undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

9
3,8 sur 5 étoiles
Lire à toute vitesse - avec la Photolecture (PhotoReading)
Format: PocheModifier
Prix:17,60 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

22 sur 23 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 décembre 2010
La méthode de lecture décrite dans ce livre déchaîne les passions. Peu en France, puisque la traduction est toute récente. En revanche, une consultation rapide de la version US d'Amazon renseigne largement le curieux sur l'enthousiasme ou la déception des lecteurs de Paul Scheele. Il y a débat, et c'est normal.

En quoi consiste cette fameuse méthode ?
D'abord, P. Scheele veut changer l'approche traditionnelle du texte. Avant la lecture proprement dite, il préconise un important travail de préparation, consistant à :
1. formuler ses objectifs de lecture ;
2. entrer dans un état idéal pour l'étude (une forme de détente physique et mentale, rien de bien sorcier) ;
3. « scanner » le texte, afin d'en avoir un aperçu général de sa structure (via la table des matières, l'index, les chapitres et sous-titres bref, tout ce qui permet de « cadrer » un texte) ;
4. reformuler éventuellement son objectif (le cadrage du texte pouvant amener à un changement d'objectif : par ex., on voit parfois rien qu'à la table des matières qu'un livre n'a aucun intérêt !).

Ce travail de préparation suffit parfois, et dans ce cas on peut s'arrêter là. C'est très vrai, de mon point de vue, notamment pour les lectures professionnelles où un simple aperçu du contenu suffit pour décider quoi en faire.

Vient dans un second temps le cœur du système : la « photolecture » proprement dite. Celle-ci consiste à feuilleter le livre dans un état proche d'une transe hypnotique. Techniquement, l'auteur ne parle jamais d'hypnose, mais demande plutôt de défocaliser le regard (voir flou), de se détendre encore plus, d'occuper son esprit en se récitant un mantra, etc. Le but de ces recommandations est cependant bel et bien de se mettre dans une transe hypnotique légère. D'autres moyens non cités dans le livre peuvent permettre d'y arriver plus simplement et plus rapidement de mon point de vue, comme la vision périphérique. Le livre de Kevin FINEL sur l'auto-hypnose en présente une bonne approche.

Le présupposé de P. Scheele est qu'en feuilletant un livre dans un tel état, le texte passe directement de l'œil au cerveau inconscient, réputé pour être doué d'une capacité de mémoire largement supérieure au cerveau conscient. Après l'étape de photolecture, P. Scheele propose 3 autres étapes pour faire remonter les informations absorbées au niveau conscient (sinon, ça ne sert à rien !) : recherche de mots-clés, différents modes de lecture rapide (avec quelques nouveautés, notamment la « lecture kayak » que j'aime bien) et mind map. L'avantage présenté de cette méthode serait un gain de temps considérable ainsi qu'une mémorisation accrue, notamment pour les lectures techniques et longues.

L'étape de photolecture est le point sensible du livre, celui qui déchaîne les critiques. En effet, rien ne permet de prouver que le texte passe directement de l'œil au cerveau inconscient via une lecture en transe. Une étude de la NASA prouverait même le contraire, grâce à une expérience menée sur différents sujets.

A titre personnel, je ne sais pas si ça marche. Je crois cependant que la foi dans cette méthode est importante : si on ne croit pas qu'elle marche, elle ne marchera pas. Nous sommes sur le terrain de l'inconscient et de l'hypnose, où les croyances du sujet font beaucoup. Chacun peut faire sa propre expérience, puis aura sa propre opinion. Personnellement, j'attendrai quelques mois de pratique avant de tirer des conclusions définitives.

Ce qui est certain, c'est que la méthode proposée pour une première approche de chaque livre (les 4 étapes décrites plus haut) est excellente. L'achat du livre vaut le coup, ne serait-ce que pour cela.

Bonne photolecture !
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
20 sur 22 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 juillet 2010
J'étais à la FNAC récemment et j'ai consulté les différents livres consacrés à la lecture rapide. J'ai feuilleté au moins 5 ou 6 ouvrages différents dont ce livre-ci mais aussi les ouvrages de Tony Buzan, le livre de Bettina Soulez "Devenir un lecteur performant : lire vite comprendre et retenir l'essentiel" et le fameux "Méthode de lecture rapide" de Richaudeau.

Ce livre semble agréable à lire et écrit sur un ton léger avec des exemples dans lesquels on peut se retrouver. Chaque chapitre se focalise sur un aspect particulier de la lecture ou de comportements particuliers du lecteur. Il y'a beaucoup de conseils, et beaucoup d'explications des problèmes rencontrés par le lecteur ainsi que la manière d'y remédier (grâce à la Photolecture nottament). MAIS aucun exercice pratique. Et c'est vraiment ça que je reproche à ce livre. Je pense que pour le même prix (d'occasion) il est préférable de se procurer "Devenir un lecteur performant : lire vite comprendre et retenir l'essentiel" de Bettina Soulez qui prend la démarche inverse : juste ce qu'il faut de théorie mais beaucoup de pratique pour s'améliorer.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
18 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
J'étais très anxieuse de recevoir ce livre.
Il faut dire qu'il se lit aisément, avec un peu plus de 140 pages et une présentation agréable.
Mais , dès le début, il sort de chantiers battus, déjà par une proposition de lecture peu orthodoxe, en trois parties. Peut-être pour en faire la démonstration qu'il ne faut pas tout lire pour en saisir le contenu, ou que l'ordre n'ébranle pas la compréhension.
Je me suis prêtée à l'expérience, et je dois dire que le résultat fut celui anticipé par l'auteur.
La méthode est déclinée en 5 parties: préparation, prise de vue, photolecture, préactivation et activation.
Chacune de ses étapes est expliquée en chapitres séparées,ce qui garantie leur compréhension.
Un chapitre d'introduction et l'historique de la photolecture, très intéressant et un chapitre final pour développer et intégrer la photolecture au quotidien .
Nombreux exemples sillonnent le livre qui donnent envie de continuer et devenir photolecteur au plus bref délai.
De part mon expérience en lecture rapide,je peux certifier qu'en devenant un lecteur rapide,plusieurs bénéfices sont obtenus par sa pratique. Si paradoxal que cela puisse paraître, plus on lit vite, plus on en retient, et on a une acuité visuelle accrue...un élargissement du champ visuel,une meilleure rapidité de réaction verbale, et une vitesse de compréhension plus grande pas seulement dans la lecture.
Mais je crois, que, dans ce genre d'apprentissage, il faut avoir une âme d'enfant, sans trop y penser rationnellement,et être en attente d'émerveillement.
Je suis un peu dans cet état d'esprit vis - à -vis de cette nouvelle technique. J'y crois et je vais m'en servir. En souris de bibliothèque que je suis, je rêve d'interminables et délicieux repas de lettres pour apaiser ma boulimie.
Lors de mes cours chez Lektica System ,à Paris,je suis passée entre le lundi et le vendredi de 170 à 960 mots à la minute,avec un taux de compréhension de 90%.J'ai pu lire en 45 minutes un livre de 250 pages et en parler devant un groupe.
Un cours longuement rêvé,dont vantait les mérites John Kennedy,qui lisait plus de 2000 mots à la minute. John Stuart MIll ,le philosophe anglais, pouvait assimiler des pages entières des livres qu'il lisait, en un seul coup d'oeil. Le président Roosevelt, vorace lecteur, s'est appliqué à améliorer sa vitesse de lecture, et pouvait lire un livre en une seule séance..
Les français ont en mémoire un certain Jacques Bergier,connu de la TV française,qui pouvait lire jusqu'à 10 livres par jour, incollable dans tous les domaines,un peu moins en sport.
Ce sont quelques uns des modèles qui m'ont conduit à la lecture rapide...
L 'enseignante disait:"-il y en a qui font mieux-". Faisait-elle référence à la photolecture?
Il y a en France, des cours de photolecture, et j'attends que ce cours se donnent à Genève ,j'espère bientôt pour y assister. Mais je met en pratique dès maintenant ce que ce livre propose.
Lire 10 fois plus que je ne lis, être au courant de tout ce qui m'intéresse,pouvoir , en quelques minutes m'imprégner d'une connaissance nécessaire au déroulement d'une réunion,être plus performante, exploiter au maximum les ressources de mon cerveau,optimiser mémoire et concentration, en voilà quelques uns de avantages à tirer de la mise en application de la photolecture.
Et , selon l'auteur, les avantages de cette habilité ,que tout le monde peut acquérir, s'étendent à tous les domaines de votre vie.
Je ne demande qu'à le mettre en pratique.Et maintenant!!
Vous me suivez? On y va!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 avril 2012
J'étais sceptique quand j'ai commencer à lire ce livre et je dois avouer que je lui suis encore.
J'ai pourtant fait voler en éclat ce doute pendant un moment pour atteindre les objectifs que ce livre nous proposait d'atteindre.
Je pense que l'un des soucis vient de la traduction, le parcourt du livre donne un résultat incohérent ce qui dérange fortement.
J'ai eu un soucis lors de la défocalisation, qui est un exercice compliqué, le problème majeur vient du fait que lire un livre de 200-300 pages est réalisable, par contre sur des ouvrages de 1.500 pages ça devient plus que pénible.
Mon dernier soucis vient du fait que la photolecture sert à répondre à une question, et non à traiter l'ensemble du livre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 octobre 2010
Evidemment il ne peut qu'être intéressant d'apprendre à lire plus rapidement un livre tout en étant capable d'en extraire "la substantifique moelle", allier rapidité et efficacité.
Ce livre parvient totalement à nous inculquer cela par la méthode de la photolecture et ce de la manière la plus pragmatique qui soit:
chaque étape est détaillée, accompagnée d'exercices de mise en pratique et d'anecdotes. Des schémas agrémentent le tout afin de nous aider à nous déshabituer de la méthode de lecture classique pour "booster" nos compétences en la matière.
Clair, détaillé, efficace tout comme la méthode proposée. A utiliser sans modération.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 novembre 2013
Après avoir lu la version anglaise, j'ai commandé la version fr (ça repose..). Parfaitement identique à l'original, une méthode à découvrir, mais on doit garder l'esprit ouvert.
Personnellement ça m'aide pas mal comme je dois traiter de grand volumes de données techniques.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 18 mai 2015
une belle approche de la technique.
pas suffisant pour maitriser, suffisamment précis pour donner envie de suivre une formation en "lecture essentielle"
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je suis très intéressé par les mécanismes de lecture rapide, celui-ci permet de perfectionner la phase de survol préalable à une lecture intégrale. De plus, ce livre est très facile à lire, la méthode est simple même si elle parait un peu ésotérique.

Sébastien Dumas
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 décembre 2014
Ce livre n'apporte aucune technique véritable. Je l'ai offert et la personne a été déçu. Il faut en fait acheter le programme de l'auteur pour que cela fonctionne.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Methode de Lecture rapide
Methode de Lecture rapide de François Richaudeau (Broché - 22 janvier 2004)
EUR 29,30

Apprendre à apprendre
Apprendre à apprendre de André Giordan (Broché - 20 août 2011)
EUR 3,00

La lecture rapide
La lecture rapide de Tony Buzan (Broché - 23 février 2012)
EUR 19,20