Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 FAIS DODO COLAS MON P'TIT FRERE...
Colas fait dodo et Fanfan lui colle une mandale...C'est la Guerre des Boutons (Ah Yves Robert, le petit Gibus et le fameux : "si j'aurais su, j'aurais pas venu"....Cela irait bien à la campagne de Ségo la Démago)....Bref Fanfan fait dans le gaullien (Pardon, mon Général !)...Le rêve français : discours et entretien (sans s).Le mot...
Publié le 4 septembre 2011 par BAGRATION

versus
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Reveries
Qu'est ce que peut-être le socialisme demain? François Hollande dans ce livre recueil de ses discours et entretien donne un aperçu des idéaux qui demeurent pour poursuivre l'expérience socialiste. On aurait aimé trouver une voie , un chemin qui trace une politiques pour aider le lecteur dans ses choix dans sa compréhension de l'évolution...
Publié le 31 octobre 2011 par Pottok


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Reveries, 31 octobre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le rêve français : Discours et entretien (2009-2011) (Broché)
Qu'est ce que peut-être le socialisme demain? François Hollande dans ce livre recueil de ses discours et entretien donne un aperçu des idéaux qui demeurent pour poursuivre l'expérience socialiste. On aurait aimé trouver une voie , un chemin qui trace une politiques pour aider le lecteur dans ses choix dans sa compréhension de l'évolution de la pensée socialiste. François Hollande a préféré apporter à chaque problème (chômage, sécurité, éducation,déficit) la solution qu'il préconise et constitue ainsi l'essentiel de son programme pour sa candidature à l'élection présidentielle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 I have a dream ... get out !, 14 octobre 2011
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le rêve français : Discours et entretien (2009-2011) (Broché)
François Hollande aurait-il oublié son anglais à l'école de commerce (HEC) ? Car grand promoteur via une internationale socialiste qui a bon dos du libre-échangisme intégral, il aurait dû s'adresser aux citoyens de la région France dans la langue du business international qui est l'anglais (avant que ne le soit le mandarin). Non. L'homme politique qu'il est dévoile toute la mesure de son courage en s'exprimant en français.

Point.

Devant la désindustrialisation en France menée à pas de course à cause de l'aliénation des élites politiques de droite et de gauche au libre-échangisme depuis l'engagement massif du Père fouettard Jacques Delors en 1983 (le tournant de la rigueur), qui prenait la roue de Reagan et de Thatcher, l'explosion du chômage, la disparition de savoirs-faires industriels (la broderie, quid ? par exemple), la misère terrifiante de nos citoyens, que propose François Hollande, partisan à la Présidentielle de la République de la région France ? Il propose de nous faire rêver sur les thèmes généraux et consensuels de la justice, de l'égalité, d'un peuple qui "marche en avant" - comme le signale son éditeur, car de fait marcher de travers, c'est pour le crabe et marcher en zigzag, pour les ivrognes, et marcher en arrière, pour qui ?

Oh que c'est important d'entendre de la part d'un candidat forcené au OUI - avec sa camarade de compétition aux primaires socialistes Martine Aubry (cf. pour mémoire Constitution européenne : Ils se sont dit oui : Attac leur répond) pour le référendum sur le projet de TCE qui dévoilait sa véritable identité néolibérale par l'affirmation du double mensonge de "la concurrence libre et non faussée" (cf. l'analyse critique fondamentale de Jacques Sapir (La fin de l'eurolibéralisme), qui avait considéré tous les opposants à cet anti-démocratique projet (dont certains de ses camarades de parti, Laurent Fabius, éternel homme de mous compromis, et Arnaud Montebourg) comme des partisans des l'extrémisme (de droite si possible) et qui, après la victoire populaire du NON, et le rejet de ce traité, accepta sans sourciller, militant même, pour le Traité de Lisbonne, la copie du TCE, comme il est important d'entendre que la campagne présidentielle est un moment privilégié de "rencontre avec les Français" (p.15).

Quelle importante information ! Hélas pour François Hollande, avec la fermeté du politicien convaincu que son devoir de président de la République, au nom de l'internationale socialiste (qui a bon dos), la forme de rencontre qu'il préconise de fait, est celle de la violence économique. En effet, d'après ce politicien, il est interdit de protéger économiquement les citoyens français (cf. la mise KO par Emmanuel Todd de François Hollande, en 47 secondes, interview de juillet 2011 sur dailymotion).

Hollande prête allégeance à Jaurès - éternelle figure de gauche récupérée même par Sarkozy, pacifiste en diable, ayant voulu jusqu'au bout la sujétion de la France à l'Allemagne au nom de la paix, en militant contre l'alliance franco-russe en 1911 par exemple -. Mais qui ne le fait ? qui le sait ?

Il cite à tour de bras tous les grands hommes du vingtième siècle, qui ne sont que pâles prédécesseurs de sa Majesté, en renfort de la publication de son livre. Car pour rencontrer le peuple, c'est le livre qui est l'instrument de l'éducation : Charles de Gaulle, Mendès France, Clémenceau etc. (p.16) Quelle salade mes aïeux ! Charles de Gaulle n'a-t-il pas fait oeuvre de civilisation en nationalisant les secteurs clefs de notre économie ? Et Lionel Jospin, papa chéri de Hollande et Aubry, n'a-t-il pas privatisé à tour de bras, y compris EdF ?

Ah, c'est lui qui va reprendre le flambeau du parti qui depuis plus d'un siècle a défendu le progrès, la justice, l'émancipation ... et donc la collaboration avec le régime nazi pour ses élites d'avant guerre comme le révèle Simon Epstein (Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance) ? !!! - voir mon commentaire - Surtout que François Hollande ne cite aucunement un socialiste, grand héros de l'Histoire de France, grand Résistant, mort pour la France, esprit brillant de ce siècle, Pierre Brossolette (Pierre Brossolette) - qui était sous le coup de l'exclusion du PS avant son arrestation et sa mort en 1944 - ni Gaston Deferre par exemple, autre socialiste engagé (réseau Brutus) par exemple. Ah oui me diriez-vous, il a cité Pierre Mendès-France qui avait rejoint la France Libre. Mais de référence à cet engagement spécifique, honorifique, rien dans l'ouvrage non plus.

Et l'indigeste monologue verbeux se poursuit avec le rappel de discours tout aussi creux, vides de sens, traduisant cet esprit de défaitisme que fustigeait déjà Georges Clémenceau (Grandeurs et misères d'une victoire) à propos de ceux qui capitulaient devant les exigences d'un pays tiers (alors l'Allemagne, maintenant Bruxelles, la Chine, après avoir été les Etats-Unis etc.).

Avec François Hollande, nous sommes en réalité sur le terrain de l'extrémisme économique et politique. Son endoctrinement libre-échangiste, son allégeance au système bancaire, aux grands de ce monde, au diktat de l'Euro fort (qui sombre), cette monnaie unique que voulut Delors contre l'idée de monnaie commune chère, à raison, à Jacques Sapir, n'apportent hélas rien de nouveau depuis 1983 : la terreur économique est son programme.

Le rêve français n'est vraiment pas compris par ce petit commis bourgeois, en ce sens bien socialiste comme l'avait déjà dénoncé Charles Péguy, dreyfusard de la première heure dans le superbe ouvrage citoyen L'Argent, publié en 1913, un an avant sa mort, le 5 septembre 1914, à la tête d'une section qu'il commandait :

"Le parti politique socialiste est entièrement composé de bourgeois intellectuels. Ce sont eux qui ont inventé le sabotage et la double désertion, la désertion du travail, la désertion de l'outil."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 FAIS DODO COLAS MON P'TIT FRERE..., 4 septembre 2011
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le rêve français : Discours et entretien (2009-2011) (Broché)
Colas fait dodo et Fanfan lui colle une mandale...C'est la Guerre des Boutons (Ah Yves Robert, le petit Gibus et le fameux : "si j'aurais su, j'aurais pas venu"....Cela irait bien à la campagne de Ségo la Démago)....Bref Fanfan fait dans le gaullien (Pardon, mon Général !)...Le rêve français : discours et entretien (sans s).Le mot "Discours" c'est bien....il y a forcément un s à la fin....T'en fais un et on a l'impression que tu en as fait plein...

Comme dit sur le passage des coureurs du Tour de France dans la montée du Col de L'Elysée "Allez Fanfan, mords z'y l'oeil" (ah non lui, il ne sera pas là....)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le rêve français : Discours et entretien (2009-2011)
Le rêve français : Discours et entretien (2009-2011) de François Hollande (Broché - 25 août 2011)
EUR 9,95
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit