undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
28
3,9 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:13,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Pour ne pas déroger à la tradition, j'ai lu le dernier roman de Simone Elkeles dans la nuit. Retour à Paradise est la suite de Paradise et se déroule huit mois après. J'avais lu ce premier dès sa sortie et j'attendais la suite avec impatience. Je suis très satisfaite par ce second tome. Il est à la hauteur du premier et approfondi la relation entre Caleb et Maggie.

Maggie a bien changé en huit mois. On l'avait découverte déprimée, sans plus aucun goût pour la vie. Sa relation avec Caleb lui a permis de le pardonner et de voir la vie sous un autre jour. Elle veut maintenant aller mieux et c'est pour cela qu'elle décide de faire partie du camp d'été. Caleb est quant à lui, mal au point au début du roman. Il vient de se faire arrêter car il vivait chez un dealer et risque la prison. Il participe au camp d'été par obligation, pour échapper à un emprisonnement. Caleb a lui aussi changé et lorsqu'il retrouve Maggie, il tente de se faire passer pour ce qu'il n'est pas. C'est un bad boy oui mais il a du coeur.

Quand ils se retrouvent, Maggie et Caleb tentent d'oublier ce qu'ils ont vécu mais vous vous en doutez bien, l'attirance et les sentiments sont toujours là. Ce tome 2 est plus adulte. Maggie et Caleb ont dix huit ans et ont beaucoup mûri. Le point de vue alterné permet de s'en rendre compte. Ce tome marque aussi la fin des secrets. Comme je le disais, ils deviennent adultes et apprennent enfin que les mensonges n'apportent rien de bon.

Comme toujours, la plume de Simone Elkeles est sublime. Cette auteure a un véritable don pour la romance. Elle arrive à aborder des thèmes difficile (la prison pour mineur, l'handicap...) sans tomber dans le mélodramatique. Ses personnages sont vrais et leur histoire nous passionne du début à la fin. J'espère que la saga de Simone Elkeles appelée "How to ruin" sera également traduite en français.

En bref, j'ai adoré ce second tome même si je garde une préférence pour le premier. Je ne sais pas si un troisième tome est prévu mais ce n'est pas pas grave si ça ne se fait pas puisque la fin de "Retour à Paradise" est parfaite. J'attends avec impatience un nouveau roman de Simone Elkeles et vous recommande chaudement sa trilogie "Irrésistible" et les deux volumes de "Paradise".
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2013
Après mon immense coup de cœur pour Paradise, j’attendais avec impatience, et non sans quelques appréhensions, ce fameux tome 2. Il ne fallait pas mettre la barre trop haute si je ne voulais pas être déçue… Globalement, ce second tome est moins bon que le premier, mais demeure une lecture agréable et simple.

Retour à Paradise est le tome 2 du diptyque Paradise de Simone Elkeles, publié aux Editions La Martinière Jeunesse. Nous sommes dans une romance de 314 pages qui est très plaisante à lire. Dressée dans une époque proche de la nôtre, nous retrouvons nos deux héros, Caleb et Maggie, qui ont évolué par rapport au premier tome. Chacun est devenu plus fort, à sa manière. Mais il y a certaine chose qui demeure et qui ne pourront s’effacer… Et je n’en dirais pas plus afin de ne pas vous spoiler.

Si j’avais trouvé Caleb et Maggie très sincères et profonds dans le premier tome, j’ai trouvé qu’ils étaient moins approfondis dans ce second tome. C’est d’ailleurs ce que je reprocherais globalement à ce second livre : un manque de profondeur et d’émotion. J’ai trouvé que l’histoire restait vraiment en surface, qu’elle n’était pas aussi émouvante qu’elle aurait pu l’être et qu’elle l’avait été dans le premier tome. L’histoire entre Caleb et Maggie m’a même parfois agacé, ne comprenant pas vraiment pourquoi ils faisaient tout ça au final, pourquoi ils cherchaient à se faire souffrir mutuellement alors que nous avions le contraire dans le tome 1.

Ce tome deux n’apporte pas beaucoup de choses au final. Sinon une conclusion et quelques réponses. Je n’ai pas trouvé que la romance entre Caleb et Maggie était le point le plus intéressant dans ce livre. Au contraire, j’ai trouvé que tout ce qui était secondaire rendait le livre plus prenant et plus intéressant. C’est même ces personnages secondaires et ces différentes histoires secondaires qui donnait au récit un rythme et qui nous faisait rire, sourire et parfois nous serrait la gorge.

Mon avis paraît peut-être un peu déçu, mais il ne l’est pas véritablement. Je ne m’attendais pas à quelque-chose d’extraordinaire venant de ce roman. J’aurais aimé qu’il soit aussi poignant et émouvant que le premier, mais il ne pouvait l’être. Ce qui rendait l’histoire si belle et si poignante dans le premier tome, ne pouvait assurément pas être remis dans celui-ci. De fait, je m’attendais presque à cela, même si je suis un peu déçue par le manque de profondeur de cette histoire. Elle nous apporte une fin qui manquait au premier tome, quelques réponses et un dénouement assez attendu. Une petite déception pour ce dénouement d’ailleurs, avec un épilogue dans lequel j’aurais préféré savoir ce qu’il advenait d’un autre personnage… (Spoiler : J’aurais aimé savoir ce qui arrivait à Leah).

Pourtant, globalement, je ne me sens pas déçue par ce roman que j’ai trouvé agréable. L’auteur écrit toujours de cette plume qui rend ses romans si addictifs et si simples à lire. Là encore, le roman n’a pas fait long feu ! Et si ce second tome m’a moins plus, je ne lui en tiens pas rigueur : la barre étant mise tellement haute qu’il était impossible de l’atteindre une seconde fois !!

Conclusion

J’ai trouvé ce second tome beaucoup moins profond et les personnages moins attachants que dans le premier. Même la romance entre nos deux héros m’a tapé sur le système. Pourtant, je ne suis pas déçue par ce deuxième tome, qui est certes moins bien que le premier, mais qui demeure tout de même plaisant à lire, et sympathique. Je recommande vraiment cette saga et cette auteure !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2015
Un second tome pas inutile puisqu'il apporte une vrai fin. Des personnages secondaires que j'ai trouvé vraiment intéressant et une love story houleuse et romantique, le tout un peu plus mature que lors du premier livre. La lecture se fait rapide et divertissante, ce livre ne restera pas gravé dans ma mémoire mais c’était tout de même un moment de lecture sympa !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2013
Cette saga m'a moins captivée... Tout est trop prévisible et trop lent. Maggie et Caleb, après s'être perdu de vue durant 8 mois, se retrouve dans un programme d'intégration "RESTART" qui vise à sensibiliser les jeunes sur la conduite en état d'ivresse et les conséquences de leurs actes.

Bien que ce second tome ne m'ait pas conquise, l'écriture de Simone Elkeles reste agréable. Le roman se lit très vite... j'aurais préféré qu'il y ait plus d'actions et de rebondissements.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2013
Pas besoin de présenter l'auteure de ce livre. Elle a une capacité d'écriture fantastique qui inspire bien des personnes. Ses livres nous transportent et nous prends les tripes... La suite d'un premier tome et une seconde série pour Simone Elkeles. Elle ne m'a jamais déçue mais à chaque fois j'en voudrais plus... A lire vraiment. Que toutes celles qui souhaitent de l'amour passionnel, de la rage et des émotions se le procure rapidement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2013
Autant j'avais aimé le 1er autant le deuxième je suis déçue, pourtant j'avais hâte de retrouver ces personnage si attachant dans le 1er.. on les retrouve dans le 2eme avec d'autres tout aussi attachant.. mais je n'ai pas trop accroché à l'histoire de ce deuxième tome..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2014
j'ai lu les deux tomes et malgré l'attachante histoire ,je me suis sentie trop avancée dans l' âge pour l' apprécier à sa juste valeur (et je n'ai que 28 ans,donc c'est dire!lol)
je pense que ce livre reste réservé aux ados.
J'ai quand-même passé un bon moment.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Même si mon avis sur le premier tome de Paradise avait été plutôt mitigé, j’avais hâte de lire Retour à Paradise, la suite et fin de la deuxième saga parue en France de Simone Elkeles.

Maggie est sans nouvelle de Caleb depuis que celui-ci à quitter Paradise, huit mois plus tôt. L’adolescent, qui continue de s’attirer des ennuis, est contraint d’intégrer le programme RESTART qui a pour but d’expliquer aux jeunes les dangers de l’alcool au volant. Caleb n’est pas vraiment emballé, surtout quand il apprend que Maggie fait partie du voyage. Une chose est sûre : les vacances ne seront pas de tout repos !

Avec Retour à Paradise, j’ai vraiment adoré retrouver la plume de Simone Elkeles. Son style est toujours aussi fluide et se lit sans mal. J’ai d’ailleurs dévoré le roman : les pages se sont tournées presque toutes seules et il m’a fallu moins d’une après-midi pour connaître la fin des aventures de Caleb et Maggie.

Comme pour le premier tome, j’ai eu beaucoup de mal avec les deux héros. Leur tendance à se plaindre m’a de nouveau agacée. La première phrase m’est, de toute façon, directement dans l’ambiance :

« Il y a des gens qui ont une sacrée veine. Je n’en fais pas partie, malheureusement. Je pense même appartenir à la catégorie de ceux qui attirent systématiquement les ennuis. »

Ça commençait plutôt mal. La première moitié du roman a donc été plutôt difficile. Les personnages principaux ne savaient pas ce qu’ils voulaient. Le jeu du « Je t’aime mais non finalement, je te déteste » a été supportable cinq minutes. Au bout de cent cinquante pages, ça devenait lassant. Heureusement qu'il y a eu les personnages secondaires. J’ai beaucoup aimé Lenny et Trish : c'est grâce à eux que j’ai eu le courage de continuer ma lecture. Et la deuxième partie du roman ne m’a pas déçue. J’ai été emportée par l’histoire et je ne pouvais vraiment plus lâcher le livre. Et même si le scénario m’a un peu moins surprise que pour le premier tome, j’ai quand même adoré cette fin et pour le coup, Simone Elkeles nous donne une superbe conclusion, même si je trouve que parfois, c’était trop facile.

En conclusion, malgré des personnages clichés et des rebondissements un peu légers, Retour à Paradise est une lecture plaisante dans l’ensemble. J’espère néanmoins que le prochain projet de Simone Elkeles sera un peu mieux car la série Paradise n’a pas réussi à me convaincre totalement, je suis donc contente que ce roman marque la fin de la série.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 27 février 2013
Le premier tome, Paradise, m’avait laissé un petit sentiment de déception après avoir lu la trilogie des «Frères Fuentes » que j’avais adoré. N’ayant pas trouvé dans Paradise les mêmes émotions et la même passion que dans l’autre série de l’auteure, j’attendais beaucoup de cette suite.
Cela fait 8 mois que Caleb a quitté Paradise, quittant sa famille, ses amis et surtout Maggie. Celle-ci venait tout juste de découvrir le terrible secret de Caleb et désirait plus que tout lui venir en aide. Mais Caleb n’arrivant pas se décider de dire la vérité sur le soir de l’accident de Maggie, sa seule échappatoire était de quitter Paradise.
Le deuxième tome nous présente Caleb une nouvelle fois dans les problèmes avec la justice et qui se voit obligé d’intégrer un programme d’aide aux jeunes en difficulté du nom de RESTART pour échapper une nouvelle fois à la prison. C’est en intégrant ce groupe que Caleb va par le plus grand des hasards croiser à nouveau la route de Maggie.
Le point de départ de cette suite était très prometteur. Le fait de retrouver Maggie et Caleb sans qu’ils aient vraiment envie de se revoir et dans ces conditions était plutôt intéressant. Leurs retrouvailles sont très tendues et c’est agréable de les voir se tirer dans les pattes malgré l’attirance toujours aussi présente entre eux.
J’ai beaucoup aimé donc, cette partie pendant le programme car elle m’a permis de plus m’attacher au personnage de Caleb que dans le premier tome. Ici il a plus de relief, il est plus charismatique. Sa vie n’a pas été simple, et c’est un jeune homme cassé, sans espoir en l’avenir et dont les sentiments pour Maggie l’empêchent d’avancer.
J’ai été, par contre, assez déçue par Maggie. Elle, qui pourtant connait maintenant la vérité sur son accident, essaie par tous les moyens de ramener Caleb à Paradise pour raconter son secret. Je l’ai trouvé très dure avec Caleb et plutôt obtuse dans ses idées.
Les personnages secondaires qui agrémentent cette première partie m’ont beaucoup plu également. D’autres jeunes comme Maggie et Caleb ont connu les dangers de l’alcool associés à la conduite et viennent dans ce programme également pour raconter leurs histoires dans les lycées, camps de vacances qu’ils croiseront pendant leur périple de 4 semaines. Caleb et Maggie vont découvrir qu’il y a bien pire que leur propre histoire et vont relativiser beaucoup de choses. Le personnage de Lenny m’a particulièrement touché dans cette histoire, car malgré un comportement fanfaron et vulgaire il est meurtri dans sa chair par un passé douloureux. On découvre un peu plus également Damon Manning, l’agent de probation de Caleb, qui encadre le programme et qui nous en révèle un peu plus sur son histoire à lui.
La seconde partie ensuite m’a ramené aux mêmes sensations que lors de la lecture du premier tome. De retour à Paradise, les évènements s’enchaînent trop vite, sans beaucoup de cohérence et le rapprochement de Caleb et Maggie apparaît comme un détail. Le manque certain une nouvelle fois de passion m’a empêché de savourer leur histoire d’amour très loin de ce que j’avais pu découvrir dans les frères Fuentes.
C’est donc encore un peu déçue que j’ai refermé ce deuxième tome, malgré une première partie très sympa, mais gâchée par une seconde partie bâclée à mon sens. L'auteure n'a pas assez développé la romance entre les deux héros mais s'est surtout attaché à démontrer le "battement d'aile du papillon" lorsque qu'un évènement vient perturber la vie de quelqu'un... Il ne faut pas oublier les victimes "collatérales" qui en pâtissent également.
Pour résumé les deux tomes de Paradise, je dirais que le point de départ de l’histoire était génial et aurait pu donner lieu à une série pleine d’émotions, de passion, mais elle n’a pas rempli mes attentes. L’intrigue se met en place lentement pour finalement s’accélérer vers la fin sans trop de cohérences.
Le manque de passion dans l’histoire m’a également beaucoup gêné et je n’ai pas réussi à me sentir proche des héros malgré leur histoire bouleversante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 20 février 2013
J'ai ouvert « Retour à Paradise » un matin, et je ne l'ai pas lâché avant de l'avoir terminé :) J'ai vraiment passé un bon moment avec Maggie et Caleb, mais bizarrement, quand je repense au roman avec du recul, j'ai un peu tiqué sur certaines choses.

Ce second tome clôture très bien cette petite saga qu'est « Paradise ».
Nos deux héros se retrouvent huit mois après que Caleb ait quitté la ville. Lui n'a pas vraiment tourné la page, mais Maggie semble décidée à prendre en mains la sienne. Elle a beaucoup souffert du départ de Caleb et lui en veut beaucoup.
Par hasard, ils se retrouvent ensemble dans le programme Re-Start, un groupe d'adolescents qui va intervenir auprès des jeunes pour leur raconter leurs histoires. Guidés par Damon (l'ancien chargé de réinsertion de Caleb), le petit groupe va sillonner les campus pour mettre en garde les jeunes du danger de l'alcool au volant. Une nouvelle fois, Maggie endosse son rôle de victime, et Caleb celui du "méchant".
Maggie et Caleb vont devoir, une fois de plus, affronter leurs problèmes. Caleb est de plus en plus rongé par son secret et en veut à sa soeur Leah. Quant à Maggie, elle ne s'est pas vraiment remise du départ de Caleb et lui en veut de ne pas lui avoir dit la vérité sur les circonstances de l'accident.

Les chamailleries entre Caleb et Maggie ont fini par me lasser à un certain moment. Leurs affrontements sont nécessaires, mais certaines situations m'ont parues vraiment enfantines. Le programme Re-Start n'est pas vraiment mis en avant et c'est vraiment dommage. J'aurai aimé voir plus d'émotions de ce côté là.
Les personnages secondaires sont vraiment excellents. Surtout Lenny, Trish et Matt que j'ai trouvé très attachants et qui m'ont souvent fait sourire. Ils apportent la petite touche de fraîcheur et de nouveauté au roman.

Malgré les points négatifs que j'ai pu soulever, je suis tout de même complètement amoureuse de la plume de Simone Elkeles. Elle est vraiment douée pour nous rendre complètement addict. La recette de l'auteure marche toujours aussi bien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,90 €
7,90 €