Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un prix mérité
D'habitude, je fuis les romans primés ... mais le nom de celui-çi était prédestiné pour me faire changer !
Un livre passionnant de bout en bout, qui traite de l'existence, de l'amour ... et du téléphone ... mais n'espérez pas que je vous en dise plus, ce serait dommage. Mais vous découvrirez que...
Publié le 18 février 2006 par Philippe Poux

versus
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un climat plus qu'une histoire
Voilà deux voyages que je n'oublierai pas.
Plus qu'une histoire j'y ai trouvé une ambiance, des impressions fortes qui restent même une fois le livre fermé.
j'ai beaucoup aimé ce dépaysement
Publié le 28 avril 2010 par Isabelle


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un climat plus qu'une histoire, 28 avril 2010
Par 
Isabelle "isa" (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir - Prix Médicis 2005 (Broché)
Voilà deux voyages que je n'oublierai pas.
Plus qu'une histoire j'y ai trouvé une ambiance, des impressions fortes qui restent même une fois le livre fermé.
j'ai beaucoup aimé ce dépaysement
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Barbant, 5 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir - Prix Médicis 2005 (Broché)
Ayant plutôt bien apprécié "Faire l'amour" j'ai lu ce roman.

Ou plutôt, essayé, puisque l'ouvrage m'est tombé des mains alors que j'avais bravement lu les deux tiers. Le style ambitieux - et formellement réussi - ne peut compenser l'absence quasi-totale d'action et le peu d'intérêt que peut susciter l'intrigue. Ennuyeux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 fuir..? oui plutôt, oui..., 6 octobre 2006
Par 
blackpoulet (vers paris) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir - Prix Médicis 2005 (Broché)
c'est un de mes premiers livres primés contemporains que j'ai lu. si le début du roman est tout simplement fascinant (cette scène dans le train chinois une nuit de canicule ..!), le reste est franchement... comment le dire poliment ? ... fastidieux ? très pénible. mais c'est de ma faute j'aurais du m'en douter : un style "édition de minuit".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un prix mérité, 18 février 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir - Prix Médicis 2005 (Broché)
D'habitude, je fuis les romans primés ... mais le nom de celui-çi était prédestiné pour me faire changer !
Un livre passionnant de bout en bout, qui traite de l'existence, de l'amour ... et du téléphone ... mais n'espérez pas que je vous en dise plus, ce serait dommage. Mais vous découvrirez que l'on peut raisonnablement se méfier des téléphones !!!
Posez votre mobile éteint, et laissez-vous envouter par ce roman !
Merci à Eliott Blake, qui avec sa chronique dans Phonethik, m'a donné envie de lire ce livre !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 De Shangaï à Portoferraio, 13 novembre 2013
Par 
KALIBAN - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir - Prix Médicis 2005 (Broché)
La première partie de ce roman se déroule en Chine; à Shangaï et Pékin. Le lecteur n'en saura guère plus que le narrateur immergé dans un pays inconnu dont il ne connaît ni la langue ni les usages. Les gestes et les actes demeurent incompréhensibles. Quel jeu joue donc la délicieuse Li Qi ? Dans quelles sombres affaires trempe Zhang Xiangzhi, la relation d'affaires de Marie, à qui le narrateur a remis une forte somme d'argent en liquide ? Point de cartes postales touristiques de la Chine, Jean Philippe TOUSSAINT, toujours au plus près de son personnage principal, décrit dans le détail une palpitante partie bowling suivi d'une hallucinante fuite en moto.
Direction ensuite l'île d'Elbe pour l'enterrement d'Henri de Montalte, le père de Marie. Celle-ci, bouleversée, cherchera du réconfort auprès du narrateur.
Jean Philippe TOUSSAINT réussit particulièrement deux scènes imaginées par son narrateur : le désarroi de Marie lui apprenant, au téléphone, le décés de son père puis, après l'enterrement, les recherches de Marie pour le retrouver dans les différents hôtels de l'île d'Elbe. C'est à la fois minutieux et émouvant...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent ! Rester !, 8 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir - Prix Médicis 2005 (Broché)
Scènes éblouissantes tant par leur originalité, leur onirisme et leur puissance dramatique ! À lire en urgence, à la suite de FAIRE L'AMOUR et avant LA VÉRITÉ SUR MARIE. Voyage assuré.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quel style !, 16 mars 2006
Par 
Fou des livres "rotule" (Strasbourg) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir - Prix Médicis 2005 (Broché)
Un trés beau livre surprenant et écrit d'une manière qui ne peut pas laisser insensible. Une histoire pas tout à fait banale mais qui reste très crédible.
Un livre qui une fois terminé laisse un souvenir fort grâce à son climat envoutant.
A lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Un roman... à fuir peut-être..., 4 janvier 2014
Par 
Cetalir "Cetalir" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir - Prix Médicis 2005 (Broché)
« Fuir » constitue le deuxième tome de la trilogie amoureuse entre le narrateur, dont nous ignorons le nom, et Marie, cette belle ensorcelée, fantasque, insupportable, délicieuse et enjôleuse. Comme pour le premier tome « Faire l’amour » ou le récent « La vérité sur Marie », ce court fascicule peut se lire en toute indépendance des deux autres.

Toussaint a le chic pour poser, en quelques phrases, le ton et le lieu du récit. Nous voici débarqués en plein Shanghai où le narrateur se rend. Il doit y remettre une enveloppe comportant vingt mille dollars à l’agent de Marie dont, une fois de plus, il est plus ou moins séparé.

Perdu dans un pays dont il ne comprend ni la langue ni les usages, il se trouve confronté à deux étranges personnages. L’agent, vaguement menaçant, indéchiffrable, vociférant régulièrement dans son téléphone portable, aux allures de malfrat et de combineur. Mais aussi, et surtout car c’est un thème récurrent dans cette trilogie du désir, une troublante jeune chinoise, furieusement attirante et qui entretient une relation énigmatique avec l’agent.

Sur cette trame, Toussaint nous entraine sur un rythme effréné à travers une Chine sale et bruyante, d’autant plus dangereuse que les activités du binôme chinois prennent des libertés appuyées avec la légalité.

Mais ce roman est aussi, voire surtout, un roman sur l’attirance, sur le jeu de la séduction, sur la difficulté à quitter un être qui fut aimé et qui a le chic pour vous rattraper aux pires moments d’une nouvelle tentative amoureuse. Car Marie est une indescriptible chieuse !

Pourtant, on reste en dehors de ce roman qui n’a ni la puissance scripturale et narrative du dernier tome, ni l’unicité étrange des premiers romans de l’auteur. Le livre se laisse lire plaisamment, on y admire une apparente facilité à écrire, mais on pourrait bien l’oublier aussi vite qu’on l’aura lu.

Publié aux Editions de Minuit – 2005 - 186 pages

Retrouvez mes notes de lecture sur thierrycollet-cetalir.blogspot.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Fuir - Prix Médicis 2005
Fuir - Prix Médicis 2005 de Jean-Philippe Toussaint (Broché - 16 septembre 2005)
EUR 13,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit