Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fort bien ouvragé, 2 mai 2014
Par 
LD (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Indiens des plaines (Album)
À l'occasion de la grande exposition se tenant au Musée du Quai Branly d'avril à juillet 2014, Skira publie comme il faut s'y attendre un catalogue / beau livre. Si ce n'est bien sûr pas la première fois qu'une exposition est consacrée dans notre pays aux Amérindiens et à leurs cultures, il s'agit là d'une des plus importantes, à plus forte raison car de grands musées américains sont de la partie et l'alliance avec le Quai Branly a permis de réunir des pièces d'époques et d'origines diverses en assez grand nombre.

Il faut tout de suite noter que le catalogue sort concomitamment en français - Indiens des plaines - et en anglais - Indiens des plaines-gb / The Plains Indians: Artists of Earth and Sky (édition américaine, qui est prévue pour septembre 2014, avant que l'exposition ne se balade aux États-Unis, de Kansas City à New York). Cela peut avoir son importance étant donné que tous les rédacteurs sans exception sont anglophones : les lecteurs de l'anglais voudront peut-être avoir accès aux textes directement tels qu'ils ont été écrits. Cela étant, la traduction de Camille Fort s'avérant absolument impeccable, on ne perdra pas trop au change en acquérant l'édition française. Si seulement tous les textes de catalogues étaient aussi bien traduits...

Je n'ai pas encore vu cette exposition, mais il est évident en considérant le catalogue que 1) l'intérêt des objets présentés n'est pas douteux 2) le commissariat semble avoir été globalement très bien mené. Le plan du catalogue semble suivre celui de l'exposition une fois passés l'introduction et les deux premiers articles généraux. Le premier, celui de Colin G. Calloway, s'intitule "Les Indiens des plaines : histoire d'un destin" ; le deuxième, signé Arthur Amiotte, a pour titre "Des artistes du ciel et de la terre". Soit un article historique, qui retrace en une petite dizaine de pages une histoire complexe en la résumant plutôt bien mais sans entrer suffisamment dans le détail et en se concentrant sans surprise sur le 19ème siècle . Et un article culturel, au sens le plus large du terme, qui explique en quoi les productions sont liées aux us et coutumes, les objets aux usages et croyances, etc. Autant dire que si ce deuxième article peut suffire à préparer la lecture des notices consacrées à chacune des productions reproduites par la suite, autant la partie historique est, quoique bien faite, un peu courte si l'on n'a pas déjà quelques connaissances sur la question. Il est en particulier regrettable qu'un troisième article ne vienne pas éclairer ce qui se trouve précisément derrière le vocable "Indiens des plaines", en entrant un peu mieux dans le détail des différentes nations indiennes. Après ces articles, le plan chronologique est le suivant : Peuples anciens / La vie dans les Grandes Plaines 1700-1820 / L'épanouissement d'une culture 1820-1860 / La mort du bison 1860-1880 / Dans les vestiges des terres ancestrales 1880-1910 / Communautés et diaspora 1910-1965 / Renouveau artistique dans la vie contemporaine 1965-2013. La plupart du temps, l'image de l'objet occupe une pleine page, la notice l'accompagnant également. Des doubles pages viennent ponctuellement apporter un éclairage sur une question historique (ex. L'expédition de Lewis et Clark) ou artistique et technique (ex. L'art rupestre, le travail du métal).

Même sans les avoir encore vus directement, il est évident que les objets sont parfaitement mis en valeur par les photographies. Les fonds, les éclairages, la vivacité des couleurs : tout est d'excellente qualité. Il en va de même pour les reproductions de peintures, dessins et photographies. Bref, si l'on met bout à bout que la mise en page est élégante, que la qualité de reproduction de l'iconographie est excellente et qu'il n'y a pas de défaillances du côté de la traduction pour l'édition française, on constate que ce livre est sans conteste de la belle ouvrage. Quant à l'intérêt des notices, il s'avère comme tout ce qui est dû à des contributeurs divers variable, mais elles sont souvent relativement longues sans être indigestes et il est bon qu'elles soient relativement détaillées afin de donner au lecteur des repères et des clés de compréhension de tous les types, au-delà de la description de l'objet et de son usage.

On sait bien qu'il est impossible sur un tel sujet de viser l'exhaustivité. Au-delà des productions et de leur description, il manque tout de même un peu de mise en perspective pour que ce catalogue soit tout à fait complet. Cela étant, il propose une matière déjà dense dans une forme parfaitement conçue, ce qui n'est pas rien. Et si l'on veut en savoir plus, on pourra lire un des nombreux livres sur la question, comme The Plains Indians / Les Indiens des plaines de Paul Carlson par exemple.

Au titre des lectures complémentaires, je rappelle pour mémoire, pour ce qui est de la fiction et des Amérindiens d'hier, un des romans-fresques les plus riches des dernières décennies : Fools Crow / Comme des ombres sur la terre de James Welch - l'histoire se situe chez des Blackfeet du Montana. À noter que ce romancier a aussi signé un beau livre de "non-fiction" sur les Indiens des plaines dans la période critique allant de 1865 à 1890, C'est un beau jour pour mourir. Et pour ce qui est de la non-fiction et des Amérindiens aujourd'hui, je conseille l'enquête-essai-récit de David Treuer Rez Life: An Indian's Journey Through Reservation Life / Indian Roads (c'est sous ce titre qu'Albin Michel sort la traduction française à la mi-mai). Lui-même en partie Ojibwe du Minnesota, Treuer raconte ce qu'est la vie dans une réserve de nos jours, tout en donnant toute la profondeur historique requise, en décortiquant les questions juridiques, etc. Ce faisant, il fait un sort aux clichés et brosse un tableau vivant de ce que cela signifie que de faire partie d'une nation indienne au 21ème siècle, que l'on vive dans une réserve ou non d'ailleurs.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un très beau livre sur les Indiens des plaines., 15 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Indiens des plaines (Album)
Ce livre est le catalogue de l'exposition sur les Indiens des plaines présentant un grand nombre d'objets du quotidiens de ces différentes tribus. L'intérêt vient du fait que les photos des objets présentés sont très grandes et très belles et surtout qu'elles sont accompagnées de précieuses informations nous expliquant en détail ce que l'on regarde.
Très beau livre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Indiens des plaines
Indiens des plaines de Collectif (Album - 16 avril 2014)
EUR 47,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit