undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

29
4,0 sur 5 étoiles
Les sentinelles de l'ombre : 1 - Le souffle de la lune
Format: BrochéModifier
Prix:19,90 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

9 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 décembre 2013
La magnifique couverture réalisée par Miesis illustration ne donnait qu’une seule envie, celle d’ouvrir ce roman. Une heureuse découverte, même si j’avoue avoir eu du mal à entrer dans l’histoire. Au chapitre 9, un déclic s’est effectué et j’ai enfin pu savourer le récit proposé par J. Arden.

Dans ce roman, nous suivons Anya, une hybride, vampire par sa mère, loup-garou par son père. Sa spécificité ne lui permet pas de bénéficier d’une enfance paisible. N’appartenant ni à l’un ni à l’autre des clans, l’héroïne est obligée de se construire seule. Elevée au sein des vampires, tout dérape lorsqu’un soir de pleine lune sa part animale prend le dessus et la force à muter en plein bal vampirique. Chassée de son clan par sa propre mère, la reine de Reus, Anya va devoir partir à la rencontre de son père, l’alpha de la meute de San Francisco. Si elle s’est toujours imaginé un homme froid et méprisable, la découverte de cette nouvelle famille, dont son petit frère, va mettre à mal sa précieuse carapace. Bien entendu, son quotidien est loin d’être de tout repos. Entre son boulot de serveuse, sa rencontre avec le magnifique vampire Aidan et ses hormones qui s’affolent en présence de Kyle, l’un des loups de la meute de son père vivant sous le même toit qu’elle, Anya va vite devoir s’adapter et faire voler en éclats tout ce qu’elle croyait jusqu’à lors.

L’histoire est très intéressante, elle nous offre tous les ingrédients que l’on attend de ce genre littéraire : des mâles beaux à se damner, une héroïne dotée d’une forte personnalité et de nombreuses particularités (elle cumule vraiment !), des vampires, des loup-garous, ainsi que le fameux triangle amoureux (qui arrive peut-être un peu trop rapidement à mon goût…).
La narration est très dense, recelant de nombreuses informations, permettant au récit de ne pas tomber dans la facilité. Les personnages ont tous une vraie identité, un passé pas toujours très rose et surtout, nombreux sont encore auréolés de mystères… La préparation d’un tome 2 se fait sentir ! Et puis la famille loup-garou est extrêmement attachante. Le conflit de l’héroïne avec son père apparaît de manière très réelle. D’habitude, je ne suis pas fan des loup-garous, mais j’avoue avoir été touchée par ceux-là ;)
L’auteur apporte sa touche personnelle à ce roman classique d’urban fantasy en y ajoutant une part de mythologie. Inclure des divinités depuis longtemps disparues est un sacré pari, mais qui est très bien rempli puisque cela apporte un véritable plus à l’histoire. J’ai cependant regretté qu’il faille attendre 350 pages pour que le sujet soit traité alors qu’il est abordé dès le deuxième chapitre. Je comprends néanmoins la nécessité de mettre en place un contexte riche au demeurant.

Le véritable atout de J. Arden (en plus d’être une auteur adorable et souriante ^^) est sa plume. Même s’il n’y a que peu de dialogues, la fluidité du texte permet au lecteur d’enchaîner les pages pour satisfaire sa curiosité.

Le seul bémol que j’apporterais et qui a un peu gêné ma lecture, c’est l’absence d’intrigue principale. Le fil conducteur n’apparaît, à mon goût, que tardivement. Cela contraint à suivre pendant de nombreux chapitres seulement le quotidien de l’héroïne, aussi cadencé soit-il.
La fin est également traitée assez rapidement vu le nombre de pages du roman, mais elle est sauvée par un rythme effréné, laissant le lecteur sur sa faim avec une immense envie d’ouvrir le tome 2 pour avoir les réponses à toutes ses questions !!!

En conclusion, si vous aimez l’urban fantasy, vous vous régalerez avec ce premier roman de J. Arden, auteur promise à un bel avenir !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
45 sur 49 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 novembre 2013
Quand j’ai vu la couverture de ce roman, j’ai tout de suite eu envie de le lire. Il faut dire qu’elle est absolument sublime et, qui plus est, avec un tel résumé, difficile de ne pas se laisser tenter ! C’est donc ainsi que j’ai plongé dans les aventures d’Anya, et je dois dire que je ne le regrette absolument pas car ce roman est une véritable perle en matière de fantasy urbaine/bit-lit. Cela faisait un moment qu’un roman « bit-lit » ne m’avait pas autant emportée. C’est assez difficile à expliquer mais je crois que le roman de J. Arden m’a, en quelque sorte, réconciliée avec ce type de lecture, que je commençais à délaisser, car j’y ai retrouvé tous les ingrédients des bonnes séries appartenant à ce genre.

Anya, princesse du clan des Reus et fille de la reine Atara, a tout de la parfaite vampire, mais ne vous fiez pas aux apparences ! En réalité, c’est une jeune femme unique en son genre : une hybride, mi-vampire, mi-louve. Or, les vampires et les loups se haïssent depuis toujours et ses pairs la considèrent donc comme une anomalie de la nature, un être qui n’aurait jamais dû exister. Dans cette communauté de vampires aux règles très strictes, la jeune femme ne suscite que mépris, méfiance et rejet. Malgré tout, ce sont les vampires qui l’ont recueillie et élevée, alors elle fait de son mieux pour tenter de s’intégrer et de de ne pas se faire trop remarquer, jusqu’au jour où, lors d’une réunion annuelle de vampires, son autre moitié prend le dessus, la transformant ainsi en loup. Suite à son manque de contrôle, la sanction ne se fait pas attendre : ils l’envoient chez son père, l’alpha qui dirige la meute de San Francisco.

C’est un roman assez dense, riche en informations et en rebondissements et, même si je dois avouer que j’ai eu un peu de mal avec les cinq premiers chapitres, j’ai pris énormément de plaisir à le lire. Je me suis tout de suite attachée à Anya, cette héroïne forte et fragile à la fois. Anya a tout ce que j’aime chez une héroïne de fantasy urbaine. Elle a une forte personnalité et tient à garder son libre-arbitre. Elle est entêtée, sarcastique et a un incroyable sens de la répartie. C’est aussi une jeune femme qui a énormément souffert à cause de sa double nature. Elle ne s’est jamais sentie à sa place au sein de la communauté vampirique et sa récente transformation en loup a anéanti tous ses efforts d’intégration au sein des Reus. J’ai vraiment beaucoup aimé cette jeune femme courageuse qui a été contrainte de quitter la seule vie qu’elle avait connue jusqu’à maintenant, pour s’aventurer dans l’inconnu.

Les retrouvailles avec son père sont assez touchantes. Elle constate que les loups ne sont pas les créatures ignobles qu’on lui a toujours décrites. La famille Wagner est l’illustration parfaite de ce dont elle a toujours été privée. Ces derniers forment une véritable famille et ils sont tous heureux en vivant ensemble, contrairement à elle qui a toujours été malheureuse et méprisée par les siens. Elle tente donc de s’adapter à cette nouvelle vie qui s’offre à elle, tout en restant méfiante, de peur d’être à nouveau rejetée. J’ai beaucoup aimé ces passages, notamment la relation qui se tisse entre elle et son jeune frère, Mathis, qui est vraiment très belle à voir. Les personnages qui composent la famille Wagner sont tous aussi attachants les uns que les autres, que ce soit Richard, le père (un alpha très protecteur lorsqu’il est question des siens), Isabelle (l’épouse) ou encore Kyle (le beau gosse), Connor (le bourru) et Mathis, bien sûr.

Anya est également une jeune femme très curieuse qui cherche à percer tous les secrets de son existence, et elle ne sera pas au bout de ses surprises. Petit à petit, elle prend réellement la mesure de l’existence de sa moitié loup et des conséquences que cela implique. Mais elle reste aussi très attachée à son côté vampirique et pour rien au monde, elle ne voudrait y renoncer au profit de son loup, cette autre part d’elle-même qu’elle n’accepte pas complètement. La double nature d’Anya est quelque chose d’assez complexe et j’ai trouvé que l’auteure a parfaitement su décrire ce tiraillement que l’héroïne ressent. Je dois dire que je suis assez curieuse de voir comment tout cela va évoluer par la suite.

En ce qui concerne la romance, là non plus on n’est pas en reste car plusieurs personnages masculins gravitent autour de notre héroïne, tous aussi intéressants les uns que les autres et ce pour notre plus grand plaisir. Les rapports qu’Anya entretient avec Kyle sont à la fois intenses et explosifs. Kyle se montre très dédaigneux vis-à-vis d’elle, et la haine qu’il voue aux vampires rend leur relation très compliquée alors qu’avec Aidan tout semble, au contraire, plus simple. À propos de ce dernier d’ailleurs... miam, miam ! Je pense avoir trouvé mon chouchou. Aidan est un personnage très intrigant, et même si au fur et à mesure on apprend des choses sur lui, on aimerait en savoir davantage. Il y a encore tellement de zones d’ombre le concernant… On fait aussi la connaissance de Nolhan, un inspecteur de la brigade criminelle de San Francisco au charme ravageur. Et quant à Kir Afinoguen, on se demande ce qu’il veut réellement à notre héroïne.

L’univers mis en place par l’auteure est vraiment fascinant en plus d’être original. Tous les passages relatifs à la mythologie égyptienne étaient très intéressants à découvrir, et j’avoue que j’aimerais bien en savoir plus. On se pose tout un tas de questions sur le rôle que l'héroïne doit jouer. J’aurais aimé en savoir un peu plus au sujet d’Atara, la mère d’Anya. J’espère que dans le prochain tome on découvrira certaines choses. Ce premier opus est déjà bien riche en révélations dont certaines vont bouleverser à jamais la vie d'Anya.

Il y a aussi beaucoup d’action, surtout dans la seconde moitié du roman. Ça monte crescendo et j’ai été complètement happée par le dernier tiers du roman tellement il y a des surprises. En ce qui concerne l’identité des coupables, je n’ai rien vu venir, et du coup je me pose encore plus de questions. La fin quant à elle est terrible ! Je ne pensais pas que ce premier tome s’achèverait ainsi ! Du coup, maintenant il me faut absolument le tome 2 ! J’espère que l’attente ne sera pas trop longue.

Vous l’aurez donc compris, j'ai adoré ce premier tome. C’est un excellent roman de fantasy urbaine, alors n’hésitez pas à vous jeter dessus car il vaut vraiment le coup.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 janvier 2014
J'ai passé un excellent moment dans ma lecture du Souffle de la Lune, j'ai dévoré le livre en 24 heures. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu cette frénésie de lecture et cette envie de simplement me poser et de lire non-stop. Cela m'a fait un bien fou !

J'avoue avoir eu besoin d'un chapitre ou deux pour m'adapter au style de l'auteur. Non pas qu'il soit mauvais, au contraire l'écriture est posée, très travaillée, extrêmement imagée, mais il faut s'y habituer. Une fois que c'est chose faite, je me suis laissée porter dans l’œuvre avec beaucoup de plaisir.

L'histoire est intéressante et, pour le coup, sort du lot. Dès le départ, on a droit à un chapitre qui laisse le lecteur perplexe. On se demande où l'auteur veut en venir, à quoi cela va servir par la suite. On garde ces interrogations une grande partie du roman et lorsque l'on a les réponses, on comprend toute la portée de l'histoire et la profondeur de l'intrigue. C'est une approche très intéressante et originale, je suis très curieuse d'en apprendre plus.

Les personnages sont incroyables. J. Arden a su leur créer des personnalités complexes et les a exploités à merveille. Anya est celle qui est la plus intéressante. Bien qu'il me soit arrivé d'avoir eu plus d'une fois l'envie de la secouer un peu, j'ai eu aussi l'envie de la féliciter. Sa position est compliquée : elle est partagée entre ses deux natures et cette dualité est bien marquée, autant dans ses actes que dans ses sentiments et relations. Elle a énormément de préjugés mais elle va réussir à se remettre en question et à aller de l'avant. Et je trouve cela extraordinaire, voir l'évolution d'un personnage qui va progresser, s'améliorer en se remettant en cause malgré les difficultés.

Anya est un personnage pour lequel j'ai eu énormément d'affection. Ses relations avec sa nouvelle famille m'ont aussi énormément touchée. Les liens qu'elle tisse avec son frère sont adorables et stupéfiants. On voit clairement la carapace que l'héroïne s'est formée se fissurer doucement, puis se briser complètement face à l'attention et à la gentillesse de son petit frère. Il en va de même avec la relation qui se crée entre elle et son père. Elle est excellente. Ici, il n'y a pas de barrière à abattre, mais plutôt quelque chose à bâtir. Cela ne sera pas simple et même très difficile, néanmoins doucement, petit à petit, on va voir des liens se construire et se développer.

Du côté des personnages masculins, on n'est pas en reste. Kyle et Aidan se disputent la première place. Concernant le premier, ayant deviné dès le départ de quoi il en retournait, je n'avais qu'une envie : que son masque tombe ! C'est un personnage très renfermé, avec beaucoup de cicatrices qui ne l'aident pas dans ses relations avec Anya. Il est à la fois très fort et très touchant. C'est un homme qui ne peut pas laisser indifférent. Clairement, il est, avec le père d'Anya, mon personnage masculin préféré. Avec Kyle, on sait à peu près à quoi s'attendre, contrairement à Aidan. Ce dernier donne très bien le change et il m'a été extrêmement difficile de le cerner. À quel jeu joue-t-il ? Quel est son objectif ? Est-il dangereux pour notre héroïne ? Il m'a fallu beaucoup de temps et quelques révélations pour commencer à avoir doucement une opinion sur le personnage. L'auteur joue beaucoup sur son côté séducteur et puissant. Il est charismatique à souhait et est de ces personnages à qui font terriblement monter la température.
On a clairement ici un duo masculin des plus appétissants et intéressants, aux personnalités opposées qui leur donnent tout leur charme.

En plus de l'univers fantastique intéressant, l'auteur nous fait voyager. Le lecteur va avoir la chance de découvrir San Francisco. L'exploitation de l'espace est très bon. L'université, le bar, la maison des Wagner, la maison d'Aidan etc., on bouge avec les personnages tout en visitant : Alcatraz, le golden Gate, le cable car, les maisons à l’architecture particulière... C'est très intéressant et on a vraiment l'impression d'habiter cette célèbre ville américaine.

De plus, le style de l'auteur est singulier. Tout d'abord concernant le contexte, l'auteur se plaît à laisser planer un peu le mystère. Elle nous livre une partie des informations à retardement. Petits exemples : j'ai passé un bon moment à me questionner sur la ville d'origine d'Anya, on apprend bien plus tard qu'elle vient en fait de Seattle, de même, pour le physique d'Anya et sa couleur de cheveux, on en parle au début, mais l'auteur laisse planer le mystère et il faut attendre un peu pour qu'elle y réponde. Enfin, j'aurais aimé connaître l'âge exact d'Anya, on le devine, mais pas avec précision. D'après moi, c'est un style voulu par l'auteur, et il faut le dire, à part pour l'âge, chaque questionnement trouve sa réponse plus ou moins tôt dans le récit. Ce n'est pas la seule particularité dans l'écriture : l'auteur décrit la plupart des événements, situations, sentiments de façon très imagée. Ces images sont omniprésentes dans le récit :
"Lui et moi ne jouions pas dans la même catégorie, le croire aurait été suicidaire. Aussi suicidaire qu'une gazelle qui ferait la danse du ventre devant un lion au régime." page 126.
Cela apporte une touche d'humour et d'originalité au roman. C'est très amusant et j'attendais avec impatience les suivantes.

Enfin, on voit venir quelques événements en avance, toutefois cela ne gâche en rien le récit car l'auteur y pose sa touche et nous apporte l'information à sa manière, et pas toujours de la façon dont on s'y attendait.

En conclusion, un très bon premier tome ! La plume est de qualité, originale tout comme son univers. Les personnages ont des personnalités complexes et réalistes. Un livre à découvrir. Vivement la suite !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 décembre 2013
Il faut le lire!!! Passé à côté est pêché!!!! Sur les conseils d'une auteure que j'adore je me suis lancée dans ce premier roman de Mademoiselle Julie Arden, et comment vous dire... ENORME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
On a là une héroine avec un caractère bien trempé, un humour qui ne peut vous laisser indifférent, des personnages (principalement masculins) TOUS attachants, attendrissants, A TOMBER PAR TERRE, à baffer, bref tout ce qu'il faut pour nous donner du rebondissement et un panel d'émotions HAUTES en couleurs!!!!
A ce mélange détonnant on ajoute une intrigue ou se mêle des loups, des vampires (ouais je sais, vous vous dites on a déjà vu ça... on joue les blasés...) Oui mais attention, grave erreur, ce roman sort des sentiers classiques car J. Arden nous transporte (car OUI c'est un voyage!!!!) dans des univers rarement abordés avec autant d'agilité!!!! Je pense que c'est clair, ce roman est un délice, il se lit presque trop vite et trop bien, on arrive à la fin et on est submergé par tant d'émotions, de questions que l'on ne veut pas que ça s'arrête!!!! un délice des premières lignes jusqu'aux dernières!!!! on en veut plus!!! En plus, la couv est juste sublissime!!!!!!! Chapeau!!
Mon seul bémole se porte sur le chapitre du début du roman qui nous raconte un rêve. Sur le coup j'ai pas compris l'intérêt de nous le mettre comme ça au début, pour nous laisser en plan. On ne comprend ce rajout que vers la fin. Evidemment on se doute que si l'auteur en parle si tôt c'est qu'il va avoir sa place et son rôle à jouer. Le truc c'est que ça soulève des questions qui vont avoir des réponses que bieeennn plus tard. Mais ça ne gêne en rien la lecture donc c'est vraiment pour chipoter!!! A vous de jouer et de vous lancer dans ce bijou!!!!!! Bon moment à vous
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Quand j'ai vu la couverture du livre, je n'ai pas eu envie de le lire. Je me suis dit que cela avait l'air d'être du Young Adult (je préfère les héroïnes de plus de 16 ans :-).
Finalement, je me suis penchée sur le résumé et je me suis laissé tenter.
Quand j'ai commencé à lire, j'ai tout de suite aimé le style et j'avais envie que cela démarre plus vite. Ensuite, je me suis dit que je reproche souvent aux auteures de ne pas prendre le temps pour installer le récit et les personnages. De ce fait, j'étais en contradiction avec moi-même :-).
J'ai donc pris le temps de lire et d'apprécier les détails, les évènements et de ne pas vouloir à tout prix que tout démarre "vite".
J'ai énormément apprécié ma lecture. Etant en vacances avec les enfants, je n'ai pas pu dévorer le roman comme j'en avais envie, ce qui m'a obligé à quelques heures de lecture nocturne en douce.
L'univers proposé par J. Arden est construit, travaillé, détaillé et passionnant.
J'au eu un coup de cœur pour ses personnages, autant pour notre héroïne que pour ses prétendants ou que pour les personnages secondaires.
J. Arden torture littéralement ses lectrices en proposant deux possibles âmes sœurs (et un ami proche) à notre héroïne! Mais bon qui dit double-nature dit double histoire d'amour?
Entre Kyle le loup-garou, Aidan le vampire et Nolahn, j'avoue que mon cœur a déjà choisi lol!
Cette lecture est totalement addictive et passionnante. J'adore l'Egypte ancienne donc la combinaison avec le monde de la bit-lit est vraiment réussi.
Je vais me mettre au tome 2!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
[...])
Lorsque la couverture de ce roman a été dévoilée, j'en suis de suite tombée sous le charme ! Il faut dire qu'elle est très belle et qu'elle attire l'oeil ! Puis le résumé qui parle de loups-garous, c'était pour moi ! C'est vrai que je fais une certaine overdose de vampires en ce moment, mais dans ce premier tome, ils ne sont pas vraiment présents, et ça m'a convaincue. Même si les 170 premières pages ont été difficiles pour moi (fatigue et je n'arrivais pas à entrer dans le récit), la suite a filé toute seule et j'ai vraiment bien apprécier cette lecture !

Anya est un vampire. Cependant lors d'une soirée, elle se transforme en loup devant toute sa communauté et sa mère, reine des vampires. Châtiée de ce monde, elle n'a qu'une solution : aller retrouver son père loup à Chicago, là où il pourra l'aider à contrôler son loup qui ne demande qu'à s'extérioriser. Elle se rendra compte qu'à cet endroit, les loups et vampires cohabitent, même si parfois c'est difficile. De rencontres en rencontres, elle se rendra compte que sa vie n'était rien en comparaison de ce qu'elle va vivre à partir de maintenant.

Il est vrai qu'en commençant ce livre, je partais très positive du fait des avis très bons. Et surtout, je ne m'attendais pas à avoir autant de narratif dès le début. Moi qui aime bien quand c'est partagé entre le narratif et les dialogues, j'avoue avoir été asse refroidie. Puis ma fatigue a eu raison de moi et j'ai mis cette lecture en pause. Et heureusement ! Parce que pour moi, cette pause a été bénéfique. Bon, j'avais tout de même lu 170 pages, alors j'avais vraiment peur de ne pas pouvoir aimer encore. Et pourtant ! Une fois que j'ai repris ce livre, j'ai lu 200 pages en 1h30 ! Eh oui, au final, cette lecture s'est trouvée très intéressante et m'a beaucoup plu !

J'ai particulièrement adoré le caractère des personnages. Aucun ne sont plan-plan, niais ou encore stéréotypés. Ils ont chacun leur manière de voir les choses, ce qui fait que le feu prend vite, et que des étincelles pimentent les relations. J'ai tout de même un coup de cœur pour trois personnages : Kyle, Mathys et Aidan. Pour le premier, parce qu'il a vraiment, mais alors vraiment un caractère de m**** qui me plaît, mais à un point inimaginable ! Bon, il faut dire que son grief contre les vampires est normal, mais ses réactions vis à vis d'Anya sont juste délicieuses. Et puis... il cache bien son jeu. Parce que même s'il montre qu'il est un vrai petit con, il a tout de même un bon fond et un grand cœur. Le second parce que... c'est le plus jeune de l'équipe et qu'il met de suite à l'aise Anya, en s'approchant d'elle et lui parlant. Une grande amitié se forme très rapidement entre eux, et je l'ai trouvée très belle et très appropriée. Et le troisième, parce que... Parce que c'est Aidan, tout simplement ! Tout en sarcasme, en beauté (ouais, parce qu'il m'a l'air carrément sexy, ce personnage...) et en sérieux quand il le faut. Sans qu'Anya s'en rende compte, il va devenir l'un des piliers de la jeune fille, et je suis bien contente qu'il soit là (même si au début je doutais de sa sincérité).

Concernant l'intrigue du récit, je l'ai trouvée très intéressante pour ce premier tome. L'auteure pose les bases et prend son temps pour tout expliquer et insérer de nouvelles choses sans pour autant oublier les autres. Même si au début je me disais que justement, elle prenait trop son temps, au final, non, tout est utile et rien n'est superflu. Même si ce premier tome est plus un tome d'introduction que d'action, j'ai beaucoup apprécié ma lecture et de suivre peu à peu les personnages et Anya, qui a un caractère de feu. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle sait ce qu'elle veut et surtout, elle est attachante. Même si elle ne veut pas créer de liens avec sa nouvelle famille, elle se rendra vite compte que toutes les règles qu'elle s'est fixé seront vite impossibles à tenir. Des événements qui la chamboulera viendront mettre à mal ses convictions.

En résumé, un début qui m'a fait un peu peur avec la grande narration, puis qui passé un certain nombre de pages, m'a vraiment emportée et m'a fait dévorer ma lecture en très peu de temps. Des personnages atypiques, drôles, (sexy), attachants. Une intrigue très bien menée avec des informations qui nous arrivent au compte-goutte et nous poussent à continuer. Une fin... qui m'a fait verser une larme (parce que je me suis retenue pour ne pas en verser d'autres, hein.). Elle est belle et tellement triste à la fin, qu'elle prend aux tripes. Une fin qui pousse à vouloir lire la suite, et je serai de la partie !

Justine P.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 décembre 2013
Être obligée de faire cohabiter 2 espèces qui à priori se détestent...bon livre qui tient en haleine.....livre à conseiller aux fans de loups et vampires
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 juin 2015
L'histoire et les personnages mon plus mais l'écriture ma un dérangé.

J'aime les livres avec plus de dialogue et d'action, dans ce livre beaucoup de mot et de répétition pour pas grand ce qui le rend un peu "fatiguant".

Les personnages sont géniaux et bien pensé Anya est formidable un peu dure a apprécier au début mais a la fin on l'adore, Kyle ma beaucoup plus et Mathis encore plus. J'ai eu beaucoup de mal a commencer l'histoire car j'avoue ne pas avoir compris grand chose et me suis même demandé si c'était bien le premier tome mais a force de lire on comprend vite. Un peu déçu pour la fin que je trouve bâclé.

Je vais lire les autres livres par curiosité de l'avenir des personnages.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Une couverture magnifique, un résumé qui laisse entrevoir une héroïne haute en couleurs et une histoire de loups. Il n'en fallait pas plus pour me tenter, et je suis très heureuse d'avoir sauté le pas car ce livre se révèle être encore bien plus riche qu'il n'y paraît.

Anya est une jeune femme hors du commun. Fille d'Atara, la reine vampire du clan des Reus, elle est également à moitié louve. Issue d'expériences génétiques, elle a toujours eu du mal à se faire accepter par ses pairs vampires et rejette elle-même son côté loup. Lors d'un bal annuel, Anya ne parvient pas à résister à l'appel de la lune et se transforme en louve devant toute une assemblée de vampires. Le conseil se réunit, la jeune femme est bannie du clan et contrainte de rejoindre la meute de son père à San Francisco.

Au départ, je dois avouer que j'ai eu un petit peu de mal à m'habituer à la plume de l'auteure. En effet, celle-ci est très riche (métaphores, tournures de phrases, traits d'esprit), cela se ressent surtout dans le passage où nous sommes seuls avec Anya dans le premier tiers du roman. Je ne peux pas reprocher à l'auteure de "trop" bien écrire, mais c'est presque ça, et ça m'a un peu déstabilisée. Il faut avouer que l'on n'a pas l'habitude de ce style en bit lit / urban fantasy (non pas que les auteurs de ce style écrivent mal, hein!). Cependant, une fois l'histoire bien lancée et les interactions d'Anya avec les autres protagonistes enclenchées, c'est vraiment que du bonheur.

L'intrigue générale du récit, les personnages principaux et secondaires, l'héroïne, la mythologie mise en place par l'auteure... tout m'a plu. Les relations entre les personnages, qu'elles soient fraternelles, charnelles ou amicales recèlent beaucoup d'émotions. Et, chose improbable, l'auteure a réussi à me faire aimer les triangles amoureux. La recette ? Un triangle qui se justifie grâce aux événements, deux mâles à potentiel égal, et une héroïne qui ne tergiverse pas tout le temps, qui sait ce qu'elle veut.

Aidan, le vampire mystérieux et charismatique, cache bon nombre de secrets, et j'ai adoré sa façon de voir les choses. Il me fait penser à la fois à Jean Claude dans la série Anita Blake de Laurell K. Hamilton (le prénom ridicule et le côté flippant, en moins) et aussi à Bones dans la série Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost. Quant à Kyle, j'ai tout de suite craqué pour ce beau loup. Son passé torturé, son côté lupin, sa tête de mule :)
Si Anya a pu un peu m'irriter au début, c'est un personnage très intéressant et qu'il est grandement agréable de voir évoluer. Elle n'a pas la langue dans sa poche, fait preuve d'esprit et ses joutes verbales avec les autres personnages m'ont souvent fait sourire.

Les créatures en elles-mêmes (loups et vampires) ne sont pas différentes de celles que l'on rencontre dans les livres de bit lit / urban fantasy. Personnellement, ça ne me dérange pas, j'aime bien le classique de ce côté-là. L'auteure a su se démarquer en nous présentant une mythologie intéressante et originale. Je ne veux pas en dire plus pour ne pas casser toute l'intrigue, mais tout s'explique :)

En somme, je trouve que mon avis est un peu fouillis, mais j'avais pas mal de choses à dire. "Les sentinelles de l'ombre" est un très bon premier tome d'urban fantasy. L'auteure y plante un décor génial, avec une histoire prenante. J.Arden m'a fait rire, m'a émue et me donne désespérément envie de lire la suite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 décembre 2013
D'après le résumé ce livre avait tout pour me plaire mais voilà le style est d'un ennui terrible et le scénario est des plus convenus. Même rengaine de la pauvre petite hybride incomprise tiraillée entre ses deux mondes et deux hommes plus beau l'un que l'autre.... Dejà vu, déjà lu. Cela aurait pu passer si l'humour avait sauver la sitaution mais tout manque de spontanéité et sent trop le réchauffé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
La meute de Chânais tome 1: Aymeric - la malédiction
La meute de Chânais tome 1: Aymeric - la malédiction de Ysaline Fearfaol (Broché - 8 septembre 2014)
EUR 12,66

Les sentinelles de l'ombre : 3 - les chaînes du passé
Les sentinelles de l'ombre : 3 - les chaînes du passé de J. Arden (Broché - 1 décembre 2014)
EUR 19,90

Les sentinelles de l'ombre : 2 - La voie du sang
Les sentinelles de l'ombre : 2 - La voie du sang de J. Arden (Broché - 24 mars 2014)
EUR 19,90