undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

455
3,7 sur 5 étoiles
Inferno
Format: BrochéModifier
Prix:22,90 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 mars 2014
Presque 600 pages de galop effréné pour le dernier Dan Brown, Inferno, éd. J.C Lattès. Certes nous ne sommes pas dans la grande littérature, le descriptif hugolien ou la préciosité proustienne.

Ce qui prime c’est l’intrigue, du plus haut intérêt. L’action se déroule à la vitesse grand V sans un instant de répit, sinon quelques courts moments de réflexions qui éclaircissent légèrement l’énigme, croit-on ; en fait de nouvelles arcanes se révèlent au lecteur de façon savamment dosée. Cette halte nous aura au moins permis de reprendre souffle. Mais... mais, vite ! Il faut fuir de nouveau...
Même si le descriptif ne règne pas en maître la cité florentine est bien décrite, l’amoureux de la capitale Toscane y est transporté par la force brute de l’écriture : du ponte Vecchio au palazzo Vecchio, le lecteur pose ses pas dans ceux de Robert Langdon.

Dévoiler l’énigme dans une critique, même positive, serait de mauvais goût et un mauvais service à rendre au lecteur. On peut dire tout de même, sans trahir l’auteur, qu’il y est question de démographie -la catastrophe majeure à venir- et d’un savant fou ou génial qui pense avoir trouvé la solution.
Langdon est à sa poursuite, ou plutôt, il essaiera d’empêcher le plan machiavélique qui est en route. Pour cela un guide lui a été fourni : l’Enfer de Dante ! Le temps presse et les embûches qu’il rencontre à Florence, à Venise et à Istanbul, n’arrangent pas les choses.

Dan Brown a bien saisi la formule : du mystère, un brin « d’ésotérisme », une compagne au célèbre professeur où affleure toujours une romance amoureuse et des amis qu’on croyait sincères et qui se révèlent être des traitres. Les méchants deviennent les bons, c’est rodé depuis le Da Vinci Code, mais puisque ça marche et que le lecteur prend du bon temps, pourquoi ne pas continuer ?

Le film est paraît-il déjà en « pourparlers » mais on attend toujours celui du « Symbole perdu »...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 juillet 2013
Je n'ai pas retrouvé le Dan Brown du Da Vinci Code. Cet ouvrage m'a semblé bâclé, mal écrit ou peut-être mal traduit. On entre avec difficulté dans l'intrigue. Manque de suspense, pourtant l'idée est bonne et le support de la Divine Comédie est intéressant. L'ouvrage est bien documenté pour ses recherches artistiques et archéologiques qui m'ont permis de fouiller plus sur Internet.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
20 sur 25 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
-Est-ce que "Inferno" est de la grande littérature? Définitivement non
-Est-ce un livre palpitant, impossible de lâcher et qui nous donne constamment envie de tourner les pages ? Absolument!!!

L'écriture est particulièrement efficace une fois de plus, il manie à merveille le suspens tout au long du récit.
Dan Brown s'est, comme à son habitude, méticuleusement documenté sur ses sujets et sur les lieux qu'il nous fait (re) visiter, bien que parfois une certaine impression de « visite guidée » soit un peu plus présente que dans les 3 tomes précédents.
Dante et sa « Divine comédie », Venise, Florence ou encore Istambul, la surpopulation, la thérapie génique sont traités avec érudition et respect.
Ceci servant de support à une fiction puissante, extraordinairement bien ficelée et suffisamment plausible pour nous faire réfléchir sur des sujets très importants de notre époque sous un angle totalement inédit.

Les personnages sont comme à l'habitude intéressants mais sans grande profondeur.

Une tendance également à s'étaler au milieu du livre. Le classique jeu de piste parsemé d'énigmes intéressantes et de symbologie passionnante se fait un peu trop linéaire, chaque énigme résolue permet de découvrir la suivante de manière trop répétitive à mon goût.
J'aurais effectivement préféré des énigmes sur plusieurs niveaux avec un peu plus de complexité dans la construction. En habitué du genre j'en deviens un peu difficile...
Après 2/3 de lecture mon classement de préférences est alors le suivant : Anges et démons Da Vinci Code Inferno Le Symbole perdu.

C'était sans compter avec l'excellente fin, intelligente, inédite et ouverte qui me fait revoir mon classement.

Bref : Du très bon Dan Brown (mais n'attendez pas autre chose que cela).
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 août 2013
Très déçu ,manqué d'épine dorsale,une course un peu longue,la fin relève un peu l'ensemble bien que tarabiscotée
La description de Florence est correcte sans être brillante,je crois même avoir releve une petite erreur
Pour ce qui d'Istanbul ,le choix du réservoir souterrain est trop prévisible
Un livre a ne pas recommander
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
32 sur 40 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juin 2013
oh la la, quel plaisir d'être arrivé à la fin ! je ne croyais pas y arriver. 500 pages que l'on peut résumer ainsi : 400 pages de copier-coller du guide Vert Michelin, 50 pages de présentation des personnages, et 50 pages d'intrigues, et encore en comptant le prologue et l'épilogue. Descriptions touristiques abusives ! le héros traverse une place avec des ennemis derrière lui, mais il prend le temps de regarder les bâtiments, les chefs d’œuvres et du coup, 30 ou 40 pages d'explications sur qui a construit quoi. 90% du livre ne sert à rien. Que l'on décrive l'environnement, oui c'est utile pour se repérer ou pour situer l'action (quand il y en a une) mais de là à décrire le moindre pavé ,non ! M . Brown a bâclé ce livre certainement parce que son éditeur lui a dit de le finir pour telle date. Intrigue bidon, les scènes d'action sont entrecoupées de scènes anormalement calmes, bref, je suis très déçu par ce livre, moi qui d'habitude aime le genre, je suis resté sur ma faim.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 juillet 2014
dans ce livre qui fait la part belle a une visite de florence, j'ai adoré retrouver le professeur langdon, sans vouloir déflorer le livre l'auteur met en exergue le problème de la surpopulation et comment en venir a bout maintenant je n'en dirait pas plus on va me traiter de spoiler ^^ bonne lecture a tous ^^
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 16 septembre 2014
un très bon livre, de la trampe de da vinci; et Inferno va vous toucher.
Dan Brown est sans équivalence pour mélanger ainsi avec un tel talent Histoire et Science. poursuite et enigme à résoudre palpitants; toujours des rebondissements inattendus; le sujet, hélas ô combien d'actualité, est abordé et traité avec délicatesse, thèse et anti-thèse. une façon de réhabiliter Malthus, visionnaire parmi d'autres, aux côtés du géant Dante (à relire absolument). il fallait oser. Ce livre fait réfléchir et comprendre que tout est lié à ce problème d'envergure aux répercussions tellement visibles... que le monde semble aveugle et entretient coûte que coûte la cécité. Car l'humanité est "LE Problème" que je crains être sans solutions. c'est ma réflexion depuis si longtemps.
Heureusement il y a Florence et la Renaissance, quel délice !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 février 2014
Si Dan Brown nous a habitué à des thrillers énigmatiques, celui là l'est peut-être un peu trop !
Fan de Brown depuis Da Vinci Code mais surtout depuis l'énorme Anges & Démons, j'avoue avoir eu l'impression ici de lire un mélange entre un album documentaire, un Tom Clancy et un guide du routard.

Mon sentiment est partagé, il s'agit là d'un très bon ouvrage nous vantant la beauté de Florence, de Venise mais pour ce qui est du dénouement et de l'intrigue en général, je reste plus dubitatif...
Par contre, je conseille à TOUS les potentielles lecteurs d'acheter La Divine Comédie de Dante avant tout, pour comprendre le roman, la lire n'est pas si inutile que cela...

Les fans de Brown vont apprécier, les néophytes en revanche n'accrocheront peut-être pas...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 juin 2013
J'avais adoré Da Vinvi Code et encore davantage Anges et Démons... un peu moins le symbole perdu.
L'enthousiasme à la lecture des premières pages de cette nouvelle histoire de Robert Langdon retombe très vite. L'histoire traîne en longueur, on ne s'attache pas aux personnages, chaque morceau de caillou devient un prétexte pour le "petit Robert" de ramener sa science... ça en devient irritant alors que ce n'était pas du tout le cas dans les précédents livres. Le retournement "inattendu" de situation(qui n'en est plus vraiment puisqu'il y en a toujours plusieurs dans tous les Dan Brown) arrive bien mais comme un cheveu sur la soupe, sans aucune finesse. Quant à la fin... pas vraiment plus convaincante.
J'ai mis 3 étoiles quand même car n'étant pas un féru de lecture, Dan Brown a le mérite d'écrire des livres bourrés d'énigmes... qui motivent celle-ci... Lire un pavé de 600 pages en trois jours, ça tient de l'exploit dans mon cas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 juin 2013
D'accord avec toute les critiques : Intrigue pauvre, style de guide touristique mais qui a relevé l'eugénisme sournois du héros réputé grand humaniste qui s'accommode finalement de la conclusion ?
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le Symbole perdu
Le Symbole perdu de Dan Brown (Poche - 2 février 2011)
EUR 8,60

Forteresse digitale
Forteresse digitale de Dan Brown (Poche - 7 janvier 2009)
EUR 7,90

Inferno(Export Edition)
Inferno(Export Edition) de Dan Brown (Broché - 6 mai 2014)
EUR 7,63