Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Témoignage passionnant, bien que certainement déformé par la personnalité de l'auteur.
Ce livre passionnant se découpe en deux parties: le témoignage de Lamence Madzou prend trois quarts du volume, et l'analyse de la sociologue qui a conduit les entretiens occupe le reste. Autant dire que le témoignage lui-même est passionnant, et très bien rédigé: le texte est vivant, à la fois bien construit et pourtant...
Publié il y a 19 mois par FX de Vasselot

versus
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Vantardise
Lamence Madzou est très vantard, probablement trop occupé à défendre son cas (il est interdit de séjour dans plusieurs départements français) et à minimiser la gravité des faits. Cela nuit évidemment à la force de son propos.
L'analyse de Marie-Hélène Bacqué qui suit est plus...
Publié le 27 novembre 2010 par gdl


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Témoignage passionnant, bien que certainement déformé par la personnalité de l'auteur., 23 janvier 2013
Par 
FX de Vasselot (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais un chef de gang : Suivi de (Poche)
Ce livre passionnant se découpe en deux parties: le témoignage de Lamence Madzou prend trois quarts du volume, et l'analyse de la sociologue qui a conduit les entretiens occupe le reste. Autant dire que le témoignage lui-même est passionnant, et très bien rédigé: le texte est vivant, à la fois bien construit et pourtant écrit avec des mots et des phrases simples, probablement proches des enregistrements d'origine. Le tout est rassemblé de manière très cohérente, et la lecture est d'autant plus passionnante qu'elle est facile. On vit avec Lamence environs vingt-cinq ans de sa vie, de son enfance d'immigré banlieusard à la construction de son groupe (son "gang", comme il l'appelle), des premières rixes entre bandes à l'escalade de violence de la "guerre des trois ans" (88-90), de la reconversion au "bizness" (trafic de drogue) au banditisme organisé (vols de voitures, cambriolages, recels), de l'expulsion de France à la guerre civile au Congo, du retour à l'investissement associatif. Ce témoignage recèle de véritables perles: cet ado de 15 ans avait instinctivement compris toutes les leçons pour être un excellent manager, et il l'a prouvé avec ses "Fight boys". De plus, un lecteur de René Girard sera frappé par tous les exemples de crises mimétiques qui émaillent le texte dans sa partie sur la violence entre bandes.

L'analyse de la sociologue est, quant à elle, tournée de manière beaucoup plus universitaire, et il est plus difficile de s'y plonger quand on sort de la biographie au style bien plus vivant. Elle vaut pourtant le coup d'être lue, car certaines parties (notamment sur le rôle des filles) sont vraiment intéressantes et complètent bien le récit de Lamence qui est moins disert sur ce sujet.

Bref, c'est un livre à lire en prenant des notes dans la marge. Mon exemplaire en est couvert.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 La réalité n'est pas un miroir flou, mais une fenêtre à ouvrir., 26 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais un chef de gang : Suivi de (Poche)
La réalité n'est pas un miroir flou, mais une fenêtre à ouvrir. Merci à la sociologue et à l'auteur pour avoir ouvert une fenêtre plus grande qu'on peut le croire...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Vantardise, 27 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais un chef de gang : Suivi de (Poche)
Lamence Madzou est très vantard, probablement trop occupé à défendre son cas (il est interdit de séjour dans plusieurs départements français) et à minimiser la gravité des faits. Cela nuit évidemment à la force de son propos.
L'analyse de Marie-Hélène Bacqué qui suit est plus intéressante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

J'étais un chef de gang : Suivi de
J'étais un chef de gang : Suivi de de Marie-Hélène Bacqué (Poche - 22 avril 2009)
EUR 9,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit