Commentaires en ligne


33 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (17)
3 étoiles:
 (9)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon roman d'anticipation pour ados
West est une jeune fille de 15 déjà durement éprouvée par la vie. Elle a perdu sa mère assez jeune, sa petite soeur et son grand frère peu après, et son père, incapable de vivre sans sa femme, s'est donné la mort, chose rarissime dans le monde formaté où ils vivent. West vit donc seule avec son...
Publié il y a 8 mois par Lisbei13

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dans l'air du temps
West vient d’enterrer encore un frère tué par son alter ego. Elle est toujours en deuil quand Cord devient à son tour actif. D’après le 4e de couverture, on s’attend à ce que l’héroïne se batte pour vivre mais au lieu de cela, nous sommes face à un livre qui parle d’assassinats gratuits. Notre...
Publié il y a 9 mois par Archangela


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon roman d'anticipation pour ados, 12 avril 2014
Par 
Lisbei13 (Morestel, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
West est une jeune fille de 15 déjà durement éprouvée par la vie. Elle a perdu sa mère assez jeune, sa petite soeur et son grand frère peu après, et son père, incapable de vivre sans sa femme, s'est donné la mort, chose rarissime dans le monde formaté où ils vivent. West vit donc seule avec son frère Luc, et tous deux attendent avec un mélange d'inquiétude et de fascination le jour de leur "activation". Ce jour-là, qui peut arriver n'importe quand entre leur 10ème et leur 20ème année, ils recevront la mission la plus importante de leur vie, et potentiellement la dernière : éliminer leur double, leur jumeau ... avant que celui-ci ne les tue.

Car c'est ainsi que l'impitoyable ville-forteresse de Kelsh sélectionne ses citoyens, s'assurant que seuls les plus forts survivent, qu'ainsi ils sont tous aptes à protéger leur ville si un jour elle était attaquée par le monde extérieur. Chaque famille souhaitant donner naissance à un enfant est "couplée" à une autre famille, et après une combinaison des patrimoines génétiques des 4 parents, deux jumeaux voient le jour et sont élevés chacun dans leur famille, sans aucun contact l'un avec l'autre jusqu'au jour où ils sont tous les deux "activés". Et à partir de ce jour décisif, le compte à rebours est enclenché : si dans les 30 jours qui suivent, l'un des deux jumeaux ne parvient pas à éliminer l'autre, alors les deux sont exécutés.

West se prépare depuis sa plus tendre enfance à affronter un jour son double, la mort, le maniement des armes sont ses compagnes au quotidien ... et pourtant, quand tout bascule autour d'elle, les automatismes acquis au cours de toute sa vie ne seront peut-être pas suffisants pour lui permettre de survivre. Et elle devra remettre bien des choses en question et transgresser bien des règles avant de pouvoir s'accomplir.

J'avoue que l'on rentre vite et facilement dans l'univers assez sombre de ce roman pour ados, et que je l'ai lu en deux soirées. L'atmosphère est oppressante, la sensation d'enfermement, de paranoïa et presque de schizophrénie (avec cette histoire de double assez bien menée) bien plantée, et le personnage de West n'est pas en reste avec son histoire personnelle assez dramatique et son mental torturé. L'intrigue est prenante, et bien sûr, on a terriblement envie de savoir ce qu'il va advenir de West et de son double.

Pour autant, je regrette que certains aspects de l'histoire, notamment celui de la remise en cause du système instauré dans cette cité autarcique, ne soit pas plus développés après avoir été abordés à certaines moments. Et du coup, forcément, la fin m'a laissée un peu ... sur ma faim ! Parce qu'elle concerne uniquement l'héroïne, et pas l'univers créé autour d'elle.

Mais bon, je pense que ce roman plaira beaucoup à son public, et ne boudons pas notre plaisir, étant donné qu'il s'agit d'une histoire assez originale, bien menée et plutôt bien écrite ! Par contre, si ce roman évite le credo "mutants, vampires et autres loups-garous", il s'inscrit en revanche dans la veine du "survivalisme" dans la veine des Hunger Games et autres Divergente ... mais comme je n'ai pas lu ces derniers, du coup, je ne compare pas !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dans l'air du temps, 20 mars 2014
Par 
Archangela (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
West vient d’enterrer encore un frère tué par son alter ego. Elle est toujours en deuil quand Cord devient à son tour actif. D’après le 4e de couverture, on s’attend à ce que l’héroïne se batte pour vivre mais au lieu de cela, nous sommes face à un livre qui parle d’assassinats gratuits. Notre héroïne tue sans raison et pour du fric… En bref, c’est un tueur à gage.

Alors l’idée en elle-même d’avoir un double de soi, est géniale. Cependant, le déroulement de l’histoire est déroutant. L’écriture est fluide, assez simpliste parfois ; les actions sont très détaillées.

Cette histoire est dans l’air du temps : de la violence gratuite comme si c’était un mode vie normal.

Ce qui manque à ce livre : de l’émotion !
Ce n’est pas un livre pour ado, loin de là.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un premier tome palpitant, bourré d’action, mais en même temps de réflexion. Une excellente lecture !, 8 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
Ma chronique en brève

Un premier tome palpitant, bourré d’action, mais en même temps de réflexion, nous dépeignant un univers sombre et glauque qui m’a autant attirée qu’il ne m’a repoussée. Un excellent moment de lecture !

Note générale : 16/20

Mon avis sur…

L’histoire

Dès les premières pages de ce roman, nous entrons directement dans l’univers de Kersh, où les enfants ont jusqu’à 20 ans pour tuer leur double. En effet, à Kersh, Cité recluse derrière d’immenses murs, la stérilité touche toute la totalité de cette ville. Heureusement, la science vient au secours de cette population et les bébés peuvent apparaître, mais sous la forme de jumeaux (issus du mélange de deux couples différents). Pour éviter à la surpopulation, les jumeaux auront tous une épée de Damoclès au-dessus de leur tête : un jour, ils seront activés. Alors ils auront un mois, et pas une heure de plus, pour assassiner leur double. Ou ils mourront.
Nous découvrons West Grayer, qui a grandi dans ce monde pour se transformer en une adolescente d’une quinzaine d’années qui a vu ses frères et sœurs disparaître, et a perdu ses parents quelques mois plus tôt. On est face donc à une jeune femme très mature que la vie n’a pas épargnée. Face à son activation future, elle décide de devenir une Chasseuse, et tuer les jumeaux d’autres personnes afin de s’entraîner pour le jour où son tour arrivera.
Tombe le moment où tout bascule et où elle est activée. Il lui reste 30 jours pour venir à bout de son double. Y parviendra-t-elle ? Mystère !
Je me souviens, au fil de ma lecture, m’être demandé si j’appréciais ce premier tome. En effet, l’histoire est vraiment palpitante, les héros touchants (bien que West m’a parfois un peu agacée avec ses tergiversations incessantes) et l’univers bien sombre, comme je les aime. Mon problème alors ? L’aspect très glauque de cette ville, le fait que des enfants (car oui, c’est tout ce qu’ils sont) doivent tuer un être pour survivre. Chaque personne de Kersh ayant été activée et étant toujours en vie a donc du sang sur ses mains. J’ai trouvé cela très dur et presque dérangeant que la pureté d’un enfant soit ainsi détruite.
Je sais qu’on retrouve ce style dans différents ouvrages dystopiques, mais c’est vrai que je ne m’y ferai probablement jamais.
Quoi qu’il en soit, comme je l’ai dit plus haut, bien que je me sois interrogé sur mon plaisir à découvrir ce livre, je ne peux vous cacher que j’ai adoré me plonger dans ce monde, ce qui ne faisait que de renforcer ce mélange de joie et d’angoisse. Une dualité étrange, pour un livre étrange en résumé !
Les personnages sont tous très bien détaillés, et je me suis principalement attachée à Chord, l’ami de West. C’est un jeune homme mature, protecteur (il va être d’une grande aide pendant son activation), et qui est foncièrement bon. J’ai aussi été touchée par Dess, un garçon que West rencontre durant son mois « d’activée ».
Les relations sont très bien dépeintes et m’ont paru réalistes. C’est un point qui m’a beaucoup plu et marqué de ce livre.
En conclusion, un excellent moment de lecture, avec un univers sombre qui ne peut pas laisser indifférent, des héros « vrais » et sensibles qui permettent d’alléger l’atmosphère de cette dystopie. J’en suis ressortie avec une seule envie : me jeter sur le tome 2. Ce que j’ai fait dans la foulée !

L’histoire : 16/20
Les personnages : 18/20

L’écriture

La plume d’Elsie Chapman ne s’engonce pas de fioritures : elle est directe, simple, et violente. On ne nous prend pas avec des pincettes, on n’enjolive pas Kersh. Non. Nous sommes transportés dans toute l’horreur de cet univers, dans son absurdité, dans son incompréhension et cette une grosse claque que l’on reçoit dans les premières pages de ce livre. J’ai trouvé son style puissant, grave et en parfaite adéquation avec l’histoire. Une belle réussite !

Le style d’écriture : 18/20

La symbolique

En lisant ce livre, je n’ai pu m’empêcher de penser à la schizophrénie : un double qui existe, soit plus mauvais, soit meilleur que nous, évoluant dans la Cité et dont l’ombre nous guette sans cesse. Un jumeau à faire disparaître. J’ai trouvé cette dualité très intéressante, d’un point de vue psychologique. C’est soi-même que l’on abat lorsqu’on tire une balle dans le corps de son double. Il nous ressemble, il a les mêmes gênes. Sa différence ? Avoir vécu dans une autre famille. Avoir eu une autre vie.
C’est tuer ou être tué. Vraiment ? Ne se tue-t-on pas un peu en assassinant de sang froid celui qui est notre miroir ? Ne salissons-nous pas notre âme avec le sang qui recouvre nos mains ?
Cette complexité est un point qui m’a vraiment interpellée dans ma lecture. C’était comme si deux êtres ne formaient qu’une seule personne, comme les deux parties d’une totalité, une dualité parfaite. Finalement, en détruisant l’une de ces deux parts, on se détruit soi-même.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une dystopie haletante et intense - Coup de coeur, 26 juin 2014
Par 
Saefiel - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
En Bref
Dualed est une dystopie haletante et intense avec un univers très bien travaillé et un personnage principal que j’ai beaucoup aimé. La question de la vie et de la primauté de celle ci par rapport aux autres est traitée avec finesse et intelligence. Les quelques points négatifs n’entachent en rien, à mon avis, la grande qualité de ce roman et de cette histoire originale.

Pour aller plus loin
Dans la ville de Kersh, une vie et une place se méritent, pour cela tous les adolescents passeront par une activation ; c’est à dire qu’ils devront trouver leur double élevé par une autre famille, nommé un Alt – pour Alter Ego -, et l’éliminer avant la fin du compte à rebours des trente jours ; sinon les deux Alt mourront. Celui qui ressort vainqueur de cette confrontation devient un accompli et peut commencer à vivre normalement.
C’est dans cet univers que West évolue. Elle est une adolescente de quinze ans qui se prépare depuis des années à tuer son Alt pour pouvoir avoir le droit de vivre. Mais lorsque West est activée tout bascule, tout ce pour quoi elle s’est entraînée semble loin désormais, les doutes l’assaillent : Et si ce n’était pas elle qui méritait de vivre ?

West change des personnages dystopiques habituels qui sont toujours trop courageux et ne se posent pas suffisamment de questions à mon goût. L’adolescente est réaliste, elle a peur, elle doute au point de devenir parfois illogique, et surtout, elle tente de protéger ses proches au risque de se faire du mal à elle même. J’ai aimé West pour tous ses défauts qui la rendent si attachante. Le fait qu’elle panique me l’a rendue sympathique et logique contrairement à son attitude de départ trop confiante qui en aurait fait un personnage antipathique à mes yeux.
Je ne m’aventurerais pas trop à propos des autres personnages pour éviter de « micro spoiler » le début, je préfère vous laisser découvrir. Sachez seulement que j’ai également apprécié Chord pour sa ténacité et pour sa capacité à faire ressortir les aspects plus doux de la personnalité de West.

L’écriture d’Elise Chapman est particulièrement immersive, elle nous plonge dans un monde que l’on parvient sans peine à imaginer, la saleté, la surpopulation, les paysages futuristes… La question du droit de vie et de la mort est bien traitée, nous amène à la réflexion tandis que la sensation oppressante que ressent West prend aux tripes. Le suspens monte progressivement, au point de devenir haletant à l’image des meilleurs thrillers. Les temps morts ne servent qu’à magnifier le tout.
Mon seul petit point négatif, qui finalement m’empêchera d’aller jusqu’au coup de cœur, est l’aspect parfois un peu trop précipité et rapide du début, les ellipses temporelles entre chaque chapitres ont parfois brouillé ma compréhension.

Chronique originalement postée sur Les petits mots de Saefiel
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 déçu quand même, 9 avril 2014
Par 
El Frédo (Lens) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Pour présenter le livre, l'action se déroule dans une civilisation humaine future qui s'est repliée sur elle-même pour ne pas avoir à affronter ses voisins. Afin de sélectionner les meilleurs d'entre eux, en cas d'attaque, pour les adultes désirant un enfant, des jumeaux sont génétiquement créés à partir des gènes de 2 couples. Ils sont ensuite placés dans chacune des familles demandeuses. Ensuite, entre 10 et 20 ans, les jumeaux, qui grandissent normalement, sont "activés", il faudra alors qu'ils se retrouvent pour s'éliminer. Seul le plus fort méritera sa place et pourra ainsi vivre sa vir et fonder une famille s'il le veut.
Lorsque cela arrive à West, 15 ans, juste après que son ami, voire petit ami, Chord, ait survécu, les questions l'assaillent. Elle se retrouve partagée entre le fait de traquer ses cibles, car c'est une chasseuse, et le fait d'affronter son propre double. Chord veut l'aider mais elle fait tout pour le laisser à l'écart, de peur qu'il soit tué par accident.
Il y a effectivement de l'action, et cette variante de Hunger Games se lit vraiment avec intérêt, oui c'est du Hunger games mais sans rébellion.
Et je suis déçu par le fait que l'héroïne, finalement, ne se retourne pas contre ce système qui la fait souffrir, ce système qui la rend criminelle sans aucune raison valable.
Est-elle vraiment meilleure que son double ? Quelle est la morale de cette histoire ? je me pose encore la question.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une très bonne dystopie, 7 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
A Kersh pour survivre il faut prouver son utilité et mériter sa place dans la société de cette ville fortifiée. Chaque enfant naît avec un double génétiquement identique, appelé un Alt, jusqu'à ce qu'entre les ages de 10 et 20 ans ils soient activés. Ils ont alors 30 jours pour prouver qu'ils méritent leur place en éliminant leur double. West a perdu de nombreux membres de sa famille à ce terrible jeu. A l'approche de son activation elle n'a pas droit à l'erreur : elle doit se préparer à triompher en prouvant qu'elle est la meilleure version d'elle-même !

Et, personnellement, j'ai beaucoup apprécié West. C'est un personnage très réaliste qui est vraiment semblable à une jeune femme de quinze ans lambda. Elle ne tombe pas dans le cliché de l’héroïne de dystopie qu'on croise bien trop souvent et ce fut donc un vrai bol d'air frais. Bien sur West est forte et déterminée, cependant elle a aussi des doutes et des peurs. En effet, au fil du récit elle prend peu à peu conscience de la réalité du monde dans lequel elle vit et des épreuves auxquelles elle devra faire face. Si elle veut survivre, elle devra devenir une meurtrière et donc asseoir sa supériorité en tant que Alt... Néanmoins West n'est pas convaincue qu'elle soit réellement la meilleure et celle qui mérite sincèrement sa place à Kersh. C'est un vrai cheminement personnel qu'elle devra donc effectuer dans Dualed afin de prendre pleinement conscience d'elle-même. Et ça, c'est quelque chose auquel on peut tous s'identifier et qui nous rendent cette héroïne terriblement attachante.

Chord, le second personnage a avoir une certaine importance dans le récit, m'a également charmée. Il est un vrai soutien sans faille pour West, et ce alors même que cette dernière est persuadée pouvoir s'en sortir seule. Je pense que le jeune homme a totalement conscience du conflit intérieur que vit la jeune femme et respecte donc ses choix alors qu'elle se débat contre elle-même. Il garde subséquemment une certaine distance tout en anticipant et en offrant toute l'aide qu'il juge nécessaire à West pour traverser cette épreuve. C'est quelque chose que j'ai foncièrement apprécié à propos de son personnage. Il n'empiète jamais sur les désirs de l’héroïne et sa loyauté, ainsi que sa ténacité, ne peuvent que forcer le respect !

Au delà des personnages le monde dystopique, basé autour de cette cité repliée sur elle-même et anticipant une éventuelle attaque d'un extérieur en guerre, m'a plutôt convaincu. L'idée est bien trouvée, avec de solides bases, et est bien développée. Elsie Chapman ne s'y attarde pas en détail mais nous donne tout juste ce qu'il faut pour que la dystopie prenne tout son sens.

Le rythme du récit, quant à lui, ne peut qu'être qualifié de prenant et haletant. Il fini de nous rendre accro à ce roman puisqu'on est complètement pris au piège de cette histoire dont on ne peut se détacher avant le dénouement final.

Dualed fait donc définitivement parti de la famille des très bonnes dystopies. Construit comme un thriller, avec des personnages à la psychologie plus qu'intéressante, ce premier roman est sans conteste une excellente réussite. Faites-vous une faveur et ne passez pas à côté de cette incursion dans la cité de Kersh !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Que le meilleur gagne, 16 avril 2014
Par 
Sakura (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Voilà une expression qui a tout son sens dans le monde de West.
Si c'est une jeune fille assez normale, énergique et volontaire, son monde l'est moins lui. Un monde où les citoyens doivent avant tout, être des combattants, car le monde extérieur n'est que chaos.
Comment sélectionner des vainqueurs ?
Facile ! Prenez 2 enfants à naître, trafiquez leur génome pour qu'ils se ressemblent comme 2 gouttes d'eau et quelque part entre 10 et 20 ans, donner leur 1 mois pour s'entre tuer !
Que le meilleur gagne.
Un monde post apocalyptique ... Encore !
Des enfants qui doivent tuer pour survivre ... ouaih déjà vu !
Mais non, le sujet est traité intelligemment, on ne s'ennuie pas, les personnages sont attachants et sortent des stéréotypes du genre.
Plus simple, plus vrais peut être.
La confrontation entre le monde de tous les jours, routine, amis, école et ce mois de survie est habilement menée.
Un premier roman prometteur, qui se lit d'une traite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Avis d'un lecteur de 13 ans, 18 avril 2014
Par 
Client_mystere - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Très bon livre Le livre est bien écrit et l'histoire est prenante, on ne peut pas le lacher. Je m'attendais pourtant à être déçu quand j'ai vu que ça ressemblait beaucoup à Hunger games...
L'histoire n'est pas mal, mais j'attends de lire le 2eme tome car on ne comprend pas tout. Bref envie de connaitre la suite.
Je le conseille à ceux qui ont aimé Hunger games!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un livre au suspense haletant !, 13 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Attention, ce livre renferme un piège : une fois ouvert, vous ne serez plus capable de le refermer avant d'avoir atteint la toute dernière page ! J'ai vraiment adoré cette histoire, très originale, très forte et parfois même carrément dérangeante. A lire d'urgence !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Morale ?, 8 avril 2014
Par 
Dr Jones "demilune" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dualed (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Si le récit est fort agréable à lire, avec une narration fluide, une écriture agréable, un rythme soutenue et une histoire prenante, je reste malgré tout très réservé sur ce roman.
Je suis fortement gêné par la trame de l'histoire et sur le fait qu'a aucun moment l'auteur ne fasse se poser des questions à ces héros. Ils agissent mécaniquement en suivant sans rechigner les doctrines du régime en place et sans aucun sens morale. Le fait de tuer ne leur pose pas plus de problème que cela, même s'ils ont perdu beaucoup de leurs proches.
Le récit n'est qu'une suite de combats et de poursuites sans que les protagonistes ne remettent an cause l'ordre établit ou les raisons qui les amènent à tuer !
Il est fort dommage que dans un récit principalement destiné aux adolescents il ne soit soulevé les notions élémentaire du bien et du mal et que la morale et la beauté de la vie ne soit jamais au cœur du récit.
Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Dualed
Dualed de Elsie Chapman (Broché - 6 mars 2014)
EUR 15,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit