undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles45
4,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:13,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Mon premier Simone Elkeles, ce ne sera pas le dernier !

Caleb sort d'un centre de délinquance juvénile après un an de détention et regagne Paradise, sa ville natale. C'est le retour à une vie normale... qui n'a plus rien de normale.
À quelques pas de là, c'est Maggie qui s'apprête à retourner en cours après un an d'opérations, de chaise roulante et de rééducation qui lui ont permi de retrouver l'usage de sa jambe, bien que les cicatrices soient toujours aussi dures à arborer.
Le responsable de tout ceci : Caleb, son voisin, son ami, et celui qu'elle aimait en secret. Maggie a perdu ses amis, une future vie de joueuse de tennis... et doit aujourd'hui faire face au retour de Caleb.

Le point central de cette histoire est bien sûr l'accident et les conséquences que ce dernier a eu sur la vie de tous les membres des familles concernées. Certains n'arrivent pas à s'en remettre, d'autres agissent comme si rien de tout ceci ne s'était passé...

Le récit nous est conté à la première personne, avec une alternance entre nos deux héros. L'auteur arrive à nous captiver en peu de mots. La profondeur des sentiments des personnages m'a vraiment touchée. Caleb souhaiterait avancer mais est constamment rappelé par son passé. Quant à Maggie, elle doit réapprendre à être forte et regarder devant elle ou lieu de fuir, tout en découvrant que ses sentiments pour Caleb ne sont pas morts lorsque ce dernier l'a fauchée avec sa voiture avant de prendre la fuite. Quelques secrets nous sont dévoilés au fur et à mesure que l'intrigue se complexifie. Le livre est assez court, les pages défilent sans que l'on s'en rende compte.

En somme : une très agréable surprise !

Catégorie : Young Adult, histoire d'amour
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2012
Publié à l'origine en 2007, soit un an avant Irrésistible Alchimie, Paradise est un roman qui annonce les prémices de la trilogie des frères Fuentes : les points de vue alternés, l'amour qui revient à la haine, la barrière sociale... Les thèmes qui sont chers à Simone Elkeles sont donc présents, mais malgré ces similitudes, Paradise n'a pas été un véritable coup de caeur. Il lui manquait un petit quelque chose. Le scénario, bien que convenu d'avance et sans grands rebondissements, reste plaisant et facile à lire. Ce sont plutôt les personnages principaux qui manquent de sel, de cet humour ravageur que dis-je, du charisme qui fait que l'on craque pour les frères Fuentes. Dans Paradise, l'atmosphère est plus lourde et sérieuse, les personnages ont un caractère résigné et torturé qui peut vite exaspérer. Heureusement que Mrs Reynolds est là pour dynamiser un peu l'histoire !

Plein de bons sentiments et fleur bleu, Paradise n'égale pourtant pas la trilogie des frères Fuentes dans mon caeur mais reste une bonne lecture de divertissement. La plume de Simone Elkeles est toujours aussi agréable à lire et les pages filent sans même que l'on s'en rende compte. Un deuxième tome est prévu et j'en attends beaucoup.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2012
Cela faisait longtemps qu'un roman ne m'avait pas autant plu ! J'ai commencé ce livre dimanche matin et je n'ai pas pu le lâcher jusqu'au soir ! Jusqu'à ce que je l'ai terminé ! J'ai trouvé ce livre addictif ! Pourtant, il n'est pas particulièrement original mais je ne sais pas... Il a ce petit quelque chose qui rend l'histoire très touchante, très belle.

C'est l'histoire de Maggie, une jeune fille de 17 ans, qui s'est faite renversée par un voiture, conduite par son voisin, Caleb. Mais Caleb est bien plus que son voisin, c'est le frère jumeau de sa meilleure amie Leah, et Maggie en est secrètement amoureuse. Caleb avait bu, il a perdu le contrôle de la voiture, a renversé Maggie, mais le pire c'est qu'il s'est enfui, la laissant pour morte sur la chaussée. Après ça, Caleb a été inculpé et a passé une année en prison. Maggie, elle, est restée plusieurs longs mois à l'hopital.

Le roman commence quand Caleb sort de prison et que Maggie retourne à l'école. Le livre est construit de telle sorte qu'on alterne les points de vue entre Maggie et Caleb. Un chapitre chacun. Ce qui rend le récit très intéressant ! Caleb et Maggie ont tous les deux du mal à retrouver un semblant de normalité de retour dans la « vraie vie ». Maggie se sent comme une étrangère dans son lycée, Leah ne lui parle plus, elle ne peut plus jouer au tennis (sa passion). Quant à Caleb, il est devenu le taulard du coin. Il n'arrive plus à rétablir le contact avec ses parents, avec sa saeur, et avec sa petite amie. Les sentiments des deux protagonistes sont dépeints avec justesse et brio. On entre facilement dans leur tête, on comprend très bien leurs réactions. On suit leur combat pour reprendre leur vie là où elle s'est arrêtée... Ce qui est loin d'être facile.

Peu à peu, ils vont se retrouver et c'est en compagnie de l'autre qu'ils vont parvenir à se reconstruire. C'est étrange que la victime et son « agresseur » ait besoin l'un de l'autre, mais l'auteur réussit cette dualité avec talent ! Maggie a tout de l'héroïne à laquelle on s'attache vite : elle est généreuse, forte et fragile à la fois. Pour Caleb c'est la même chose : on s'y attache rapidement. Le « bad boy » un peu paumé devient très vite le héros de l'histoire. Maggie et lui vont se rapprocher, et finir, bien sûr, par tomber amoureux. Mais leur histoire est loin d'être facile. C'est un peu l'amour impossible que personne ne va comprendre (sauf nous, lecteurs). Et puis les secrets de leur passé vont vite refaire surface...

Entre sentiments, émotion et rebondissement, l'auteur manie l'écriture avec aisance et talent. J'ai passé un excellent moment avec ce roman, et mon caeur de midinette a encore du mal avec la fin... Je pense même qu'après avoir lu ce roman, je risque de m'intéresser très rapidement à son autre histoire « Irrésistible Alchimie », qui pourtant ne m'attirait pas plus que ça ...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2013
Pour commencer j'aimerais en appeler aux éditeurs de livres YA, qui nous prennent vraiment pour des cons : merci de changer de traducteurs pour ce genre de roman, car la traduction "livre pour gamin", c'est nul ! Très franchement, même si je me doute que le livre en vo n'est pas digne d'un Pultizer, je doute que ce soit aussi mauvais néanmoins que la traduction que vous nous en offrez ici (même si cela s'améliore dans le tome 2)...

Ce petit coup de gueule passé, je peux donc à présent donner mon point de vu sur Paradise.
Caleb, est un jeune homme qui sort tout juste d'un an passé dans un centre pour jeune, après avoir renversé la meilleure amie et de sa soeur, et accessoirement voisine, Maggie.
Celle-ci se remet à peine d'un an de rééducation. Malgré tout, elle boite encore.

Ce qui devait arriver, arriva, à son retour chez lui Caleb va finir par croiser Maggie. Surtout que Caleb est obligé de retourner au lycée finir son année scolaire.

Le livre joue sur la grande question que nous nous poserions tous si ce genre de drame devait nous arriver : Comment pardonner, l'impardonnable.

Car à cause de cet accident Maggie à dû renoncer au Tennis, sa passion, mais aussi à ses amis, et surtout à sa meilleure amie, la soeur de Caleb.
Néanmoins, celle-ci à une chance de tout quitter : ses connaissances, sa ville et même son pays pour aller étudier en Espagne. Or cela coûte chère et elle va devoir trouver un travail.
Malgré tout les efforts que fait Maggie pour éviter Caleb, c'est ce nouveau travail, chez une vieille dame, qui va l'aider contre toute attente à se rapprocher de lui.
Mais Caleb a aussi ses démons.

C'est un livre où l'on devinne très vite l'intrigue (la relation amoureuse entre les deux protagonites) et les secrets qui entourent cet accident de voiture. C'est assez dommage car le spitch de départ était plutôt pas mal.

La lecture va vite, ce qui permet de ne pas trop lâcher le roman, malgré l'histoire pas franchement originale.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec le succès d'Irrésistible alchimie, Les éditions La Martinière Jeunesse nous proposent de découvrir Paradise, une série de Simone Elkeles publiée aux Etats-Unis en 2007, soit près de deux ans avant la saga des frères Fuentès.

Il y a un an, un terrible accident mettait sans dessus dessous la petite ville de Paradise et plus particulièrement la vie de deux de ses habitants : après une soirée bien arrosée, la voiture de Caleb heurte violemment Maggie, sa voisine et meilleure amie de sa saeur jumelle. Depuis, les deux adolescents tentent de se reconstruire. Maggie réintègre le lycée après un an de convalescence, Caleb, quand à lui, sort tout juste de prison. Mais dans une petite ville comme Paradise, comment aller de l'avant quand les fantômes du passé vous hantent constamment ?

J'avais beaucoup aimé la série des frères Fuentès, j'attendais donc avec impatience la sortie de Paradise. Et même si la lecture a été agréable, je n'ai pas eu le même coup de caeur que pour Irrésistible alchimie. Je n'ai pas vraiment accroché aux personnages. Maggie et Caleb ont vécu un drame terrible qui a eu des répercussions sur leurs vies. L'année que Caleb a passé en prison l'a profondément changé. Maggie, elle, lutte pour remarcher normalement. Les personnages, même s'ils sont forts par rapport aux épreuves qu'ils ont traversés, ont une fâcheuse tendance à se plaindre (non, Maggie, ton père n'est pas parti avec une autre femme parce qu'il ne t'aimait plus !) et cela peut vite devenir lassant. Les clichés sont toujours présents mais m'ont posé un peu plus de difficultés.

Heureusement, la plume de Simone Elkeles m'a aidé dans ma lecture. L'auteur a vraiment un style qui lui est propre : elle arrive sans mal à nous faire ressentir les sentiments des personnages. L'alternance des deux points de vue nous aide à nous mettre à la place de Caleb et Maggie. Cette caractéristique est courante chez Simone Elkeles puisque les romans parus chez La Martinière jeunesse étaient déjà comme ça.

A part certains traits de caractères des personnages principaux des personnages, j'ai passé un bon moment. Si certains passages sont prévisibles, Paradise a réussi à me surprendre de nombreuses fois, mettant en avant une intrigue que je n'avais pas vu venir. J'attends donc la suite avec impatience, avec une seule hâte : découvrir les prochaines publications de cette auteur dont j'aime beaucoup le style !
22 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 23 janvier 2013
Ce qui prouve bien que ce fut une très belle lecture ! Une lecture agréable, sans prise de tête et remplie d'émotions, de quoi passer une excellente soirée.

J'aime l'alternance des points de vue, un coup Caleb, un coup Maggie. Cela donne un vrai plus au récit, un bon rythme, et c'est toujours intéressant de connaître et découvrir les émotions des héros dans une seule et même situation.
L'histoire n'a rien d'originale, c'est sûr, mais ça n'empêche qu'on est de suite emporté et concerné par ce qui se passe. D'ailleurs, je reconnais que je fus surprise par une révélation, vraiment, pour une fois, je ne l'avais pas vu venir celle-là !

On craque pour Caleb, qui passe pour ce qu'il n'est pas, il en est même très loin, mais les préjugés sont tenaces et les apparences trop souvent trompeuses. Il veut bien faire, et pense trouver son salut auprès d'une famille qui n'est plus celle qu'il a connu. Tout le monde autour de lui a changé, le laissant sur le côté, et il ne sait pas comment s'y prendre pour les rattraper, ni s'il en a envie d'ailleurs.
Maggie, on ne peut que s'attacher à elle, à cause de ce qu'elle a vécu, mais aussi pour sa force de caractère, sa gentillesse. Elle s'est fixé un but, et pense pouvoir faire table rase du passé en partant de cette ville qui lui rappelle sans arrêt la personne qu'elle n'est plus. Avec cet accident, c'est une part d'elle-même qu'elle a perdu, qu'elle pense ne jamais pouvoir retrouver.
J'ai eu un gros coup de coeur pour la grand-mère. Sans elle, rien n'aurait été possible, elle joue un rôle décisif dans cette histoire. Comme quoi des fois, on peut être le déclencheur de tout un tas de bonnes choses, pour peu qu'on s'intéresse aux autres et qu'on veuille les aider.

Je ne vous cache pas qu'à la fin j'ai pleuré comme une madeleine, et que c'est le coeur lourd que j'ai tourné la dernière page. D'ailleurs, la suite était déjà dans ma PAL, il m'a fallu beaucoup de courage pour ne pas me jeter dessus à 1h du matin ! mdr !

En bref, un roman qu'on dévore, complètement addictif et bourré d'émotions !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2012
Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu'il conduisait en état d'ivresse, Caleb vient de terminer de purger sa peine et s'en retourne à Paradise. Maggie, quant à elle, sort tout juste de l'hôpital et tente de reconstruire sa vie. Mais rien ne sera plus jamais pareil pour les deux adolescents qui ne peuvent s'éviter dans cette petite ville. Mais pour tourner la page, ne faudrait-il par pardonner et accepter les sentiments qui surgissent ?

Je ne connaissais cette auteure que de nom mais n'avait pas plus envie que ça de la découvrir. Le résumé paraît simple et prévisible. Et pourtant, ce livre est bien plus qu'un simple roman !
Paradise est écrit par Simone Elkeles et publié aux Editions La Martinière jeunesse. Ce roman de 380 pages nous entraîne à Paradise où nous apprenons à connaître Maggie et Caleb, deux personnages tout aussi attachants !!

Maggie sort tout juste de l'hôpital et n'a qu'un rêve : quitter la ville pour s'éloigner de l'atmosphère oppressante qui l'entoure. Elle rêve de partir en Espagne, où elle a demandé une bourse pour sport/étude. La jeune fille est très douée en tennis mais n'a pu toucher à une raquette depuis l'accident. Si la bourse lui est refusée, sa mère, malgré tout ce qu'elle fait pour sa fille, n'aura les moyens de lui payer le voyage. Maggie est une jeune fille attachante mais renfermée. Elle n'était pas spécialement ouverte avant l'accident mais celui-ci lui a fait perdre sa meilleure amie... Elle entretient des relations froides avec un peu tout le monde, une manière à elle de se protéger des incessantes remarques. Je me suis complètement identifiée à elle et j'ai vécu avec elle sa souffrance. Malgré tout ce qu'elle vit, elle reste forte et ne se plaint jamais, ou rarement. J'ai beaucoup aimé sa mère, qui est prête à tout pour elle, qui la surprotège et qui l'aime d'un amour très fort !
Caleb, quant à lui, est aussi renfermé que Maggie. Froid et distant, il était pourtant un garçon populaire avant l'accident. Sa petite amie, Kendra, lui manque mais il n'est pas sûr d'avoir envie de la revoir. Sa sœur jumelle, Leah, a radicalement changé depuis son départ et ses parents ne savent sur quel pied danser. On sent juste qu'il n'est pas vraiment désiré... Bref, il aurait l'image même d'un bad boys si on ne discernait pas chez lui une fêlure, un secret... C'est pourquoi je me suis autant attaché à lui qu’à Maggie. Il est différent mais il me faisait pitié. On voit bien que, malgré ce qu'il a fait, ce n'est pas un méchant garçon. La prison l'a fait changer et il ne veut plus de sa vie d'avant. Il ne comprend plus le monde qui l'entoure et il a du mal à s'intégrer. Et surtout, il aimerait tellement faire quelque-chose pour Maggie !

Vous l'aurez compris, je me suis totalement attachée à ces deux personnages que j'ai trouvé tous les deux forts. La plume de l'auteur laisse transparaître avec perfection les émotions par laquelle ils passent tout au long du livre, les injustices qu'ils subissent, leurs efforts pour s'éviter... Et je n'ai pas arrêté de pleurer. Même quand ce n'était pas forcément triste, j'avais une énorme boule dans la gorge. Leur bonheur semblait si ténu, si fragile, que j'avais peur pour eux. Il y a eu quelque chose de magique dans ce roman, qui m'a transporté !

Ce roman va au-delà d'une simple romance ! C'est d'abord une reconstitution de soi. Mais aussi un secret... Car la fin est... horrible. J'ai pleuré pendant tout le roman alors comment ne pas pleurer à la fin ! Tout en moi criait "non, non, ça ne peut pas se finir ainsi !" (et j'ai appris, plusieurs semaines après, qu'il y avait un tome 2 et OUF !) et on a aussi le droit à un coup de théâtre... Une fin horriblement spectaculaire !

Que conclure de ce roman ?

Ce roman est un véritable coup de cœur, un bijou, une bombe ! Bourré d'émotions, fort, il m'a tiré les larmes aux yeux un grand nombre de fois ! Je ne m'attendais pas du tout à ça en ouvrant ce roman et j'ai mis un peu de temps à m'en remettre (j'en ai même rêvé la nuit suivante). J'ai dévoré ce roman en quelques heures et je n'ai qu'une chose à vous dire : lisez-le ! Pour ma part, je vais découvrir l'autre série de l'auteure avec joie !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ceci est le deuxième roman que je lis de Simone Elkeles, après Irrésistible Alchimie qui est sorti en 2008. Je suis contente de les avoir lus dans le bon ordre.
Simone Elkeles a un don : elle retranscrit parfaitement les histoires d’amour, mais surtout les histoires entre 2 personnes qui n’auraient jamais dû être ensemble. Mais voilà, ce qui me gêne dans tout ça, c’est que ces 2 lectures se ressemblent un peu trop à mon goût. Mon plaisir à lire Paradise en fut gâché… Je pensais lire un style assez différent, car les auteurs essaient généralement de ne pas reproduire toujours les mêmes schémas, mais là, au lieu d’une histoire d’amour entre un rebelle et une bourgeoise, on a une histoire d’amour entre une fille victime d’un accident et celui qui l’a causé. J’ai beaucoup trop retrouvé de sentiments, de situations entre autres qui m’ont rappelés ma première lecture. Tout comme le découpage des chapitres. C’est là aussi Maggie, l’héroïne, et Caleb, le jeune homme en question, qui exposent leur vie tour à tour. Alors on aime ou on n’aime pas… De mon côté, j’ai été trop surprise qu’elle ait fait le même style de roman.

Outre ça, l’histoire en elle-même est bien. La narration est excellente, les personnages sont très attachants, et ce qui est appréciable par-dessus tout sont les revirements de situation. L’auteure place des coups de théâtre là où l’on ne s’y attend pas, et franchement j’ai vraiment aimé ça.

Maggie est une fille bourrée de complexes, surtout depuis son accident. Elle aimait profondément celui qui l’a renversée. Et ce jour-là elle lui a avoué ses sentiments ainsi que l’infidélité de sa petite amie Kendra, ce qu’il n’a pas cru une seule seconde et qui l’a entraîné dans une rage folle. Moins d’un an après le drame, Caleb sort de prison, toujours aussi chamboulé par ce qui est arrivé à sa voisine et ex-amie de sa sœur jumelle. La culpabilité le ronge tellement qu’il voudrait s’excuser auprès d’elle et pouvoir réparer les dommages. Sa sœur jumelle, Leah, est quant à elle assez difficile à percevoir… Elle évite sa meilleure amie depuis son accident, ce qui provoque à Maggie un renfermement sur elle-même un peu plus fort.

Les moments les plus agréables sont, je trouve, ceux qui tournent autour de Mme Reynolds, une personne âgée qui relie Maggie et Caleb sans le vouloir. Mais grâce à elle, leur histoire va prendre forme…

Je dois être la seule à être dérangée par les similitudes avec Irrésistible Alchimie, car nous avons ici un très bon roman avec de très bons arguments qui sont exposés et ressentis par les personnages principaux. C’est quand même un très bon roman.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Caleb rentre à Paradise après avoir purger sa peine pour avoir renversé en état d'ivresse, Maggie sa voisine mais aussi la meilleur amie de sa soeur jumelle. C'est la reprise de l'école pour Caleb et Maggie, dur de s'éviter dans une petite ville.
Un roman remplit d'émotion, d'humour et de sentiments.
Les personnages sont très attachants et crédibles. J'ai beaucoup apprécié que la romance ne naît pas d'un coup de foudre mais d'une continuité d'évènements. Tout tourne autour de l'accident, le côté dramatique entraîne beaucoup de changement dans la vie des personnages, sans pour autant devenir le centre de l'histoire. Encore Chapeau à Simone Elkeles pour nous emporter dans son petit monde et nous faire ressentir autant de sentiments possibles dans un livre.
Une écriture toujours aussi fluide et facile à lire.
Hâte de lire la suite !!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 14 février 2013
Ayant adoré la série sur les frères Fuentes, c’est avec beaucoup d’envie que je me suis jetée sur ce tome 1, Paradise de Simone Elkeles.
Maggie est une jeune fille qui a subi, il y a plusieurs mois, un accident de voiture lui causant des blessures irrémédiables sur les jambes et dont elle garde encore aujourd’hui des cicatrices et un boitillement. Cet épisode tragique va changer à jamais sa vie et celle de son entourage.
Pour cet accident Caleb est parti un an en centre de rétention pour mineurs. Un soir après avoir trop bu, avoir entendu des choses sur sa petite amie, ce fût le drame… et tout bascule.
La culpabilité qui le ronge va le rapprocher de Maggie qui, écartée de tous, n’a plus que lui sur qui se raccrocher. Terrible ironie...
La ville de Paradise n’a de paradis que dans le nom. Lorsque Maggie reprend le chemin du lycée après de longs mois de convalescence, elle ne sera confrontée qu’aux moqueries, jalousies et méchancetés des autres. Lorsque Caleb sort de détention, c’est un mur qu’il retrouve à la place de sa famille, de l’incompréhension, de la honte et de la curiosité malsaine qu’il découvre chez les personnes qui l’entouraient avant le drame.
Le sujet de départ de ce livre m’a tout de suite attiré. Ces passés lourds et souvent dramatiques des héros de YA donnent toujours beaucoup de relief aux intrigues et aux personnages, et connaissant un peu l’auteure je pensais y trouver mon compte. Eh bien, je n’ai été que moyennement satisfaite.
Tous les éléments sont là pour créer une superbe histoire pleine d’émotions, et pourtant je n’ai pas été séduite complètement. J’ai trouvé que tout allait beaucoup trop vite. Que ce soit le rapprochement entre les héros ou la fin qui semble arriver bien trop vite et avec des évènements trop précipités.
Même si les émotions sont là, qu’elles ne demandent qu’à sortir au vue des mésaventures des héros, j’ai eu le sentiment d’être coupée dans mon élan « émotionnel » à chaque fois, gâché par le fait que l’auteure survole trop celles des personnages eux-mêmes. Cela manque de passion, d’effervescence ! J’aurais aimé retrouver une relation avec plus de ferveur entre Maggie et Caleb. Il y a quand même certains passages qui nous bouleversent notamment sur la fin mais pas suffisamment pour souffrir en même temps qu’eux. Je n’ai pas eu l’impression de partager leurs émotions, leurs ressentis.
Malgré cela je compte bien lire suite en espérant que l’histoire sera plus marquée par les émotions et moins précipitée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles