Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Et hop...au régime !
Lorsque le n° 5 de Feuilleton est paru, j'ai tout de suite vu qu'il avait maigri...Et effectivement, il ne compte plus que 194 pages contre 258 pour le numéro précédent et tout ça pour le même prix ! Tout d'abord un peu deçu par ce manque de respect envers le client-roi, j'ai quand même décidé de l'acheter et de le lire...

Le...
Publié il y a 18 mois par Darko

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 interessant
Bien, original mais je continue à préferer son grand frère 21 qui reste pour moi le best en matière de reportage "différent"
Publié il y a 19 mois par nadalin


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Et hop...au régime !, 12 janvier 2013
Par 
Darko (Bretagne - France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Feuilleton, N° 5, Automne 2012 : (Broché)
Lorsque le n° 5 de Feuilleton est paru, j'ai tout de suite vu qu'il avait maigri...Et effectivement, il ne compte plus que 194 pages contre 258 pour le numéro précédent et tout ça pour le même prix ! Tout d'abord un peu deçu par ce manque de respect envers le client-roi, j'ai quand même décidé de l'acheter et de le lire...

Le premier reportage, relatant l'histoire de "Jeremy & Thérésa", couple de bobos branchés, paranoïaques et suicidaires, ne m'a pas troublé plus que ça. Par delà une certaine vision de l'Amérique, l'article décrit un couple hors du temps, prétentieux et égoïste, qui finira d'ailleurs par se suicider. Sans grand intérêt...

L'article suivant,"prolétaires et forçats", que l'on doit à la plume d'Eric Chauvier, s'avère en revanche tout à fait passionnant. Mettant ses pas dans ceux du grand Albert Londres, l'écrivain a couvert chaque étape du Tour de France 2012 afin de nous faire partager les gloires et déboires de ces nouveaux forçats de la route. A chaque étape son article, souvent prétexte à de lumineuses digressions, ainsi : "le Tour de France est tout à la fois un accélérateur d'acuité et un révélateur efficace de l'époque. Tout à la fois manifestation du capitalisme tardif et objet de passion, décrit en envolées lyriques et en rapports de police, en récits de vie et en paris en ligne, en adhésion fraternelle et en colère rentrée, en apogées de souffrance et en posologies interdites (...), le Tour de France est effectivement un noeud de contradictions...". un superbe article !

Dans la "folie merveilleuse", nous rencontrons Justo Gallego Martinez qui, dans sa banlieue de Madrid, a voué sa vie à la construction de "sa cathédrale". Chronique d'une folie douce qui fournit également l'occasion de raconter l'histoire d'autres doux rêveurs : le facteur cheval, Percy Fawcett, Korczak Ziolkowski.... Anecdotique

Le dossier de trois articles est consacré ce trimestre à Israel. "Opération Dubai" raconte le fiasco de l'opération menée en 2010 par un commando d'élite du Mossad, visant à éliminer un cadre du Hamas à Dubaî. L'homme sera abattu mais toute l'opération a été filmée par les services de police de l'Emirat...Consternant ! Ramzi Abu Redwan essaie de redonner espoir à son pays, la Palestine, grâce à la musique. Il a créé une association et monté un festival, mais il est difficile d'être "palestinien et activiste musical" dans cette partie du Proche-Orient. Une belle interview. Enfin, "les Bedoins du Neguev" relate l'histoire méconnue de ces arabes israéliens, semi-nomades, victimes de ségragation et de spoiliation de la part de l'Etat hébreu et des organisations juives sionnistes chargées de "mettre en valeur les terres". Citoyens de seconde zone, parqués dans des réserves, leur sort rappelle étrangement celui des amérindiens aux USA. Il existe d'ailleurs un "bureau des affaires bédouines" à Beersheva; comme il existait jadis un "bureau des affaires indiennes" de triste mémoire. Un article dérangeant sur une réalité cachée.

Dans "Vers Prague et retour", nous assistons au retour de Aharon Appelfeld dans la ville de sa jeunesse, capitale de la République Tchèque, sur les traces des victimes de la Shoah et de l'écrivain Franz Kafka. Entre littérature et recueillement...

Sur une ile du Vanuatu menacée par le volcan Yasur, l'auteur fait le lien entre une croyance indigène archaïque et l'album "Melody Nelson" de Serge Gainsbourg. Surprenant ("les prophètes du volcan")

l'écrivain américain Tom Bissell raconte sa descente aux enfers, entre cocaîne et jeux vidéo. Une allégorie de la vie moderne où, partagés entre l'ennnui et l'abondance, nous discernons de moins en moins le réel du virtuel, l'essentiel de l'accessoire... ("Video games")

Dans "Adieu à tout ça", Joan Didion nous casse les pieds avec ses angoisses citadines de bobo new-yorkaise en partance pour Los Angeles... Bon voyage !

Enfin, last but not least, le portfolio est consacré ce trimestre au combat véridique menée par la famille Loving contre la ségrégation raciale dont ils furent victimes. Jusqu'en 1967, les mariages mixtes étaient interdits et pénalement condamnables en Virginie. En juin 1958, Richard Perry Loving (blanc) épouse Mildred Loving (noire). Arrétés et condamnés par la "justice" de l'Etat, le couple commence alors un combat judiciaire pour faire reconnaitre leur droit de s'aimer, un combat qui les mènera devant la Cour Suprême des USA. Dans "l'arrêt Loving vs Virginia", la cour déclarera le 12 juin 1967 à l'unanimité : "le mariage est un des droits civiques fondamentaux de l'homme (...). Sous notre constitution, la liberté d'épouser ou de ne pas épouser une personne d'une autre race réside dans l"individu et ne peut être réduite par l'Etat". Et ... le mariage pour tous dans tout ça ?

Un numéro réduit donc, ce qui n'a pas empéché les articles un peu chiants. Donc une étoile en moins et attention à la prochaine fois !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Approches multiples, 2 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Feuilleton, N° 5, Automne 2012 : (Broché)
Les points forts de ce tome de Feuilleton sont la diversité des points de vue présentés et l'accord remarquable illustrations/articles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 interessant, 14 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Feuilleton, N° 5, Automne 2012 : (Broché)
Bien, original mais je continue à préferer son grand frère 21 qui reste pour moi le best en matière de reportage "différent"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Feuilleton, N° 5, Automne 2012 :
Feuilleton, N° 5, Automne 2012 : de Collectif (Broché - 27 septembre 2012)
EUR 15,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit