Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Enfin de l'intérêt!, 29 mai 2014
Par 
Biggy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Justice League tome 3 (Relié)
Depuis les New52, le moins que l’on puisse dire c’est que l’équipe phare de DC Comics, la Justice League, peine à trouver son rythme et à nous offrir un intérêt digne des membres qui l’a composent. Histoires navrantes, personnages tellement différents de ceux que l’on peut suivre dans les séries solo, dessins mous, dialogues puérils, rien n’arrivait à sauver un minimum le titre.

Frappé par un missile de la marine américaine, le Royaume d’Atlantis, dirigé par le frère d’Aquaman, décide d’attaquer la côte Est des États-Unis en guise de représailles. Boston, Metropolis, Gotham City, aucune ville n’est épargnée. Les héros de la Justice League se réunissent alors pour tenter d’empêcher la destruction totale du monde, mais réalisent bien vite leur impuissance face à l’armée atlante. (Contenu : Justice League #13-17 + Aquaman #14-16)

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous avons droit à une courte saga centrée sur Wonder Woman, qui marque l’arrivée de l’une de ses ennemies les plus intimes Cheetah ! Origines classiques et acceptables mais la saga souffre d’une Wonder Woman toujours aussi solitaire et du début officiel du couple qu’elle forme avec Superman… Je ne suis pas partisan de ce couple, et Bruce Wayne non plus. Ce Batman big brother c’est peut-être la seule chose de sympa à retenir.
Et ne parlons pas trop des dessins de Tony S. Daniel qui sont tout simplement immondes la plupart du temps. Des visages hideux, des cases complètement foirées. Sa Cheetah est plutôt sympa par contre !

Commence ensuite le gros du tome : le Trône d’Atlantide. Grosse saga qui traverse Justice League et Aquaman. Geoff Johns toujours au scénario, secondé au dessin par Paul Pelletier et Ivan Reis. Tout de suite graphiquement on fait un bond dans la qualité et la beauté ! Les deux artistes font un travail magnifique sur l’eau et ses effets, sur la pluie, les vagues, la moindre goutte. On pourrait presque croire que l’on va se faire éclabousser. L’action est bien retranscrite, et les deux artistes nous gratifient de quelques doubles pages époustouflantes.

L’histoire de départ est très simple. Suite à un problème technique des missiles sont envoyés sur l’Atlantide, la réponse ne se fait attendre, et en suivant un plan d’attaque, d’invasion, mis en place il y a longtemps par Aquaman, son frère Orm s’en prend au monde de la surface. Et la réponse est d’une rare violence. Des milliers de morts à Gotham, Metropolis et Boston. Des vagues dévastatrices engloutissent bâtiments et êtres humains sans que nos héros ne puissent rien faire ! D’ailleurs, eux aussi font se faire mâter par Orm ! Heureusement, Cyborg, qui va davantage se sacrifier pour l’équipe, décide de lancer dans le grand bain de potentielles nouvelles recrues !
Et alors qu’une guerre ouverte démarre sous des trombes d’eau, un troisième groupe rentre en jeu…

Gros complot, trahison inattendue, un poil de politique, de l’action à gogo, tous les ingrédients sont là pour nous offrir une bonne grosse saga. Et nous l’avons. C’est assez plaisant de suivre une intrigue intéressante de Justice League. Cependant tout n’est pas rose. Si Aquaman est vraiment mis en avant, si de la profondeur lui est donnée, si il a le droit à de bons échanges notamment avec Batman, et si on enlève l’exception présente depuis le début de la série : Cyborg, le reste de l’équipe est encore une fois décevante, voire inutile, voire tout simplement absente (Flash, Green Lantern) ! Et Geoff Johns nous gratifie toujours de dialogues d’une pauvreté affligeante. Ne parlons pas de la crédibilité du couple Wonder Woman/Superman… Dommage car on sait que cela peut fonctionner, notamment avec le duo Arthur/Bruce, où la tension entre les deux pour prendre la tête de l’équipe s’efface pour laisser place à du respect, à de l’écoute. Rien de bien extraordinaire non plus, mais par rapport à ce que l’on a eu jusqu’à maintenant c’est un bon progrès.

En fait la saga est bonne mais on a plus l’impression qu’elle est là pour booster Aquaman seul plutôt que toute l’équipe. Alors que la série propre à Arthur est déjà formidable. Il est dommage de ne pas avoir effectué ce travail sur tous les personnages. Si Cyborg reste égal à lui-même en temps que ciment du groupe, Green Lantern a démissionné, Flash est absent, Superman et Wonder Woman sont inutiles, heureusement Mera est là et on l’a voit plus que le couple Clark/Diana, et de nouveaux personnages sont introduits pour éventuellement rejoindre la League.

L’histoire est bien écrite, bien imaginée, bien construite et bien amenée, on ne peut qu’éprouver la même surprise et le même dégoût qu’Arthur en découvrant pour quelle raison autant de gens soient morts ! Si le statut d’Aquaman change complètement à la fin de cette saga, en bien, celui de la League change également mais pas forcément en bien. En effet, une nouvelle fois des dissensions entre les membres se font ressentir par les habitants de la Terre. A chaque fois que la Justice League fait une sortie, ils sauvent le monde certes mais surtout montrent qu’il n’y a pas d’équipe dans le fond. Cette attaque atlante est la goutte d’eau qu’espérait Amanda Waller…

Si la League s’apprête à recruter, si Amanda Waller s’apprête à recruter, une tierce personne semble se préparer à la même chose, mais au vue de ses possibilités de choix, elle n’est pas du même côté de la ligne. L’avenir s’annonce toujours plus sombre pour la Justice League…

Bref, à chaque fois qu’un arc de la Justice League se termine, on se dit que cela ne peut être pire pour cette équipe, enfin ce regroupement de héros, et pourtant à chaque fois… Mais pour la première fois nous avons le droit à une bonne histoire, où tous les ingrédients pour en faire une lecture captivante sont là, auxquels on peut rajouter des dessins époustouflants. Néanmoins de nombreux défauts persistent (dialogues, travail sur les personnages, pas d’équipe, ce n’est pas non plus l’histoire du siècle…) et la saga sert surtout Aquaman plutôt que la Justice League. En progrès !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Du classique .. mais de l'efficace..., 3 mai 2014
Par 
Peter Guizmo (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Justice League tome 3 (Relié)
Un tome 3, un petit peu particulier puisqu’hormis les deux premiers épisodes totalement intégrées à la serie Justice League, la suite est dans la continuité aussi bien de la série elle-même que de celle d’Aquaman… Les joies des crossovers américains pour des séries publiées en librairie en France… Toutefois, même si elle s’intègre totalement dans l’histoire démarée dans les deux tomes d’Aquaman, elle restera tout à fait lisible même pour les personnes qui ne suivent que la Justice League…

On démarre donc sur 2 épisodes plus centrés sur Superman et WonderWoman et leur idylle naissante… le tout sur des dessins de Tony Daniel..
Puis on attaque le vif du sujet avec l’histoire du trône d’Atlantide… une histoire qui joue parfaitement sur la situation délicate d’Aquaman pris entre ses racines atlantes et son peuple de cœur humains alors que l’engrenage de la guerre entre ces deux peuples atteint son paroxysme.. Mais qui tire les ficelles ? les autres personnages n’étant pas oublié pour autant… Une structure de récit plutôt classique pour ce genre de thématique.. mais qui fonctionne parfaitement… et atteint complètement son but….
Une histoire qui va changer dans tous les cas assez profondément les deux séries…

Graphiquement, entre Tony Daniel dans la première histoire et l’alternance de Pelletier et Reis dans le récit principal… on a d’une part du lourd mais aussi des styles qui se mèlent parfaitement donnant une unité graphique consistante durant tout le volume…

Du tout bon..
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 les super héros sont encore dans le pétrin,, 6 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Justice League tome 3 (Relié)
Pour les fans de comics et de DC. Pour une fois Aquaman a un intérêt dans l'aventure. Une bonne histoire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent Tome 3 !, 16 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Justice League tome 3 (Relié)
Pour faire court et ne pas résumer l'histoire, ce troisième tome est pour moi encore meilleur que les précédents.
En effet, en sachant peu sur Aquaman j'ai pu découvrir son univers ainsi que le personnage en lui-même.
D'autre part avec quelques rebondissements et pas mal d'originalité dans le scénario je suis très satisfait et en plus les dessins sont sublimes ;)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Très bon tome., 18 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Justice League tome 3 (Relié)
La très bonne série Justice League vue par Geoff Johns se poursuit dans ce tome à travers un très bon événement : Le Trône d'Atlantide. On regrettera toutefois l'absence du Shazam, pourtant présent sur la couverture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Très bon tome, 21 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Justice League tome 3 (Relié)
J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce tome de la ligue des Justiciers. Certe l'histoire est plutôt orientée action mais elle met en avant le personnage d'Aquaman qui le mérite bien.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Justice League tome 3
Justice League tome 3 de Collectif (Relié - 24 avril 2014)
EUR 19,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit