Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Ange ou Démon ?, 23 mars 2014
Par 
Winter "Just A Word" (Valenciennes, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Flight of Angels (Album)
La collection Vertigo de DC Comics ne se contente pas de publier des séries de comics de qualité, elle accueille également des one-shot singuliers et atypiques dans le monde du comic book. On citera pour exemple les géniaux C’est un oiseau ou Le Baron Rouge, avant de s’attarder sur une des sorties françaises récentes d’Urban Comics : Flight of Angels. Dirigé par Rebecca Guay, une artiste américaine spécialisée dans les Beaux-Arts, ce volume assez court rassemble en fait une collection de courtes histoires (cinq au total) incrustées sur une trame principale faites d’anges et d’êtres fantastiques. Pour ce projet, l’américaine a convié un certain nombre de personnalités – Holly Black, Louise Hawkes, Alisa Kwitney, Bill Willingham et Todd Mitchell – pour écrire les différentes histoires/nouvelles de Flight of Angels.
Au cœur d’une forêt plongée dans le froid hivernal, un faune fait une découverte surprenante, celle d’un ange tombé du ciel. Inconscient, il attire rapidement une masse d’êtres légendaires et féériques. Interpellé par cet étranger sur leur sol, ils décident alors de tenir un Tribunal pour savoir quoi faire de l’ange. Vie ou Mort, c’est le choix que devra faire Nutmarrow, le faune. Pour cela, il écoute les contes et légendes autour des anges par la bouche de ses compagnons. Est-ce un serpent sournois qui se terre sous cette forme étalée au sol, ou au contraire un champion de la lumière en mauvaise posture ?
Inégal.
C’est certainement le mot qui qualifie le mieux Flight Of Angels. Le lecteur suit donc une trame principale assez anecdotique, fait de ce tribunal incongru rassemblant une dizaines de créatures étranges, de la fée à l’homme-renard. Baignant dans un noir et blanc relativement élégant, elle permet surtout à Rebecca Guay et Holly Black de mettre en scène cette assemblée hétéroclite et fantasmée sans pour autant donner de vrai fond à la chose. Du fait, le résultat sonne creux malgré le « retournement » final plein de cynisme et de noire poésie.
Entre deux, on trouve donc les récits de cinq personnages, tous consacrés aux anges et tous écrits par un auteur différent à la façon d’un recueil de nouvelles. Encore une fois, on reste mitigé sur ces petites histoires, la plupart restant beaucoup trop classiques et prévisibles.
Pourtant, Péché Originel de Louise Hawkes, commence agréablement le recueil en offrant une belle relecture très féministe du mythe d’Adam et Eve. Bâtit autour de la légende biblique bien connue, elle offre une vision assez drôle de ce qu’a fait l’homme de l’histoire de la Pomme et d’Eve, la tournant sournoisement à son avantage. Rajoutons également le trait élégant de Guay qui offre ici quelques très belles planches. Mais la suite n’est pas du même tonneau.

En tentant de changer de style pour chaque récit, Guay n’arrive pas vraiment à flatter la rétine. Si on comprend bien l’intérêt de la chose, le résultat peine à convaincre, notamment sur le conte de Chaya Surah et l’Ange de la Mort. Ecrit par Alisa Kwitney, celui-ci tente de renouer avec le conte traditionnel dans le fond et dans la forme. Malheureusement, ni l’un ni l’autre ne convainc. Très conventionnelle et attendue, l’histoire ne trouve pas de second souffle dans le dessin qui l’accompagne, approximatif et franchement moche.
Il en va de même pour le passage de Bill Willingham, desservi par un dessin tout à fait décevant. L’auteur de Fables livre pourtant une histoire sympathique d’un ange looser qui doit rendre des comptes à ses supérieurs. Sans crier non plus au génie, son histoire reste une des plus agréables du volume.

Reste donc Todd Mitchell et Le Gardien, où une jeune femme tombe amoureux de son ange-gardien. Comme pour le récit de Kwitney, le résultat s’avère beaucoup trop classique et convenu, vu et revu des dizaines de fois. C’est d’autant plus dommage que le dessin style « peinture » de Guay donnait un certain charme à la chose…
On passera rapidement sur L’être lumineux qui tente, tant bien que mal, de faire le lien entre les deux mondes qui se rencontrent dans ce volume, celui des anges et des fées. Bien trop court, il ne permet pas de remplir un des objectifs logique du recueil, celui du mélange des univers. Si Guay avait une vision louable et attrayante, elle loupe complètement son objectif.
Flight of Angels promettait beaucoup mais déçoit franchement. Si un certain nombre de planches valent le détour, d’autres sont d’une laideur incompréhensible, et côté histoire, ce n’est guère beaucoup mieux. Les contes et légendes s’avèrent au mieux sympathiques mais tombent presque toutes dans le piège du classicisme et du cliché, sans jamais savoir réellement en jouer ou le renouveler. Difficile donc de conseiller le comic book autrement qu’aux amoureux du genre ou à ceux qui aiment le conte traditionnel. Les autres n’y trouveront rien de franchement intéressant.

Elbakin.net
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Flight of Angels
Flight of Angels de Collectif (Album - 29 août 2013)
EUR 14,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit