undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

48
4,4 sur 5 étoiles
L'Arabe du futur - Tome 1
Format: BrochéModifier
Prix:20,90 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 avril 2015
Ceux qui voient dans cet ouvrage un pamphlet anti-musuman et anti-arabe se trompent lourdement…
On y retrouve la "patte" de l'auteur. Son mode narratif très libre, plein d'humour et de candeur.
Je le lis et le relis toujours avec plaisir, et mes parents qui ont souvent voyagé dans cette région et à cette époque aussi.
J'ai très hâte de lire la suite…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
42 sur 48 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Après Marjane Satrapi, qui avait raconté sa jeunesse iranienne dans Persepolis, Riad Sattouf entreprend de mettre en images ses propres souvenirs de Lybie et de Syrie. Ce premier volume de ce qui devrait être une trilogie s'arrête en 1984, alors que l'auteur a 6 ans.

Alors que j'appréciais déjà énormément les travaux de Riad Sattouf, en BD comme au cinéma, je place ce livre au-dessus de toutes ses précédentes productions. Aussi drôle (et tragique) que la Vie secrète des jeunes, avec un trait plus soigné, ce travail semble le fruit d'une longue maturation : le récit, bien que majoritairement constitué d'anecdotes, conserve une unité et un rythme soutenu ; la narration utilise la perspective de l'enfant avec un bon dosage de "voix off" afin de ne pas perdre le lecteur ; pour mieux se repérer au cours des pérégrinations de la famille, chaque pays est caractérisé par une couleur différente... Derrière la simplicité apparente, tout a été pensé et pesé.

Moins émouvant que le récit de Satrapi, moins poétique aussi, le livre de Sattouf se rattrape par sa drôlerie, même si, comme d'habitude chez lui, le rire se mêle à l'effroi. Contrairement à sa consoeur, Riad Sattouf est le produit de deux cultures, sa mère étant bretonne et son père syrien, ce qui, joint à un sens hors-norme de l'observation, lui permet de porter un regard détaché sur les moeurs des gens qui l'environnent, sans que l'on ait l'impression qu'il milite pour une cause quelconque, ni qu'il ait peur de qui que ce soit.

Une BD intelligente, amusante et instructive, à recommander à tout public, sans aucune réserve.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
22 sur 28 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 juin 2014
Cette BD (que je qualifierai presque de roman graphique tant on apprend de choses sur l'Histoire de la Lybie et de la Syrie des années 80) est un portrait faussement naïf de ce qui a fait la petite enfance de Riad : un père à l'ouest qui fait toujours reposer la faute de ses échecs sur les autres, une mère effacée, une famille terrifiante où les femmes mangent les restent des hommes et où les enfants sont encouragés à se battre entre eux et à insulter leurs voisins, des dictatures "socialistes" assenants des discours guerriers et antisémites dans tous les médias disponibles, la pénurie, la crasse et l’absence de perspectives dans ces pays, et ce, sur fond de religion omniprésente qui interdit tout esprit critique. Raconté par un autre que Riad Sattouf, il aurait été traité de raciste d'avoir témoigné de ce qu'il a vu et ressenti. Dit par lui, c'est simplement poignant, vivant, et terriblement pathétique. Vivement le tome 2 !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Riad Sattouf est décidément un type génial. Alors qu'il a multiplié les succès au fil de ces dernières années (même si son dernier film malgré un accueil critique très correct a été assez décevant en termes d'entrées me semble-t-il), il n'a de cesse de refuser qu'on le place dans une catégorie précise et continue d'essaimer des projets dans tous les sens. Nombre de ceux qui ont cherché à se diversifier et / ou à se renouveler se sont plantés. Et bien (et c'est donc tout le côté génial du bonhomme !) lui, jamais ! C'est toujours aussi bien, et il n'y a toujours pas de fausse note.

On savait que Sattouf se servait de son passé pour écrire (ou filmer) ses oeuvres ("Retour au collège", "Manuel du puceau", et même certains détails dans la série des "Pascal Brutal" entre autres), qu'il utilisait son quotidien ("la Vie secrète des jeunes"), mais rarement le ton s'était voulu aussi personnel et introspectif. C'est donc un brutal plongeon en arrière que fait Sattouf pour nous emmener dans les premières années de sa vie et nous conter son enfance au Moyen-Orient, entre Kadhafi en Libye (moins boursouflé et encore empreint d'une doctrine faussement socialiste et panarabique) et el-Assad père en Syrie (bien aussi dictatorial que le sera son fils).

On y trouve également les racines bretonnes de l'auteur par bribes, et surtout on découvre la présence d'un père brillant quoique aveuglé par sa volonté de faire sortir les Musulmans de l'obscurantisme religieux pour donner naissance à "l'Arabe du futur"... avec tous les paradoxes que cela comporte, surtout à une époque marquée par la fin du colonialisme et l'émergence du panarabisme. Ce qui donne lieu à des situations où le cocasse se mêle allègrement au tragique, et où le quotidien de l'enfant Sattouf s'imbrique avec les changements politiques et sociétaux de ces pays. Ce grand écart parvient à être réalisé grâce à cette habileté incroyable chez l'auteur à faire se rencontrer des ressentis si opposés sans tomber ni dans le dédain, ni dans l'introspection personnelle psychanalytique. C'est fin (même lorsque c'est gras, c'est dire !), intéressant, intelligent, et tout cela sans parler du dessin, toujours aussi particulier chez Sattouf, mais surtout terriblement attachant !

Au final, Riad Sattouf signe là un de ses meilleurs albums. Le côté autobiographie est pleinement maîtrisé, avec ce qu'il faut de "voyeurisme" et surtout la capacité de replacer sa propre histoire dans un contexte géopolitico-familial complexe, mais ô combien passionnant. A lire très vite, en attendant la suite (et le tome 4 de Pascal Brutal qui se fait méchamment désirer !).
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 19 juillet 2015
Lauréat du Prix du Meilleur Album à Angoulême en 2010, Riad Sattouf construit depuis près de 15 ans une œuvre remarquable, qui s'étend depuis quelques années au cinéma (Les Beaux Gosses et le récent Jacky au royaume des filles). Observateur averti de la tra- gédie contemporaine, il entame avec L'Arabe du futur un triptyque autobio- graphique, et fait le récit étonnant d'une enfance passée entre la France et la Syrie.
Rédigé par : Sélection du Festival international de la bande dessinée à Angoulême 2015
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 mai 2014
touchant, simple et subtil, attachant. On guette déjà la suite.
MERCI à R Sattouf de nous faire partager les hauts et les moins hauts de son histoire dans l'Histoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 juillet 2015
J'ai acheté cet ouvrage en le choisissant parmi les prix du festival d'Angoulême.
L'art graphique attire l’œil et nous pousse à continuer, on retrouve un univers et une culture très personnelle à l'auteur.
Ce livre présente à la fois un intérêt pédagogique, culturel et humoristique porté par un auteur qui nous transmet une partie de sa vie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 30 juillet 2015
J'ai offert cette BD à un syrien d'origine qui a vécu là bas à peu près en même temps que l'auteur. Il y a retrouvé toute son enfance. Quant à moi, lorsque j'ai lu ce livre j'ai appris beaucoup de chose sur le moyen orient et son histoire.
De plus j'apprécie le style des dessins et l'histoire est saisissante.

En bref, une réussite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Il nous a d’abord fallu passer outre ce que pouvait laisser penser le titre peu engageant de cet album, récemment primé à Angoulême : L’arabe du futur, qui semblait surfer sur les thèmes trop à la mode.
Mais finalement la BD autobiographique de Riad Sattouf (qui fit un passage chez Charlie) s’avère une bonne surprise.
Il ne s’agit pas vraiment d’un arabe du futur qui naîtrait des printemps récents ou des étés à venir : bien au contraire, il s’agit plutôt de l’arabe du passé, celui des années 70-80, un arabe qui compte déjà pas mal de printemps.
Riad Sattouf nous raconte son enfance en Lybie puis en Syrie.
Et comme il a l’âge de nos enfants … ses parents ont le nôtre ! et c’est donc cette soirée diapos des années Pompidou puis Giscard, vues depuis d’autres rives de la Méditerranée, que l’on a trouvée savoureuse.
Le papa syrien de Riad rencontra sa maman bretonne au cours de ses études en France. Muni de ses tout nouveaux diplômes et du petit Riad tout blond, le couple partit pour la Lybie renaissante, contribuer à l’essor de la révolution socialiste emmenée par un Kadhafi à qui il restait encore quelques derniers plombs (qui n’allaient pas tarder à sauter eux aussi).
Tendresse amusée pour ses personnages et ironie mordante pour le contexte de ces années-là : c’est la recette de cet album.
Après la Lybie de Kadhafi et ses illusions perdues presque attendrissantes (à l’époque où tout n’avait pas encore tout à fait basculé dans l’horreur), la Syrie de Hafez-el-Assad semble beaucoup plus sinistre (il y manquait peut-être l’argent du pétrole) et l’on se demande tout au long de ces pages ce que pouvait bien ressentir la jeune bretonne partie suivre son diplômé de mari …
L'autobiographie de Riad devrait bientôt se poursuivre jusqu'aux années actuelles et la fuite de la Syrie en guerre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 mars 2015
Déjà ce titre : dans une France où une certaine idéologie tend à se répandre, il constitue une heureuse provocation. Tout tombe juste dans cette BD, l'humour est toujours au top, les dessins faussement naïfs servent parfaitement l'histoire. J'attends le suivant avec impatience !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L'Arabe du futur - Tome 2
L'Arabe du futur - Tome 2 de Riad Sattouf (Broché - 11 juin 2015)
EUR 20,90

Les vieux fourneaux - tome 1 - Ceux qui restent
Les vieux fourneaux - tome 1 - Ceux qui restent de Wilfrid Lupano (Album - 10 avril 2014)
EUR 11,99

No sex in New York - tome 1 - No sex in New York
No sex in New York - tome 1 - No sex in New York de Riad Sattouf (Album - 20 novembre 2004)
EUR 11,99