undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles14
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:13,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Que ça fait du bien de lire de tels livres ! J’ai passé un après-midi le sourire aux lèvres, à glousser tant et plus, tandis que la pluie tombait et que le vent soufflait.

Tout commence mercredi après-midi dans ma libraire. Alors que je viens de craquer pour Une semaine avec lui, je déambule entre les rayons et tombe sur Anna et le French Kiss. Ça fait un petit moment que j’en entends parler sur le net mais vraiment cette couverture fait trop cucul la praline comme on dirait par chez moi. Je passe donc mon tour, puis me rappelant des chroniques que j’ai lues, je fais demi-tour et il décide de se jeter dans mes bras (oui oui, carrément !). Autant j’ai totalement été déçue par Une semaine avec lui, autant je ne regrette pas une seule microseconde d’avoir craqué pour ce petit bijou.

Pourtant quand je pense à l’histoire, celle-ci n’a rien d’exceptionnelle. Un Young Adult classique pour adolescentes avides du genre. Mais pas que, je crois pouvoir dire à presque 24 ans que j’ai passé le stade adolescente et pourtant, j’ai gloussé, couiné, trépigné, souri, énormément souri, tout au long de ma lecture. L’espace d’un après-midi l’adolescente toujours en moi s’en est donné à cœur joie. Mais parlons un peu de cette perle.

Anna est folle de rage, totalement désespérée. Son père, nouvelle vedette d’Hollywood grâce aux adaptations cinématographiques de ses romans, ne trouve rien de mieux que de l’envoyer faire son année de terminale dans un prestigieux lycée américain … en France. Elle qui ne connait que le mot oui n’est pas franchement ravie. La voilà donc dans une immense ville qu’elle ne connait pas, avec une langue qu’elle ne parle et entourée d’inconnus. Jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance de sa voisine de chambre Meredith. Meredith qui va l’aider à s’intégrer mais qui va surtout lui présenter ses meilleurs amis : Josh, Rashmi et surtout Etienne St Clair. Dès qu’elle le croise Anna est totalement sous le charme (et moi avec !).

«Je pointe bêtement la porte derrière moi tandis que mon cerveau carbure à plein régime : prénom français, accent anglais, école américaine… Anna sous le charme…»
Malheureusement, St Clair a déjà une petite amie, Ellie, ancienne étudiante de l’école et meilleure amie de Rashmi. Anna, elle de son côté, à quelqu’un en vue resté aux Etats-Unis. Enfin, c’est ce qu’elle se rappelle sans cesse pour éviter de baver sur St Clair (ce qui se révèle très peu efficace).

«Le cuisinier derrière le comptoir nous rappelle à l’ordre. Désolée, chef Pierre. Je suis un peu distraite par le chef-d’œuvre franco-anglo-américain se tenant devant moi.»
Dans ce roman nous allons suivre les aventures parisiennes d’Anna et ses amis, de leurs familles. Leurs moments de joies, de tristesses, leurs vies. Surtout celles d’Anna et St Clair. Nous allons les voir petit à petit tomber amoureux l’un de l’autre sans qu’ils s’en aperçoivent. Les voir se rapprocher, s’éloigner, devenir meilleurs amis, se disputer. Les voir se chercher, se découvrir. Ils vont faire tout un tas d’erreurs, comme vous et moi, mais comme Josh le fait remarquer à Anna tout le monde fait des erreurs (et surtout lui apparemment :D ).

« — Anna, m’interrompt Josh. Si on m’avait donné un euro chaque fois que j’ai merdé, je pourrais m’offrir Mona Lisa à l’heure qu’il est. Ça va aller. »
Quelle magnifique écriture de la part de Stephanie Perkins, elle m’a complètement emportée dans son histoire. Comme je le disais plus haut, j’ai couiné, gloussé, beaucoup gloussé (à un tel point que ma sœur est venue voir ce qui tournait pas rond chez moi et que maintenant je dois absolument lui prêter le livre dès que j’aurais fini ma chronique). J’ai également eu le cœur serré par moment et j’ai eu envie de secouer Anna et St Clair ! Qu’est-ce que j’ai eu envie de les remuer, de leur montrer ce qu’ils avaient sous les yeux. Ils ont fait lever les miens au ciel d’exaspération par moment, mais pourtant j’ai compris tous leurs gestes, tous leurs actes. C’est ça que j’aime dans un roman. Quand il me prend l’envie d’entrer dedans pour secouer nos héros mais que je comprends parfaitement pourquoi ils font ce qu’ils font.

En ce moment la mode est au New Adult avec du bon et du moins bon (et je ne m’en plein pas j’adore ce genre) mais j’ai trouvé qu’Anna et le French Kiss était une véritable bulle d’oxygène au milieu de ce phénomène de mode. Revenir à du Young Adult plus frais, plus léger, moins tiré par les cheveux, sans grands drames dramatiquement dramatiques (oui j’exagère un peu)(surtout qu’on a peu de drame ici aussi mais vraiment pas au niveau du NA), cela a été un véritable bonheur pour moi.

Je me rends compte que je n’ai pas vraiment pas parlé des personnages mais je vais vous laisser les découvrir. Ça ne servirait à rien de vous en dire trop sauf à vous gâcher la dégustation. Surtout que vous vous doutez bien, vu ma chronique jusqu’à présent, qu’ils sont véritablement géniaux que ce soit Anna ou ses amis. Mais la palme d’or revient à St Clair qui m’aura filé des papillons dans le ventre à chaque page. Attention, en ouvrant ce livre, vous risquez une maladie contagieuse. Vous risquez de tomber amoureuse d’Etienne…

Je ne rajouterais rien de plus à part de ne vraiment pas vous fiez à cette couverture et de foncez sans hésitation, vous ne le regretterez absolument pas, paroles de Melwasul. Pour finir, je vous laisse avec ces quelques mots d’Anna, que je trouve juste parfaits.

«Ce qui importe n’est pas l’endroit où l’on se trouve, mais la personne avec laquelle on est.
Et je me sens enfin à ma place.»
Parisiennement Vôtre,

Melwasul

P.S : je dois avoir une trentaine de petits post-it de passages que j’ai adorés, du coup j’ai dû faire un choix et j’ai mis les extraits que j’ai préférés et qui surtout vous en dévoilent le moins possible. Maintenant, ils ne vous restent plus qu’à vous précipiter sur le roman !

Blog: Lune et Plume
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2014
Voilà un joli petit roman pour illuminer quelques heures de lecture, un roman facile, franchement pas prétentieux, plutôt timide et gentillet, mais surtout délicatement mielleux. L'histoire nous parle d'une jeune américaine, Anna, qui part vivre à Paris. Inscrite pour une année scolaire, la demoiselle a du mal à prendre ses marques mais parvient à se glisser doucement au sein d'une bande de potes très attachante. Parmi eux, il y a Etienne St-Clair et là on a tout dit !

Franco-américain, ayant grandi à Londres, le garçon est sûr de lui, sûr de son charme, généreux, compatissant, attentif et dévoué. Tout de suite il prend sous son aile la craintive Anna et l'embarque dans des virées parisiennes, à l'écart des circuits touristiques (le livre est tout de même chargé de clichés et offre une image idyllique de la capitale française, après tout il faut vendre du rêve aux américains, qui ont tout gobé !). Pour ma part, j'ai été plus détachée. À tel point que je me suis complètement mise en retrait.

L'histoire est mignonne, mais avouons qu'il ne se passe pas grand-chose non plus. On passe la plupart du temps à s'enthousiasmer pour des anecdotes futiles, des situations attendues, des tours de passe-passe prévisibles, des psycho-drames exagérés, limite poussifs, bref j'étais finalement un peu surprise par la teneur de l'intrigue ! Anna et Etienne deviennent très proches, des amis complices, inséparables, mais disons que le garçon a déjà une copine, et puis “c'est compliqué”, vous savez... Hmm, j'ai trouvé ça tellement, tellement cliché !

Ceci dit, cela restera une lecture charmante, délectable et très séduisante... mais pas pour moi. J'ai été un peu déçue, car j'en avais trop espéré. Le couple vedette n'a pas su me convaincre, les types casés pour éviter la solitude, non merci, et que de naïveté ! Il en faut pour tous les goûts, c'est ainsi, j'avais envie de découvrir ce roman depuis quelques années, c'est fait, je ne regrette pas, mais l'étincelle n'a pas eu lieu. Tant pis.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quand Anna arrive a Paris, elle est très loin d'être contente d'y être. Son père, un romancier à la mode dont elle déteste les histoires l'a envoyée faire sa dernière année de lycée à la SOAP, un pensionnat hors de prix pour américains. Sa meilleure amie Bridget lui manque, son presque nouveau petit ami, Toph, lui manque, sa mère lui manque, son frère lui manque, sa ville lui manque... C'est en pleurant sur son sort le premier soir qu'elle fait la connaissance de Meredith, qui va très rapidement inclure Anna à son groupe d'amis. On y trouve donc Meredith, la footeuse excentrique, Rashmi, la bonne copine réservée, Josh, le copain de Rashmi très timide et rêve d'être artiste et enfin, Etienne St Clair. C'est le gars que toutes les filles admirent et tous les garçons jalousent. Il est beau, confiant, drôle, avec les cheveux savamment décoiffés et une grande passion pour l'histoire. Ah, et il a une copine aussi, Ellie. On ne la voit pas beaucoup car depuis qu'elle a été diplômée, elle a complètement laissé tombé ses anciens amis encore lycéens.
C'est au sein de ce petit groupe qu'Anna va découvrir la ville de Paris et commencer à l'apprécier. Son amitié avec St Clair va vite devenir très fusionnelle mais ça va s'arrêter là parce que 1. Il a une copine, 2. Meredith est carrément amoureuse de lui et 3. Anna avait échangé un baiser avec Toph avant de quitter sa ville natale et attend avec impatience de retourner le voir.

J'ai adoré le personnage d'Anna car ses réactions sont vraiment spontanées, on sent bien sa nostalgie pour l'Amérique, sa peur de la nouveauté. Franchement, moi aussi j'aurais été du genre à sauter le repas parce que je n'oserais pas commander dans une langue dont je ne parle pas un mot ! D'ailleurs, sur ce point, elle m'a bien rappelé Cath (Fangirl) !

C'est amusant de voir comment un lieu qui ne nous inspirait pas du tout peut devenir comme une seconde maison grâce aux amis qu'on s'y fait.

On s'en doute dès le début. Anna va complètement craquer pour St Clair et ce dernier... bah, franchement, il nous fait un peu tourner en bourrique. Attention, n'allez pas croire qu'il n'est pas attachant, au contraire. J'ai moi même complètement fondu, probablement avant Anna et comment faire autrement. Il est quasiment parfait. En fait, il serait parfait s'il n'y avait pas Ellie et Ellie, et bien il ne veut pas s'en décrocher. J'avais envie de plonger dan mon livre pour aller le secouer parce que la situation dans laquelle il laisse Anna est vraiment pas sympa !!

J'ai particulièrement adoré le fait que quand Anna se rend compte qu'elle est amoureuse de St Clair, elle commence à l’appeler Etienne. Et dès qu'elle est en colère après lui, il redevient St Clair. Lui-même se rend compte que l'utilisation de son prénom, c'est un peu le baromètre qui représente l'affection que lui porte Anna.

Bilan
La première fois que j'ai lu cette histoire, je l'ai dévorée en une journée. Cette fois, il ne m'a fallu que trois soirées. L'histoire est en fait assez classique mais les personnages sont tellement attachants que ce livre en devient addictif.
C'est certes, très axé jeunesse mais le style est fluide, les sentiments très justes et j'avais l'impression de découvrir Paris à travers Anna dans une ambiance romantique, un peu comme dans un vieux film en noir et blanc...

Cammy
BLOG : I Believe in Pixie Dust
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
[...]

L'histoire est assez banale, je ne savais pas trop à quoi m'attendre du coup dans ce roman qui puisse le faire autant sortir de l'ordinaire. Car je n'avais lu que des avis très enjoués à son propos, alors qu'à première vue il semble des plus ordinaire. Mais je me suis très vite attachée à Anna qui ne comprend pas trop la situation dans laquelle elle se retrouve (et surtout comment elle a pu en arriver là'!), et j'ai développé assez rapidement de l'empathie pour ce personnage.

Anna est assez douce et a un grand cœur, elle pense avant tout à ses amis avant de penser à elle. Très incertaine de la situation dans laquelle elle se retrouve, elle a peur de se retrouver seule et angoisse sur cette probable solitude. On a très vite envie de la rassurer. Et puis petit à petit on la voit prendre son envol, et on se régale de ses explorations parisiennes, des clichés qu'elle nous révèle à propos des habitants de Paris. J'ai trouvé cela plutôt comique de se regarder à travers les yeux d'un étranger, et tout ces a priori m'ont bien faite rire. Anna n'est pas une héroïne comme les autres, elle n'a pas les mêmes attentes que les jeunes filles de son âge. Elle aime le cinéma par dessus tout, et j'ai trouvé cette passion là très belle. J'ai aimé la voir prendre au fur et à mesure de l'assurance tout en gardant cette douceur qui caractérise son personnage. J'ai eu mal au cœur pour elle, elle a su parfaitement me faire partager ses émotions.

Et c'est là que j'ai pu voir le grand travail de l'auteur. Stephanie Perkins dévoile entièrement ses personnages, sans aucune pudeur, elle met leurs sentiments à nu. Il y a ce petit quelque chose qui fait qu'on ne peut pas s'empêcher de continuer cette lecture tellement cette dernière nous plonge au plus profond des personnages. Et on vit le récit comme si c'était notre meilleure amie qui nous le racontait. C'est ce que j'ai le plus aimé dans ce roman, cette impression que cette histoire aurait pu arriver, dans un cadre des plus réels, avec des héros saisissants de réalisme, ni trop parfaits, ni trop banals.

C'est ce qui fait véritablement la force de ce livre. Stephanie Perkins a su transmettre une histoire simple et ordinaire, dans une réalité bel et bien existante. On a l'impression de connaitre Anna, St. Clair, Meredith, Rashmi' et cette impression perdure tout au long du roman. Une histoire ordinaire avec une plume extraordinaire, le mélange est surprenant et il fonctionne. Pas besoin de magie quand les mots réussissent à nous plonger aussi profondément dans une histoire'!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 1 juillet 2014
Ce livre est un petit coup de coeur !

Facile à lire, il nous emporte dès les premières pages. Il fait délicieusement écho en nous, et on tourne les pages le sourire aux lèvres et le cœur palpitant.

Anna est américaine, et son horrible père l'envoie passer une année à Paris en pensionnat, pour son bien.

D'abord en colère, Anna se sent perdue dans cette ville intimidante, et le fait de ne pas parler un seul mot de français rajoute à son désarroi.

Heureusement, elle fait rapidement la connaissance d'une bande de potes, dont Étienne St Clair. Beau, sûr de lui, il prend Anna sous son aile, et lui fait visiter Paris. J'ai adoré me promener à Paris avec eux, allez boire un café ou encore aller voir un vieux film. J'ai aimé l'ambiance parisienne qui ressort du récit et découvrir des lieux que j'avais moi-même visité.

Ce garçon est parfait, enfin presque. Il a une petite amie depuis "toujours".

Anna tente bien de se le rappeler chaque fois qu'il pose les yeux sur elle, mais on ne commande pas ses sentiments. Et quand Étienne souffle le chaud et le froid sans arrêt, il lui est difficile de ne pas craquer.

La relation entre Anna et Étienne est donc au devant de la scène. Hésitations, retournements de situation, drames et rires, nous suivons cette bande de potes durant l'année scolaire. Nous voyons surtout Anna évoluer. Elle va devenir indépendante, découvrir des vérités sur la vie, sur elle-même, sur ce qu'elle souhaite.

J'ai vraiment passé un agréable moment à les suivre. J'ai beaucoup souri, parfois enragé, et soupiré longuement, que ça soit d'agacement ou d'envie, j'ai même eu les larmes aux yeux. Je n'avais qu'une envie, c'était de tourner encore et encore les pages pour savoir ce qu'il allait se passer et si enfin nos deux jeunes héros allaient être réunis.

L'histoire en elle-même est assez simple, mais on est vite passionné par cette tendre romance, parfois douloureuse. Il faut dire que ce jeune couple est terriblement attachant. J'ai aimé Anna dès le début et j'ai succombé presque aussi vite qu'elle au charme d’Étienne. L'auteur a réussi à les rendre proches de nous, à les rendre réels au travers d'une histoire émouvante. J'aurais aimé rester plus longtemps avec eux et les accompagner encore longtemps.

En bref, une jolie petite histoire d'amour, d'amitié et de vie, qui nous emporte dès la première page dans les rues de Paris, porté par de tendres et beaux sentiments.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
[...]

Pour être honnête, si mes amis ne m'avaient pas passé leur exemplaire, je ne pense pas que je l'aurais lu un jour. Comme je vous le répète assez souvent, c'est la couverture qui détermine entre autre si j'achète ou non un livre. Et avec ce dernier, la couverture ne me plaît pas du tout. Je trouve qu'elle n'est pas si belle que ça, et c'est vraiment dommage, vu la perle qu'elle renferme. Car oui, ce livre est un coup de cœur, pour preuve : je l'ai lu en une journée.

Anna est un jeune Américaine de 16 ans. Un jour, son père lui annonce qu'il l'a inscrite dans un lycée en France, à Paris. Malheureuse de quitter sa famille et ses amis, elle en veut rapidement à son père. Elle est très stressée et à peur de ne pas être acceptée au sein de cet établissement qu'elle ne connaît pas. La raison : elle ne parle pas un mot de français, ce qui est un gros point faible pour elle.

Cependant, dès son arrivée, une étudiante habituée viendra l'accueillir et lui permettra dès ses débuts d'être à l'aise et de se faire un cercle d'amis. Cette dernière s'appelle Méredith, ou Mer, pour les intimes. Dans ce groupe, un garçon attire irrémédiablement son regard : Étienne St-Clair. Très rapidement, une forte amitié va se créer entre eux et la romance va peu à peu prendre sa place.

Si d'habitude, j'aime quand la romance entre deux personnes prenne son temps, ici, j'étais trop pressée qu'ils terminent ensemble. J'ai donc dû ronger mon frein jusque la fin, pour voir enfin le premier baiser. La relation qui se tisse entre ces deux protagonistes est tellement belle, qu'on veut qu'elle évolue dès le départ et qu'elle devienne de plus en plus logique. Or, l'auteure prend son temps, nous persécute et joue avec notre cœur et notre côté fleur bleue.

J'ai eu un coup de cœur évident pour ce livre, grâce à LA scène qui a tout changé. Si au début ce n'était qu'une bonne lecture, il a eu LE moment où tout a basculé dans mon cœur, où mes yeux ont pétillé et où des papillons sont nés dans mon ventre. Ce moment peut paraître banal pour beaucoup, mais... j'ai trouvé que c'était TELLEMENT magnifique et romantique, que j'ai succombé littéralement. J'ai même dû faire pause dans ma lecture tant j'étais sous le charme. Dans ma tête je me disais : « Oh, mon Dieu, c'est magnifique ! ». (imaginez-moi les yeux fermés mais qui pétillent, la bouche en O et le livre posé sur ma poitrine, vous aurez les gestes qui vont avec les paroles).

Dans ce livre, tout était parfait : la plume de l'auteure qui transporte, les personnages qui sont tous attachants à leur manière, la relation Anna/St-Clair qui est sublime, l'histoire (ou les histoires) qui en découlent. À présent, je comprends tous ces coups de cœur et cet engouement autour de ce livre, et je ne peux que le confirmer : il faut le lire, l'acheter, le relire, vivre leur aventure, succomber au charme de St-Clair, accompagner Anna dans ses moments de doute. Bref, tout vivre en même temps qu'eux. C'est assez rare que ça m'arrive, mais pendant ma lecture, j'avais tellement l'impression que ce qui se passait était VRAI, que c'en était déroutant, mais tellement jouissif.

Il y a peu, je disais que « Tes mots sur mes lèvres » était un véritable coup de cœur et qu'il serait dur à détrôner. Eh bien il vient de l'être. « Anna et le french kiss » vient de passer en tête de ma liste de romance à partager, lire, relire et re-relire à outrance pour voyager et avoir le cœur qui palpite. Il est vrai que la romance est un nouveau genre pour moi, mais si je pouvais lire que des livres avec une telle justesse, maîtrise, j'en serais à chaque fois retournée. Ce livre est tellement parfait que je ne sais plus quoi vous dire d'autre pour vous inciter à l'acheter. Car oui, de toute façon, vous allez l'acheter, vous ne pouvez pas passer à côté...

En dehors de la romance, j'ai aussi beaucoup apprécié que l'auteure nous transmette des points d'histoire sur Paris, les lieux et les édifices à ne pas rater pour une visite. On voit qu'elle a fait beaucoup de recherches, et c'est donc très appréciable. Donc même si ça reste une romance, on sort de ce roman conquis, car on en apprend aussi beaucoup de choses, par le biais des personnages.

En résumé, je n'ai que cinq mots à dire : CE LIVRE EST A LIRE. Et je rajouterai « absolument » et « avec délectation ». Si vous n'avez pas encore compris que ce livre était un gros coup de cœur et que vous n'avez pas envie de lire, je ne comprends plus rien et me demande s'il vous reste encore un peu de place dans votre cœur. Non, redevenons sérieux. C'est vraiment, vraiment un livre que je conseille pour ceux qui aiment avoir le cœur qui bat, des papillons dans le ventre et les yeux qui s'illuminent face à une scène qui pourrait paraître banale, mais qui en fait change complètement la pensée qu'on se fait sur ce livre et qui le change instantanément en coup de cœur, voire plus. Un livre que je relirai sous peu, vous pouvez en être sûrs...

Justine P.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avais entendu parler de ce roman il y a quelques temps déjà et j'avais eu envie de le lire en VO sans prendre le temps etc. Sa parution française m'a donné l'opportunité qui me manquait : et franchement c'était super !

C'est une histoire assez simple : une jeune fille est envoyé par son père nouveau riche dans un pensionnant en France sans qu'on ne la consulte avant. D'abord terrorisée, Anna finit par se faire des amis et à se faire au rythme de l'école. Rapidement, on se retrouve à suivre ses découvertes et ses amitiés. Et bien évidemment, on suit sa découverte de l'amour.

Au fond l'intrigue, l'histoire, est très simple, mais ce qui compte, ce qui est le plus important c'est bien la plume de l'auteur. Car l'auteur a vraiment beaucoup de talent, elle réussit à nous rendre les différentes émotions de la jeune fille sans efforts et sans pathos. Sa relation (ou non-relation) avec saint-Clair est également bien décrite et développée. Il y a des hauts et des bas, et on se sent proche de chacun d'entre eux. J'aurai aimé être dans leur groupe, les voir interragir.

C'est vraiment un roman très sympathique et que je recommande. Les jeunes y trouveront leur compte mais les adultes aussi. J'ai aimé ce retour dans le passé, et surtout à Paris qui est actuellement ma ville d'adoption ^^

En tout cas, je vous encourage tous à le lire, car c'est un beau roman, une belle histoire et un bon moment de lecture à passer !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Grande fan des romances des éditions de la Martinière Fiction (Attirance et Confusion, Le temps contre nous, Vertige...), j'avais hâte de découvrir ce nouveau titre encensé par les lectrices VO. Encore une fois, je n'ai pas été déçue. J'ai été complètement envoûtée par cette belle histoire d'amour, toute en simplicité mais terriblement romantique!

Ce roman nous raconte l'histoire d'Anna, une jeune américaine envoyée par son célèbre et richissime auteur de père dans un lycée privé à Paris. Anna est terrifiée à l'idée de quitter sa vie, sa famille et ses amis, surtout qu'elle commence tout juste à sortir avec un de ses collègues du cinéma : Toph. Lorsque Anna arrive à Paris, elle est perdue et seule. Elle ne parle pas français, ne connaît personne et n'ose pas s'intégrer. Pourtant, elle ne tarde pas à faire la connaissance de Meredith et de sa bande d'amis. Très rapidement, elle est attirée par Etienne, un franco-américain qui a vécut une bonne partie de sa vie en Angleterre. Malheureusement, celui-ci a une petite amie qu'il semble ne pas vouloir quitter.
L'histoire que nous propose Stephanie Perkins est loin d'être révolutionnaire mais la romance n'a pas besoin d'originalité pour me séduire. Je recherche avant tout d'authenticité et les émotions. Anna et Etienne sont des adolescents normaux qui ont des tas de problèmes. Ils se rapprochent doucement, se confient l'un à l'autre et construisent d'abord une vrai relation d'amitié. J'ai été touchée par leur histoire car elle sonne juste. Anna et Etienne sont des personnages réalistes, que je me suis représentée sans peine et que j'ai aimé. Il s'agit plus ou moins d'un one-shot (il y aura d'autres tomes mais nous changeront de personnages) mais j'ai pourtant eu l'impression de mieux les connaître que certains personnages de longues sagas.

Anna a une personnalité riche. Nous découvrons d'abord l'adolescente timide puis la maniaque du rangement mais aussi la confidente, la jeune femme attentionnée et à l'écoute. Anna se met aussi en colère de temps à autre. Ces éclats sont justifiés, Anna n'est pas une héroïne immature, bien au contraire. Je l'ai adoré, du début à la fin car je me suis identifiée à elle.
Etienne m'a totalement charmé. Il a des origines variées qui le rende unique. Grâce au regard d'Anna qui prête attention à tous les détails, nous imaginons parfaitement Etienne, son physique, son caractère et ses manies. Ce que j'ai aimé, c'est le voir évoluer ou plutôt en apprendre de plus en plus sur lui. Etienne nous semble être au début le garçon charmant qui fait tomber toutes les filles puis nous découvrons sous ce sourire et cette assurance qu'il a de gros problèmes familiaux et notamment avec son père. La famille est un élément important de l'histoire puisque nos deux protagonistes sont en mauvais termes avec leurs pères. Les relations à distance sont également un thème dominant puisque Anna va vivre un an loin de ses proches. Stephanie Perkins a créé deux personnages principaux tellement vrais qu'ils portent le roman à eux-seuls.

L'histoire se déroule à Paris et ce lieu ne sert pas seulement de cadre. Je me suis rendue de nombreuses fois dans la capitale mais j'ai pourtant découvert des choses que j'ignorais avec ce livre. On sent que l'auteure connaît et aime la ville. Bien sûr, il s'agit d'une romance donc nous n'avons pas de description des transports en commun bondés mais la vision de Paris est plutôt réaliste. Stephanie Perkins nous montre le Paris romantique et les visites de Anna et Etienne dans font parti de mes passages préférés.

Pour conclure, une belle histoire portée par des personanges charismatiques, une auteure qui maîtrise les sentiments et émotions, un style agréable... tout les ingrédients sont réunis pour faire de "Anna et le french kiss" une romance qui sort du lot. Il me tarde désormais de découvrir le prochain roman de Stephanie Perkins, en espérant qu'il soit aussi prenant que celui-là!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2015
Roman à l'eau de rose...peut-être encore davantage que ce que les critiques élogieuses que j'ai lues laissaient à penser.
Des choses intéressantes (la vie d'une jeune américaine), mais aussi quelques longueurs (les nombreux soubresauts des rapports entre Anna et Saint-Clair m'ont un peu lassée).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2015
J'ai vu que des critiques positifs sur ce livre et apres avoir lu l'extrait j'ai eu envie de connaitre la suite
Que dire, ce livre m'a fait rever, j'ai eu l'impression de redevenir ado

Un conseil si vous etes bilingue, lisez le en anglais c'est mieux ;)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,26 €