undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:45,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Bien que des ouvrages de grande qualité aient été publiés en français depuis la mort de Kubrick, par exemple celui de Michel Chion aux éditions Cahiers du cinéma, Stanley Kubrick : L'humain, ni plus ni moins (fraîchement réédité), le mètre-étalon reste le livre de Michel Ciment, Kubrick.

Un des premiers grands livres de cinéma - la 1ère édition date de 1980 - alliant avec un tel équilibre texte et iconographie réfléchie, sans être pour autant un album de photos sacrifiant l'analyse de l'oeuvre, le livre de Ciment est un modèle d'analyse biographique et critique, sans oublier les entretiens qui enrichissent considérablement la portée des propos du critique. Il vaut certes mieux avoir vu les oeuvres pour apprécier le regard que porte sur elles Ciment, mais cet ouvrage propose une multitude d'approches et d'éléments d'analyse qui permettent à quiconque voudrait réfléchir sur le cinéma, et sur le cinéma de Kubrick en particulier (et dieu sait qu'avec lui, il y a de quoi faire!), de se munir des outils adéquats. Finalement, les fils tissés par Ciment et par les entretiens avec Kubrick et ses collaborateurs aident à approcher ce que la tapisserie de l'oeuvre dessine. Si cela vous intéresse d'appréhender un oeuvre dans sa globalité et sa diversité et un artiste du cinéma tel que Kubrick, vous trouverez assurément votre bonheur dans ce livre très riche, dans lequel il convient de se replonger à chaque fois qu'on a l'occasion de revoir un film de Kubrick (par exemple pour la ressortie en salles de certains films et du coffret de l'oeuvre complet en dvd, à l'occasion de l'intégrale et de l'exposition à la Cinémathèque française à partir de fin mars 2011). Et si cette oeuvre n'a pas fini de nous parler, comme je le pense, il restera indispensable de revenir à cet ouvrage précieux sur un des grands artistes de notre temps.

NOTE SUR L'EDITION 2011: elle n'est en rien différente de l'édition dite définitive publiée quelques mois après la disparition du cinéaste en 1999, puis rééditée en 2001 et 2004 avec une préface de Martin Scorsese : Kubrick édition définitive. La seule différence réside dans le fait que la couverture est souple et plus cartonnée. Même la bibliographie n'a pas été mise à jour, alors que les publications sur Kubrick ont été décuplées depuis sa mort. Sans doute Ciment a-t-il eu à coeur de ne pas faire mentir la mention d'édition "définitive" et de ne pas proposer une édition plus définitive que définitive, mais on peut regretter cette décision. Cette édition définitive, non modifiée aujourd'hui, a en effet suivi de peu la sortie du dernier film de Kubrick, "Eyes Wide Shut" et peut-être avec le recul aurait-il fallu retravailler quelque peu le texte sur ce film-là. Sans parler du fait que d'autres textes auraient pu être refondus, là aussi en donnant une perspective que la douzaine d'années depuis la disparition du cinéaste pouvait donner. Tel quel, le livre reste passionnant, et témoigne également de couches sédimentées, le livre bénéficiant du côté "work in progress" pour lequel chaque nouveau film valide en grande partie les intuitions et affirmations précédentes. Les nombreux entretiens ajoutés dans l'édition définitive restent absolument essentiels pour une appréhension fine de la méthode Kubrick et de son évolution. Rappelons pour ceux qui ne connaîtraient pas du tout le livre qu'en terme d'entretiens, on en trouve trois avec Kubrick lui-même - sur "Orange mécanique", "Barry Lyndon" et "Shining" - Kubrick ayant répondu aux questions de Ciment sur "Full Metal Jacket" par écrit. Aux entretiens avec certains collaborateurs déjà contenus dans les premières éditions se sont ajoutés dans l'édition définitive des entretiens très éclairants avec des comédiens, et non des moindres (Jack Nicholson, Malcolm McDowell, Marisa Berenson, Shelley Duvall), mais aussi avec la co-scénariste de "Shining" Diane Johnson, etc. Le dernier texte rédigé par Ciment, hommage écrit juste après sa disparition, montre à quel point il a réussi à allier l'amour pour son sujet et la distance nécessaire de l'analyste. Bref, ce livre reste une des clés d'entrée idéales dans l'univers cinématographique de Stanley Kubrick et, de pair avec celui de Michel Chion, le meilleur en français.

AUTRES CONSEILS DE LECTURE
- pour les anglophones, un livre qui couvre lui aussi le territoire de l'oeuvre avec grand talent, une précision et une puissance d'analyse évidentes, le meilleur à mon sens de ceux que j'ai lus en anglais : On Kubrick de James Naremore
- pour les francophones, un essai très personnel dans son approche de l'oeuvre, des plus stimulants malgré ses quelques défauts, Le cinéma au bord du monde : Une approche de Stanley Kubrick de Philippe Fraisse
- pour une approche plus rigoureusement philosophique et plus fouillée encore, ne pas hésiter à se diriger vers Stanley Kubrick : Une odyssée philosophique de Sam Azulys. Publié un an après, le livre répond dès l'introduction à certaines des assertions de Fraisse en les discutant et en en contredisant franchement certaines. Un dialogue intellectuel fructueux.
- le gros dossier que la revue Positif, sous l'égide de Michel Ciment, avait consacré à Kubrick après sa disparition : Positif spécial, numéro 464 : Stanley Kubrick

Ce commentaire est dédié aux kubrickiens de tout bord et de toute obédience, à commencer par les plus kubriques du lot. Et aux kubrickiens qui s'ignorent encore et qui risquent fort de le devenir au contact des films, leur attachement ne pouvant gagner qu'à s'étoffer par des propos intelligents et autre exposition sur le maître et ses oeuvres. Quant aux non-kubrickiens, on ne leur dédie pas ce commentaire, mais on les pardonne...

NB Ajoutons que dans les n° 601 et 602 (mars et avril 2011), Positif refaisait un dossier Kubrick à l'occasion de l'intégrale et de l'exposition à la Cinémathèque. Y était inclus entre quelques études l'entretien original que Kubrick avait donné à Michel Ciment sur "Full Metal Jacket", qu'il avait demandé à récrire complètement pour publication dans le livre. Evidemment, Kubrick n'y disait pas les mêmes choses, sous forme écrite et après coup, et les réponses qu'il fait pendant cette discussion, moins concertées naturellement, s'avèrent fort intéressantes et plus révélatrices. Celui-ci est à présent disponible dans le recueil d'entretiens Une renaissance américaine.
2121 commentaires|32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2015
que dire de plus- en fait kubrick était un initié(cad au courant de pas mal de choses qui se passaient derrière les rideaux du pouvoir). tout ses films ont plusieurs lignes de lectures. exemple:the shining- qui parle autant d'une maison hantée que du massacre des indiens, de pédophilie(jack est un abuseur alcoolique), du contrôle de l'esprit(faites des recherches). pour moi il était franc-maçon(secte satanique). beaucoup de symbolismes maçonniques dans ses films.exemple:l'affiche du film orange mécanique-pyramide ,l'oeil qui voit tout, mind control. ce monde est plus mystérieux et complexe que vous ne l'imaginez.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2014
Etant fan de Kubrick je ne pouvais passer à coté de cet ouvrage très fidéle et complet de Michel Ciment sur un des meilleurs cinéastes.

Juste le meilleur ouvrage sur S.K
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2014
Livre très bien fait avec de belles images, très intéressant pour un cinéphile.
Rien à reprocher pour l'expédition : rapide et propre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

49,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)