undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5
4,0 sur 5 étoiles
Chez Marcel Lapierre
Format: PocheModifier
Prix:5,90 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 juillet 2004
Point de raffinement aristocratique des grandes façades grises bordelaises dans ce texte qui fleure bon la gouaillerie, la camaraderie franche et massive, le saucisson et la nappe à carreau. Point de circonvolutions polies, mais une franchise de gascon échauffé.
Un style libre, parfois lourd de citations sans valeurs ( Faut-il vraiment faire appel à Kierkegaard pour l'emploi de deux adjectifs simples ?), mais un style qui claque sous la langue, sans chichi. Une écriture brute de fonderie, ronde, qui égratigne, déchire, gifle même (pauvre Robert Parker....) et crie sa liberté. Liberté de produire un vin à l'image de son créateur, un vin d'esthète, de croyant passionné, foin de mode, de « yaqu'àfaucon ». Un missionnaire que ce Lapierre, et l'admiration de ce jeune auteur transparaît dans cette plume qui ébauche une révérence fort plaisante.
Un livre d'épicuriens, pour ceux qui croquent dans la vie à pleines dents, qui déclament comme Cyrano et considèrent Depardieu comme un modèle.
Lisez ce livre dans un parc un été, avec un bon sandwich, et laissez vous porter au-delà de ces belles collines du Beaujolais, pour découvrir une pépite qui brille dans un océan de médiocrité et vous imprégner de la sagesse du « Warren Buffet du Beaujolais », Jules Chauvet.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 août 2011
Marcel Lapierre a dérivé avec Guy Debord, il citait Karl Marx et Saint Augustin'. Sébastien Lapaque pouvait difficilement passer à côté de la dimension révolutionnaire de ce vigneron haut en couleurs. Ce qui ne l'empêche pas de rappeler étape par étape la longue marche qu'il a accomplie pour renouer avec le geste pur du vigneron en liberté et élever les élégantes bouteilles capsulées à la cire rouge de son morgon «nature» au rang d'oeuvre d'art. Marcel Lapierre mort, la lecture de son vif petit livre initialement paru chez Stock dans la collection "Ecrivins" de Philippe Claudel tient désormais du devoir de mémoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 janvier 2005
Ce livre, petit de taille, est un must absolu pour ceux qu'ont laissé derrière eux la charlatanerie des Robert Parkers et compagnie! Mis à part un mobbing intellectuel quelque peu casse pied, Lapaque traite son sujet avec ferveur, admiration et surtout avec un amour admirable... et Marcel Lapierre mérite cela. Un de ces rares hommes, qui veulent et qui savent procurer du plaisir, qui vous jettent dans l'aventure pour vous faire vivre expériences et découvertes inconnues, gorgée après gorgée. De la générosité artistique pure. L'enthousiasme avec le quel Lapaque nous fait vivre l' homme, les goûts et les saveurs, donne une envie irrésistible de déboucher un flacon de Marcel Lapierre sur le champ.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 mai 2011
Un livre acheté après avoir lu le petit livre "le guide Lapaque des vins de copains". Un livre très agréable à lire qui nous présente Marcel Lapierre, ses Morgon natures, de façon vivante et simple, comme ses vins. En revanche, à vouloir partir en croisade contre le monde - du vin, mais pas seulement - moderne, à coup de Karl Marx, et de généralisations abusives et provoquantes, l'auteur agace, et diminue la portée de son ouvrage. Pourquoi cette façon très française (dans les ouvrages sur le vin), de se poser en porteur de vérité, en croisé du "Naturel" contre un supposé ennemi moderne qui prend le nom ici de progrès, d'INAO, de revue des vins de France, de Parker (à croire que dire du mal de Parker est un gage de bon goût...)... ? A vouloir mélanger vin et politique, l'auteur diminue la portée de son ouvrage... Il aurait du laisser de côté la politique et s'inspirer de Kermit Lynch (Mes aventures sur la route des vins), pour nous laisser seulement un ode à l'amour du bon vin et des hommes qui le font.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 novembre 2012
Un petit récit très intéressant pour ceux qui s’intéressent au vin naturel et à Marcel Lapierre en particulier. Bien écrit.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Mes aventures sur les routes du vin
Mes aventures sur les routes du vin de Kermit Lynch (Poche - 13 février 2008)
EUR 9,15

Le petit Lapaque des vins de copains
Le petit Lapaque des vins de copains de Sébastien Lapaque (Broché - 7 août 2006)
EUR 16,30

Le Goût et le pouvoir
Le Goût et le pouvoir de Jonathan Nossiter (Poche - 26 août 2009)
EUR 7,10