undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:7,25 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Edité chez "The Feminist Press", Ce libre est un echo de "L'éveil " de Kate Chopin ou encore de "Une chambre à soi " de Virginia Woolf, écrit sous la forme d'un journal, ce livre nous fais voir sans vraiment nous expliquer comment une femme que son mari dorlote comme une enfant s'imagine qu'une autre femme est coincée sous le papier peint et tente de la libérer tout en devenant complètement irrationelle...
véritable playdoyer pour l'égalité des sexes on peut aussi constater que le récit est destiné au docteur Weir Mitchell pour lui montrer que l'isolement n'est pas le meilleur moyen de guérir une dépression nerveuse. ce livre à sa parution a néanmoins été déconseillé aux jeunes filles car les ECRIVAINS__hommes craignaient que ce livre leur donne une mauvaise image du mariage. on peut aussi y voir une victoire l'imagination de l'enfance contre la raison adulte... un très bon livre dans le genre gothique sûrement inspiré de "la chute de la maison usher" de Poe>> un régal!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2014
Ecrit en 1890, ce court récit, en grande partie autobiographique, condense de nombreuses thématiques représentatives de la société et des moeurs de l'époque victorienne.

Rédigé sous la forme d'un journal intime, ce livre très court met en scène une jeune femme qui, souffrant d'une dépression post-partum se voit imposer une cure de repos par son médecin de mari. L'héroïne se retrouve ainsi confinée dans une chambre exiguë, privée de toute stimulation intellectuelle, n'ayant d'autre « distraction » que d'observer à longueur de journée le papier peint hideux qui orne la pièce.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,70 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)