Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pratique, 12 septembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le vocabulaire de merleau ponty (Broché)
Vocabulaire bien fait et assez complet, même s'il reste dans l'essentiel du lexique de Merleau-Ponty. Mais il est suffisant pour comprendre les points les plus importants.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Merleau-Ponty ou l'élégance de la philosophie, 18 décembre 2008
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le vocabulaire de merleau ponty (Broché)
Pascal Dupond, professeur de Première Supérieure, nous régale avec ce très bel ouvrage de philosophie. Je ne connaissais de Merleau-Ponty que Eloge de la philosophie et autres essais et L'oeil et l'esprit et la remarquable critique de sa conception de la philosophie de l'art dans La Philosophie de l'art de Jean Lacoste.

L'élégance de Merleau-Ponty vous saisit, je cite :

"La dimensionnalité est "cette propriété primordiale qui appartient à la chair, étant ici et maintenant, de rayonner partout et à jamais, étant individu, d'être aussi dimension et universel" (extrait de 'Le Visible et l'invisible').

La chair nomme proprement et fondamentalement l'unité de l'être comme "voyant visible".

"Bergson a explicitement dit une fois, dans "La Pensée et le Mouvant" où il parle de la conscience cherchant à voir le temps et non à le mesurer, qu'il y a une conscience qui est à la fois spontanée et réfléchie".

"Merleau-Ponty conçoit la philosophie comme interrogative, radicalement interrogative, retournant la question sur elle-même, interrogeant les significations impliquées dans nos questions ou le sens de la question comme telle." Il s'inscrit contre le diktat des penseurs de l'éther, du néant précédant toute essence, comme Sartre.

Merleau-Ponty s'inscrit ainsi contre Sartre (et c'est sans doute une des raisons de sa moindre popularité) :

- "Penser l'esprit comme "esprit subjectif", comme le fait Sartre, c'est manquer la "mondanéité" (Weltlichkeit) de l'esprit, son incarnation ou son institution. Mais penser l'esprit comme esprit subjectif (ou penser que l'esprit objectif est la vérité de l'esprit subjectif), comme Hegel, c'est manquer "la dénivellation entre les Ego", la dialectique interne à l'intersubjectivité, bref la vie de l'esprit."

- Il critique durement la conception sartrienne de la liberté. 'Sartre fait de la liberté une liberté de juger - dont le oui et le non "également impalpables, ne se rapportent qu'à des choses vues" -, une liberté purement intérieure ou une liberté de surplomb, et non une liberté engagée par son propre faire dans la chair du monde, une liberté prétendant déterminer souverainement ses fins du fond de son néant, non une liberté accompagnant le mouvement du monde en son déploiement signifiant. Une telle liberté est, pour Merleau-Ponty, inféconde et tautologique : elle ne peut rien créer, elle ne peut que répéter sa propre vacuité." Quelle démonstration !

- Pascal Dupond conclut son ouvrage par cette magistrale ode à la Vie, démontrant la vanité de Sartre découlant de sa division entre "une pensée qui serait pure intériorité et une nature qui serait pure extériorité" laquelle interdit à la vie de "recevoir un sens d'être intelligible".

"L'ordre vital - mieux que l'ordre physique ou l'ordre humain - ébranle le préjugé séculaire de l'opposition radicale entre l'intériorité et l'extériorité, et impose à la conscience de reconnaître que tout sens ne vient pas au monde de sa souveraine donation de sens. La vie fait communiquer les ordres de l'être et propose à la philosophie la tâche de penser la totalité."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le vocabulaire de merleau ponty
Le vocabulaire de merleau ponty de Pascal Dupond (Broché - 13 juillet 2001)
EUR 6,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit