, un méchant machiavélique et cruel, une plongée...
Publié le 8 février 2010 par Gauthier Daniel

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas la plus passionnante des enquêtes à mon gout
Après trois romans dont le héros était l'inspecteur Harry Bosch, personnage récurrent dans l'oeuvre de Michael Connelly, celui-ci délaisse cette fois son poulain pour nous entraîner, et de quelle manière, dans une enquête plus journalistique que policière. Jack McEvoy est reporter, en poste à Denver (Colorado) pour...
Publié il y a 23 mois par bgn91


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dix polars US à lire absolument (4), 8 février 2010
Par 
Gauthier Daniel "auteur de "Retour à Ausc... (Versailles) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Lorsque paraît "Le poète" en 96, Michael Connelly a déjà écrit des best-sellers, dont l'excellent "Les égoûts de Los Angeles".
"Le poète" contient les ingrédients dont rêve tout passionné de romans noirs : un gentil sympathique et attachant, un méchant machiavélique et cruel, une plongée dans les bas-fonds d'une mégalopole, des rebondissements incessants, un suspense quasi-permanent, un final inattendu, ambigu à souhait, un style fluide et sobre.
"Le poète" connut (légitiment) un succès phénoménal.
Le héros du "Poète", le journaliste Jack McEvoy, réaparaîtra dans deux autres bouquins de Connelly - qui a créé plusieurs personnages récurrents, dont le fabuleux flic Hieronymus Bosch (qui porte le nom du peintre hollandais du 16ème siècle), le "profiler" cardiaque Terry McCaleb ou l'avocat Mike Haller, demi-frère de Bosch.
Connelly écrit beaucoup (26 romans parus depuis 93), parfois excellemment ("Créance de sang", "L'oiseau des ténèbres"), mais, depuis le ratage de "Los Angeles River" en 2004 (la suite du "poète"), semble dangereusement s'essouffler.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


29 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur joyau de la littérature policière, 23 août 2002
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Un scénario en béton, une intrigue haletante, une ambiance sombre et prenante, des rebondissements surprenants mais logiques... autant de qualités qui font de ce "Poète" un des meilleurs polars jamais écrit.
S'écartant des habituelles enquêtes de son flic fétiche (Harry Bosch), Michael Conelly nous place ici dans la peau d'un journaliste enquetant sur le suicide de son frère jumeau. Ce faisant il va déterré un affaire vieille de 20 ans...
L'écriture de Conelly est toujours aussi agréable pour le lecteur, et petit à petit l'histoire devient de plus en plus palpitante, ce qui nous oblige à lire ce roman d'une traite.
Considéré par la presse critique comme un "bon" livre de l'auteur, "Le poète" est à mon sens son meilleur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un polar palpitant, 24 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Ce roman policier est superbe. Une intrigue qui tient en haleine. L'écriture est trés précise et l'histoire trés bien menée. En suivant un journaliste qui lui même suit son passé, on découvre par l'intèrieur une enquête difficile. On se prend à douter des rôles de chacun, à s'interroger sur le fonctionnement de ces experts en serial killer et qu'elle haine grandissante pour ce "poête". Bravo pour l'ambiance (pas de doute que l'on se trouve en amérique) et le suspens. Du trés bon travail et on en redemande.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très bon thriller !!!, 1 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Encore une fois, je me suis fié aux différents commentaires du site et je n'ai pas été déçu.

Un très bon roman, rythmé, qui vous tient en haleine jusqu'aux dernières pages (oui je sais on dit souvent ça mais en l'occurence c'est vrai).
Jack, journaliste dont le domaine de prédilection est la mort sous tous ses angles, se retrouve à enquêter sur la mort de son frère jumeau Sean.

Il est celui qui a trouvé la faille et qui découvre que le meurtre de son frère, alors classé sous la rubrique des suicides de flics, est en fait un homicide et que d'autres cas similaires ont eu lieu depuis quelques années.

Grâce à son flair et à ses talents de journaliste, il va réussir à déclencher une enquête à l'échelon national dirigée par le FBI et va en outre négocier son intégration au sein de cette équipe d'agents spéciaux.

Il va découvrir un monde très particulier et va être confronté de l'intérieur à l'avancée de l'enquête. Il va vivre et partager cette montée d'adrénaline inévitable du chasseur se rapprochant inéluctablement de sa proie.
Mais dans ce monde-là, où les serial killers sont légion, les rôles peuvent très rapidement s'inverser...
Peu importe, Jack ira jusqu'à jouer sa propre vie pour découvrir la vérité et venger l'honneur de son frère !

Livre surprenant, suspens implacable, rebondissements pour une fin inattendue!!!
Bonne lecture ;-)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas la plus passionnante des enquêtes à mon gout, 6 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Après trois romans dont le héros était l'inspecteur Harry Bosch, personnage récurrent dans l'oeuvre de Michael Connelly, celui-ci délaisse cette fois son poulain pour nous entraîner, et de quelle manière, dans une enquête plus journalistique que policière. Jack McEvoy est reporter, en poste à Denver (Colorado) pour le Rocky Mountains News. Son frère jumeau Sean est, lui, policier, et le récit démarre sur l'annonce faite à Jack de la mort par suicide de son frère : il n'aurait pas supporté de n'avoir pas réussi à résoudre le meurtre sadique de celle que les journaux surnommèrent "Le Dahlia Blanc".
Mais un jumeau connaît sa moitié, et le journaliste doute que son frère se soit suicidé. Rapidement, menant sa propre enquête en parallèle des autorités, il découvre que d'autres "suicides" de flics sont restés eux aussi inexpliqués et sont étrangement accompagnés de citations de Edgar Allan Poe.
Connelly nous aspire alors dans la poursuite d'un (de plusieurs ?) tueurs en série de la pire espèce, sadiques et pédophiles. Les rebondissements sont toujours au rendez-vous ; c'est une marque de fabrique, et une mécanique bien huilée chez cet auteur.
Les fausses pistes sont nombreuses mais jamais on ne s'égare, le rythme soutenu et la lecture finit presque par devenir aussi angoissante que l'intrigue. Connelly sait mener sa barque et nous il nous mène en bateau, et ce du début à la fin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sans peine, 14 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Le livre se laisse lire sans peine aucune, le journaliste / enquêteur un peu déboussolé nous emporte dans un récit palpitant avec les faux-semblants et autres coups de théâtre de rigueur (en cela, le récit suit une construction scrupuleusement classique).
Arrivé aux deux-tiers, un faux plat s'amorce et l'intrigue s'enlise un peu (fausses pistes et manipulation du lecteur oblige) avant de repartir de plus belle vers la fin. En cela, j'aurais aimé une intrigue un peu plus dense et resserrée.
La lecture du livre est quand même un plaisir et je lirai la suite des aventures de Jack McEvoy sous peu (l'Épouvantail).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Policier mais pas super Thriller, 29 mai 2011
Par 
DiDi (Bruxelles-Belgique) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Il y a 8 ans, j'avais lu "Tout ce qui meurt" et avais apprécié et vu les éloges sur Amazon, je me suis dite, pourquoi pas un autre!? Et bien, non, déçue!
Je trouve le rythme plan-plan (un chapitre pour le FBI, un chapitre pour le tueur; cela semble un peu trop mathématique.)Les personnages, sans personnalité; SAUF Gladden,le tueur (qui passe 4 jours ds un 2 pièces avec une de ses victimes - bien glauque-.)
Pour ma part, ça décolle seulement à partir de la planque, dommage!
Surement que des années d'autres auteurs ont eu un impact sur mon appréciation envers ce roman!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent polar !, 28 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Je ne connaissais pas M Connelly, j'ai découvert cet auteur par ce livre. L'enquête du journaliste pour savoir pourquoi son frère, policier s'est suicidé est le début d'un jeu de pistes .....qui se soldera par un dénouement inattendu à la fin de l'histoire. C'est excellent ! Il y a une suite Los Angeles River (a dévorer !)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un très bon polar, 23 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
Suite aux avis lus je me suis laissé tenté par Michael CONNELY. Et pour une première c'est plutôt une réussite. Certes il faut aimer les romans policiers lugubres car le sujet traité dans ce bouquin est dur, mais le scénario vaut bien cela.

L'histoire; un journaliste local apprend le suicide de son frère après avoir laissé une phrase énigmatique sur son tableau de bord. Or ce dernier venait de passer de nombreux mois à essayer d'élucider le meurtre particulièrement horrible d'un enfant.
Alors, en voulant s'assurer que son frère s'était bien suicidé, Jack s'aperçoit qu'il s'agit en fait d'un meurtre. Meurtre relié à la mort de cet garcon. Il approfondit sa recherche et découvre qu'il existe d'autres cas similaires. Il ne reste plus qu'à mettre le FBI sur le coup sans pour autant être mis hors jeu.

C'est tout ce cheminement et la quête qui s'en suit que l'auteur nous présente avec allant et justesse. Les personnages sont biens décrits sans pour autant détailler les caractères de chacuns. J'ai apprécié par contre tout particulièrement la vraisemblance du personnage principal, capable de découvrir un tueur en série mais obligé de faire appel à des experts pour retrouver le criminel.

Pour l'énigme on peut dire qu'elle est bien ficellée et avec pas mal de rebondissements.

Un très bon roman policier donc qui ne tombe pas dans le sordide. A lire donc pour les amateurs du genre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 très bien, mais la fin..., 4 mars 2008
Par 
PH.DV (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Poète (Poche)
oui, la "fin" m'a laissé sur ma "faim" ! D'abord parce qu'on se doute toujours que dans ce type de livre il faut un coupable auquel on ne pense pas, d'où l'intérêt de masquer au maximum le profil dudit coupable. Or là, il est tellement bien masqué qu'à la fin, on est incapable de donner les motivations du serial-killer alors que les fausses pistes étaient, elles, tout à fait crédible. Vous voyez où je veux en venir? D'où vient cette incapacité chronique à ne pas savoir finir les histoires avec un vrai suspense qui tient la route ! De ce fait, à la fin du livre, Connely aurait pu prendre n'importe lequel de ses personnages et en faire le poète, puisqu'il ne motive ses actes ! Sinon, le reste du bouquin est vraiment très bien et moi qui peste souvent contre le style, là il est travaillé. Hormis un instant où le traducteur s'est laissé allé en écrivant "il a sentit le sentiment...", mais le reste est très bien. Allez, 4 quand même parce que la lecture est agréable .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Poète
Le Poète de Michael Connelly (Poche - 14 avril 2011)
EUR 13,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit