Commentaires en ligne


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un début en fanfare, 24 février 2012
Par 
Barbuz - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Batman showcase, tome 1 (Broché)
Voici le premier numéro du magazine Batman Showcase d'Urban Comics.
Les évènements de ce premier numéro reprennent là où en était resté le dernier (le 10) de Batman Universe (Batman universe 10), le magazine de Panini Comics, l'ancien éditeur de DC en France.

On retrouve le Bats et El Gaucho en Argentine, où ils ont réussi à s'extirper du piège tendu par El Sombrero et Scorpiana. Une fois El Sombrero remis aux autorités, Batman et El Gaucho, secondés par une superbe Batwoman et Le Masque ("The Hood" en V.O.) se mettent sur les traces de Scorpiana.
Très vite, les évènements s'enchaînent. Léviathan déclare la guerre à Batman, Inc. et la lutte s'intensifie au fil des pages.
Un conflit qui se joue à l'échelle de la planète : on suit Batman en Afrique avec Batwing, en France avec Parkoureur ("Nightrunner" en V.O.), en Asie avec Black Bat (Cassandra Cain, qui fut Batgirl II), en Australie avec Dark Ranger II, et bien sûr aux États-Unis, d'abord à Gotham avec des invités de choix (entre autres, Red Robin et les Outsiders), ensuite dans la réserve indienne, avec Frère Chiroptère et son fils, Corbeau Rouge, pour ce qui est sans doute le meilleur chapitre du magazine.
Partout, Batman et ses alliés luttent contre les troupes de Léviathan. Partout, y compris dans le monde virtuel, avec un dernier chapitre vraiment étonnant d'un point de vue graphique !
Grant Morrison nous mène où bon lui semble et on le suit avec plaisir et fébrilité, sans pouvoir s'arrêter un instant. Les dialogues sont parfois percutants, sans être dénués d'humour. Et Morrison parvient à donner de l'épaisseur à TOUS les membres de Batman Inc.
Côté dessin, Yanick Paquette illustre avec brio le premier chapitre, l'excellent Chris Burnham (qui fait ici preuve de beaucoup de créativité) les deux suivants, et Scott Clark le dernier.

Soulignons l'excellent travail de l'éditeur, qui, en plus de nous offrir une traduction et une adaptation excellentes (réalisées par Alex Nikolavitch), a eu la très bonne idée d'inclure des mini-fiches pour chaque personnage, permettant ainsi à tout lecteur (l'affranchi comme le novice) de se replonger rapidement dans le contexte ou de le comprendre très facilement.

Un excellent premier numéro, indispensable aux fans du Bats, et une brillante entrée en matière pour Urban Comics, nouvel éditeur de DC en France depuis le début de l'année.
Urban Comics : "Année I / Year One", ou le début de l'âge d'or de DC en France ? Affaire à suivre...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Batman showcase, tome 1
Batman showcase, tome 1 de Grant Morrison (Broché - 23 février 2012)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 5,85
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit