Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un agréable condensé
118 pages qui se lisent très vite du fait de la brièveté des textes et de leur intensité. Les auteurs sélectionnés sont variés (voir le résumé Amazon) et les thèmes parfois divergents, bien que globalement témoignant d'une fascination parfois un peu exotique.
Pour ne citer que quelques...
Publié le 16 décembre 2008 par Joseph K.

versus
3.0 étoiles sur 5 Tokyo vue par les textes
Pour changer un peu des lectures habituelles, petite recension de ce tome de la collection Petit Mercure, chez les éditions Mercure de France, sur Tokyo.

Edo, devenue Tokyo en 1868, est la capitale d'un Japon à l'heure du changement par le contact avec les Européens, quasiment interrompu depuis plusieurs siècles. La ville se met...
Publié il y a 7 mois par Stephane MANTOUX


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un agréable condensé, 16 décembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le goût de Tokyo (Poche)
118 pages qui se lisent très vite du fait de la brièveté des textes et de leur intensité. Les auteurs sélectionnés sont variés (voir le résumé Amazon) et les thèmes parfois divergents, bien que globalement témoignant d'une fascination parfois un peu exotique.
Pour ne citer que quelques titres des textes sélectionnés: Dans la première partie on retrouve "Est-ce une (belle) ville?", "La liberté de penser", "Une publicité omniprésente", "Capitale de la mode"... dans la deuxième partie un peu plus critique: "Le cyclope endormi", "Une cité aseptisée", "Stéréotypes", "Shopping et fashion victims", "L'Empire du déchet"... et enfin en troisième partie plus dans la poésie "Exercices de disparition","Des villages oubliés dans la ville", "Une architecture précaire et imprévisible", "Marcher, voir, écrire", "Rire, boire et danser"...
Vous l'aurez compris les témoignages sont différents, sceptiques ou séduits, mais le potentiel de la ville est infinie. Si vous avez visité Tokyo cela vous fera plaisir de partager des sensations similaires à certains auteurs. Sinon vous aurez envie d'aller explorer cette capitale qui ne laisse personne indifférent.
La brièveté du livre est son seul défaut. On aurait aimé avoir les double, le triple.. mais du coup cela nous pousse à aller soi même rechercher les textes dans leur intégralité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dépasser les aprioris sur Tokyo, 22 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le goût de Tokyo (Poche)
Voici un ouvrage tout à fait intéressant sur Tokyo. En une centaine de pages et en quelque trente textes d'auteurs divers, ce petit livre nous donne à savourer les multiples saveurs de cette ville tentaculaire.
Chaque texte pousse à réfléchir sur tout ce qui fait la réputation (bonne ou mauvaise) de Tokyo.
"Est-ce une (belle) ville?", "La liberté de penser", "Une publicité omniprésente", "Capitale de la mode", "Le cyclope endormi", "Une cité aseptisée", "Stéréotypes", "Shopping et fashion victims", "L'Empire du déchet" etc etc...
Les idées reçue sur cette ville (et ce pays) sont tellement nombreuses qu'elles finissent presque toutes par se contredire. Cet ouvrage permet de se faire sa propre opinion. J'y ai appris énormément de choses et j'ai noté plusieurs des livres ou des auteurs mentionnés afin d'approndir le sujet.

Pour moi, une chose est sûr, j'espère un jour pouvoir découvrir, arpenter les rues de Tokyo et en savourer tous les mystères. Un jour peut-être....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Tokyo vue par les textes, 9 mai 2014
Par 
Stephane MANTOUX - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le goût de Tokyo (Poche)
Pour changer un peu des lectures habituelles, petite recension de ce tome de la collection Petit Mercure, chez les éditions Mercure de France, sur Tokyo.

Edo, devenue Tokyo en 1868, est la capitale d'un Japon à l'heure du changement par le contact avec les Européens, quasiment interrompu depuis plusieurs siècles. La ville se met à l'ère Meiji, avec notamment une véritable révolution dans les transports. D'où une prolifération de l'espace urbain, aussi, que d'aucuns voient comme anarchique. Tokyo a été en grande partie dévastée, à deux reprises, au XXème siècle, une première fois lors du tremblement de terre de 1923, et une seconde fois pendant les bombardements américains de 1945. D'où un urbanisme "par pièces". Michaël Ferrier propose dans ce petit volume des impressions de personnes, célèbres ou non, à propos de la capitale japonaise.

On découvrira ainsi combien le "voyage à Tokyo" fait partie du cursus des provinciaux, comme dans le Sanshirô de Natsume Sôseki. Tokyo est bien née d'un immense processus de démocratisation et de modernisation, loin de l'espace de coercition qu'on s'imagine traditionnellement. En 1909, un ouléma tatar en visite au Japon s'étonne déjà de l'importance des publicités dans la capitale nipponne ! Le géographe Philippe Pelletier rappelle néanmoins que la tendance actuelle est aussi à la concentration des fonctions résidentielles, commerciales et culturelles sur un même espace afin d'attirer un public toujours plus nombreux et de pousser à une consommation quasi illimitée. Quant à Pierre Loti, il cherche en son temps les sanctuaires d'un Japon qui est en fait en train de disparaître, progressivement. Paul Claudel évoque le tremblement de terre de 1923. Marguerite Yourcenar, elle, n'a pas du tout aimé Tokyo. Plus trivial, ce court passage où est posé la question du traitement des ordures de la capitale, ce qui ne manque pas d'étonner. François Laut décrit dans son premier roman les camions noirs de la haine, ceux des militants d'extrême-droite hurlant leurs slogans en pleine rue dans des mégaphones. Et David-Antoine Malinas parle d'un problème longtemps méconnu de la capitale, celui des sans-abris, qui se multiplient à partir des années 1990. La ville se prête d'ailleurs fort bien aux scénarios apocalyptiques ou futuristes (on pense par exemple à Akira). Sans parler de l'existence des love-hotels.

Bref, une plongée sympathique et qui amène à réfléchir sur le Japon et sa capitale, vus à travers les textes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le goût de Tokyo
Le goût de Tokyo de Collectifs (Poche - 16 octobre 2008)
EUR 6,80
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit