undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles7
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 mai 2004
J'ai dévoré ce livre.
Je ne pensais pas qu'un livre sur le K2 pouvait etre aussi captivant !
On est tenu en haleine du début à la fin.
Pour moi, le succès de ce livre tient des histoires d'alpinistes qui, bien qu'authentiques, paraissent si hors du commun et palpitantes qu'on croirait lire un roman.
L'auteur a également su trouvé l'alchimie des mots pour nous faire vivre les sensations et la nature telles qu'elles ont du être.
On vit pleinement les éléments. La neige, la glace, le vent et le soleil sont humides ou secs, intemporel ou en mouvement, parfois réconfortant, souvent intransigeant, mais toujours très réel.
Un grand moment !
Merci Monsieur MOLGA !
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2008
petit correctif apporté au commentaire sur ce livre:
le légendaire et dramatique bivouac de Walter Bonatti au K2, en 1954, eu lieu à 8100 m d'altitude ( et non 5100 m ! ).
Comme il le raconte dans son livre " l'Affaire du K2 ", Bonatti doit bivouaquer avec le hunza Mahdi, en pleine tempête, une nuit entière, abandonné, trahis par 2 autres alpinistes de l'expédition italienne Lacedelli et Compagnoni.
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2004
génial!! je ne suis pas une mangeuse de bouquins, mais celui-là m'a comme aspirée dans ses pages.
il vous donne des frissons, vous donne le vertige, et surtout impose le respect face à ses héros!
l'auteur, Paul Molga a rendu un bel hommage à ce sommet! félicitations!
je n'en dis pas plus, à vous de découvrir ce livre!!!
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2015
ecit par un journaliste , qui est spectateur et non acteur avec des digressions inutiles - mallory à l'Everest, et des prétentions scientifiques , sans doute valables , qui font apparaître l'auteur comme un prof
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2014
Un livre passionnant sur les diverses tragédies et aventures qui entourent cette montagne. On ne peux que rester humble face à une telle force de la nature
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2015
Arrivé rapidement, neuf, déjà lu depuis longtemps, à reserver pour les amateurs de montagne et le K2 est une belle montagne avec une histoire riche.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2009
Ce livre est mauvais. Il s'agit d'une mauvaise compilation de récits d'alpinistes qui y étaient, eux, au K2, saupoudrés de quelques éléments de physiologie de l'altitude. M. Molga (qui n'a même pas la politesse de préciser dans son livre quelles sont ses qualifications, et encore moins ses connaissances et compétences en matière d'alpinisme !) personifie cette montagne de manière très négative. Son récit est truffé de «monstrueux couloir », « monstre de schiste et de granit », « morphologie tueuse de ce grand rempart » et autres expressions du même calibre qui tiennent davantage du mauvais roman policier. Les montagnes sont le résultat de phénomènes géologiques (orogenèse, tectonique des plaques), point.
Bien sûr qu'elles sont dangereuses, mais bien moins dangereuses que nos chères autoroutes, où la plupart d'entre nous risquent quotidiennement leur vie, car nous avons besoin de notre véhicule pour aller travailler. Ce risque est quotidien et accepté par notre société, et les journalistes (dont M. Molga fait partie, dixit Amazon) n'en parlent pas. Elles sont aussi dangereuses du fait de l'encombrement - comme les autoroutes : une autoroute vide est dangereuse par la vitesse qu'elle autorise, mais une autoroute bondée l'est encore davantage. Chacun connaît quelqu'un qui a « fait » le Mont-Blanc, mais qui est incapable de chausser des crampons tout seul. Un inconscient de plus qui a mis la vie d'autres personnes en danger!
Pour ma part, je pratique l'alpinisme depuis 25 ans, sans accident, avec quelques 6000 des Andes à mon actif. L'alpinisme est darwinien: les « mauvais » sont éliminés, c'est un phénomène naturel. Mais avant tout l'alpinisme est un jeu fantastique entre soi et la montagne. Entre son niveau technique/physique, son expérience, la gestion des risques, la dynamique d'équipe et les conditions météo, nivologiques, la logistique de l'expédition, etc. Un jeu où parfois l'on perd, ou c'est la faute à « pas de chance ». Tous ceux qui ont laissé leur vie en montagne ont choisi et accepté ce risque, et ils ont mille fois préféré mourir là-haut, en exercant leur passion, que dans un stupide accident de voiture !
Au lectorat vraiment intéressé par le sujet, je conseille de lire les récits de ceux qui ont fait l'histoire du K2 (Bonatti, Diemberger, Viesturs, etc.) - et à cette époque, une expédition était autre chose que certaines expéditions actuelles, où un quelconque quidam incompétent et irresponsable peut tenter un 8000, à condition qu'il ait les moyens, i.e. la somme correspondante, et le loisir de laisser deux mois son travail en plan ! Lisez les livres de Joe Simpson ou dŽEd Viesturs, si possible les originaux, et vous apprendrez ce qu'est l'alpinisme ... plutôt que de dépenser 20 euros pour le livre de M. Molga, qui ne les vaut pas!
33 commentaires17 sur 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,40 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)
  -  
Build Sophisticated Forms and Processes in Office 365