Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Mon Impression : Batman Saga 14, 29 août 2013
Par 
Biggy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Batman Saga nº14 (Broché)
Au tour de ce Batman Saga #14 d’être frappé par la vague des épisodes 0.
Et autant le dire de suite, malgré la qualité de certains épisodes, je n’ai absolument pas été emballé par ce numéro. Loin de là. En fait le souci, pour moi, c’est la coupure que cela provoque. Je suis gêné par le mode de publication, j’aurais préféré un volume librairie rassemblant les épisodes 0 et continuer la numérotation classique dans les mensuelles. Mais ce n’est pas la faute d’Urban, ils suivent le boulot de DC aux USA, dommage.

BATMAN #0
Scénario : Scott Snyder Dessin : Greg Capullo

Plus que dans celui de Batman, nous plongeons surtout ici dans le passé de Bruce Wayne. Le jeune homme veut en effet améliorer le quotidien des habitants de Gotham et combattre le crime, mais il ne dispose pour le moment que des moyens et non du moteur principal pour cela. En effet, le costume de Batman n’est pas là, et Bruce Wayne se contente de se déguiser pour agir.
Il se retrouve ici face au gang de Red Hood, gang qui semble assez dangereux, bien organisé et surtout avec un chef intelligent. Ce dernier démasque d’ailleurs assez facilement et très rapidement Bruce Wayne !
On assiste également à une scène très intéressante entre Bruce et Gordon. Intéressante et surprenante, car elle laisse sous entendre, de mon point de vue, que Gordon ne serait pas aveugle sur le rôle de Bruce Wayne !
Là où l’épisode est énervant, c’est que la suite, car suite il y aura, ce fera au moment de la saga Année Zéro. Saga qui vient de commencer aux USA, donc pas de sitôt chez nous hélas ; C’est rageant, car ce Red Hood est des plus intriguant !!
Bref, un épisode qui se laisse lire, qui nous appâte assez vite mais qui nous laisse sur une déception : la longue attente qui nous attend avant de pouvoir en savoir plus. Greg Capullo au top de sa forme !

BATMAN #0 Back Up
Scénario : James Tynion IV Dessin : Andy Clarke

Back Up court mais ô combien dense et riche. En effet, en seulement quelques pages, on comprend pourquoi Gordon soutient Batman, avec les risques que cela peut engendrer pour sa carrière. On assiste à ce qui semble être la première mise en marche de Bat-signal.
Mais surtout, nous découvrons en pleine jeunesse, Tim Drake, Jason Todd et Dick Grayson, avant leur rencontre avec Bruce Wayne/Batman. Mention spéciale pour le jeune Tim qui s’avère être une gamin surdoué, voir davantage.
Bref, c’est court, c’est riche et c’est fortement sympathique.

DECTECTIVE COMICS ANNUAL #1
Scénario : Tony S. Daniel Dessin : Romano Molenaar et Pere Perez

Bon alors là, cela devient vraiment une plaie de lire un épisode écrit par Daniel. Surtout que jusqu’à maintenant, il maintenait le navire à flot grâce à ses dessins. Mais pour cet annual, il ne dessine pas !! On se retrouve avec des planches quelconques, des gros plans d’une laideur sans commune mesure !
Tony Daniel va donc peut-être pouvoir plus travailler son scénario me direz-vous. Et bien non. C’est toujours aussi fade, aussi chiant, aussi vide d’intérêt. Tout cela est aussi profond que les paroles d’une chanson de Justin Bieber. On cherche encore^^
On y suit le retour de Black Mask, évadé pendant l’attaque des Ergots sur l’asile d’Arkham, aux affaires. Il cherche des masques. D’autres masques comme le sien. Malheureusement pour lui, et pour nous, un autre méchant s’en est emparé et n’est pas décidé à les rendre à Sionis : le Chapelier Fou.
Va donc en découler un affrontement entre les deux gus, auxquels va se joindre Batou, et après un final abracadabrantesque, retour à la case départ…
Bref, Tony Daniel va t’en !

DETECTIVE COMICS #0
Scénario : Gregg Hurwitz Dessin : Tony S. Daniel et Pere Perez

En voila une nouvelle qu’elle est bonne! Daniel retourne à sa place : derrière ses crayons, là où il est bon.
Pour cet épisode 0, là aussi comme dans le Batman, pas de Batou justement, mais Bruce Wayne. Nous assistons à une partie de son entraînement dans l’Himalaya, auprès de Shinan Matsuda. Moine Guerrier zen bouddhiste, maître du contrôle de l’esprit. Rien que cela. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que Bruce est prêt à tout pour s’améliorer tant physiquement que mentalement. L’entrainement de ce Shinan Matsuda est des plus rudes !
Cependant, la leçon la plus difficile va lui être donnée à la toute fin, par la femme du moine, et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on comprend mieux le pourquoi du renfermement intime de Bruce !
Bref, un épisode classique sur le passé du personnage, servant surtout à expliquer la psyché actuelle de notre héros. Ce n’est pas transcendant, c’est assez quelconque, mais c’est déjà tellement mieux que les derniers épisodes de Détective Comics…

DETECTIVE COMICS #0 Back Up
Scénario : James Tynion IV Dessin : Henrik Jonsson

Là aussi, comme pour le back up de Batman, nous avons le droit à quelque chose de très court.
On y découvre un Alfred mal coiffé et non rasé, tentant contre vent et marée de protéger les intérêts de son jeun Bruce, absent depuis bien longtemps, face aux intérêts de certains sur sa fortune et ses richesses. On se rend compte à quel point Alfred est attaché et dévoué à Bruce, malgré son absence.
Bref, c’est sympathique mais sans plus…

BATMAN ET ROBIN #0
Scénario : Peter J. Tomasi Dessin : Patrick Gleason

La déception de l’épisode 12 du dernier mensuel est effacée aussi sec. Cet épisode 0 est une vraie petite merveille. Et pour cause, il est centré sur Damian Wayne ! Il est fascinant de voir comment cet enfant réussi à rester à peu près stable lorsque l’on voit l’éducation que sa mère lui a prodigué.
On savait l’enfance de jeune garçon difficile, du moins on s’en doutait sans trop de peine vu son environnement, mais il faut avouer que la belle Talia n’y est pas allé avec le dos de la cuillère ! Et ce dès les premiers instants de sa vie, dès le départ, il est mis à l’épreuve.
C’est d’ailleurs ce qui résume le début de sa vie. Une suite de mises à l’épreuve. Damian se doit, s’il veut avoir des réponses sur son père, faire ses preuves, faire toujours plus. Il doit vaincre sa mère s’il veut connaître son père. Chaque année, il a une chance, le jour de son anniversaire. Echec après échec, il s’entraîne auprès des plus grands, et année après année, il devient de plus en plus fort, toujours poussé par une seule et simple question : qui est son père ?
La question que l’on peut se poser : est-ce que Damian est réellement mauvais ? Il accepte toute cette violence, tous ces entraînements, tout ce que lui inculque sa mère, uniquement pour rencontrer son père.
Bref, un excellent épisode, qui nous permet de mieux comprendre Damian, de mieux comprendre pourquoi il agit ainsi, il a été élevé en devant toujours faire ses preuves, toujours se battre.
Les dessins de Gleason sont assez inégaux, décevant, mais superbe planche que celle de Damian tout gosse sous le costume de Batman en possession de Talia.

BATGIRL #0
Scénario : Gail Simone Dessin : Ed Benes

Gail Simone nous offre un habile épisode faisant le lien entre sa jeunesse et la version new52 de la naissance de Batgirl avec la rencontre fatidique face au Joker. Avec cet épisode 0, elle remet donc au goût du jour les origines de Batgirl, version new52. Gail Simone nous présente une jeune ado forte, sûre d’elle et extrêmement intelligente. Elle sait ce qu’elle veut, et sait utiliser tous ses atouts pour y arriver. Comme le poste important de son cher papa.
La belle rousse est donc au commissariat de son père, avec son petit frère. Elle prétexte une interview pour le journal de sa fac, afin de flâner dans les locaux et se retrouver au plus près de l’action. Mais tout va très vite s’emballer avec la tentative d’évasion d’un détenu. Barbara ne va pas se démonter et s’opposer de toutes ses forces à la montagne de muscle, et pour cela elle va tomber son un costume inattendu.
Une rencontre va ensuite se faire et voilà, la destiné de Barbara sera changé à jamais, comme elle nous l’explique à la fin du chapitre, jusqu’au moment fatidique…
Bref, un épisode plaisant à lire, on passe un bon petit moment mais c’est tout. Surtout que je trouve la Barbara de cet épisode, tellement loin de celle des épisodes actuels. Bon, certes, un sacré traumatisme se trouve entre les deux. Mais quand même. A noter de magnifiques dessins d’Ed Benes, rendant un sublime hommage au charme de la belle Barbara.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Les Origines de Damian Wayne, 15 juillet 2013
Par 
Barbuz - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Batman Saga nº14 (Broché)
Ce quatorzième numéro du magazine "Batman Saga", celui de juillet 2013, est sorti le 28 juin 2013.
C'est un "spécial origines" qui comprend les #0 US de plusieurs séries de la Bat-famille du "Relaunch" : "Batman", "Detective Comics", "Batman & Robin", "Batgirl" ainsi que le "Detective Comics Annual" #1.

"Batman" #0 : "Hier est un autre jour" et "L'Avenir"
Dans la première partie (scénario : Scott Snyder / illustrations : Greg Capullo), les auteurs nous ramènent six ans en arrière, sur ce qui est l'une des premières missions d'infiltration de Bruce Wayne (il n'est pas encore Batman) à Gotham...
La seconde partie (scénario : James Tynion IV / illustrations : Andy Clarke) revient sur les moments-clés des vies de trois garçons : Timothy Drake, Jason Todd et Richard Grayson...
Ces deux épisodes sont bien écrits et bien illustrés. Les auteurs bouclent certaines boucles, mais sans introduire de révélation majeure. Et après tous ces numéros de transition et autres "back-ups", on se dit qu'il est grand temps que le prochain événement d'importance commence...

"Detective Comics Annual" #1 : "Dans l'abîme" (scénario : Tony Daniel / illustrations : Romano Molenaar, Pere Perez)
Black Mask est en liberté depuis "La Nuit des Hiboux". Il veut récupérer les masques de la Société des Faux Visages...
Certains auteurs apportent des nouveautés spectaculaires pour masquer la médiocrité de leur scénario et de leurs personnages. On a ainsi eu droit au nouveau Captain Cold de Manapul. Ici, c'est Daniel qui fait bénéficier le masque de pouvoirs hypnotiques. Tout ceci est mauvais et très moyennement illustré.

"Detective Comics" #0 : "La Dernière leçon" et "La Longue attente"
Dans la première partie, (scénario : Greg Hurwitz / illustrations : Tony Daniel avec Pere Perez), on revient cette fois-ci dix ans en arrière. Quelque part dans l'Himalaya. Bruce Wayne recherche un certain Shihan Matsuda afin de parfaire sa formation...
La seconde partie (scénario : James Tynion IV / illustrations : Henrik Jonsson) met en scène Alfred Pennyworth, alors que celui tente de préserver l'héritage Wayne...
Même remarque que pour "Batman" : c'est bien écrit et bien illustré. Mais il est temps de passer à la suite.

"Batman & Robin" #0 : "Certains jours n'arrivent jamais" (scénario : Peter Tomasi / illustrations : Patrick Gleason)
Les jeunes années de Damian Wayne, de sa naissance à la rencontre avec son père, en passant par l'entraînement impitoyable que lui impose sa mère...
Les origines de Damian Wayne sont le clou de ce magazine !
Cet épisode est encore une fois brillamment conté par Tomasi et superbement mis en scène par Gleason.

"Batgirl" #0 (scénario : Gail Simone / illustrations : Ed Benes)
Ou comment Barbara Gordon devient Batgirl en affrontant un psychopathe dans le commissariat de Gotham City...
Là encore, rien de nouveau, si ce n'est la présence de James, le frère de Barbara, dans l'intrigue. Le traitement des personnages reste superficiel, très "soap". Simone se contente de boucler la boucle avec un cliffhanger qui nous mène directement à "The Killing Joke".

Les traducteurs, Jérôme Wicky, Thomas Davier et Alex Nikolavitch font du bon boulot dans l'ensemble.
Urban Comics ont ajouté un rapide résumé de l'épisode de chaque série en introduction.

Les histoires de ce "Batman Saga" nº14 renforcent le fondement du mythe sans vraiment y apporter quelque chose (sauf pour Damian Wayne). De plus, l'hétérogénéité des styles graphiques empêchent de les lire comme un tout.
Mention spéciale pour le "Batman & Robin" #0, qui représente le sommet de ce nº14 (et qui sauve les meubles).
On attend "Death of the Family" avec impatience. Ce sera pour le nº15, qui sortira le 26 juillet 2013.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Batman Saga nº14
Batman Saga nº14 de James Tynion IV (Broché - 28 juin 2013)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 5,60
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit