undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

9
3,9 sur 5 étoiles
Batman Knightfall tome 5
Format: ReliéModifier
Prix:28,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 février 2014
un dernier tome mieux que le précédent tome (ce qui n'était pas difficile) mais sans grande surprise. on attend sagement que bruce wayne reprenne son bien à jean-paul et c'est ce qui arrive, sans aucune grande surprise ni combat particulièrement épique. je suis resté sur ma faim mais en toute objectivité je dois dire que le tome 4 avait déjà eu raison de ma patience. au final, une saga bien trop longue et pas toujours passionnante. je conseillerais d'acheter seulement le 1ER tome pour la scène mythique ou bane brise batman, un must have évidemment, la suite est beaucoup moins indispensable à mon goût.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 septembre 2014
"Knightfall", c'est un cycle fleuve de près de 2.000 pages (excusez du peu), qui, aux États-Unis, a été publié entre 1993 et 1995.
Urban Comics en ont publié l'intégralité chez nous. Quand j'écris "intégralité", c'est vraiment le cas, puisque le prologue ("La Lame d'Azraël") et l'épilogue ("Le Fils prodigue") ont également été publiés.

"Knightfall" fait partie de ces histoires qui ont été étirées autant que possible afin de permettre à l'éditeur US d'en maximiser les recettes. Cette méthode présente des risques : épuiser l'inspiration des auteurs, favoriser le remplissage et donc nuire à la qualité de l'ensemble.
Bien sûr, j'ai lu le premier tome (qui est, à mon avis, indispensable à tout bat-maniaque) et le second (que je n'ai pas aimé du tout). Très déçu par celui-ci, j'ai fait l'impasse sur les troisième et quatrième mais ai malgré tout lu le cinquième, rien que pour Lady Shiva, un personnage que j'adore.

J'ai vraiment apprécié ce cinquième et dernier tome, malgré des dessins assez inégaux.
La première partie - l'entraînement de Bruce par Lady Shiva et les défis qui en résultent - est vraiment une réussite et l'intrigue très bien pensée. Les illustrations ne sont pas les meilleures, mais cette histoire de combats individuels sur fond de références aux films de kung-fu, se succédant jusqu'au final, est vraiment bien écrite.
La seconde - la chute d'Azraël - ne m'a pas déplu, loin de là. Alors, certes, je n'ai pas lu les troisième et quatrième tomes, ce qui fait que je ne suis pas victime d'une surdose d'Azraël et de ses divagations. Mais même la fin m'a plu (malgré un affrontement final un peu longuet). Azraël est donc vaincu, vaincu par une évidence (Bruce Wayne est LE Batman), comme frappé par une lumière quasi divine ; et j'ai trouvé que la métaphore n'était pas mal trouvée et qu'elle évitait un énième combat dans une saga qui n'en a pas manqué.
J'ai également beaucoup aimé l'épilogue, centré sur le personnage de Jean-Paul Valley. On retrouvera Jean-Paul Valley et Azraël dans "No Man's Land".

La traduction d'Alex Nikolavitch est bonne et le texte aussi.

Je suis satisfait d'avoir lu ce cinquième tome. Ne pas lire les deux ou trois tomes précédents n'a pas représenté d'obstacle à la compréhension de l'intrigue. Et pour conclure, je me range donc à l'avis de ceux qui pensent que les troisième et quatrième tomes sont très dispensables.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 juin 2014
Ce cinquième et dernier recueil de la saga "Knightfall" regroupe les épisodes "Batman" #509-510, "Detective Comics" #676-677, "Shadow of the Bat" #29-30, "Legends Of The Dark Knight" #62-63, "Robin" #8-9, "Catwoman" #12 et "Showcase'94" #10 (douze épisodes, mais certains sont des épisodes doubles).
Comme dans les tomes précédents, le team de scénaristes est composé de Doug Moench, Chuck Dixon et Alan Grant, soit trois excellents scénaristes old-school. A noter que l'épisode final (juste avant les deux épilogues) est écrit par Dennis O'Neil, le grand responsable éditorial des titres "Batman".
Les dessins sont effectués par des dessinateurs comme Graham Nolan, Mike Manley, Bret Bevlins, Barry Kitson, Ron Wagner et Tom Grummett. L'ensemble a été publié initialement en 1994.

Il s'agit de l'arc narratif intitulé "La Fin" : "Batman" a été brisé par "Bane". Jean-Paul Valley, alias "Azraël", le remplace désormais sous le costume de l'Homme chauve-souris. Mais ce dernier sombre chaque jour un peu plus dans la folie et la violence. Plus personne ne reconnait le justicier de Gotham City. Et pour cause, puisque ce n'est plus le même homme qui se cache sous le masque ! Mais Bruce Wayne, le véritable "Batman", s'est remis de ses blessures. Il subit un entrainement de très haut niveau auprès de "Lady Shiva", une redoutable tueuse. Sera-t-il de taille à affronter son successeur, désormais devenu fou et dangereux ?...

La saga s'achève, non sans avoir été étirée jusqu'aux limites de son concept éditorial.
L'heure est au grand combat final, ainsi qu'au retour du vrai "Batman", et donc au statuquo...
Durant toute la première partie de ce dernier recueil, le lecteur assiste à un double récit, puisque l'entrainement de Batman auprès de "Shiva" est mis en parallèle, au sein de chaque épisode, avec la dernière quête démente "d'Azraël". Le style narratif est donc différent des tomes précédents puisque le lecteur suit désormais un récit à la fois linéaire (chaque épisode étant la suite directe du précédent) et bicéphale (deux parcours distincts dans chaque épisode).
Cette première partie est celle que j'ai préférée. L'entrainement de Batman est une impressionnante montée en puissance presque entièrement racontée en monologue intérieur. C'est prenant, intense, bien écrit et superbement mis en scène. ☆☆☆☆
La seconde partie est nettement plus classique et infantile. Il ne s'agit en réalité que d'une série de combats répétitifs et de confrontations factices. Le grand combat entre "Batman" et "Azraël", comme d'habitude depuis le début de la saga, est une suite de scènes étirées sur un nombre incalculable d'épisodes. C'est aussi l'occasion de réunir tous les principaux personnages de la "batfamily" ("Robin", Nightwing" et "Catwoman"), afin de faire fructifier le principe du crossover...
Les épisodes sont beaucoup moins bien écrits que ceux consacrés à la première partie, avec un retour aux bulles de pensées et aux dialogues naïfs et puérils échangés en plein combat. Le dernier épisode est paradoxalement expédié trop rapidement, avec un retour au statuquo inévitable, attendu et extrêmement factice... ☆☆

Il faut ainsi prévenir les nouveaux lecteurs qui envisagent de s'attaquer à cette saga fleuve : C'est long. C'est très long. C'est nettement trop long, dans la mesure où les responsables éditoriaux ont tout fait pour capitaliser sur la longueur de ce crossover à cheval sur une petite dizaine de séries, étirant ainsi chaque étape au maximum de sa durée (quasiment 75 épisodes en seulement deux ans !!!).

Au final, cette saga demeure néanmoins d'un bon niveau de série mainstream et old-school. Mais soyons sincères : Les tournures ampoulées et la mise en forme de l'ensemble sont quand même assez infantiles et destinent cette saga aux enfants davantage qu'aux adultes.
Les lecteurs puristes vont me détester (une fois n'est pas coutume), mais ce "Batman" mainstream des années 90 (en ce qui concerne les séries régulières), c'est vraiment pour-les-en-fants !
La partie graphique ne tire pas l'ensemble vers le haut. Toutefois, les dessinateurs ont fait un effort sur leurs derniers épisodes et certaines planches sont extrêmement soignées. En tout cas nettement plus que sur le tome précédent !

Urban Comics a pris le parti d'offrir aux lecteurs une collection de très beaux albums cartonnés au papier mat de qualité supérieure. C'est très bien dans le respect du matériau originel mais ça donne des volumes à l'épaisseur considérable, qui risquent d'encombrer les petites bibliothèques !
Deux pages d'éditorial viennent planter le décor au début de l'album, et chaque épisode est précédé de sa couverture originale. Du très bon travail d'édition dans l'ensemble.
Mais alors que l'on pensait que tout était fini, notre saga "Knightfall" connait encore un prolongement dans Batman Le Fils Prodigue...
99 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Knightfall suite et fin. Enfin ! J’ai envie de dire. Car il faut bien reconnaître que plus nous avancions dans les tomes et plus cela devenait assez laborieux et long à lire, pour ne pas dire chiant. Si le tome un était fort sympathique et le tome deux plaisant à lire, les deux suivants étaient de véritables supplices, inutiles et n’apportant rien au final. J’ai presque envie de dire que ces deux tomes auraient pu être zappé et passé directement à cet ultime volume. En espérant que cette conclusion soit digne d’intérêt et satisfaisante. Je l’espère, pour honorer les fans qui sont allés au bout des tomes trois et quatre…

Assailli par de multiples visions, le nouveau Batman, Jean-Paul Valley a trahi son serment et la cause de son prédécesseur en tuant le criminel Abattoir. Bruce Wayne, remis de ses blessures, retourne à Gotham City. Mais il lui faudra encore subir un entraînement intensif pour pouvoir redevenir le seul et unique Chevalier Noir.

Bruce Wayne a donc réussit à se défaire de son handicap. Bruce Wayne est revenu à Gotham ! Bruce Wayne a appris ce que Jean-Paul Valley a fait sous son costume de Batman ! Bruce Wayne a décidé de reprendre le masque et la cape à Jean-Paul Valley ! Mais il y a juste un petit souci… Bruce Wayne n’est absolument pas en condition d’accomplir cette tâche ! Pour cela il ne va pas hésiter à demander l’aide d’une tueuse : Lady Shiva ! Une tueuse froide et implacable, tellement à l’opposé des convictions et de la manière d’agir et de penser de Bruce Wayne.
Mais je suis assez fan de cette première partie du tome, de l’entraînement de Bruce par Shiva. Elle commence d’emblée par tuer un grand maître d’arts martiaux, vêtue d’un masque qu’elle donne par la suite à Bruce Wayne. Le grand maître laisse derrière lui, huit disciples avides de vengeances et s’en prenant les uns après les autres à Batman. Chaque nouveau duel est contre un disciple toujours plus fort, toujours plus retord. Et c’est Shiva qui, dans l’ombre, les guide jusqu’à Bruce Wayne, refusant d’y mettre fin, tant que Bruce n’aura pas atteint l’objectif qu’elle attend, qu’il tue son adversaire !! Forcément, il va y avoir un problème…

Cette phase d’entraînement et de combats, permet à Bruce Wayne de réapprivoiser son corps, prendre du muscle, retrouver ses réflexes, mais chaque soir, lorsqu’il surplombe Gotham du haut d’un immeuble, grappin en main, sa confiance en lui ne lui permet toujours pas de sauter et de virevolter entre les buildings de Gotham comme jadis. Excellent travail sur le corps donc, mais également excellente plongée dans l’esprit de Bruce Wayne alors qu’il se cherche.

Mais le temps presse ! En effet, Jean-Paul Valley déraille complètement et sa folie le mène à combattre des fantômes de son passé et cherche à faire taire les différentes voix dans sa tête. Et ses plaintes sont redondantes ! C’est bien simple, dès qu’on le voit soit il se lamente envers les voix dans sa tête, soit il tabasse du malfrat pour retrouver LeHah… A aucun moment il ne s’occupe de Gotham dans ce volume alors qu’il passe son temps à dire qu’il est un meilleur Batman. Je le dis tout net, Jean-Paul devenait de plus en plus chiant dans les précédents volumes mais là c’est une coquille vide qui passe en boucle. Au point de pousser un soupir de désespoir dès que je vois que l’histoire quitte Bruce pour aller vers lui !

La deuxième petite moitié du tome voit s’opposer les deux protagonistes. Avec aux premières loges, le courageux Robin, le blessé (dans son orgueil) Nightwing et la toujours aussi sexy Catwoman. Et si Bruce en impose de nouveau, rien que par le charisme de sa présence, Jean-Paul continu d’être lourd… Une belle bataille se passe entre les deux. Tant au niveau de la force que du mental ! Et alors que tout monte en intensité, que l’on dévore les pages pour savoir comment Batman, le vrai, le seul, l’unique, va faire pour se débarrasser de ce dément, on tombe des nues par le ridicule de ce qui était sensé être un grand final. On se fout du lecteur dans les grandes largeurs, signes que ce personnage sorti de nulle part pour l’occasion, aurait mieux fait de rester dans le placard, tant il sonne creux, tant les auteurs n’ont pas su le rendre intéressant. Ils n’ont d’ailleurs même pas su faire autre chose qu’une longue et affligeante redondance dans ses actes, dans ses paroles.

Niveau dessin, avec pas moins de huit dessinateurs, il y a forcément des hauts et des bas. Du très haut même avec des dessinateurs comme Barry Kitson, Jim Balent ou encore Tom Grummett. Par contre une belle faute de goût avec l’affreuse queue de cheval de Nightwing. Et une incompréhension avec le costume de Jean-Paul qui passe du bleu au rouge sans aucune explication, en plein cœur de l’action…

Bref, si on occulte les passages avec Jean-Paul, on a de manière générale un très bon cinquième et ultime tome. Les trois premiers quarts du volume avec l’entraînement de Bruce Wayne et avec ses interrogations et ses doutes sont vraiment passionnant, bien écrit, un très bon travail sur Bruce, de bonnes scènes d’action et de combat. Une lecture plaisante et rythmée. Dommage que tout cela soit gâché par une fin si affligeante, les lecteurs méritaient mieux que ce manque d’inspiration, que cette facilité. En même temps, le chemin fut tellement long pour arriver jusque là, et Jean-Paul est tellement inutile qu’il est peut-être difficile d’avoir encore de l’inspiration à ce moment là…
Et au final, une fois cette saga terminée, on se demande si elle était vraiment aussi indispensable que cela. Passé la surprise du premier tome, le côté sympa du deuxième, et les bonnes parties de celui-ci, il ne reste pas grand-chose. On se rend surtout compte de l’inconcevabilité de la chose. Comment Bruce a-t-il pu passer son masque et sa cape à Jean-Paul ? Ce n’est pas crédible ! Et si l’idée de base est bonne, la plupart des chapitres sont assez médiocres et il n’en ressort rien de cette saga… Si ce n’est que Jean-Paul fut totalement inutile et qu’il fut aberrant de la voir ainsi sous le costume alors qu’il ne sortait de nulle part. La preuve, les parties avec Bruce, tout au long de la saga, sont intéressantes voir passionnantes par moment, celle avec Jean-Paul répétitives et chiantes le plus souvent…
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 janvier 2015
Une très bonne conclusion amenée comme il se doit. L'entraînement de Bruce par Lady Shiva est surprenant (je ne m'y attendais pas du tout). Le combat Bruce / Jean-Paul reprend tous les codes d'un combat épique : violence, explosion, manipulation et opposition de styles. Même si on sait très bien comment tout va se terminer, la lecture reste palpitante. Jean-Paul ressemble vraiment plus à un démon qu'à un chevalier, ce qui renforce le côté médiéval/épique du personnage (et de la saga entière d'ailleurs).

Pour l'ensemble de la saga Knightfall : 4 étoiles.
Tome 1 : 5 étoiles.
Tome 2 : 4 étoiles.
Tome 3 : 4 étoiles.
Tome 4 : 3 étoiles.
Tome 5 : 4 étoiles
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 26 février 2014
La saga se termine (ou presque...le suite dans le fils prodigue) et malgré quelques longueurs, j'ai pris énormément de plaisir à lire ces pavés ! J'ai hâte de lire la suite et les autres sagas qui s'annoncent chez Urban Comics (Cataclysme, No man's land...)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Autant le tome 4 trainait un peu en longueur , autant j'ai dévoré celui-ci pour la conclusion de la saga.
L'entrainement et la mise à l’épreuve avec shiva, le questionnement du héros sur sa capacité a revenir a son plus haut niveau, la dernière quête de jean paul narrée en parallèle de la montée en puissance de batman.
et enfin la rencontre et l'affrontement avec jean paul. le récit est sans pause et tient en haleine.
personnellement je me suis régalé , toute la bat famille apparait ainsi que catwoman toujours aussi féline.
cet opus clôture la saga et c'est tant mieux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 février 2014
J'ai enfin fini le dernier tome et j'ai adoré ces 5 tomes. Le final est très intéressant. Le combat entre Jean Paul Valley & Bruce Wayne ... :)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 février 2014
Tres bonne fin de saga, vivement la suite.
Les 5 albums font de cette histoire un must have.
Achetez !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Batman Knightfall, Tome 1 : La Chute
Batman Knightfall, Tome 1 : La Chute de Collectif (Album - 5 juillet 2012)
EUR 28,00

Batman Knightfall tome 4
Batman Knightfall tome 4 de Collectif (Cartonné - 5 septembre 2013)
EUR 28,00

Batman Knightfall tome 3
Batman Knightfall tome 3 de Chuck Dixon (Album - 31 janvier 2013)
EUR 28,00