undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles6
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:10,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 novembre 2013
Il s'agit avant tout d'un travail de journaliste plus que d'une analyse économique. Le livre est bien construit et semble bien documenté. Il est intéressant car écrit dans un style plutôt vivant, mais il ne faut pas en espérer une analyse économique ou politique très poussée.
Il montre bien par l'exemple que le mécanisme des crises financières est répétitif et ancien, mais on n'a pas forcément compris quand on le ferme pourquoi on ne parvient pas à juguler cette mécanique (l'explication qui semble se dégager du livre est que la cupidité humain est sans bornes, et que les milieux régulateurs et politiques sont trop liés aux milieux d'investissement pour légiférer efficacement; ce qui est possible d'ailleurs, mais pas vraiment démontré).
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2016
Christian Chavagneux dépeint avec clarté et précision et beaucoup de recul les 4 crises financières principales depuis la célèbre "Tulipomania" à Amsterdam au XVIIième siècle jusqu'à la crise des subprimes en 2007. Où l'on voit clairement que les ressorts principaux de ces crises sont le plus souvent les mêmes: goût démesuré pour le profit, étourdissement dans des inventions financières dont la complexité croît jusqu'à ce que plus personne ne maîtrise plus rien, illusion de la "nouvelle ère économique". Et donc, qu'assez logiquement, ces crises sont 1°prévisibles et par conséquent 2°prévues depuis longtemps par les esprits lucides (les exemples abondent dans le livre). L'ensemble est égayé de vignettes historiques savoureuses et instructives. Par exemple: saviez-vous que Marivaux avait écrit pour se refaire de sa ruine dans la banqueroute de Law? Le tout, dans un excellent français : cela peut paraître une remarque de vieux ronchon mais c'est vraiment très agréable!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2014
Ce livre explique admirablement les phénomènes économiques depuis la tulipe hollandaise à la crise des subprimes et au-delà.
Analyse remarquable, d'une très grande clarté, superbement écrit. A recommander!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2015
Je me suis régalé à lire ce livre car même si il date de quelques années, on s'aperçoit qu'il n'a pas pris une ride... toujours les mêmes et pour les mêmes raison s...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2016
Bonne réception du livre, je n'ai pas de problème particulier concernant cet article donc je le recommande à ceux qui sont intéressés
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2014
Pas si brève que ça cette histoire car c'est compliqué la finance et compliqué exprès pour gruger les affamés de profit non professionnels, mais ce livre permet d'étayer la révolte instinctive que suscite cette activité qui cancérise nos économies, nos économies qui sont constituées par du labeur honnête et les justes gains qu'il produit pour chacun et pour la collectivité.
On y lit aussi que des mesures appropriées ont été prises à l'échelle mondiale et que pour leur réussite il faut qu'une prise de conscience par les "braves gens" soit faite et qu'une mobilisation morale puisse se produire pour qu'on en finisse avec ces carnassiers.
"Alternatives Economiques" dont Ch. Ch. est le directeur adjoint est une revue implicitement militante : les socialistes feraient bien de la lire pour y trouver la bonne définition du combat à mener contre le Capitalisme sauvage.
22 commentaires|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)